English Français
Aidez maintenant !

Centre historique de Prague

Historic Centre of Prague

Built between the 11th and 18th centuries, the Old Town, the Lesser Town and the New Town speak of the great architectural and cultural influence enjoyed by this city since the Middle Ages. The many magnificent monuments, such as Hradcani Castle, St Vitus Cathedral, Charles Bridge and numerous churches and palaces, built mostly in the 14th century under the Holy Roman Emperor, Charles IV.

Centre historique de Prague

Construits entre le XIe et le XVIIIe siècle, les quartiers de la Vieille Ville, de la Petite ville et de la Nouvelle ville, avec leurs magnifiques monuments comme le château Hradcany, la cathédrale Saint-Guy, le pont Charles et de nombreux autres palais et églises construits pour la plupart au XIVe siècle sous l'empereur romain germanique Charles IV, témoignent de la grande influence architecturale et culturelle exercée par cette ville depuis le Moyen Âge.

وسط براغ التاريخي

بُنيت أحياء المدينة القديمة والمدينة الصغيرة والمدينة الجديدة بين القرن الحادي عشر والقرن الثامن عشر وهي تتضمن مبانٍ رائعة كقلعة هرادكاني وكاتدرائية القديس فيتوس وجسر تشارلز، الى جانب قصور وكنائس كثيرة شُيّد معظمها في القرن الرابع عشر في عهد الامبراطور الروماني الجرماني تشارلز الرابع. وتشهد هذه الأحياء على التأثير الهندسي والثقافي العميق الذي خلّفته هذه المدينة منذ القرون الوسطى.

source: UNESCO/ERI

布拉格历史中心

布拉格历史中心建于11至18世纪之间,老城、外城和新城自中世纪起就以其建筑和文化上的巨大影响而著称于世。中心拥有诸如荷拉德卡尼城堡(Hradcani Castle)、圣比图斯大教堂(St Vitus Cathedral)、查理桥(Charles Bridge)以及数不胜数的教堂和宫殿等绚丽壮观的遗迹,其中大多数建于14世纪神圣罗马皇帝查理四世统治时期。

source: UNESCO/ERI

Исторический центр Праги

Старый город, Малый город (Мала Страна) и Новый город были построены в период XI-XVIII вв. Их величественные памятники - замок Градчаны, кафедральный собор Святого Вита, Карлов мост и многочисленные церкви и дворцы - воздвигнуты главным образом в XIV в. при императоре Священной Римской империи Карле IV. Они свидетельствуют об огромном архитектурном и культурном значении, которое этот город имел с начала Средних веков.

source: UNESCO/ERI

Centro histórico de Praga

Construidos entre los siglos XI y XVIII, los barrios y edificios de la Ciudad Vieja, la Ciudad Nueva y la Ciudad Pequeña atestiguan la magnificencia de la arquitectura y el arte de Praga y explican su gran influencia en la cultura europea desde la Edad Media. Muchos de sus espléndidos monumentos como el castillo de Hradcani, la catedral de San Vito, el puente Carlos y múltiples iglesias y palacios fueron erigidos en el siglo XIV, bajo el reinado de Carlos IV, emperador del Sacro Imperio Romano Germánico.

source: UNESCO/ERI

プラハ歴史地区

source: NFUAJ

Historisch centrum van Praag

De Oude Binnenstad, de Kleine Zijde en de Nieuwe Stad van Praag zijn gebouwd tussen de 11e en de 18e eeuw en getuigen van de grote architectonische en culturele invloed die de stad onderging sinds de middeleeuwen. De vele prachtige monumenten, zoals het Hradčany kasteel, de Sint Vitus kathedraal, de Karelsbrug en talrijke kerken en paleizen zijn voornamelijk gebouwd in de 14e eeuw. De architectonische werken uit de gotische periode (14e en 15e eeuw), de hoge barok (eerste helft 18e eeuw) en de tijd van het opkomende modernisme (na 1900), hebben de architectonische ontwikkeling van Centraal-Europa en misschien wel heel Europa beïnvloed.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de Prague © OUR PLACE
Valeur exceptionnelle

Prague est l’une des plus belles villes d’Europe pour son emplacement sur les deux rives de la Vltava, son paysage urbain de maisons de ville et de palais, ponctué de tours, et pour ses édifices individuels.

Le centre historique représente une manifestation suprême de l’urbanisme médiéval (la nouvelle ville de l’empereur Charles IV construite comme la Nouvelle Jérusalem). Les travaux architecturaux de Prague de la période gothique (XIVe et XVe siècles), du haut Baroque de la première moitié du XVIIIe siècle et du modernisme naissant à partir de 1900, ont influencé le développement de l’Europe centrale et peut-être même l’architecture de toute l’Europe. Prague représente un des centres les plus importants de la création dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme à travers les générations, les mentalités humaines et les croyances.

Prague appartient à un groupe de villes historiques qui ont préservé la structure de leur développement jusqu’à aujourd’hui. Au cœur de Prague, les étapes successives de croissance et de modifications ont respecté la structure urbaine d’origine du début du Moyen Âge. Cette structure a été largement agrandie avec les activités de la période du haut gothique et encore d’avantage avec les ajouts de la période du haut Baroque et au XIXe siècle. La ville a été préservée de toute démolition massive ou renouvellement urbain à grande échelle ; elle a par conséquent globalement conservé sa configuration, son schéma et sa composition spatiale.

Le développement de Prague au cours de ses 1100 années d’existence est illustré par l’expression architecturale de nombreuses périodes historiques et de leurs styles. La ville est riche en monuments de toutes les périodes de son histoire. D’une importance particulière sont le Château de Prague, la Cathédrale Saint-Guy, la place Hradcany en face du château et le palais Valdstejn sur la rive gauche du fleuve, le pont gothique Saint-Charles, la Rotonde romane Sainte-Croix, les maisons gothiques autour de la place de la vieille ville et l’église haut gothique Saint-Jacques des frères mineurs dans la vieille ville (Stare Mĕsto) les bâtiments et le plan urbain du XIXe siècle de Nove Mĕsto.

Dès le Moyen Âge, Prague devint l’un des premiers centres culturels de l’Europe chrétienne. L’université de Prague, fondée en 1348, est l’une des premières d’Europe. Le milieu universitaire du dernier quart du XIVe siècle et des premières années du XVe siècle a contribué, entre autres choses, à la formation des idées du mouvement hussite qui constituait les premières phases de la Réforme en Europe. En tant que métropole de la culture, Prague est associée à de grands noms des arts, des sciences et de la politiques, tels que Charles IV, Pierre Parler, Jan Hus, Johannes Kepler, Wolfgang Amadeus Mozart, Franz Kafka, Antonin Dvorak, Albert Einstein, Edouard Benes (cofondateur de la Ligue des Nations) et Vaclav Havel.

Critère (ii) : Le centre historique de Prague illustre de façon admirable le processus de croissance urbaine continue depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours. Le rôle important joué par Prague dans l’évolution politique, économique, sociale et culturelle de l’Europe centrale à partir du XIVe siècle et la richesse de ses traditions architecturales et artistiques signifient que cette ville a servi de référence pour le développement urbain d’une grande partie de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est.

Critère (iv) : Prague constitue un ensemble urbain architectural d’une qualité exceptionnelle, tant du point de vue de ses bâtiments que de la configuration de la ville, qui font de Prague à juste titre une ville de renommée internationale.

Critère (vi) : Prague joua un rôle tout à fait remarquable dans le développement du christianisme au Moyen Âge en Europe centrale et eut une influence très forte dans l’évolution des villes. En raison de son rayonnement politique qui se fit sentir à partir de la fin du Moyen Âge, cette ville attira les architectes et les artistes de toute l’Europe. Ceux-ci contribuèrent à la richesse de ses trésors architecturaux et artistiques. La création de l’Université Charles au XIVe siècle fit de Prague un haut lieu de la connaissance, ce qu’elle a su rester jusqu’à nos jours. Depuis le règne de Charles IV, Prague est le grand centre culturel et intellectuel d’Europe centrale ; son nom est associé à ceux d’hommes de réputation mondiale, tels Volfgang Amadeus Mozart ou Franz Kafka.

Description longue

La ville de Prague forme un remarquable ensemble architectural tant par ses monuments pris individuellement que par sa physionomie d'ensemble, et c'est l'un des plus justement célèbres au monde. Le centre historique de la ville illustre admirablement son processus de croissance urbaine continue du Moyen Âge à nos jours. Le rôle important qu'elle a joué dans l'évolution politique, économique, sociale et culturelle de l'Europe centrale à partir du XIVe  siècle, ainsi que la richesse de ses traditions architecturales et artistiques, en ont fait un modèle de développement urbain majeur pour une grande partie de l'Europe centrale et orientale.

Le rôle de Prague dans le développement de la chrétienté médiévale au centre de l'Europe a été déterminant, tout autant que son influence sur le processus d'évolution des villes. Du fait de son importance politique vers la fin du Moyen Âge, et plus tard encore, la ville attira architectes et artistes venus de toute l'Europe qui contribuèrent à enrichir son patrimoine. La création de l'université Charles au XVe  siècle en fit un lieu d'enseignement reconnu et elle a conservé cette réputation jusqu'à nos jours. Depuis le règne de Charles V, Prague a également été le centre intellectuel et culturel de toute sa région, et est étroitement associé à des noms aussi célèbres que ceux de Wolfgang Amadeus Mozart et de Franz Kafka.

Le centre historique de Prague comporte trois villes distinctes, la vieille ville (Stare Město), la petite ville (Malá Strana) et la ville nouvelle (Nove Město). À la fin du IXe  siècle, une fortification fut construite sur une colline dominant la rive gauche de la rivière, sur le site aujourd'hui occupé par le château de Prague. Elle s'étendit bientôt en contrebas, et une seconde forteresse fut bâtie sur la rive opposée (Vyšehrad). Au cours du Xe  siècle, l'urbanisme progressa graduellement ; Prague devint alors la capitale de la Bohême et un évêché s'y installa en 973. La construction de la cathédrale Saint-Vitus, de style roman précoce, commença vers la fin du XIe  siècle.

En 1135, Sobĕslav II entreprit de construire un vaste château de pierre pour remplacer l'édifice antérieur, qui était en bois. Au cours du XIIe  siècle, la ville connut une expansion considérable et vit la construction d'un monastère de Prémontrés à Strahov, et celle d'un nouveau pont sur la Vltava, qui porta au développement de Nove Město, qu'entourait un mur d'enceinte. À partir du milieu du XIVe  siècle, Prague devint un centre majeur de culture attirant des artistes et des architectes de toute l'Europe, et notamment d'Italie. Il en résulta un programme de reconstruction considérable.

En 1541, un incendie désastreux détruisit la plus grande partie de l'habitat situé sur la rive gauche de la Vltava et le style de la Renaissance s'imposa lors de sa reconstruction. La fin de la guerre de Trente Ans, en 1648, vit le déclin de Prague, qui ne se releva que vers la fin de ce siècle, comme en témoigne l'essor vigoureux du style baroque tardif. À partir de 1880, le développement urbain s'est soldé par la démolition de nombreux édifices anciens, notamment dans le quartier juif, sur la rive droite de la Vltava. Toutefois, un grand nombre de remarquables édifices de style contemporain furent également construits au cours de cette dernière période.

La ville est riche de monuments de toutes les époques de son histoire. Les plus importants sont le château de Prague, la cathédrale Saint-Vitus, la place Hradčany, en face du château, le palais Valdštejn sur la rive gauche de la rivière, le pont gothique Charles, la rotonde romane de la Sainte-Croix, les maisons gothiques à arcades autour de la place de la vieille ville, l'église gothicisante des frères mineurs de Saint-Jacques à Stare Město et le plan urbain lui-même, avec ses édifices de la fin du XIXe  siècle, de Nove Město.

Classé sur la Liste des sites en péril, l'église Sainte-Anne, dans le quartier de la vieille ville de Prague, a été utilisée comme entrepôt au cours des deux derniers siècles ; elle a gardé sa structure et la plupart de ses éléments d'origine. L'intérieur conserve encore un cycle de peintures gothiques, renaissantes et baroques, ainsi que son plafond gothique d'origine, construit en bois.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

La ville historique de Prague est constituée de trois Villes distinctes : la Vieille Ville (Staré Mĕsto), la Petite Ville (Malá Strana) et la Ville Nouvelle (Nové' Mĕsto).

Des fouilles ont révélé que les premières habitations sur les rives de la rivière Vltava datent de la préhistoire. Une fortification fut construite à la fin du 9ème siècle sur la rive gauche, sur une colline où se trouve aujourd'hui le château de Prague. Ces constructions se sont par la suite étendues jusque vers la rivière et une deuxième forteresse fut érigée sur la rive droite (Vyšehad). Au cours du 10ème siècle, d'autres habitations furent progressivement construites dans les zones autour des forteresses.

Prague devient au 10ème siècle la capitale de la Bohême et elle est érigée en évêché en 973. La construction de la cathédrale romane de Saint-Vitus commence à la fin du 11ème siècle. En 1135, Sobĕslav II lance des travaux pour remplacer la structure en• bois du château par une structure en pierre. Prague connaît une expansion importante au cours du 12ème siècle, avec l'établissement d'un monastère de l'ordre de Prémontré à Strahov et la construction d'un nouveau pont en pierre sur la Vltava qui permet la croissance de la Stare Mĕsto.

Prague connaît encore une période d'expansion au milieu du 14ème siècle, grâce à la fondation de la Nove Mĕsto, encerclée d'un mur défensif. A partir du milieu du 14ème siècle. Prague devient un centre culturel de première importance qui accueille des artistes et des architectes de toute l'Europe, notamment d'Italie. Il en résulte un programme de reconstruction d'une très grande ampleur.

En 1541, un incendie catastrophique détruit la plupart des bâtiments de la rive gauche de la Vltava, et le style Renaissance prédomine lors de la reconstruction. La fin de la guerre de Trente Ans en 1648 voit le déclin de Prague et il faut attendre la fin du 17ème siècle pour que la ville retrouve sa splendeur, commémorée par l'essor marqué du baroque tardif.

A partir de 1880, le développement urbain donne lieu à la destruction de nombreux vieux bâtiments, notamment dans le quartier juif de la rive droite. La ville a cependant bénéficié de la construction d'un grand nombre de bâtiments remarquables de style contemporain.

Neuf membres du Bureau de l'ICOMOS connaissent le site pour y avoir séjourné personnellement.

Source : évaluation des Organisations consultatives