English Français

Domaine royal de Drottningholm

Royal Domain of Drottningholm

The Royal Domain of Drottningholm stands on an island in Lake Mälar in a suburb of Stockholm. With its castle, perfectly preserved theatre (built in 1766), Chinese pavilion and gardens, it is the finest example of an 18th-century north European royal residence inspired by the Palace of Versailles.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Domaine royal de Drottningholm

Situé sur une île du lac Mälar dans la banlieue de Stockholm, l'ensemble de Drottningholm, avec son château, son théâtre construit en 1766 et parfaitement préservé, son pavillon chinois et ses jardins, est le meilleur exemple de résidence royale d'Europe du Nord du XVIIIe siècle inspirée par le modèle du château de Versailles.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

قصر دروتنينغهولم الملكي

يقع مجمّع دروتنينغهولم على إحدى جزر بحيرة مالار ويشكّل بقصره ومسرحه العائد الى عام 1766 والذي حافظ تماماً على حالته وجناحه الصيني وحدائقه النموذج الأفضل للمساكن الملكية التي ميّزت اوروبا الشمالية في القرن الثامن عشر والتي شيدت بإيحاء من نموذج قصر فرساي.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

德罗特宁霍尔摩皇宫

德罗特宁霍尔摩皇宫位于斯德哥尔摩地区默拉尔湖的女王岛上,拥有城堡,保存完好的剧场(建于1766年),中国式的庭院楼阁,它还受到凡尔赛宫的影响,成为北欧18世纪皇宫的最佳典范。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Королевская резиденция Дротнингхольм

Королевская резиденция Дротнингхольм расположена на острове посреди озера Меларен в пригороде Стокгольма. Дворец, прекрасно сохранившийся театр (построенный в 1766 г.), Китайский павильон и парки – это прекрасный пример североевропейской королевской резиденции XVIII в., вдохновленной образцом Версальского дворца.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Real sitio de Drottningholm

Situado en una isla del lago Mälar, en los alrededores de Estocolmo, el real sitio de Drottningholm, con su palacio, su teatro del año 1766 admirablemente conservado, su pabellón chino y sus jardines, es el ejemplo más espléndido de residencia real de la Europa Septentrional del siglo XVIII inspirada en el modelo del palacio de Versalles.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ドロットニングホルムの王領地
ストックホルムの西、メーラレン湖のワーベン島にある、ヴェルサイユ宮殿を手本に17世紀に建てられた優美な宮殿で、現国王一家の住まいでもある。宮殿内には劇場、ゴシック様式の塔、当時流行した中国風別荘などがあり、18世紀建築の典型が見られる。なかでも、湖のほとりに広がる庭園に1776年に建てられた宮廷劇場は、200年後の今でも使用できる珍しい劇場である。

source: NFUAJ

Koninklijke domein van Drottningholm

Het koninklijke domein van Drottningholm ligt op het eiland Lovön in het Mälar meer, in een buitenwijk van Stockholm. Het Drottningholm ensemble – kasteel, theater, Chinees paviljoen en tuinen – is het beste voorbeeld van een koninklijke residentie gebouwd in de 18e eeuw in Zweden en is representatief voor alle Europese architectuur van die periode. De bouwstijl is beïnvloed door het Château de Versailles. Er woonden verschillende vorsten, die verschillende bouwstijlen. Deze hadden ook invloed op de tuinen. De Franse tuin werd ontworpen naar het voorbeeld van het barokke park van Versailles en de Engelse tuin heeft een meer levendig en pittoresk landschap.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Domaine royal de Drottningholm © Alexander Smolianitski
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le domaine royal de Drottningholm, situé sur l’île de Lovön non loin de Stockholm, est un ensemble de jardins et d’édifices exceptionnellement bien conservés avec un mobilier intérieur d’origine. Il comprend le palais de Drottningholm, le Théâtre du palais, le Pavillon chinois, le village de Canton, les jardins et une partie de Malmen, et a été utilisé pour les divertissements et les loisirs d’été depuis la période baroque jusqu’à nos jours. En tant que résidence actuelle de la famille royale suédoise, Drottningholm maintient une continuité culturelle avec la finalité originelle du site.

Le palais de Drottningholm est représentatif de l’architecture en Europe occidentale et septentrionale aux XVIIe et XVIIIe siècles ; les jardins du palais ont aussi été créés à cette époque. Le palais a été conçu avec de fortes références à l’architecture française et italienne du XVIIe siècle. L’aménagement intérieur reflète les ambitions de la Suède alors considérée comme l’une des nations les plus puissantes d’Europe au XVIIe siècle, tant du point de vue culturel que politique. Les plus grands architectes suédois ont travaillé avec les meilleurs artisans d’Europe à la création d’un ensemble d’édifices unique aux intérieurs luxueux et richement décorés.

Le Théâtre du palais est le seul théâtre du XVIIIe siècle qui subsiste, où la machinerie d’origine est encore utilisée régulièrement et les décors de scène originaux conservés. Sophistiquée, la machinerie réalisée par Georg Fröman suivant les plans de Christian Gottorp Reuss, est encore parfaitement intacte, ce qui permet de rapides changements de décor au lever de rideau. Une collection unique de décors de scène ainsi que les loges, les réserves, la scénographie et le grand auditorium de 400 places ont été conservés. Des productions d’opéra historiques présentées au théâtre sont souvent exécutées et accompagnées d’une musique jouée sur d’authentiques instruments d’époque par l’Orchestre du Théâtre de Drottningholm.

Le Pavillon chinois avec son incomparable combinaison d’architecture, de décorations intérieures et de collections est préservé et illustre les relations entre l’Europe et l’Asie au XVIIIe siècle. Avec le village de Canton qui abrite les anciens bâtiments de la manufacture et la résidence des membres de la cour royale, cet ensemble d’édifices donne un tableau complet de la vie à la cour à cette époque, avec une touche d’influences venues de contrées plus lointaines.

Les jardins ont été créés à différentes périodes et attestent à la fois de la continuité et de l’évolution des modes au fil du temps. Le jardin à la française, le jardin rococo et le jardin paysager modèle sont conservés côte à côte. Le jardin à la française détient la plus grande collection au monde de sculptures d’Adriaen de Vries.

Jouxtant le domaine, Malmen est une zone résidentielle du XVIIIe siècle, destinée aux courtisans et aux dignitaires de la cour royale, et est le lieu où sont installés plusieurs bureaux du palais. Malmen s’est vu décerné le privilège de population à la fin du XVIIIe siècle. Les bâtiments de cette zone gardent encore en partie leurs fonctions d’origine et leurs façades illustrent d’importantes caractéristiques de ce cadre historique.

La zone environnante appartient au domaine de la Couronne depuis le XVIe siècle. Le caractère du paysage résulte de la manière dont il a été utilisé et exploité pour subvenir aux besoins de la Couronne et soutenir la famille royale. Cet usage continuel et son mode de gestion actuel et au fil des années se discernent encore dans le paysage.

Critère (iv): L’ensemble de Drottningholm qui est le meilleur exemple de résidence royale construite en Suède au XVIIIe siècle, est représentatif de toute l’architecture européenne de cette époque, héritière de l’influence exercée par le château de Versailles sur la construction de résidences royales en Europe occidentale, centrale et septentrionale.

Intégrité

Aucun changement significatif n’a été apporté à ce bien du patrimoine mondial depuis son inscription. L’ensemble unique qui existait alors est encore présent de nos jours et conserve tous les attributs nécessaires à la transmission de la valeur universelle exceptionnelle du bien. Le palais de Drottningholm, le Théâtre du palais, le Pavillon chinois et les jardins sont restés intacts et représentent un domaine royal avec des éléments importants de l’histoire suédoise et européenne des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le domaine royal de Drottningholm est un lieu de rencontre interculturel depuis des siècles, depuis l’époque de son édification par des architectes et des ouvriers de différentes nationalités jusqu’aux activités théâtrales et touristiques du temps présent. Le domaine sert depuis des siècles de lieu de divertissements et loisirs d’été. Les pièces de théâtre qui y sont jouées et l’intérêt que portent les visiteurs à Drottningholm contribuent à maintenir cette tradition et sa fonction de résidence de la famille royale suédoise.

Authenticité

Le cadre historique, avec le palais de Drottningholm, le Théâtre du palais, le Pavillon chinois, les jardins et la façade des édifices de Malmen, est intact dans la forme et les matériaux depuis le XVIIe et XVIIIe siècle. Les premières orientations à suivre pour ce bien portent sur la conservation, non pas la restauration, et sur le maintien des formes originales, des matériaux d’origine et du paysage conçu.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

La législation suédoise la plus importante pour la sauvegarde des bâtiments et des jardins de ce bien du patrimoine mondial est le décret sur les bâtiments classés appartenant à l’État. Le Conseil national du patrimoine suédois, le Conseil d’administration du comté de Stockholm et la Municipalité d’Eero sont les autorités nationales, régionales et locales chargées de délivrer des autorisations pour les modifications apportées au bien du patrimoine mondial et pour la gestion des différentes zones de protection. Quand Drottningholm a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, les limites du domaine correspondaient à la surface qui lui avait été donnée comme édifice classé appartenant à l’État en 1935. En 2014, la surface de l’édifice public classé a été élargie. Le bien inscrit couvre aujourd’hui 162,429 ha.

Trois principaux acteurs interviennent dans le bien du patrimoine mondial de Drottningholm : le Conseil national du patrimoine, l’Administration du palais de Drottningholm et le Théâtre du palais de Drottningholm. Ils travaillent ensemble dans un esprit de coopération permanent et durable. Un plan de gestion du bien du patrimoine mondial a été adopté en 2007 par ces trois partenaires. Les limites de la zone tampon proposée correspondent à celles de la réserve naturelle de Lovön créée à la fin de 2015. La surface de la réserve naturelle renforcera le niveau de protection du domaine.

Les aménagements en cours dans l’infrastructure du Grand Stockholm auront une incidence sur le domaine de Drottningholm à l’avenir. La route 261 traversait le bien du patrimoine mondial longtemps avant la proposition d’inscription de Drottningholm, mais l’état de la circulation a beaucoup évolué. Des évaluations préliminaires indiquent que les effets néfastes, qualifiés de fonctionnels, visuels et de nuisances sonores durant la construction de la rocade de Stockholm et de l’extension de la route d’Ekerö, ne manqueront pas d’affecter à différents degrés les attributs du bien, tout en créant des transformations visuelles permanentes du paysage pastoral une fois que la route sera terminée. Au vu de ces conclusions, toutes les parties concernées s’efforceront de limiter les effets néfastes et chercheront à identifier de nouvelles possibilités et solutions pour améliorer l’accessibilité au domaine conjointement aux travaux d’aménagement de la rocade de Stockholm et au projet d’extension de la route d’Ekerö.

Les parties prendront également en compte l’évaluation d’impact sur le patrimoine qui a été menée en rapport avec les projets d’infrastructure. Les recommandations et le bilan de cette évaluation aideront à identifier des moyens d’action potentiels pour maintenir les attributs du bien, son authenticité et son intégrité.