English Français

Palais royal du XVIIIe siècle de Caserte avec le parc, l’aqueduc de Vanvitelli et l’ensemble de San Leucio

18th-Century Royal Palace at Caserta with the Park, the Aqueduct of Vanvitelli, and the San Leucio Complex

The monumental complex at Caserta, created by the Bourbon king Charles III in the mid-18th century to rival Versailles and the Royal Palace in Madrid, is exceptional for the way in which it brings together a magnificent palace with its park and gardens, as well as natural woodland, hunting lodges and a silk factory. It is an eloquent expression of the Enlightenment in material form, integrated into, rather than imposed on, its natural setting.

Palais royal du XVIIIe siècle de Caserte avec le parc, l’aqueduc de Vanvitelli et l’ensemble de San Leucio

L'ensemble monumental de Caserte, créé par Charles III (Carlo Borbone) au milieu du XVIIIe siècle pour rivaliser avec Versailles et le palais royal de Madrid, est exceptionnel dans la manière dont il réunit un somptueux palais avec son parc et ses jardins mais aussi une partie naturelle boisée, des pavillons de chasse et un complexe industriel pour la production de la soie. C'est une évocation éloquente et concrète de la période des Lumières, intégrée plutôt qu'imposée à son paysage naturel.

القصر الملكي للقرن الثامن عشر في كازيرتا مع الحديقة وقناة فانفيتيلّي ومجموعة سان لوتشيو

إنها مجموعة نصب كازيرتا أنشأها شارل الثالث (كارلو بروبوني) في منتصف القرن الثامن عشر لتنافس فرساي والقصر الملكي في مدريد، وهي مجموعة استثنائية بطريقة جمعها بين قصر فخم وحدائقه وأيضًا جزء طبيعي مشجَّر، ومساحات للصيد ومجمَّع صناعي لإنتاج الحرير. إنها لتعبير بليغ وملموس عن حقبة الأنوار مندمجة بمحيطها الطبيعي ليست مفروضة عليه.

source: UNESCO/ERI

卡塞塔的18世纪花园皇宫、凡韦特里水渠和圣莱乌西建筑群

卡塞塔地区的综合名胜群是波旁王朝国王查理斯三世为了与凡尔赛宫和马德里皇宫争奇斗美而在18世纪中叶修建的。这一建筑群别出心裁地把豪华的宫殿及其园林和花园、天然林地、打猎用的山林小屋和生产丝绸的工业设施完美地结合在一起。名胜群充分体现了启蒙运动在建筑领域的影响:以物质形式融入自然景观,实现两者完美的结合,而不是将启蒙思想强加于自然景观。

source: UNESCO/ERI

Королевский дворец XVIII в. с парком в Казерте, акведук Ванвителли и фабричный поселок Сан-Леучо

Монументальный комплекс в Казерте, созданный королем Карлом III Бурбоном в середине ХVIII в. в попытке соперничать с Версалем и Королевским дворцом в Мадриде, является исключительным примером сочетания великолепного дворца с окружающими его парками и садами, а также с природным лесным ландшафтом, охотничьими домиками и шелковой фабрикой. Это яркое выражение эпохи Просвещения в материальной форме, интегрированной в природное окружение.

source: UNESCO/ERI

Palacio Real del siglo XVIII de Caserta con el parque, el acueducto de Vanvitelli y el conjunto de San Leucio

Construido a mediados del siglo XVIII por Carlos III de Borbón para rivalizar con Versalles y palacio real de Madrid, el conjunto monumental de Caserta es excepcional por la forma en que conjunta un suntuoso palacio con sus parques y jardines, un bosque natural, una serie de pabellones de caza y una manufactura de seda. Elocuente materialización de las ideas del Siglo de las Luces, Caserta no se impone al paisaje natural circundante, sino que se integra perfectamente en él.

source: UNESCO/ERI

カゼルタの18世紀の王宮と公園、ヴァンヴィテッリの水道橋とサン・レウチョ邸宅群
ナポリ王国のヴェルサイユと称されるガゼルタ。ヴェルサイユとマドリードの王宮に対抗して、1752年ブルボン王家のカルロ3世の命により、建築家ヴァンヴィテルリがイタリアで最も華麗なこの王宮と庭園、水道橋、絹工場などを森林地帯のなかに造った。啓蒙主義の精神を雄弁に物語る造形とされる。

source: NFUAJ

18e-eeuws Koninklijk paleis in Caserta met park, het aquaduct van Vanvitelli en het San Leucio complex

In 1734 werd Karel III (Carlo Borbone) koning van Napels, een autonoom koninkrijk dat niet langer deel uitmaakte van het Spaanse Rijk. Hij besloot in 1750 om een nieuw koninklijk paleis te bouwen om het paleis van Versailles en het koninklijk paleis te Madrid te overtreffen als symbool van het nieuwe koninkrijk. Het monumentale complex is bijzonder vanwege de manier waarop het een prachtig paleis samenbrengt met haar park en tuinen, alsmede de omliggende natuurlijke bossen, de jachthuizen en een zijdefabriek. Het paleis is een uitgesproken weerspiegeling van de Verlichting in materiële vorm, meer geïntegreerd in dan opgelegd aan de natuurlijke omgeving.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Palais royal du XVIIIe siècle de Caserte avec le parc, l’aqueduc de Vanvitelli et l’ensemble de San Leucio © UNESCO
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’extraordinaire ensemble monumental de Caserte, au nord de Naples, fut créé dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle par l’architecte Luigi Vanvitelli, selon les souhaits de Charles de Bourbon pour rivaliser avec Versailles et Madrid. Il comprend un somptueux palais avec son parc, des jardins et une zone boisée ainsi que l’aqueduc Carolino et le complexe industriel de San Leucio construit pour la production de la soie.

Le Palais royal est l’élément central de la composition architecturale et il est situé sur un axe central qui réunit l’ensemble. Le portique et la série de fontaines du parc qui conduit à une magnifique perspective s’achevant sur les cascades alimentées par l’aqueduc Carolino sont également disposés sur cet axe.

Avec ses quatre cours et ses trois atriums, le Palais royal est un exemple éminent de structure monumentale construite pour être une palais magnifique pour la famille royale et sa cour et, à l’époque, un centre administratif inspiré par le modèle de l’Escorial en Espagne.

Le parc est le dernier des grands jardins européens inspirés par les créations de Versailles et les modèles des villas romaines et toscanes du XVIe siècle. Le jardin anglais est le plus grand, le plus ancien et le plus pittoresque des jardins créés en Europe.

Le principal élément du domaine de San Leucio est l’ancien pavillon de chasse du Belvédère, transformé par le roi Ferdinand IV de Bourbon en une manufacture pour la fabrication de la soie afin de créer une communauté ouvrière idéale, incluant des logements et des écoles et assurant des soins médicaux et tous les services. Le vaste complexe industriel, organisé autour de cours intérieures, devint le symbole d’une société moderne basée sur la valeur du travail et l’égalité.

L’aqueduc Carolino, avec son imposant viaduc “Ponti della Valle” est une œuvre d’ingénierie exceptionnelle qui fournit une infrastructure extraordinaire pour alimenter en eau non seulement le palais mais aussi les jardins et la future capitale du royaume ainsi que les moulins, les aciéries et les industries manufacturières implantées le long de son parcours.

 

Critère (i): Le domaine de Caserte du XVIIIe siècle est une création unique de l’esprit des Lumières capable de construire des édifices de grande valeur architecturale insérés dans un paysage naturel selon un plan de développement à grande échelle.

Critère (ii): La Palais royal de Caserte du XVIIIe siècle avec son parc, l’aqueduc Carolino et l’ensemble de San Leucio témoignent des échanges de valeurs humaines qui se manifestent dans ce projet original à grande échelle par la mise en œuvre d’une ville nouvelle ambitieuse avec ses imposants bâtiments, ses jardins, ses rues et un paysage naturel environnant répondant à un concept d’urbanisme innovant. Cette nouvelle configuration du paysage a été réalisée grâce à des travaux d’ingénierie d’un intérêt historique exceptionnel, en particulier l’aqueduc Carolino qui fut créé pour relier et unifier l’ensemble.

Critère (iii): Le complexe monumental de Caserte est un exemple exceptionnel d’urbanisme mis en œuvre par la dynastie des Bourbon selon les principes de solidité, d’utilité et de beauté de Vitruve qui répondent à la culture néoclassique en vogue à l’époque.

Critère (iv): La valeur exceptionnelle du complexe industriel du Belvédère, bâti pour produire de la soie, relève des principes idéalistes sous-jacents à sa conception et à sa gestion d’origine.

 

Intégrité

Le site bénéficie de bonnes conditions d’intégrité socio-fonctionnelles, car la communauté locale reconnaît le Palais royal et le complexe du Belvédère en tant que symbole d’une période historique du développement de la région ; l’aqueduc Carolino, toujours en service, alimente le domaine royal et ses environs.

 

Les bâtiments possèdent une intégrité matérielle et structurelle car les aménagements intérieurs intervenus au fil du temps n’ont pas modifié les caractéristiques de leur architecture. Les bâtiments et les jardins ont été soumis à des restaurations scientifiques et les zones environnantes conservent les principales caractéristiques de la conception paysagère d’origine.

 

Les risques pesant sur le Palais royal et le parc sont essentiellement la pression du développement urbain sur le paysage environnant et l’usure causée par l’afflux des visiteurs.

Les risques pesant sur le complexe de San Leucio sont la pression du développement urbain sur le paysage environnant et une insuffisance du financement consacré à l’entretien en raison du manque de nouvelles utilisations de la plupart des bâtiments.

Les risques pesant sur l’aqueduc Carolino sont la transformation des paysages environnants due à l’urbanisation et à l’insuffisance du financement de l’entretien.

 

Authenticité

Même si la totalité du bien a subi des travaux de conservation, le niveau d’authenticité des bâtiments et des espaces ouverts demeure élevé. L’apparence d’origine est bien préservée et les modifications inappropriées sont limitées à un minimum acceptable.

La restauration et l’entretien des bâtiments et des jardins respecte les projets d’origine de Luigi Vanvitelli, son fils Carlo et Francesco Collecini et conserve la cohérence matérielle et structurelle d’origine.

Les habitants maintiennent la tradition vivante de visiter régulièrement le palais et le parc et encouragent la poursuite de la production artisanale de la soie à San Leucio.

 

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le site est protégé par la législation nationale pour la conservation du patrimoine culturel (Code du paysage et du patrimoine culturel publié par le décret-loi 42/2004), car toute intervention sur les bâtiments et les espaces ouverts sont soumis à autorisation préalable de l’agence locale du ministère italien du patrimoine et des activités culturelles et du tourisme.

En particulier, le Palais royal et le parc, le jardin anglais, le Bosco di San Silvestro (Bois de Saint-Sylvestre) et les bâtiments du Belvédère sont protégés en tant que monuments.

L’ancien domaine royal de San Leucio, les collines Tifatini environnantes et le village médiéval de Casertavecchia sont protégés en tant que paysage par le même décret n.42/2004. Les environs du Palais royal, la grande place elliptique sur la façade sud et la vaste avenue menant à Naples (Avenue Carlo III) sont également protégés en tant qu’éléments du paysage.

Toute intervention dans la zone tampon est soumise à autorisation par les autorités compétentes (la municipalité et le ministère italien du patrimoine et des activités culturelles et du tourisme au travers de son agence locale, la Soprintendenza des Beaux-Arts et paysages des provinces de Caserte et Benevento.

Un plan pour la protection du paysage des environs du Palais royal et du domaine de San Leucio a été approuvé par le ministère de la Culture en octobre 2000. La protection des environs de l’aqueduc Carolino est assurée par le plan de protection du paysage pour le mont Taburno, approuvé par le ministère en 1996.

La responsabilité de la gestion des biens détenus par l’Etat a été récemment transférée au Musée du Palais royal de Caserte, une agence du ministère italien du patrimoine et des activités culturelles et du tourisme créée en décembre 2014 afin de garantir la conservation et la mise en valeur du bien.

Une partie du Palais royal est aujourd’hui occupée par l’école de l’Armée de l’Air italienne mais, en décembre 2014, les ministères de la Culture et de la Défense ont approuvé un programme qui prévoit de déplacer l’école d’ici décembre 2020 et de consacrer la totalité du Palais royal à des fonctions culturelles et éducatives.

Le Bois de Saint-Sylvestre est géré par des bénévoles du Fonds mondial pour la nature (WWF) qui l’entretiennent en tant qu’oasis de flore et de faune et y accueillent le public.

La municipalité de Caserte gère les édifices du Belvédère qui hébergent un musée des pièces royales et de la production de la soie.

Actualités rss (1)