English Français

Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Petchersk

Kiev: Saint-Sophia Cathedral and Related Monastic Buildings, Kiev-Pechersk Lavra

Designed to rival Hagia Sophia in Constantinople, Kiev's Saint-Sophia Cathedral symbolizes the 'new Constantinople', capital of the Christian principality of Kiev, which was created in the 11th century in a region evangelized after the baptism of St Vladimir in 988. The spiritual and intellectual influence of Kiev-Pechersk Lavra contributed to the spread of Orthodox thought and the Orthodox faith in the Russian world from the 17th to the 19th century.

Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Petchersk

Conçue pour rivaliser avec l'église Sainte-Sophie de Constantinople, la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev symbolise la « nouvelle Constantinople », capitale de la principauté chrétienne créée au XIe siècle dans une région évangélisée après le baptême de saint Vladimir en 988. Le rayonnement spirituel et intellectuel de la laure de Kievo-Petchersk contribua largement à la diffusion de la foi et de la pensée orthodoxes dans le monde russe aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

كييف: كاتدرائية القديسة صوفيا ومجموعة الأديرة ودير لافرا كييف بيشيرسكا

ترمز كاتدرائية القديسة صوفيا في كييف التي تم تصميمها لمنافسة كنيسة آية صوفيا في القسطنطينية الى "القسطنطينية الجديدة" التي اصبحت عاصمة الإمارة المسيحية الناشئة في القرن الحادي عشر في منطقة تم تنصيرها بعد عمادة القديس فلاديمير عام 988. وقد ساهم الإشعاع الروحي والفكري الخاص بدير لافرا كييف بيشيرسكا على نحو ملحوظ في نشر المذهب الأورثوذكسي في العالم الروسي طوال القرون السابع والثامن والتاسع عشر.

source: UNESCO/ERI

基辅:圣•索菲娅教堂和佩乔尔斯克修道院

基辅的圣·索菲娅教堂的设计可与君士坦丁堡的圣·索菲娅教堂媲美,象征着“新君士坦丁堡”,它建于11世纪,是基辅基督公国的首都。这一地区于988年经圣·法拉蒂米尔洗礼后基督化。基辅-拉夫拉在精神和文化上的影响对东正教思想在俄罗斯17世纪至19世纪的传播做出了贡献。

source: UNESCO/ERI

Киев: Софийский собор и связанные с ним монастырские строения, Киево-Печерская лавра

Призванный стать соперником храма Айя-София в Константинополе, Софийский собор символизировал становление Киева – столицы христианского княжества, как «Нового Константинополя». Собор был возведен в XI в., т.е. вскоре после крещения Руси (988 г.) при князе Владимире. Духовное и интеллектуальное влияние Киево-Печерской лавры способствовало распространению православной культуры и православной веры на Руси в период с XVII до XIX вв.

source: UNESCO/ERI

Kiev: catedral de Santa Sofía, conjunto de edificios monásticos y laura de Kievo-Petchersk

Proyectada para rivalizar con Santa Sofía de Constantinopla, la catedral Santa Sofía de la capital ucraniana es el símbolo de la “Nueva Constantinopla”, denominación dada a la capital del principado de Kiev, creado en el siglo XI en una región evangelizada después del bautismo de San Vladimir en el año 988. La influencia espiritual e intelectual del monasterio de Kievo-Petchersk contribuyó considerablemente a la propagación de la fe y el pensamiento ortodoxos en el mundo ruso entre los siglos XVII y XIX.

source: UNESCO/ERI

キエフ:聖ソフィア大聖堂と関連する修道院建築物群、キエフ-ペチェールスカヤ大修道院  
10世紀末キエフ公国がギリシャ正教を国教として公認、その後ビザンチン様式の教会や修道院が建てられた。ドニエプル川岸の丘にたつペチェルスカヤ修道院は修道士の住んでいた洞窟の上に建てられ、金色のクーポラ(円屋根)が並び立つ独特の景観を形づくっている。

source: NFUAJ

Sint-Sophia kathedraal en bijbehorend Kiev-Pechersk Lavra kloostercomplex

De Sint-Sophia kathedraal van Kiev werd ontworpen om te wedijveren met de Hagia Sophia in Constantinopel. De kathedraal symboliseert het 'nieuwe Constantinopel', de hoofdstad van het christelijk vorstendom Kiev dat in de 11e eeuw werd gebouwd in een - na de bekering van Sint Vladimir in 988 - geëvangeliseerd gebied. Kiev-Pechersk Lavra is van uitzonderlijke betekenis binnen het nationale Oekraïense erfgoed. De oude kloosterstichting speelt een zeer belangrijke rol in het geestelijke en intellectuele leven van de Russische wereld. Het droeg bij aan de verspreiding van het orthodoxe geloof en gedachtegoed in de Russische wereld van de 17e tot de 19e eeuw.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
© Federica Leone
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Pechersk se compose de deux ensembles exceptionnels de monuments du patrimoine culturels du Moyen-âge et du début de la période moderne (périodes de la Rus’ kiévienne et de l’Hetmanat).

Le bien est constitué de deux composantes : la cathédrale Sainte-Sophie et ses bâtiments monastiques d’une part et l’ensemble monastique de la laure de Kievo-Pechersk avec l’église du Sauveur à Berestovo d’autre part.

La cathédrale Sainte-Sophie, située dans le centre historique de Kiev, est un des principaux monuments représentant l’architecture et l’art monumental du début du XIe siècle. Elle fut construite avec le concours des constructeurs locaux et des maîtres byzantins sous le règne du grand prince de Kiev, Yaroslav le Sage, pour tenir de rôle d’église chrétienne de la capitale de la principauté de Kiev. La cathédrale a conservé ses décors intérieurs anciens, et l’intégrité de sa collection de mosaïques et de fresques du XIe siècle est font un ensemble unique. Parmi ses chefs d’œuvre on peut citer le Pantocrator, la Vierge orante, la Communion des Apôtres, le Deïisis et l’Annonciation. L’architecture et l’art monumental de la cathédrale a largement influencé l’architecture et la décoration des temples de la Rus’ kiévienne. Les bâtiments monastiques construits aux XVIIe et XVIIIe siècles dans le style baroque ukrainien entourent la cathédrale. L’ensemble architectural comprend le clocher, la résidence du métropolite, le réfectoire, la porte Zaborovsky, la tour de l’entrée sud, les cellules des frères et le séminaire entourés d’un mur de pierre. Au fil des siècles, la cathédrale et les bâtiments monastiques ont exprimé une harmonie exceptionnelle d’architecture et de formes naturelles ainsi que l’esprit national et ont occupé une place importante dans le paysage historique traditionnel de Kiev.

La laure de Kievo-Pechersk est un ensemble architectural de bâtiments monastiques situé sur un plateau surplombant la rive droite du Dniepr. Cet ensemble, qui s’est formé sur plusieurs siècles en un assemblage organique tirant partie du paysage, domine la ville. Fondé par Saint Antoine et Saint Théodose au XIe siècle, le monastère est devenu un centre spirituel et culturel majeur qui a contribué de façon significative au développement de l’éducation, des arts et de la médecine. L’ensemble architectural de la laure de Kievo-Pechersk comprend des églises de surface et souterraines construites entre le XIe au XIXe siècle qui s’étendent en un ensemble de grottes labyrinthiques sur plus de 600m, ainsi que des maisons d’habitations construites entre le XVIIe et le XIXe siècle. L’ensemble architectural a acquis son aspect moderne en raison des constructions datant des XVIIe et XVIIIe siècles réalisées au plus fort du Baroque ukrainien. Les principaux monuments de la laure de Kiev-Pechersk sont la cathédrale de la Dormition, l’église de la Trinité-sur-la-Porte, le Grand beffroi, l’église de Tous-les-Saints, l’église du Réfectoire, les murs défensifs du monastère avec ses tours, l’ensemble des grottes de Saint-Antoine et de Saint-Théodose et les églises de surface, l’Exaltation de la Croix et la Nativité de la Vierge et l’église du Sauveur de Berestovo.

Pendant des siècles, le monastère de Kievo-Pechersk, avec ses reliques des saints enterrés dans les grottes, a été l’un des centres de pèlerinage chrétien les plus importants du monde. 

Critère (i) : Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Pechersk est un chef-d’œuvre du génie créateur humain à la fois par sa conception architecturale et par sa remarquable décoration.

La cathédrale Sainte-Sophie est un monument unique de l’architecture et de l’art monumental du début du XIe siècle, possédant la plus grande collection préservée de mosaïques et de fresques de cette période. Son architecture se distingue par des nefs supplémentaires ajoutées aux cinq absidioles centrales et la composition pyramidale de l’espace du dôme portant la croix sommitale. La décoration monumentale de la cathédrale compose un ensemble unique par sa conception qui reflète les grandes idées théologiques de l’époque et est un exemple exceptionnel de l’art byzantin. L’impressionnant panthéon des saints chrétiens dépeint dans la cathédrale est d’un foisonnement inégalé parmi les monuments byzantins de l’époque. Les peintures murales de la cathédrale comprennent aussi un ensemble exceptionnel de fresques séculaires dans les tours à escalier, réalisé dans la tradition de l’art byzantin.

L’ensemble de la laure de Kievo-Pechersk est un chef d’œuvre de l’art ukrainien qui a acquis sa forme définitive à l’époque Baroque. Il intègre des structures et des constructions de surface et souterraines s’échelonnant entre le XIe et le XIXe siècle associées à un paysage d’une grande richesse.

Critère (ii) : Le bien résulte de l’interaction culturelle entre la Rus’ kiévienne, l’Empire byzantin et l’Europe de l’Ouest. L’architecture et la peinture monumentale du bien reflètent les changements par rapport à l’architecture byzantine et l’évolution des traditions artistiques qui prirent une nouvelle orientation sous l’influence d’une vision locale. Du point de vue de la tradition spirituelle et de l’organisation architecturale, le bien révèle la tradition architecturale cultuelle orthodoxe souterraine de la laure de Kievo-Pechersk. La cathédrale de la Dormition est un exemple qui a inspiré de nombreuses constructions similaires réalisées en Europe de l’Est entre le XIIe et le XVe siècle.

Critère (iii) : Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Pechersk porte un témoignage exceptionnel des traditions culturelles byzantines séculaires des pays voisins en général et de la Rus’ kiévienne en particulier. Au fil des siècles, le bien eut une influence spirituelle majeure en Europe de l’Est.

Critère (iv) : La cathédrale Sainte-Sophie est un édifice unique qui reflète dans son architecture et ses décorations murales les particularités de l’ordre des marguilliers. La construction de la cathédrale définit les fondements d’une école d’architecture qui eut un fort retentissement sur l’architecture cultuelle et l’art monumental de la Rus’ kiévienne puis de l’Europe de l’Est. La laure de Kievo-Pechersk est un ensemble architectural d’une valeur exceptionnelle qui, sur une période de près de neuf siècles, reflète les changements des tendances stylistiques en matière d’architecture ainsi que le processus d’amélioration des structures techniques de construction. 

Intégrité

Tous les éléments et attributs requis pour exprimer la valeur universelle exceptionnelle du bien inscrit sont compris dans les limites du bien et sont bien préservés.

Selon sa conception d’origine, la cathédrale Sainte-Sophie fut construite comme un élément architectural dominant un environnement urbain ouvert de manière à être vue de loin et de toutes part. Au XIXe siècle, le cadre de la cathédrale changea en raison de la modification du tissu urbain traditionnel.

L’intégrité de l’ensemble de la laure de Kievo-Pechersk souffrit pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque la cathédrale de la Dormition – la principale église de la laure – fut presque entièrement détruite, à l’exception de sa tour sud-est. En 1999-2000, la cathédrale fut reconstruite pour lui rendre son apparence de la période baroque ukrainienne de la fin du XVIIIe siècle.

Concernant l’état hydrogéologique du bien, les grottes de la laure de Kievo-Pechersk exigent un suivi constant du point de vue de leur état de leur conservation et de la mise en œuvre de mesures préventives.

Le développement urbain rapide, en particulier la construction de bâtiments de grande hauteur et le manque de protection et de mécanismes de planification constituent des menaces sur l’environnement immédiat du bien. L’intégrité du bien du point de vue de la relation spatiale entre ses composantes et leurs relations avec l’environnement urbain et le paysage monastique et fluvial requiert aussi une planification structurée afin de traiter toute les menaces potentielles. 

Authenticité

Les attributs du bien reflètent sa valeur universelle exceptionnelle. Tous les éléments bâtis sont restaurés à l’aide de matériaux d’origine.

Les travaux de reconstruction entrepris à Sainte-Sophie ont été récompensés par la ‘Médaille d’or européenne pour la protection des monuments historiques’ en 1987. La cathédrale Sainte-Sophie et ses bâtiments monastiques sont utilisés comme musées à des fins pédagogiques et pour des événements d’État.

La laure de Kievo-Pechersk est utilisée comme musée ainsi que pour des activités cultuelles correspondant à sa destination d’origine.

Bien que la proéminence de l’ensemble dans le panorama urbain ait diminuée du fait du développement urbain, le panorama traditionnel et la silhouette de la laure de Kievo-Pechersk sur le Dniepr sont préservés. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La laure de Kievo-Pechersk a été classée « Réserve culturelle et historique d’État » en 1926, de même que la cathédrale Sainte-Sophie et ses bâtiments associés en 1934.

Le bien est géré conformément à la législation, notamment les lois de l’Ukraine sur la « Protection du patrimoine culturel » et la « Protection du patrimoine archéologique ». En outre, différents Décrets du cabinet des ministres de l’Ukraine offrent un cadre juridique spécifique pour la protection, la conservation et l’utilisation du bien.

La zone de conservation nationale ‘Sainte-Sophie de Kiev’ et la Réserve culturelle et historique nationale de Kievo-Pechersk sont gérées par le ministère de la Culture de l’Ukraine qui est aujourd’hui responsable de la gestion opérationnelle de la totalité du bien.

Selon la législation nationale, des plans de l’organisation du territoire des deux éléments constitutifs du bien (zone de conservation nationale ‘Sainte-Sophie et Kiev’ et Réserve culturelle et historique nationale de Kievo-Pechersk) ont été élaborés. Ces plans définissent les limites et le mode de gestion de la zone tampon du bien, le plan d’action pour la restauration, la conservation et la protection du bien. Ils correspondent au plan de conservation. En outre, des plans annuels de restauration des monuments, de territoires et de systèmes d’ingénierie du bien sont approuvés au niveau national.

Afin de garantir la préservation des grottes des Varanges, un projet de programme de conservation et de plan d’action a été élaboré pour la partie des grottes qui requiert des mesures préventives et de réhabilitation.

Pour faire face aux défis de conservation et de gestion, le plan de gestion devra être pleinement opérationnel. L’application des mesures législatives et réglementaires sera fondamentale pour garantir le maintien de la valeur universelle exceptionnelle du bien. Des outils de planification devront être mis en place afin de garantir qu’une politique basée sur l’étude du paysage urbain et de perspectives définies contrôlera le développement dans la zone tampon et le cadre général du bien.

Description longue
[Uniquement en anglais]

St Sophia, a Greek-cross church, is one of the major edifices representing the culture of Eastern Christianity in the 11th century, inspired by Byzantine models. the stylistic features of its decoration were spread throughout Kievan Russia in the 11th century by the icon painters working in Kiev. Kiev-Pechersk Lavra is of outstanding significance in the Ukrainian national heritage, and the ancient monastic foundation plays a very important role in the spiritual and intellectual life of the Russian world.

The construction of St Sophia Cathedral was begun in the first half of the 11th century, probably in 1037 by Yaroslav the Sage. It was meant to replace Kiev's very first church, the Dessiatinnaya (Our Lady of the Tithes), built by his great-grandmother Duchess Olga in 952. Conceived in opus mixtum, with 12 columns dividing the interior into five naves, the church represents a perfect fusion between symbolic image and architecture: the big central gilt cupola and twelve smaller cupolas which crown it evoke Christ and the 12 Apostles in a pyramidal composition so strongly expressed that it was not diminished in the restoration of the onion domes in the 18th century

A complex of monastic buildings surrounds the church. Built originally of wood in 1633, the buildings were destroyed by fire in 1697 and reconstructed in stone. The four-storey bell tower, overhung by a gilt onion cupola, the Metropolitan's house, the refectory, the west gate, the tower at the south entrance, the Brothers' building, and the seminary were built. A stone enceinte encircled these buildings, which are typical of Ukrainian Baroque style, the influence of which can also be seen in contemporary restoration work on the cathedral. Designated an 'Architectural and Historical Reserve of the State' in 1934, St Sophia was spared the widespread devastation of the Second World War. It is now administered as a monument museum.

In a wooded area on two hills overlooking the right bank of the Dnieper River is Kiev-Pechersk Lavra, a monastery complex consisting of numerous monuments and grottoes. Now the area is surrounded by the urban agglomeration of Greater Kiev, which has undergone rapid expansion since 1980.

The Lavra boasts very ancient origins and rapidly became the seat of a community governed by the abbot St Theodosius. With the support of the Princes of Kiev, the monastery immediately began to prosper. Devastated by the Mongols and the Tatars, Lavra was almost entirely rebuilt in the 17th century and afterward. A print shop was founded in 1615, mainly issuing devotional literature and history. The Lavra played a highly important intellectual role: these were times of great prosperity, when pilgrims flocked to the site, and the grounds were filled with numerous Baroque monuments. The Clock Tower and the Refectory Church are two of the main landmarks in a monastic landscape totally transformed by the construction or the renovation of numerous churches. Declared a 'Historical and Cultural Reserve' in 1926, the Lavra was very severely damaged in 1941 when its oldest edifice, the Dormition Cathedral, was almost fully destroyed.

Today the major elements of the very old historic heritage are Trinity Church, whose 12th-century structure is hidden by the extremely rich Baroque decor, and especially the catacombs, which include the Near Caves and the Far Caves, whose entrances are respectively at All Saints' Church and at the Church of the Conception of St Anna. Over the years the monks' cells became a necropolis where hundreds of their mummified bodies have been preserved.

Most of the monuments of the Lavra had new cultural functions in 1926: the Metropolitan's residence is now the State Museum of Ukrainian Decorative Folk Art, the printshop houses the Book and Bookbinding Museum, the Refectory Church is a museum of Christianity, and the Church of the Exaltation of the Cross is the museum of the history of the catacombs.

Source : UNESCO/CLT/WHC