English Français

Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza

Renaissance Monumental Ensembles of Úbeda and Baeza

The urban morphology of the two small cities of Úbeda and Baeza in southern Spain dates back to the Moorish 9th century and to the Reconquista in the 13th century. An important development took place in the 16th century, when the cities were subject to renovation along the lines of the emerging Renaissance. This planning intervention was part of the introduction into Spain of new humanistic ideas from Italy, which went on to have a great influence on the architecture of Latin America.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza

Les deux petites villes d’Úbeda et Baeza, dans le sud de l’Espagne, ont été dotées de leur forme urbaine à la période mauresque, au IXe siècle, et après la Reconquista au XIIIe siècle. Elles ont connu d’importants changements au XVIe siècle, lorsque les villes ont subi des travaux de rénovation dans l’esprit de la Renaissance. Ces initiatives urbanistiques furent le reflet de l’introduction en Espagne des idées humanistes venues d’Italie. Ces idées ont également exercé une influence importante sur l’architecture d’Amérique latine.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

مجمّعات فنيّة نهضويّة في أوبيدا وبايزا

نالت مدينتا أوبيدا وبايزا الوقعتان جنوب اسبانيا شكلهما الحضري في الحقبة المغربيّة في القرن التاسع وبعد الفتح في القرن الثالث عشر. ولقد سجّلت تغيّرات مهمّة في القرن السادس عشر عندما خضعت المدن لأعمال ترميم على الطراز النهضوي. وشكّلت هذه البوادر الحضريّة انعكاساً لاجتياح الأفكار الإنسانيّة المصدّرة من إيطاليا إلى اسبانيا. كما مارست هذه الأفكار تأثيراً مهمّاً أيضاً على هندسة أمريكا اللاتينيّة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

乌韦达和巴埃萨城文艺复兴时期的建筑群

在西班牙南部坐落着两个小城——乌韦达和巴埃萨,对于当地城市形态学的研究可以追溯到公元9世纪摩尔人统治时期以及公元13世纪的收复领土时期。到了公元16世纪,随着文艺复兴运动的发展,当地也出现了文艺复兴的形势,使这两个小城得到了重大发展。这种有计划的影响其实就是新人文主义思想从意大利被介绍到了西班牙,这一思想后来从西班牙带到了拉丁美洲,对那里的建筑一直产生着巨大影响。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Монументальные ансамбли Возрождения в городах Убеда и Баэса

Городская морфология двух небольших городов – Убеда и Баэса, расположенных в южной Испании, сложилась во времена мавров в IХ в. и реконкисты в XIII в. Города активно развивались в XVI в. – тогда они обновлялись в соответствии со стилистикой Возрождения. Эти нововведения были обусловлены приходом в Испанию из Италии новых гуманистических идеалов, которые в дальнейшем оказали большое влияние на архитектуру Латинской Америки.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Conjuntos monumentales renacentistas de Úbeda y Baeza

La configuración urbana de las dos pequeñas ciudades de Úbeda y Baeza, situadas en el sur de España, data de los periodos de la dominación árabe (siglo IX) y de la Reconquista (siglo XIII). En el siglo XVI, ambas ciudades experimentaron cambios importantes, al efectuarse obras de renovación inspiradas en el estilo del Renacimiento. Estas transformaciones urbanísticas se debieron a la introducción en España de las ideas humanistas procedentes de Italia y ejercieron una influencia importante en la arquitectura de América Latina.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ウベダとバエーサのルネサンス様式の記念碑的建造物群
スペイン南部アンダルシア地方にある2つの小都市ウベダとバエーサは、9世紀のムーア時代と13世紀のレコンキスタ(国土回復運動)後に都市として形成された。アラブ・アンダルシア的な都市構造と、より北方的な影響の強い宗教的・公共建造物や宮殿などが世界遺産の対象。16世紀のルネサンスとともに町は修復されて発展を遂げた。修復計画に際してイタリアから人文主義の思想がもたらされ、この思想はラテン・アメリカの建築デザインにまで影響をおよぼした。

source: NFUAJ

Monumentale Renaissance ensembles van Úbeda en Baeza

De twee kleine steden Úbeda en Baeza in het zuiden van Spanje dateren uit de Moorse 9e eeuw en uit de Reconquista in de 13e eeuw. De steden maakten een belangrijke ontwikkeling door tijdens de 16e eeuw toen ze gerenoveerd werden naar de maatstaven van de Renaissance. De nieuwe architectonische opvattingen maakten deel uit van de humanistische ideeën uit Italië die in Spanje geïntroduceerd werden in die tijd. Hun renaissance bouwstijl en stadstructuur hebben grote invloed gehad op de architectuur in Latijns Amerika.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza © Jose Manuel
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza sont situés dans les deux villes andalouses de Úbeda et Baeza, éloignées de 9 km l’une de l’autre. Le bien inscrit de Úbeda couvre 4,2 ha, et le bien de Baeza 4,8 ha. Ces deux parties sont dotées de zones tampons et les deux villes sont reliées par une zone de protection rurale de 44,2 km2.

Les ensembles monumentaux respectifs ont atteint leurs expressions les plus exceptionnelles en termes de construction pendant la période de la Renaissance. Úbeda a mis au point une architecture noble remarquable, tandis que Baeza est devenu un centre ecclésiastique et éducatif important.

L’exemple le plus complet de leur identité architecturale est la Plaza Vázquez de Molina à Úbeda, entourée d’édifices civils et religieux construits de 1530 à 1580, particulièrement la chapelle funéraire de El Salvador et le palais de Vázquez de Molina (aujourd’hui devenu l’hôtel de ville). Ces éléments forment le plus grand ensemble d’architecture Renaissance en Espagne et l’un des plus importants en Europe.

Les principaux éléments de l’ensemble de Baeza ensemble sont la cathédrale et la place de Santa María, l’ancien séminaire et l’université. Réputée pour son utilisation à des fins religieuses et éducatives, la ville devint le siège de l’Université internationale d'Andalousie dans les années 1970.

Úbeda et Baeza constituent des exemples précoces en Espagne de l’introduction des concepts de création de la Renaissance italienne. En outre, leur influence considérable en Amérique Latine est largement documentée. L’introduction de concepts de la Renaissance dans un espace urbain issue d’une période islamique est également intéressante.

La coexistence de cultures (chrétienne, islamique et juive) favorisa la liberté et l’ouverture à d’autres influences, contribuant à une originalité d’expression artistique avec de fortes répercussions en Amérique latine.

Cette région possède aussi bien des racines islamiques qu’une intense tradition médiévale en matière d’ouvrages en pierre. La taille de la pierre fut enrichie par la contribution d’Andrés de Vandelvira, suivant la description donnée dans le Libro de Traças de Cortes de Piedra (« Livre sur des concepts de taille de la pierre »), écrit par son fils Alonso, et considéré en Europe comme le meilleur compendium de stéréotomie jusqu’à la fin du XVIIe siècle. Il a eu une grande influence sur l’architecture de l’Amérique latine.

Les maîtres de Úbeda-Baeza contribuèrent largement à la culture universelle de la Renaissance, complétant des constructions italiennes avec des influences islamiques particulières et l’utilisation systématique de la taille de la pierre.

Critère (ii): Les exemples de conception architecturale et urbaine du XVIe siècle à Úbeda et Baeza ont joué un role central dans l’introduction des idées de la Renaissance en Espagne. Grâce aux publications d’Andréa Vandelvira, principal architecte du projet, ces exemples ont également été diffusés en Amérique latine.

Critère (iv): Les zones centrales d’Úbeda et Baeza constituent les premiers exemples exceptionnels d’architecture civique et d’urbanisme de la Renaissance en Espagne au début du XVIe siècle.

Intégrité

Les Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza reflètent les transformations importantes survenues, au XVIe siècle, avec l’avènement de la Renaissance dans ces villes ayant un passé islamique et une tradition Mudéjar ultérieure. Ils comprennent ainsi une dimension urbaine qui, avec la dimension architecturale, sont les attributs essentiels de leur valeur universelle exceptionnelle.

Úbeda et Baeza ont conservé une grande partie de leur tissu historique. La ville fortifiée de Úbeda garde le caractère général de l’habitat traditionnel créé depuis le Moyen Âge ; seules les rues principales furent rénovées au XIXe siècle et, en outre, la plupart des activités commerciales furent entreprises à l’extérieur des remparts médiévaux. À Baeza, la partie est de la vieille ville est la mieux préservée, tandis que la partie ouest possède quelques constructions récentes près du site de l’ancien Alcázar, resté vacant, comme celui de Úbeda. Le bien comprend des éléments monumentaux majeurs de la Renaissance.

La cathédrale de Baeza illustre la juxtaposition de différents styles : la mosquée primitive présente des éléments gothico-mauresques et des influences de la Renaissance ultérieures dues à Vandelvira ; l’église et, en particulier, la sacristie de El Salvador, et les palais de Vázquez de Molina et Deándes Ortega à Úbeda, également des œuvres de Vandelvira, ont été conservés dans leur état d’origine, à l’exception de quelques modifications nécessaires pour leur utilisation actuelle. La majeure partie des édifices de périodes différentes ayant subsisté portent la marque du style Renaissance.

Les deux ensembles sont dans un excellent état, étant donné leur caractère hautement institutionnel. À Úbeda, les bâtiments sont utilisés par plusieurs sièges administratifs, à des fins religieuses et par un Parador (hôtel géré par l’État). Dans l’ensemble de Baeza, certains édifices ont été rénovés pour abriter l’université internationale d’Andalousie, comme l’ancien séminaire et le merveilleux palais Jabalquinto.

Outre l’intégrité architecturale, l’urbanisme est parfait en ce qui concerne les espaces publics contenant ces bâtiments. Certains de ces espaces ont été rénovés et réaménagés, en harmonie avec l’œuvre d’origine.

Le risque sismique est faible dans cette zone, en termes absolus, bien qu’il y soit un peu plus élevé que dans le reste du territoire espagnol. Les problèmes de pollutions provenant d’une usine de Baeza à proximité sont en cours de résolution.

Authenticité

L’importance des Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza dans leurs territoires environnants constitue un exemple exceptionnel de la dualité complémentaire entretenue par ces deux villes dans la région de La Loma, depuis le XVIe siècle (période de leur croissance socio-économique).

Cette dualité peut être observée de manière la plus claire à travers leurs ensembles monumentaux, qui sont des exemples remarquables de la répartition de fonctions publiques. Les deux ensembles monumentaux de Baeza (avec des fonctions publiques, ecclésiastiques et éducatives) et de Úbeda (avec des fonctions nobles et palatines) ont chacun un plan d’urbanisme de la Renaissance, qui a acquis sa propre identité et se caractérise par une authenticité continue de forme et de conception.

L’authenticité des matériaux provient également des bâtiments historiques des deux zones inscrites. Appartenant à des styles et périodes différents (le style Renaissance prédominant), ces bâtiments ont un degré d’authenticité élevé, que l’on peut voir non seulement sur leurs façades actuelles, mais également dans leur style architectural, représentant les différentes classes sociales et expliquant leur patrimoine bâti.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

L’existence de mécanismes de protection urbaine et du patrimoine garantit le maintien de la valeur universelle exceptionnelle. Les zones inscrites font partie de zones qui ont été déclarées ensembles historiques, et par conséquent relèvent de plans et inventaires de protection spéciaux. De plus, des bâtiments individuels bénéficient du niveau maximum de protection prévu dans la législation locale et nationale relative au patrimoine, dans la mesure où ils ont été déclarés biens d’intérêt culturel dans la catégorie des monuments.

Les plans et inventaires de protection spéciaux exposent les conditions de protection pour l’entretien des structures urbaines et architecturales et de l’image urbaine traditionnelle de ces ensembles. Ces plans consacrent une grande partie aux aspects urbains. Ils ne protègent pas seulement les valeurs en recourant à des réglementations spécifiques, mais proposent également des restaurations et récupérations urbaines.

Les plans spéciaux ont été adoptés par les plans locaux généraux respectifs : Úbeda (examen préalable de 1997 et 2009) et Baeza (examen 2011) qui contribuent à faire reconnaître la valeur de ces ensembles monumentaux en tant que centres fonctionnels et espaces symboliques, et en protégeant la campagne environnante. La planification respecte l’utilisation actuelle des ensembles monumentaux et envisage des actions pour améliorer les centres historiques : un renouveau des fonctions et une amélioration des conditions d’accès, la mobilité des piétons et le stationnement.  

Au moyen de l’accord de coopération de 1999, les Conseils municipaux de Úbeda et Baeza ont coordonné et élaboré la gestion du patrimoine en ce qui concerne la conservation et la restauration, la culture et le tourisme, en définissant des interventions durables pour récupérer leurs centres historiques respectifs.

Les centres historiques respectifs (Úbeda 2005 et Baeza 2006) ont été déclarés zones de restauration assistées par l’État. Cette déclaration a conduit à de nombreuses interventions publiques : amélioration de l’urbanisme d’espaces publics, restauration de murs de la ville et de bâtiments uniques, restauration de maisons et d’infrastructure associée. Depuis mars 2009, ces rapports avec l’État ont été assurés par l’intermédiaire de l « Association pour le développement du tourisme de Úbeda et Baeza », au travers du plan pour un tourisme durable « Úbeda/Baeza, le musée Renaissance ouvert ».

Des actions différentes sont nécessaires dans chaque ville, concernant en particulier le plan global d’accessibilité, la création de parcs relais, les restrictions du trafic, l’aménagement urbain d’espaces publics, et la signalisation du patrimoine. Les Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza deviendront ainsi un modèle de gestion du patrimoine pour d’autres villes andalouses de taille moyenne.