English Français

Taos Pueblo

Taos Pueblo

Situated in the valley of a small tributary of the Rio Grande, this adobe settlement – consisting of dwellings and ceremonial buildings – represents the culture of the Pueblo Indians of Arizona and New Mexico.

Taos Pueblo

Dans la vallée d'un petit affluent du Rio Grande, cet ensemble d'habitations et de centres cérémoniels en adobe est représentatif de la culture des Indiens Pueblo de l'Arizona et du Nouveau-Mexique.

هنود تاوس الحمر

يقع هذا التجمّع السكني المتضمّن مراكز احتفاليّة مبنيّة من اللبن في وادي أحد صغار روافد نهر ريو الكبير وهو يمثّل ثقافة هنود منطقة أريزونا الحمر والمكسيك الجديدة.

source: UNESCO/ERI

陶斯印第安村

陶斯印第安村位于里奥格兰河一条支流的山谷中,主要用泥砖和石块建成,村中有民居和宗教仪式建筑,它展示着亚利桑那州和新墨西哥州印第安人的文化。

source: UNESCO/ERI

Индейское поселение Пуэбло-де-Таос

Расположенное в долине небольшого притока реки Рио-Гранде, это глинобитное поселение, состоящее из жилых помещений и церемониальных зданий, представляет культуру индейцев пуэбло на территории штатов Аризона и Нью-Мексико.

source: UNESCO/ERI

Pueblo de Taos

Emplazado en el valle de un pequeño afluente del Río Grande, este asentamiento humano construido en adobe comprende un conjunto de viviendas y edificios ceremoniales representativo de la cultura de los indios pueblo de Arizona y Nuevo México.

source: UNESCO/ERI

プエブロ・デ・タオス

source: NFUAJ

Taos Pueblo

Taos Pueblo ligt in de vallei van een kleine zijrivier van de Rio Grande. Het wordt gevormd door een groep nederzettingen van eind 13e, begin 14e eeuw. De lemen woningen en ceremoniële gebouwen representeren de cultuur van de Pueblo-indianen uit Arizona en New Mexico. Taos’ bescheiden agrarische gemeenschap ontstond vóór 1400 en werd gekenmerkt door gemeenschappelijke sociale en religieuze structuren en traditionele landbouwpraktijken. De groep nederzettingen is een mooi voorbeeld van de pre-Spaanse periode van de Amerika's, die uniek is voor deze regio. Dankzij de levende cultuur van de gemeenschap heeft het zijn traditionele vorm tot vandaag de dag weten te behouden.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Pueblo de Taos © Edmondo Gnerre
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Ce lieu de peuplement d’Indiens pueblos dans le Nord du Nouveau-Mexique, constitué de bâtiments et d’espaces cérémoniels et d’habitations en terrasses en adobe à plusieurs étages, est représentatif de la permanence d’une culture d’un groupe d’Indiens pueblos aujourd’hui à Taos Pueblo. En tant qu’un des nombreux établissements indiens créés à la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle dans la vallée du Rio Grande et de ses affluents qui ont subsisté jusqu’à nos jours, Taos Pueblo constitue une étape importante de l’histoire de la vie urbaine, communautaire et culturelle et du développement de cette région. Ce lieu a été habité en permanence et c’est le plus grand de ces pueblos qui existent encore, avec leurs Maisons du Nord et du Sud comportant jusqu’à cinq étages. Taos Pueblo et ses habitants revendiquent une présence aborigène dans la Vallée de Taos depuis des temps immémoriaux.

Taos Pueblo, dont la culture et la communauté sont dynamiques et vivantes, montre beaucoup de points communs avec d’autres sites d’établissement de la population pueblo ancestrale préservés dans le voisinage, comme Chaco Canyon et Mesa Verde. Il s’agit cependant d’un lieu unique de la région, sans précédents mésoaméricains. Le bien comprend le village clos de murs et ses deux bâtiments à plusieurs étages en adobe, sept kivas (salles cérémonielles souterraines), les ruines d’un ancien pueblo, quatre tertres, une piste pour les courses à pied traditionnelles, les ruines de la première église bâtie vers 1600, et l’église catholique actuelle San Geronimo. Les montagnes du Taos (la chaîne des monts Sangre de Cristo qui fait partie des Rocheuses) constituent le cadre du pueblo. C’est dans ces montagnes qu’est située la Zone de nature sauvage du Lac Bleu (Blue Lake Wilderness Area), espace de 19 425 ha d’importance essentielle pour la culture vivante et la durabilité agricole de Taos Pueblo. Ce Lac Bleu sacré, intrinsèquement lié à la culture pueblo, est d’une importance vitale pour la culture vivante des Pueblos et leur durabilité agricole. Du Lac Bleu sacré naît un cours d’eau qui coule à travers le village. 

Critère (iv) : Taos Pueblo est un exemple remarquable d’un type traditionnel d’ensemble architectural de la période préhispanique des Amériques, unique dans cette région et qui, en raison de la culture vivante de sa communauté, a maintenu avec succès la plupart de ses formes traditionnelles jusqu’à nos jours. 

Intégrité

Taos Pueblo possède à l’intérieur de ses limites tous les éléments nécessaires pour en comprendre et en exprimer la valeur universelle exceptionnelle, notamment par le village aux murs d’adobe et ses importantes caractéristiques historiques et préhistoriques à l’intérieur et à l’extérieur du mur d’enceinte. Les deux principaux ensembles en adobe conservent leur agencement en trois dimensions. Quelques ajouts et l’usage limité de certains matériaux non traditionnels n’ont pas fondamentalement altéré l’impression visuelle du Pueblo ni la preuve évidente d’anciennes traditions de construction. Les coutumes, techniques et matériaux traditionnels ont abouti à une construction harmonieuse dans l’ensemble de l’enceinte fortifiée. Ce bien de 19,01 ha assure de manière appropriée la représentation complète des caractéristiques et des processus qui en justifient l’importance, et il ne subit pas d’effets négatifs du développement ni/ou du manque d’entretien. Le bien ne comporte pas actuellement de zone tampon. 

Authenticité

Taos Pueblo est authentique en termes d’emplacement, de cadre, de formes et de conception, de matériels et de substance, d’utilisation et de fonctions, ainsi que d’esprit et d’impression générale. Le Pueblo a été habité et entretenu en permanence par la communauté traditionnelle centrée sur sa culture. L’adobe exige un entretien régulier et une réfection périodique réalisée selon les besoins par des membres de la tribu qui utilisent des méthodes et des matériaux traditionnels. Certaines portes et fenêtres à cadre de style européen ont été introduites dans le village au siècle dernier, mais elles sont peu nombreuses. La communauté maintient le contrôle pour protéger ses traditions, notamment l’interdiction à l’intérieur de l’enceinte de lignes électriques et d’approvisionnement en eau courante. Un nombre croissant de résidents pueblos possèdent maintenant des maisons à l’extérieur de l’enceinte ; le vieux village reste toutefois le centre le plus important pour les interactions à l’intérieur du village et pour les activités culturelles.

Les menaces connues et potentielles pour l’authenticité du bien sont notamment les suivantes : développement de la municipalité voisine de Taos qui pousse fortement le Pueblo vers la modernisation ; conditions économiques avec leurs incidences touristiques négatives ; projet d’extension de l’aéroport régional de Taos ; et problèmes environnementaux comme les incendies de forêt, la sécheresse ou les inondations. 

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Taos Pueblo est gouverné par son Conseil tribal indépendant et autonome, son Gouverneur et son Chef de guerre. Les différentes pièces des maisons appartiennent aux familles de la tribu mais les bâtiments eux-mêmes sont la propriété de l’ensemble de la communauté et sont gérés à ce titre par l’organe de gouvernement du Pueblo. Le Bureau du Gouverneur est responsable de la gestion quotidienne du bien et de sa protection. Le Pueblo possède le statut de nation à souveraineté limitée à l’intérieur des frontières des États-Unis d’Amérique. Le site fait partie de la concession de terres par les Espagnols (à l’intérieur des terres aborigènes du Pueblo) détenue en fiducie par le Gouvernement fédéral au bénéfice du Pueblo. Le Gouvernement fédéral a l’obligation fiduciaire de protéger et de préserver le Pueblo en tant que site du patrimoine mondial et cette responsabilité est assumée avec respect pour son statut de communauté autonome. Le classement en 1960 de Taos Pueblo comme lieu historique national (National Historic Landmark) exige que tout projet du Gouvernement fédéral susceptible d’avoir une incidence négative ou un impact sur le bien fasse l’objet d’une étude approfondie, et que les services fédéraux consultent le Pueblo avant d’envisager toute action.

Le Pueblo a toujours eu une stratégie générale de préservation non écrite, menée par les membres de la tribu dans le respect scrupuleux des techniques et matériaux traditionnels. Ces traditions et ces pratiques ont protégé les constructions de Taos Pueblo pendant des siècles grâce à un programme actif de suivi de la part du Gouvernement traditionnel du Pueblo et à son processus décisionnel. Cela garantit un maintien fonctionnel de la culture vivante ainsi que des constructions et paysages historiques associés. Le Service des Parcs nationaux (National Park Service) fournit également une assistance pour l’établissement d’un plan écrit de gestion et de préservation du bien. Taos Pueblo attire un grand nombre de visiteurs et a un programme touristique officiel qui prévoit la création d’un centre d’accueil. Le Pueblo est fermé aux visiteurs lors de certaines cérémonies et différents endroits du village ne sont pas accessibles aux visiteurs.

Le maintien de la valeur universelle exceptionnelle du bien au cours du temps va exiger de le protéger contre les défis permanents de certains facteurs indésirables, notamment les nuisances environnementales comme l’érosion due à la pluie et à la neige, les incendies de forêt, la sécheresse et les inondations. Il va également falloir veiller à ce que de nouveaux aménagements à l’intérieur ou à l’extérieur de Taos Pueblo n’aient pas d’impacts négatifs sur les valeurs, l’authenticité et l’intégrité du bien.