English Français
Aidez maintenant !

Ancienne ville de Ghadamès

Old Town of Ghadamès

Ghadamès, known as 'the pearl of the desert', stands in an oasis. It is one of the oldest pre-Saharan cities and an outstanding example of a traditional settlement. Its domestic architecture is characterized by a vertical division of functions: the ground floor used to store supplies; then another floor for the family, overhanging covered alleys that create what is almost an underground network of passageways; and, at the top, open-air terraces reserved for the women.

Ancienne ville de Ghadamès

Bâtie dans une oasis, Ghadamès, « la perle du désert », est une des plus anciennes cités présahariennes et un exemple exceptionnel d'habitat traditionnel. Son architecture domestique se caractérise par les différentes fonctions assignées à chaque niveau : rez-de-chaussée servant de réserve à provisions, étage familial surplombant des passages couverts aveugles qui permettent une circulation presque souterraine dans la ville et terrasses à ciel ouvert réservées aux femmes.

مدينة غدامس القديمة

بنيت غدامس في واحة وسميت "لؤلؤة الصحراء" وهي إحدى أقدم المدن التي قامت في حقبة ما قبل الصحراء وخير مثال على الموئل التقليدي. وتتميز هندستها المنزلية بتوزيعها الوظائف المختلفة على مختلف الطبقات: الطبقة الأرضية لتخزين المؤونة، والطبقة العائلية تشرف على ممرات مسقوفة مموهة تسمح بتنقل تحت الأرض تقريبًا في المدينة وشرفات مكشوفة مخصصة للنساء.

source: UNESCO/ERI

加达梅斯古镇

加达梅斯古镇建在沙漠绿洲上,历来以“沙漠之珠”著称,是撒哈拉北部边缘最古老的城市之一,同时也是传统聚集地的典范。那里,家庭建筑的突出特点是每一层都有不同的作用:底层储备给养,在漆黑封闭的过道上面另外突出的一层供家人生活居住,而顶层露天的平台是专为妇女准备的。

source: UNESCO/ERI

Старый город в Гадамесе

Гадамес - «жемчужина пустыни» - находится в оазисе. Это один из старейших городов на границе Сахары и выдающийся пример традиционного поселения. Его жилая архитектура характерна разделением функций по вертикали: первый этаж используется для складирования запасов, следующий этаж, нависающий над уличными проходами и создающий этим нечто похожее на сеть подземных пешеходных путей – для жизни семьи, наконец, наверху находится открытая терраса, предназначенная для женщин.

source: UNESCO/ERI

Ciudad vieja de Ghadames

Construida en un oasis, Ghadames, “la perla del desierto”, es una de las más antiguas ciudades presaharianas y constituye un ejemplo notable de asentamiento humano tradicional. El reparto de funciones por planta es característico de su arquitectura doméstica: la planta baja sirve de almacén de provisiones; la planta superior cumple la función de vivienda familiar; y, por último, las terrazas a cielo abierto están reservadas a las mujeres. La planta superior domina una red de pasadizos cubiertos, sin luz, que permiten circular de forma prácticamente subterránea por toda la ciudad.

source: UNESCO/ERI

ガダーミスの旧市街

source: NFUAJ

Oude stad van Ghadamès

Ghadamès staat bekend als ‘de parel van de woestijn’ en ligt in een oase. Het is een van de oudste pre-Sahara steden en een goed voorbeeld van een traditionele nederzetting. De huiselijke architectuur wordt gekenmerkt door een verticale verdeling van functies: de begane grond wordt gebruikt om voorraden op te slaan, de volgende verdieping is bestemd voor de familie en bestaat uit overhangende, overdekte steegjes die een bijna ondergronds netwerk van gangen vormen. De derde verdieping – het dak – bestaat uit terrassen in de open lucht voor de vrouwen. Tegenwoordig is Ghadamès een kleine oasestad die naast een palmentuin ligt.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Description longue

Ghadamès, connue sous le nom de « perle du désert », se trouve dans une oasis. C'est un exemple extraordinaire d'habitat traditionnel, et l'une des plus anciennes villes de la région présaharienne : elle a pris la suite de Cydamae, ville fortifiée dont Cornelius Balbus avait fait une alliée de Rome lors de son expédition victorieuse contre les Garamantes, en 19 av. J.-C.

C'est aujourd'hui une petite ville située dans une oasis proche d'une palmeraie. Aucun des édifices conservés ne remonte à la période protohistorique berbère, ou à celle de la domination romaine ; cependant, un remarquable style d'architecture domestique fait de Ghadamès un lieu unique dans le panorama des sites présahariens qui jalonnent la partie nord du désert, de la Libye à la Mauritanie. De plan à peu près circulaire, la ville historique de Ghadamès est formée par un groupe de maisons dont celles qui occupent le pourtour présentent des murs externes renforcés, qui forment son enceinte. Bien que rudimentaire, cette enceinte présente différents bastions et portes.

L'unité de base de la ville est la maison, composée au minimum de deux principaux niveaux. L'accès au rez-de-chaussée, qui peut être souterrain, se fait par une seule porte d'entrée qui ouvre sur un vestibule étroit menant à une salle rectangulaire où les denrées étaient stockées avec, à l'arrière, un escalier. Ce dernier mène à un étage supérieur, beaucoup plus spacieux. L'espace d'habitation du rez-de-chaussée empiète sur les passages couverts aveugles qui longent les murs et desservent la ville à la façon de galeries, plutôt que de véritables rues. Le premier étage comporte généralement un grenier surélevé et des chambres à coucher, parfois un salon ; il peut également exister un second étage, de plan analogue. Au niveau des terrasses (trois ou quatre, selon la maison), seule la partie surélevée du grenier émerge au-dessus d'un plan horizontal délimité par des murets bas.

Le plan contradictoire de cette curieuse ville ne peut être perçu comme un tout. Au niveau du sol, les galeries étroites et sombres isolent les principaux éléments du bâti, et permettent la circulation souterraine ; les petites cellules familiales isolées sont caractéristiques des étages supérieurs. Les terrasses, qui forment un paysage urbain ouvert, confèrent à l'espace une forme de dimension collective ; mais elles le font en séparant les sexes : la terrasse est le domaine exclusif des femmes auxquelles elles donnent une grande autonomie, notamment celle de communiquer d'une terrasse à l'autre, de se faire des amis chez les voisins, et même de se déplacer sur le « toit » de la ville. En revanche, les galeries couvertes du rez-de-chaussée sont généralement réservées aux hommes.

Ghadamès a conservé les matériaux d'origine correspondant à son étonnant urbanisme : les murs en pisé ou en brique crue, les boisages, les hourdis et les huisseries en bois de palmier. Les murs internes et une grande partie des murs externes sont chaulés, ce qui illumine les salles et met en relief le décor spartiate des maisons, les fenêtres et les niches en gypse, les peintures, le mobilier...

Source : UNESCO/CLT/WHC