English Français

Statue de la Liberté

Statue of Liberty

Made in Paris by the French sculptor Bartholdi, in collaboration with Gustave Eiffel (who was responsible for the steel framework), this towering monument to liberty was a gift from France on the centenary of American independence. Inaugurated in 1886, the sculpture stands at the entrance to New York Harbour and has welcomed millions of immigrants to the United States ever since.

Statue de la Liberté

Exécutée à Paris par le sculpteur Bartholdi avec la collaboration de Gustave Eiffel pour la charpente métallique, la statue colossale de la Liberté éclairant le monde fut offerte par la France pour le centenaire de l'indépendance des États-Unis. Inaugurée en 1886, elle a accueilli depuis lors à l'entrée du port de New York des millions d'immigrants venus peupler les États-Unis.

تمثال الحريّة

بمناسبة مرور مئة عام على استقلال الولايات المتحدة قّدمت فرنسا للأخيرة تمثال الحريّة الذي صقله في باريس النحّات بارتولدي وأعدّ هيكله المعدني غوستاف إيفل فأنار بشعلته العالم وانتصب على مدخل مرفأ مدينة نيويوك حيث رحّب بعد تنصيبه عام 1886 بتوافد ملايين المهاجرين القادمين للإقامة في الولايات المتحدة.

source: UNESCO/ERI

自由女神像

自由女神像由法国雕塑家巴托迪和古斯塔夫·埃菲尔(他负责雕像的钢架)共同完成,这个象征着自由的雕塑是法国于1886年赠送给美国的,以祝贺美国独立100周年。从那时至今,这个矗立在纽约港口的自由女神已经迎来数以百万到美国来的移民。

source: UNESCO/ERI

Статуя Свободы (Нью-Йорк)

Этот поставленный на башню монумент свободе, созданный в Париже французским скульптором Бартольди в сотрудничестве с Густавом Эйфелем (рассчитавшим стальной каркас), был подарен Францией Америке в 1886 г. к столетию ее независимости. Возвышающаяся у входа в гавань Нью-Йорка, статуя приветствовала миллионы иммигрантов, прибывавших в Соединенные Штаты.

source: UNESCO/ERI

Estatua de la Libertad

La colosal estatua de la Libertad iluminando el mundo con su antorcha fue realizada en París por el escultor Bartholdi, en colaboración con Gustavo Eiffel que se encargó de la estructura metálica, La estatua fue regalada por Francia a los Estados Unidos con motivo del centenario de su independencia. Instalada en 1886 en la entrada del puerto de Nueva York, su efigie acogió desde entonces a millones de emigrantes venidos a poblar los Estados Unidos.

source: UNESCO/ERI

自由の女神像
ニューヨーク港内マンハッタン島から3kmのリバティ島にある。アメリカ独立100周年を記念して、米仏両国の友好のために、フランス人の募金を得て、フランス人が発案・設計・製作した。正式名称は“Liberty Enlightening the World”(世界を照らす自由)。高さ46m,重量225tの像は、右手に自由を象徴する松明を掲げ、左手に独立宣言書を抱え、足元は暴力を象徴する鎖を踏みつけている。資金難から完成は1886年。全高93m。

source: NFUAJ

Vrijheidsbeeld

Dit standbeeld van 'Vrijheid die de wereld Verlicht' werd in Parijs vervaardigd door de Franse beeldhouwer Bartholdi, in samenwerking met Gustave Eiffel die verantwoordelijk was voor de staalconstructie. Het beeld bestaat uit een holle kolos van dun geslagen koperen platen over een stalen raamwerk. Het torenhoge monument was een geschenk van Frankrijk op de 100e Amerikaanse Onafhankelijkheidsdag in 1886. Het Vrijheidsbeeld staat bij de ingang van de haven van New York en heeft sindsdien miljoenen immigranten verwelkomd. In de tweede helft van de 19e eeuw bereikte de immigratie z'n hoogtepunt en in 30 jaar verdubbelde de bevolking van de Verenigde Staten zich bijna.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
© Laïa Caballé
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

La Statue de la Liberté, immense statue creuse constituée de fines plaques de cuivre repoussé sur une carcasse en acier, se dresse sur une île à l’entrée du port de New York. Elle fut conçue à Paris par le sculpteur français Frédéric Bartholdi en collaboration avec l’ingénieur français Gustave Eiffel, et fut offerte par la France pour le centenaire de l’indépendance américaine en 1876. Sa conception et sa construction ont été reconnues à l’époque comme l’une des grandes prouesses techniques du XIXe siècle, saluée comme associant l’art à la technique. Du haut de son piédestal conçu par l’architecte américain Richard Morris Hunt, la statue a accueilli des millions d'immigrants aux États-Unis depuis son inauguration en 1886.

La statue est un chef-d’œuvre de la statuaire colossale qui renouvela son expression au XIXe siècle, inspirée de l’antiquité mais dans le contexte de l’Art Nouveau. Se référant à des éléments et une iconographie classiques, elle exprime des aspirations modernes. La structure interne en acier est un formidable ouvrage de construction complexe, symbole avant-coureur de l’avenir de l’ingénierie, de l’architecture et de l’art, notamment avec l’utilisation massive de béton dans son piédestal, la construction de type mur-rideau qui soutient la couche extérieure et l’utilisation de l’électricité pour éclairer la torche. Édouard René de Laboulaye a collaboré avec Bartholdi pour la conception de la statue afin d’incarner l’amitié internationale, la paix, le progrès et, plus spécifiquement, l’alliance historique entre la France et les États-Unis. Le financement par souscription internationale a également joué un rôle significatif. Parmi les symboles extrêmement forts de sa conception se trouve la Déclaration d’indépendance des États-Unis que la statue brandit dans sa main droite, ainsi que les chaînes brisées sur lesquelles elle pose le pied. 

Critère (i) : Cette statue colossale est un chef-d’œuvre de l’esprit humain. La collaboration entre le sculpteur Bartholdi et l’ingénieur Eiffel a abouti à la production d’une merveille technologique associant l’art et la technique de manière à la fois novatrice et puissante.

Critère (vi) : La valeur symbolique de la Statue de la Liberté réside dans deux facteurs essentiels. Elle a été présentée par la France dans l’intention d’affirmer l’alliance historique entre les deux pays. Elle a été financée par souscription internationale pour reconnaître l’établissement des principes de liberté et de démocratie par la Déclaration d’indépendance des États-Unis, que la Statue tient dans la main gauche. La Statue est aussi rapidement devenue et demeure un symbole de l’arrivée d’immigrants de nombreux pays aux États-Unis à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Elle reste un symbole extrêmement fort – inspirant la méditation, le débat et la contestation –  d’idéaux comme la liberté, la paix, les droits de l’homme, l’abolition de l’esclavage, la démocratie et la chance.

Intégrité

Dans les limites du bien se trouvent tous les éléments nécessaires pour comprendre et exprimer la valeur universelle exceptionnelle de la Statue de la Liberté. La statue est entretenue depuis sa construction et n’a pas subi de modification majeure. Les déformations liées à l’interaction galvanique des métaux a été corrigée par des travaux importants entrepris pour son centenaire en 1986, en particulier la reproduction à l’identique de la torche, dont l’original est aujourd’hui conservé au musée. Des adaptations techniques ont été apportées aux systèmes mécaniques et de sécurité.

Le bien, d’une superficie de 5,95ha, est d’une taille suffisante pour permettre une représentation complète des caractéristiques et des processus qui expriment l’importance de ce bien, et ne souffre pas d’effets négatifs dus au développement et/ou à l’abandon. Le bien ne possède pas de zone tampon officielle, mais son implantation sur une île dans un cadre urbain offre une protection équivalente. Le bien, qui occupe la totalité de l’île de la Liberté, abrite aussi plusieurs structures administratives. 

Authenticité

La Statue de la Liberté est authentique du point de vue de son site et de son environnement, de sa forme et de sa conception, de ses matériaux et substances, de son usage et de sa fonction, de son esprit et des sentiments. La conception et l’objectif de la statue ont été préservés depuis sa construction. La structure interne en acier soutenant la peau de métal a été remplacée en 1986 par de l’acier inoxydable qui ne subira pas de corrosion. Toutes les réparations ont été réalisées dans le plus grand respect de la conception et des matériaux d’origine. Les mises à jour périodiques de la sécurité, de la circulation et de la mécanique n’ont pas affecté les valeurs structurales et symboliques du monument et ont été réalisées dans le but d’assurer la sécurité des visiteurs. Il existe un programme formel de suivi du bien. Les menaces connues et potentielles pesant sur l’authenticité du bien sont la pollution, les intempéries et le grand nombre de visiteurs. 

Eléments requis en matière de protection et de gestion

La Statue de la Liberté est la propriété du gouvernement des États-Unis d’Amérique. La statue a été classée Monument national en 1924 (le Monument national comprend en outre Liberty Island [1937] et Ellis Island [1965]), et elle est gérée par le service des parcs nationaux. Ces mesures lui confèrent le plus haut niveau possible de protection. Le plan de gestion global actuel (1982), qui traite de la préservation physique et de l’interprétation, a été complété ces dernières années par une étude globale sur la sécurité des personnes et la gestion des urgences (2009), dont les recommandations ont été appliquées. La statue reçoit un grand nombre de visiteurs, elle dispose d’un personnel important ainsi que d’équipements qui comprennent un centre d’information des visiteurs, un musée de l’histoire de la statue et le musée de l’Immigration sur Ellis Island. L’accès par ferry comporte des dispositifs de contrôle des visiteurs ; la sécurité du bien est une préoccupation constante.

Pour conserver la valeur universelle exceptionnelle du bien dans la durée, il conviendra de poursuivre le suivi et la gestion des menaces connues et potentielles, notamment la pollution, les intempéries et le grand nombre de visiteurs.

 

Description longue
[Uniquement en anglais]

The Statue of Liberty is a masterpiece of the human creative spirit. Its construction in the studios of Bartholdi in Paris represents one of the greatest technical exploits of the 19th century. It welcomed immigrants at the entrance to New York harbour, and so it is directly and materially associated with an event of outstanding universal significance: the populating of the United States, the melting pot of disparate peoples in the second half of the 19th century. The fact that the statue, whose funds were raised by international subscription, was executed in Europe, by a French sculptor, strengthens the symbolic interest of this world-renowned work.

During the second half of the 19th century, the population of the United States almost doubled in 30 years, from 38,500,000 inhabitants in 1870 to 76,000,000 in 1900. This prodigious growth is principally due to immigration which reached an unprecedented high at that time. Between 1840 and 1880, 9,438,000 foreigners landed in the United States, among which, besides the British, were Germans, Irish and Scandinavian. Between 1880 and 1914, the number of immigrants reached 22,000,000, this time deriving mainly from southern and eastern Europe.

It is within this context the order was placed for the Statue of Liberty, made in Paris by the French sculptor Frédéric-Auguste Bartholdi, in collaboration with Gustave Eiffel, who conceived and executed the metallic skeleton which was to form the interior framework. The exterior 'envelope' was composed of brass plaques, formed by hammering them in hard wood moulds made from plaster models. These plaques were then soldered and riveted together. After Bartholdi prefabricated the figure in Paris by moulding sheets of copper over a steel framework, it was shipped to the United States in 241 crates in 1885.

Some of the money to erect the statue was contributed by American schoolchildren. It is certain that for millions of immigrants who came to America in the 19th century seeking freedom, it was the fulfilment of their dreams. The sculptor also intended with his work to be an immense and impressive symbol of human liberty, and it is one of the most universal symbols of political freedom and democracy. The people of France gave the statue to the people of the United States over 100 years ago in recognition of the friendship established during the American Revolution.

The Statue of Liberty, a woman holding on high a book and a 46 m long torch set on Liberty Island, situated at the entrance to New York harbour about 1 km from the landing point of the immigrants, was dedicated on 28 October 1886 and was designated a National Monument on 15 October 1924. On 8 September 1937, jurisdiction was enlarged to encompass all of Bedloe's Island and in 1956, the island's name was changed to Liberty Island. On 11 May 1965, Ellis Island was also transferred to the National Park Service and became part of the Statue of Liberty National Monument.

'Liberty Enlightening the World' was extensively restored in time for the spectacular centennial of American independence on 4 July 1986, for whom it symbolized the ideals of Washington and Lincoln. It has continued to inspire people across the world.

Source : UNESCO/CLT/WHC