English Français
Aidez maintenant !

Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl

Castles of Augustusburg and Falkenlust at Brühl

Set in an idyllic garden landscape, Augustusburg Castle (the sumptuous residence of the prince-archbishops of Cologne) and the Falkenlust hunting lodge (a small rural folly) are among the earliest examples of Rococo architecture in 18th-century Germany.

Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl

Dans le cadre idéal d'un paysage de jardins, le château d'Augustusburg, somptueuse résidence des princes-archevêques de Cologne, et le pavillon de Falkenlust, petite « folie » champêtre, sont parmi les premières manifestations du style rococo dans l'Allemagne du XVIIIe siècle.

قصرا أوغسطسبرغ وفالكن لوست في بروهل

يقع قصر أغسطسبرغ في إطار مثالي من الجمال ضمن مجموعة حدائق وهو مقر فخم لأمراء – أساقفة كولونيا. ويُضاف إليه جناح فولكنلاست، وهو "شهوة" زراعية صغيرة شيّدت في الحقول، ليشكّل المبنيان أوائل براعم نمط الروكوكو في المانيا في القرن الثامن عشر.

source: UNESCO/ERI

布吕尔的奥古斯塔斯堡古堡和法尔肯拉斯特古堡

奥古斯塔斯堡周围风景优美,颇具田园风情,这里曾是科洛涅(Cologne)大主教奢华的住所,而法尔肯拉斯特古堡(the Falkenlust hunting lodge)则是一处狩猎场(小规模乡下活动)。这两个建筑都是18世纪德国洛可可风格最早的杰作。

source: UNESCO/ERI

Дворец Аугустусбург и охотничий замок Фалькенлуст в городе Брюль

Дворец Аугустусбург, роскошная резиденция кëльнских князей-архиепископов, и охотничий замок Фалькенлуст расположены в идиллическом садовом ландшафте. Эти здания относятся к самым ранним образцам архитектуры рококо в Германии XVIII в.

source: UNESCO/ERI

Castillos de Augustusburg y Falkenlust en Brühl

El palacio de Augustusburgo fue la suntuosa residencia de los arzobispos-príncipes de Colonia. En medio de los espléndidos jardines que lo rodean se halla el pabellón de Falkenlust, una casita de recreo de estilo rural. Ambas construcciones figuran entre las primeras obras arquitectónicas del arte rococó en la Alemania del siglo XVIII.

source: UNESCO/ERI

ブリュールのアウグストゥスブルク城と別邸ファルケンルスト

source: NFUAJ

Kastelen van Augustusburg en Falkenlust in Brühl

Het kasteel van Augustusburg is de weelderige residentie van de prins-aartsbisschoppen van Keulen. Beroemde kunstenaars uit Europa werkten mee aan de bouw, onder andere Balthasar Neumann die een schitterend trappenhuis ontwierp. Architectuur, beeldhouwkunst, schilderkunst en parkontwerp maken dit kasteel tot een hoogtepunt in de Duitse rococo. Het jachtslot Falkenlust is een landhuis vol symmetrie. Op de begane grond bevindt zich een ovale salon vol improvisatie, charme en vrijheid. De muren zijn bedekt met schelpen en stenen. De kastelen van Augustusburg en Falkenlust liggen in een idyllisch tuinlandschap en zijn de vroegste voorbeelden van de Rococo architectuur in de 18e eeuw in Duitsland.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl © OUR PLACE
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Dans le cadre idyllique d’un paysage de jardins, commencé par l’architecte Johann Conrad Schlaun et terminé par François de Cuvilliés, le château d’Augustusburg, somptueuse résidence des princes-archevêques de Cologne, et le pavillon de chasse de Falkenlust, petite folie champêtre, sont parmi les premières et plus belles manifestations du style rococo dans l’Allemagne du XVIIIe siècle. D’une richesse sans précédent, ils sont directement rattachés à la grande architecture et à l’art européens. En 1725, Clemens August de Bavière (1700-1761), Prince électeur et Archevêque de Cologne, planifie et construit cette vaste résidence à Brühl, sur les fondations d’un château médiéval. Elle se compose de trois corps de bâtiments en briques recouvertes de stuc et de deux orangeries attenantes, une sur le côté sud qui inclut un oratoire, tandis que l’autre, au nord, abrite divers bâtiments de service.

Le château d’Augustusburg, restructuration audacieuse et réussie du terne édifice construit par Schlaun, et le pavillon de chasse de Falkenlust, éblouissante création réalisée ex nihilo, sont parmi les plus beaux exemples du style rococo, art international d’une richesse sans précédent. À Augustusburg, l’escalier de Balthasar Neumann – chef-d’œuvre du génie créatif – unit en une extraordinaire structure, par la magie d'un mouvement animé, marbre et stucs, colonnes de jaspe et caryatides, qui culminent dans l'étonnant plafond à fresque peint par Carlo Carlone. Le bâtiment central, les ailes de la galerie et les appartements privés sont organisés selon une hiérarchie d'effets remarquablement agencée. Le décor bon enfant du nouveau grand appartement d'été, avec ses revêtements de faïence des Pays-Bas, est en opposition manifeste avec le programme « officiel » du château.

Le château de Falkenlust est entouré d’un petit parc. Il est construit par François de Cuvilliés entre 1729 et 1737 pour le Prince électeur de Cologne, Clemens August, afin que ce dernier pratique son sport préféré, la fauconnerie. Le bâtiment principal, sur deux étages, est construit dans le style d’une maison de campagne en briques avec crépissage. Il est flanqué de deux corps rectangulaires d’un étage, qui abritaient à l’origine les faucons du Prince-électeur et servent aujourd’hui essentiellement de lieux d’exposition.

Falkenlust est une maison de campagne précédée par des avant-corps symétriques. Au rez-de-chaussée, un salon ovale est conçu avec cette inspiration architecturale, pleine d'improvisation, de charme et de liberté, qui faisait la réputation du travail de François de Cuvilliés. Dans la chapelle, le Bordelais Laporterie a créé une étonnante grotte marine en tapissant les murs de coquillages et de concrétions.

Les vastes jardins d’Augustusburg et de Falkenlust, dessinés en une seule campagne, s'opposent et se complètent à la fois. À Augustusburg, Dominique Girard (vers 1680-1738, élève de Le Nôtre), s'est montré très sensible au décorum, en multipliant les rampes monumentales et les parterres de fleurs symétriques, comme ceux des jardins de Nymphenburg, de Schleissheim et du Belvédère à Vienne. Le cœur des jardins, situé sur le côté sud du château, est un parterre décoratif en deux parties qui inclut quatre fontaines et un étang miroir alimenté par une petite cascade, descendant d’un bassin circulaire orné d’une impressionnante fontaine. Des allées bordées de tilleuls flanquent ce parterre décoratif et mènent aux bosquets triangulaires. Le parc semi-circulaire attenant est entouré d’un fossé et d’un mur. L’allée principale est traversée en diagonale par un second sentier, bordé de tilleuls, et part en direction du sud-est à travers les champs vers le château de Falkenlust.

À Falkenlust, le paysage, bien que soigneusement planifié, réussit cependant à donner l'illusion d'un site naturel.

Critère (ii) : Augustusburg et Falkenlust sont les premières créations majeures du style rococo en Allemagne. Pendant plus d’un siècle, ils ont servi de modèle auprès de la plupart des cours princières.

Critère (iv) : Les châteaux et jardins d’Augustusburg et de Falkenlust sont des exemples éminents de la grande résidence princière du XVIIIe siècle.

Intégrité

Le site dans son ensemble, se composant du château d’Augustusburg, de son parc et de ses jardins, et du château de Falkenlust, contient tous les éléments nécessaires pour exprimer sa valeur universelle exceptionnelle.

Authenticité

Le projet d’ensemble original des châteaux a été préservé de manière exceptionnelle. Il a conservé son caractère de résidence électorale rococo et a, en grande partie, été épargné de toute transformation ultérieure en raison de son usage continu comme résidence et musée.

Les jardins du château d’Augustusburg sont parmi les rares en Europe à avoir été restaurés selon leur plans original. On peut dire qu’ils sont les exemples les plus authentiques de jardins à la française hors de France.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les dispositions législatives et réglementaires de la République fédérale d’Allemagne et de l’État de Rhénanie du Nord-Westphalie garantissent la protection systématique des châteaux d’Augustusburg et de Falkenlust. Ils sont inscrits comme monuments en vertu des §2 et §3 de la Loi sur la protection et la conservation des monuments dans l’État de Rhénanie du Nord-Westphalie. Les activités de construction au sein et à l’extérieur du bien sont réglementées par le §9 (2) de la loi sur la protection, des plans d’urbanisme locaux et des plans régionaux d’utilisation des sols. Qui plus est, le bien est protégé par la Loi fédérale en matière de conservation de la nature. Les châteaux sont ouverts au public en tant que musées.

En sa qualité de propriétaire du bien, l’État de Rhénanie du Nord-Westphalie est responsable du budget, de la gestion, de la conservation et de l’utilisation durable du site du patrimoine mondial. Les questions de construction et de conservation sont traitées et gérées en étroite collaboration avec le Service des monuments historiques du Conseil régional du Rhineland (LVR – Amt für Denkmalpflege). Le système de gestion, qui consiste en un ensemble de mesures d’entretien et de conservation, est vérifié chaque année et mis à jour lorsque nécessaire par un comité de pilotage ; les membres en sont des représentants de l’État, l’office du gouvernement du District de Cologne, l’administration du Palais et service des monuments historiques.

Description longue

Augustusburg et Falkenlust sont les premières réalisations importantes du style rococo en Allemagne. Pendant plus d'un siècle, ces deux châteaux ont servi de modèles pour la plupart des cours princières. Comme la résidence de Wurtzbourg, ils sont, avec leurs jardins, des exemples remarquables de grandes résidences princières du XVIIIe siècle.

Placé au cœur d'un jardin idyllique, le château d'Augustusburg, la somptueuse résidence du prince-archevêque de Cologne, et le pavillon de chasse de Falkenlust, une petite folie champêtre, sont parmi les plus anciens exemples d'architecture rococo du XVIIIe siècle en Allemagne.

Chef-d'œuvre du rococo, le château d'Augustusburg se rattache directement à la grande architecture européenne de la première moitié du XVIIIe siècle. En 1715, Josef-Clemens de Bavière, prince électeur de Cologne, projeta la construction d'une grande résidence à Brühl, sur les fondations d'un château médiéval. Il consulta un architecte français, Robert de Cotte, qui envoya des plans. Toutefois, ce projet ne fut pas immédiatement retenu, et le prince électeur Clemens-August, qui était moins francophile que son père, rejeta les propositions de De Cotte et fit appel, en 1725, à un architecte westphalien, Johann Conrad Schlaun, pour construire le château qui devait porter son nom.

Schlaun travailla trois ans au château. Avant son départ, en 1728, il construisit, avec moins de génie créatif que de sens de l'économie, un édifice formé de trois corps de bâtiment qui incorpore les ruines médiévales et la tour nord du château antérieur. Sous l'influence de son successeur, le style français connut un regain de faveur ; cependant, François de Cuvillies, qui avait été prêté à son parent par l'électeur de Bavière, représentait un courant du classicisme distinct de celui de De Cotte. Architecte à la cour de Munich depuis 1724, il prisait avant tout un type d'ornement fondé sur un système d'asymétrie et sur l'invention, inspiré de Meissonnier.

La tendance baroque engendrée par le style rococo des années de la Régence trouva un terrain fertile dans l'Empire allemand, où le rococo s'imposa à Vienne comme à Munich, en faisant se côtoyer dans les mêmes travaux artistes autrichiens, bavarois, italiens et français. Le château d'Augustusburg, audacieuse réussite architecturale qui remplaça le terne édifice construit par Schlaun, et le pavillon de chasse de Falkenlust, éblouissante création réalisée ex nihilo, sont parmi les meilleurs exemples de cet art international d'un faste sans précédent.

À Augustusburg, dans le corps de bâtiment central, l'escalier de Balthasar Neumann unit en une extraordinaire structure, par la magie d'un mouvement animé, marbre et stucs, colonnes de jaspe et caryatides, qui culminent dans l'étonnant plafond à fresque peint par Carlo Carlone. Ce chef-d'œuvre de génie créatif dessert les ailes de la galerie et les appartements privés, qui sont organisés selon une hiérarchie d'effets remarquablement agencée. Le décor bon enfant du nouveau grand appartement d'été, avec ses revêtements de faïence des Pays-Bas, est en opposition manifeste avec le programme « officiel » du château.

Falkenlust est une maison de campagne précédée par des avant-corps symétriques. Au rez-de-chaussée, un salon ovale est conçu selon la même inspiration architecturale, pleine d'improvisation, de charme et de liberté. Dans la chapelle, le Bordelais Laporterie a créé une étonnante grotte marine en tapissant les murs de coquillages et de concrétions. Les vastes jardins, dessinés en une seule campagne, s'opposent et se complètent à la fois. À Augustusburg, Dominique Girard, élève de Le Nôtre, s'est montré très sensible au décorum, en multipliant les rampes monumentales et les parterres de fleurs symétriques, comme ceux des jardins de Nymphenburg, de Schleissheim et du Belvédère à Vienne, dont il fut aussi l'architecte. À Falkenlust le paysage, bien que soigneusement planifié, réussit cependant à donner l'illusion d'un site naturel.

Source : UNESCO/CLT/WHC