English Français

Parc national de Mesa Verde

Mesa Verde National Park

A great concentration of ancestral Pueblo Indian dwellings, built from the 6th to the 12th century, can be found on the Mesa Verde plateau in south-west Colorado at an altitude of more than 2,600 m. Some 4,400 sites have been recorded, including villages built on the Mesa top. There are also imposing cliff dwellings, built of stone and comprising more than 100 rooms.

Parc national de Mesa Verde

Dans l'extrême sud-ouest de l'État du Colorado, le plateau de Mesa Verde, qui atteint plus de 2 600 m d'altitude, abrite une énorme concentration d'habitats indiens ancestraux dans des « pueblos » construits du VIe au XIIe siècle. Les quelque 4 400 sites recensés comprennent des villages bâtis au sommet de la Mesa et des habitations aménagées sur les falaises, construites en pierre et pouvant comporter plus de 100 pièces.

منتزه ميسا فردي الوطني

تقع هضبة ميسا فردي جنوب غرب ولاية كولورادو ويبلغ ارتفاعها2600 متر وتضم تجمّعاً كبيراً من مساكن الهنود الحمر القديمة المشيّدة بين القرنين السادس والثاني عشر. وتضمّ المواقع الأربعة آلاف وأربعماية التي جرى إحصاؤها قرىً مبنيّةً عند قمّة هضبة ميسا ومساكن مشيّدة عند نتوء صخريّة ومبنيّة من الحجارة يبلغ عددها أكثر من 100 قطعة.

source: UNESCO/ERI

梅萨维德印第安遗址

在科罗拉多州西南部海拔2600多米的梅萨维德高原上发现了大量建于公元6世纪至12世纪的古代印第安人村落遗址。该遗址共有4400多处房屋,其中包括建在梅萨最高处的村落。当地还有许多壮观的悬崖村落,全都用石头砌成,共有超过100间房屋。

source: UNESCO/ERI

Древние индейские поселения на плато Меса-Верде

На плато Меса-Верде, находящемся на юго-западе штата Колорадо, на высоте более 2600 м можно обнаружить большую концентрацию жилищ предков индейцев Пуэбло, относящихся к периоду VI-XII вв. Зарегистрировано около 4,4 тыс. объектов, включая поселения, построенные на вершине плато. Несколько внушительных жилых комплексов, располагаются под навесом скалистого обрыва, построено из камня и насчитывают более чем по 100 помещений.

source: UNESCO/ERI

Parque Nacional de Mesa Verde

Situado al suroeste del Estado del Colorado, el altiplano de Mesa Verde alcanza más de 2.600 metros de altura. Este altiplano alberga una gran cantidad de viviendas de los indios pueblo construidas entre los siglos VI y XII. Se han localizado unos 4.400 sitios, entre los que figuran aldeas erigidas en lo alto de la meseta y viviendas de imponentes dimensiones construidas con piedra en farallones rocosos, que cuentan con más de cien habitaciones en algunos casos.

source: UNESCO/ERI

メサ・ヴェルデ国立公園
コロラド州南西部にあるアメリカ先住民の遺跡。崖のくぼみに築かれた集合住宅で、約200の部屋が並ぶクリフ・パレスなど、各時代を反映するアメリカの先住民の生活の様子を今に伝えている。13世紀末の干ばつで住民は移住を余儀なくされ、廃墟になったといわれている。

source: NFUAJ

Nationaal park Mesa Verde

Het Mesa Verde-plateau is te vinden in het zuidwesten van Colorado op een hoogte van meer dan 2.600 meter. Op het plateau zijn een grote concentratie van voorouderlijke Pueblo-indianenwoningen te vinden, gebouwd van de 6e tot de 12e eeuw. In totaal horen er 4.400 locaties bij het nationale park, met inbegrip van dorpen die gebouwd zijn op de Mesa-top. Er bevinden zich ook imposante rotswoningen, gebouwd van steen, met meer dan 100 kamers. De dorpen van Mesa Verde werden in 1874 ontdekt en geplunderd door verzamelaars. De bescherming van het gebied is in 1906 in werking getreden.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parc national de Mesa Verde © Nomination File
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le paysage de Mesa Verde est un paysage habité préhistorique remarquablement bien préservé de la culture ancestrale Pueblo, s’est développée pendant près de 900 ans, de 450 à 1300. Ce plateau du sud-ouest du Colorado, qui se situe à plus de 2 600 m d'altitude, abrite une grande concentration de spectaculaires habitats amérindiens Pueblo, y compris les très célèbres habitations aménagées dans des falaises. Ce riche paysage offre un laboratoire archéologique remarquable pour améliorer notre compréhension du peuple ancestral Pueblo.

Quelques 600 habitations construites dans les falaises en grès et en mortier de terre ont été répertoriées dans le parc national de Mesa Verde – y compris des édifices de plusieurs étages aussi célèbres que Cliff Palace, Balcony House et Square Tower House – 4 300 sites archéologiques supplémentaires ont été mis au jour. La taille des habitations aménagées dans les falaises vont des petites structures de stockage à de grands villages de 50 à 200 pièces. De nombreux autres sites archéologiques, tels que les kivas de plan sub-circulaire et des villages mixtes à la fois troglodytes et construits, de différentes tailles et complexité, sont répartis sur les mesas. Des sites non-habités sont constitués de terrasses cultivées et barrages d’irrigation, maisons dans les champs, réservoirs et fossés, sanctuaires et éléments cérémoniels ainsi que d’art rupestre. Mesa Verde représente un lien important et vivant entre les modes de vie passé et présent des peuples Pueblo. 

Critère (iii) : Les sites archéologiques exceptionnels du paysage de Mesa Verde sont un témoignage éloquent des anciennes traditions culturelles des tribus amérindiennes. Ils représentent un lien graphique entre les modes de vie passé et présent des peuples Pueblo du sud-ouest américain. 

Intégrité

Le bien comprend tous les éléments nécessaires à comprendre et exprimer la valeur universelle exceptionnelle du parc national de Mesa Verde, notamment les sites archéologiques habités et non-habités, ainsi que les modes d’occupation. Les sites fouillés ont été stabilisés et sont soumis à un suivi, une évaluation de l’état et un traitement de la préservation réguliers, basés sur la recherche continue et la consultation. Le bien est d’une taille suffisante pour assurer de manière adéquate la représentation complète des caractéristiques et des processus qui traduisent l’importance du site et ne souffre d’aucune pression due au développement et/ou à l’abandon. Le bien ne possède pas de zone tampon. 

Authenticité

Le parc national de Mesa Verde est authentique du point de vue de sa forme et de sa conception, de ses matériaux et substances, de son site, de son environnement et de son esprit. De grandes portions de bâtiments à plusieurs étages en grès et mortier de terre sont parvenue intactes jusqu’à nos jours dans leur forme et leurs matériaux, grâce au climat sec des mesas et aux compétences en ingénieries des peuples anciens. Ces vestiges architecturaux reflètent la gamme des techniques de construction des anciens Pueblo ainsi que leur mode d’établissement. Des recherches importantes menées sur les structures et les nombreux artefacts ont livré une grande quantité d’information sur le mode de vie des anciens occupants.

Une érosion plus importante causée par les feux de végétation constitue une menace pour les valeurs des biens culturels. Cependant, des politiques de gestion ont été mises en place pour protéger les ressources le mieux possible. L’introduction d’espèces de plantes envahissantes est devenue un problème majeur. En outre, le site est menacé par d’éventuels développements dans le couloir de la route 160 qui longe la limite nord du bien. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le parc national de Mesa Verde a été créé par une loi du Congrès en 1906, avant même l’existence du service des parcs nationaux, et fut la première zone de fouilles archéologiques au monde à être reconnue et protégée comme telle. L’inclusion de la zone dans le système des parcs nationaux lui confère le niveau de protection le plus élevé en tant que propriété de l’État fédéral qui lui assure son entretien et une interprétation de grande qualité et l’accès du public. Le personnel du parc consulte régulièrement le matériel interprétatif, les recherches et la préservation des ressources archéologiques et les plans de construction proposés avec des représentants de 26 tribus amérindiennes affiliées culturellement et associés traditionnellement aux Pueblo, qui considèrent Mesa Verde comme leur maison ancestrale.

Il existe un plan de gestion global pour le parc national de Mesa Verde (1979). Un plan à long terme pour la préservation des 600 sites de constructions semi-circulaires a été rendu possible grâce au Programme de conservation du site archéologique de 1994.

Des efforts actuels visant à améliorer les données de base, l’évaluation de l’état du site et la documentation architecturale continuent d’éclairer à la fois les décisions de gestion et les matériels interprétatifs. La capacité d’accueil et l’impact des visiteurs sont l’objet d’un suivi et des mesures sont mises en place pour limiter les impacts. D’autres plans, portant par exemple sur l’interprétation, complètent le plan de gestion global du parc national.

Pour préserver la valeur universelle exceptionnelle du bien, il conviendra de protéger les ressources de l’érosion et d’autres dommages causés par des feux de végétation et d’autres manifestations du changement climatique ; gérer certaines espèces de plantes envahissantes qui endommagent ou risquent d’endommager les ressources culturelle ; de s’assurer qu’aucun développement contiguë au bien n’ait un impact négatif sur la valeur du bien, son authenticité et son intégrité.

Description longue
[Uniquement en anglais]

Among the American Indian civilizations recognized by ethnologists and prehistorians, that of the Anasazi Indians and of their distant descendants, the Pueblos of New Mexico and Arizona are indeed quite original, owing in part to the substantial rigours of their natural environment: the south-western part of Colorado with its mesas cut by deep canyons. On the high limestone and sandstone plateau, which in one place reaches an altitude of 2,620 m above sea level, the climate is semi-arid, being characterized by irregular precipitation and great differences between day and night temperature. The first signs of regular human occupation go back to the 6th century of the current era. They are principally located on the plateau where partially buried villages, consisting of silos and low dwellings, have existed since this period. Original handicrafts, in which the production of yucca fibre objects play a major role, was to remain characteristic of Anasazi civilization for seven centuries.

From roughly 750 to 1100 some highly specific features appeared in the human settlements of Mesa Verde. While the plateau villages were increasingly built in an L- or U-shaped layout, the valley villages grew larger. In rock shelters under the refuge of imposing overhanging cliffs, on the side of cuestas deeply lacerated by erosion, composite, both troglodytic and built villages were established having various functions: agricultural, handicrafts or religious - the first kivas (subterranean or buried structures of a subcircular layout) appeared during this period.

This civilization reached its apogee between 1100 and the end of the 13th century before suddenly disappearing. Impressive, multi-storey constructions (the best-known being 'Cliff Palace' and 'Long House', with its 181 rooms and 15 kivas) were erected under the shelter of the cliffs. They are demonstrative of surprising progress in building techniques and a very keen sense for use of space. At the same time, agrarian techniques were improved: irrigation, based on a network of reservoirs and dams, was used to offset the rigours of a climate largely hostile to the cultivation of cereals and starches, staples of the Anasazi diet. This 'golden age', facilitated by control of the natural environment, is further illustrated by the outstanding quality of the handicrafts. As the first explorers of Mesa Verde claimed on many an occasion, the wickerwork, weaving and especially ceramics were of astonishing quality.

Discovered in 1874, the rock-cut villages of Mesa Verde were pillaged by collectors (there was a very large pottery sale in 1889) before being studied and excavated by archaeologists. However, the protection of the site which came into effect in 1906 under the Federal Antiquities Act is one of the most effective and long-standing on the American continent.

Source : UNESCO/CLT/WHC