English Français

Réserve naturelle de la vallée de Mai

Vallée de Mai Nature Reserve

In the heart of the small island of Praslin, the reserve has the vestiges of a natural palm forest preserved in almost its original state. The famous coco de mer, from a palm-tree once believed to grow in the depths of the sea, is the largest seed in the plant kingdom.

Réserve naturelle de la vallée de Mai

Au cœur de la petite île de Praslin, la réserve abrite les vestiges d'une forêt naturelle de palmiers qui a pour ainsi dire conservé son état d'origine. Le célèbre « coco de mer », fruit d'un palmier dont on pensait autrefois qu'il poussait au fond des mers, est la plus grosse graine du règne végétal.

المحمية الطبيعية وادي ماي

تحتضن هذه المحمية الواقعة في قلب جزيرة براسلين الصغيرة بقايا غابة طبيعية من النخيل حافظت إن صح التعبير على حالتها الأصلية. ويشكل "جوز الهند البحري" الذي تثمره شجرة نخيل كان يعتقد بأنها تنبت في قاع البحار أكبر بزرة في مملكة النباتات.

source: UNESCO/ERI

马埃谷地自然保护区

马埃谷地自然保护区位于普拉兰岛的中心地带,有着几乎保持在其原始状态下的天然海椰子林。著名的海椰子是植物王国里最大的种子,曾经被认为是长在深海里的一种棕榈树的果实。

source: UNESCO/ERI

Природный резерват Валле-де-Мэ

В самом центре небольшого острова Праслен практически в нетронутом виде сохранился пальмовый лес. Орехи сейшельской пальмы – “коко-де-мер”, или морского кокоса, – считаются самыми крупными растительными плодами (вес до 20 кг). Согласно поверьям, морской кокос вырастает прямо в глубинах океана.

source: UNESCO/ERI

Reserva natural del Valle de Mai

Situada en el corazón de la pequeña isla de Praslin, esta reserva alberga los vestigios de un bosque natural de palmeras que ha conservado prácticamente intacto su estado primigenio. En este sitio se encuentra la mayor semilla del reino vegetal, el célebre “coco de mar”, fruto de una palmera de la que se creyó, en tiempos pasados, que crecía en el fondo del mar.

source: UNESCO/ERI

メ渓谷自然保護区

source: NFUAJ

Natuurreservaat Vallée de Mai

In het hart van het kleine eiland Praslin ligt het natuurreservaat Vallée de Mai. Het reservaat bevat de overblijfselen van een natuurlijk palmbos dat bijna in de oorspronkelijke staat bewaard is gebleven. De beroemde coco de mer – de vrucht van een palmboom waarvan men zegt dat die groeide in de dieptes van de zee – bevat het grootste zaad in het plantenrijk. In het natuurreservaat groeien nog vijf andere inheemse palmsoorten. Vallée de Mai heeft een aantrekkelijk landschap met een onderscheidende natuurlijke schoonheid. Het gebied omvat 19,5 hectare palmbos dat grotendeels ongewijzigd is gebleven sinds de prehistorie.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Réserve naturelle de la vallée de Mai (Seychelles) © SIF
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Située sur l’île granitique de Praslin, la Vallée de Mai est une zone de 19.5 ha de palmiers qui a pour ainsi dire conservé son état d'origine depuis les temps préhistoriques et qui contient la plus grande forêt de coco-de-mer du monde. Le coco-de-mer est une espèce endémique qui présente un intérêt universel car elle est porteuse de la plus grosse graine du règne végétal. La forêt abrite aussi cinq autres palmiers endémiques et de nombreuses espèces animales endémiques. Le bien est une zone d’un grand attrait pittoresque et possède une beauté naturelle caractéristique.

Critère (vii) : Le bien abrite une forêt pittoresque de palmiers. Les formations naturelles de forêts de palmiers sont d’un grand attrait esthétique, filtrant la lumière du soleil au travers de ses frondaisons de palmes chamarrées de verts, de rouges et de bruns. La beauté naturelle et l’état de quasi-nature de la Vallée de Mai sont d’un grand intérêt, même pour les visiteurs qui ne sont pas pleinement conscients de l’importance écologique de cette forêt.

Critère (viii) : Formé par des processus géologiques et biologiques qui se produisirent il y a des millions d’années, le bien est un exemple exceptionnel d’un stade antérieur de l’évolution de la flore mondiale. Son écologie est dominée par des palmiers endémiques, en particulier par le coco-de-mer, fameux pour son grand double fruit contenant la plus grande graine du règne végétal. La Vallée de Mai constitue un laboratoire vivant, illustrant ce que d’autres régions tropicales auraient été avant l’avènement de familles de plantes plus évoluées.

Critère (ix) : Le bien représente un exemple exceptionnel d’évolution biologique dominé par des palmiers endémiques.  La forêt de palmier de basse et moyenne altitude est caractéristique des Seychelles et est préservée en tant qu’exemple de ce qu’aurait pu être la forêt à l’état primitif. La forêt est remarquable par la présence du coco-de-mer Lodoicea maldivica mais cinq autres espèces de palmiers endémiques se trouvent également rassemblés dans le bien. Située sur l’île granitique de Praslin, la Vallée de Mai est le seul endroit des Seychelles où ces six espèces sont représentées et aucune autre île de l’Océan Indien ne possède cette combinaison de caractéristiques que présente le bien. Les anciens palmiers forment une forêt dense, avec le Pandanus à grandes feuilles en spirale, qui constituent un écosystème où se produisent des processus et des interactions écologiques de cycles nutritifs, de dissémination et de pollinisation.

Criterion (x) : La Vallée de Mai est le dernier refuge de l’endémique coco-de-mer (Lodoicea maldivica) et des espèces endémiques de palmiers tels que le Deckenia (Deckenia nobilis), le Phoenicophorium borsigianum, le Verschaffeltia splendida, le latanier millepattes (Nephrosperma vanhoutteanum) et le Roscheria melanochaetes. La forêt de palmiers est relativement intacte et elle offre un refuge à des populations viables d’espèces endémiques, comme le perroquet noir (Coracopsis nigra barklyi), qui ne vit que sur l’île de Praslin et qui est totalement dépendant de la Vallée de Mai et de sa forêt de palmier. D’autres espèces dépendent aussi de l’habitat des palmiers, dont trois espèces endémiques de geckos bronze, des pigeons bleus, des bulbuls, sunbirds, des martinets, des scinques des Seychelles, des Pamelaescincus gardineri, des caméléons, des geckos diurnes, des cécilies, des grenouilles, des poissons d’eau douce et de nombreux invertébrés. 

Intégrité

L’intégrité écologique de la Vallée de Mai est forte mais sa superficie n’étant que de 19.5 ha, le bien est relativement petit et c’est en replantant quelques cocos de mer dans le passé que l’on a obtenu l’état actuel. Le bien occupe une partie du parc national de Praslin (300 ha) qui offre une zone suffisamment grande pour assurer le fonctionnement naturel de l’écosystème de la forêt. Pour améliorer l’intégrité du bien, le Comité du patrimoine mondial a recommandé son extension afin d’inclure le reste du parc national de Praslin, fournissant ainsi une zone tampon appropriée.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien bénéficie d’une protection juridique dans le cadre de la loi nationale et est géré par une fondation publique, la Fondation des îles Seychelles (SIF). La gestion du bien a été améliorée par l’adoption d’un plan de gestion en 2002. L’incendie est considéré comme la menace la plus sérieuse, et les plans de réponse d’intervention d’urgence sont essentiels. Le tourisme, tel qu’il est géré par la fondation publique, apporte une contribution financière importante à la protection et à la gestion du bien.  La surexploitation déjà ancienne du coco-de-mer a épuisé la capacité de régénération naturelle, et l’enlèvement illégal des graines est un sérieux problème qui compromet la régénération future. L’une des priorités de la gestion est donc de maintenir le palmier par manipulation humaine directe, à savoir la collecte et la plantation des graines avant qu’elles soient volées et vendues.  Les mesures efficaces pour limiter les menaces causées à la faune et à la flore endémiques par des espèces invasives, des insectes nuisibles et des maladies sont également essentielles.