jump to the content

Fort d'Agra

Agra Fort

Near the gardens of the Taj Mahal stands the important 16th-century Mughal monument known as the Red Fort of Agra. This powerful fortress of red sandstone encompasses, within its 2.5-km-long enclosure walls, the imperial city of the Mughal rulers. It comprises many fairy-tale palaces, such as the Jahangir Palace and the Khas Mahal, built by Shah Jahan; audience halls, such as the Diwan-i-Khas; and two very beautiful mosques.

Fort d'Agra

À proximité immédiate des jardins du Taj Mahal, le Fort rouge d'Agra, monument significatif du XVIIe siècle moghol, est une puissante citadelle de grès rouge enserrant dans son enceinte de 2,5 km de périmètre la ville impériale, avec un grand nombre de palais féeriques, comme le palais de Jahangir ou le Khas Mahal, bâti par Shah Jahan, des salles d'audience, comme le Diwan-i-Khas, et deux très belles mosquées.

قلعة أغرا

بمحاذاة حدائق تاج محال تقع قلعة أغرا الحمراء وهي نُصب بالغ الأهمية يعود للقرن المغولي السابع عشر. وهي قلعة قوية شيّدت من الحجر الرملي الأحمر تضمّ في حرمها البالغة مساحته 2.5 كيلومتر المدينة الإمبريالية بعددها الكبير من القصور الخيالية كقصر جهانكير أو خاص محل الذي بناه شاه جهان وبصالات اجتماعاتها كالديوان الخاص، والمسجدين الرائعين.

source: UNESCO/ERI

阿格拉古堡

与泰姬花园毗邻的红色阿格拉古堡,是16世纪重要的莫卧儿王朝纪念建筑。它是由红沙石建成的坚固堡垒,围墙长2.5公里,把莫卧儿统治者的皇宫围在中间。古堡里有许多宛如童话故事一样的宫殿,如沙贾汗修建的贾汗吉尔宫或称卡斯宫,有迪凡-伊-卡斯会客厅和两座非常秀丽的清真寺。

source: UNESCO/ERI

Форт в городе Агра

Недалеко от садов мавзолея Тадж-Махал расположен важный памятник XVI в., относящийся ко времени Великих Моголов и известный как Красный форт Агры. Эта мощная крепость, построенная из красного песчаника, окружает своими стенами длиной 2,5 км столичный город могольских правителей. Здесь расположен целый ряд сказочно прекрасных сооружений, таких как дворец Джахангира и Кхас-Махал, построенный Шах-Джаханом, зал для аудиенций – Диван-и-Кхас, а также две очень красивых мечети.

source: UNESCO/ERI

Fuerte de Agra

Situado cerca de los jardines del Taj Mahal, el Fuerte Rojo de Agra es un importante monumento mogol del siglo XVII. Construida con piedra arenisca roja, esta imponente ciudadela encierra en su recinto amurallado de 2,5 km de perímetro un gran número de palacios maravillosos, como el de Jahangir o el Khas Mahal, construido por Shah Jahan, edificios para audiencias, como el Diwan-i-Khas, y dos hermosas mezquitas.

source: UNESCO/ERI

アーグラ城塞

source: NFUAJ

Fort Agra

Nabij de tuinen van de Taj Mahal staat een belangrijk 16-eeuws monument van het Mogolrijk, bekend als het Rode Fort van Agra. Deze stevig ommuurde vesting gebouwd uit rode zandsteen, omvat met zijn 2,5 kilometer lange omsluitende muren de keizerlijke stad van de Mogolse heersers. Binnen deze vesting zijn sprookjesachtige paleizen te vinden, waaronder het Jahangir Paleis en de Khas Mahal, gebouwd onder Shah Jahan’s bewind. Maar ook verschillende aula’s, waaronder de Diwan-i-Khas en twee bijzonder mooie moskeeën. Het Rode Fort en de Taj Mahal tonen een uitzonderlijk en complementair bewijs van een verdwenen Mogolbeschaving.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Description longue

Le Fort rouge et le Taj Mahal témoignent tous deux, de manière exceptionnelle et complémentaire, d'une civilisation disparue, celle des empereurs moghols. L'histoire d'Agra remonte à plus de 2 500 ans, mais ce n'est qu'avec le règne moghol qu'Agra devint plus qu'une ville de province. Humayun, le fils du fondateur de l'Empire moghol, reçut de la famille du rajah de Gwalior des bijoux et des pierres précieuses, dont l'un était le célèbre Koh-i-Noor. L'apogée d'Agra coïncide avec le règne du fils d'Humayun, Akbar le Grand. La plus grande partie du fort d'Agra a été construite sous son règne.

Le Fort rouge d'Agra est une puissante forteresse construite en 1565 par l'empereur Akbar (1556-1605) sur la rive droite de la Yamuna ; elle se trouve aujourd'hui à l'extrémité nord-ouest des jardins de Chah Jahan qui entourent le Taj Mahal et forme, avec lui, un ensemble monumental profondément unitaire.

La forteresse, avec ses murs de grès rouge longs de 2,5 km qui s'élèvent au-dessus d'un fossé et sont interrompus par de gracieuses courbes et par des bastions élancés, renferme la ville impériale des souverains moghols. Comme le fort de Delhi, celui d'Agra est l'un des symboles les plus évidents de la puissance moghole établie par Akbar, Jahangir et Chah Jahan.

La muraille comporte deux portes, la porte de Delhi et la porte d'Amar Singh. L'entrée d'origine, qui est la plus majestueuse, est la porte de Delhi, qui mène à une porte interne appelée la Hathi Pol, ou porte des Éléphants ; toutefois, l'entrée du fort ne se fait plus aujourd'hui que par la porte d'Amar Singh.

La citadelle renferme un grand nombre de palais féeriques : le Khas Mahal, le Shish Mahal, la tour octogonale Muhammam Burj, ainsi que des salles de réception - le Diwan-i-Khas (salle des audiences privées), construit en 1637, et le Diwan-i-Am (salle des audiences publiques), avec ses multiples colonnes, construit en 1628 sous le règne éclatant de Chah Jahan (1630-1655). Le complexe palatial comporte aussi deux très belles mosquées en marbre blanc, la Moti Masjid, ou mosquée de la Perle, construite en 1646-1653 par Chah Jahan, et la Nagina Masjid, construite sous le règne d'Aurangzeb (1658-1707).

Plusieurs de ces édifices sont construits en marbre, avec de magnifiques décors gravés ; tous marquent l'apogée d'un art indo-musulman fortement imprégné d'influences perses, qui sont déjà manifestes dans l'art timouride.

L'empereur Chah Jahan, qui construisit le Taj Mahal, fut emprisonné par son fils Aurangzeb dans le fort d'Agra, d'où il pouvait voir le monument qu'il avait fait construire pour son épouse défunte : on dit qu'il mourut dans la Musamman Burj, une tour octogonale au magnifique balcon de marbre

Source : UNESCO/CLT/WHC