English Français
Aidez maintenant !

Ensemble monumental de Khajuraho

Khajuraho Group of Monuments

The temples at Khajuraho were built during the Chandella dynasty, which reached its apogee between 950 and 1050. Only about 20 temples remain; they fall into three distinct groups and belong to two different religions – Hinduism and Jainism. They strike a perfect balance between architecture and sculpture. The Temple of Kandariya is decorated with a profusion of sculptures that are among the greatest masterpieces of Indian art.

Ensemble monumental de Khajuraho

Œuvre de la dynastie des Chandella, qui connut son apogée entre 950 et 1050, les temples de Khajuraho dont il ne subsiste plus qu'une vingtaine se répartissent en trois groupes distincts. Ils appartiennent à deux religions différentes, l'hindouisme et le jaïnisme et réalisent une synthèse exemplaire entre l'architecture et la sculpture. C'est ainsi que le temple de Kandariya est décoré d'une profusion de sculptures qui comptent parmi les plus grands chefs-d'œuvre de la plastique indienne.

مجمّع نصب خاجوراهو

تتوزع معابد خاجوراهو التي تحمل آثار سلاسة شانديلا التي بلغت أوجّها بين عامي 950 و1050 والتي لم يبق منها إلا حوالي عشرين، على ثلاث مجمّعات منفصلة. وتنتمي إلى ديانتين مختلفتين، الهندوسية واليانية، وتحقّق توليفاً نموذجياً بين الهندسة والنحت. وبذلك إنّ معبد قندريا مزيّن بعدد كبير من المنحوتات التي تُعتبر من أهمّ تُحف الفن التشكيلي الهندي.

source: UNESCO/ERI

卡杰拉霍建筑群

卡杰拉霍庙宇群建于章德拉王朝,其于公元950年至1050年间达到统治的鼎盛时期。目前仅存有约20座庙宇,它们分为三组不同的群体,分属于两个不同的宗教印度教和耆那教。在这里,建筑与雕塑达到了完美的平衡。著名的坎达里亚寺庙饰有大量内容丰富、绚丽多姿的雕塑,是印度艺术中的经典之作。

source: UNESCO/ERI

Памятники Кхаджурахо

Храмы Кхаджурахо были сооружены во времена династии Чанделла, апогей власти которой пришелся на 950-1050 гг. Здесь сохранилось порядка 20 храмов, которые образуют три отчетливых группы и принадлежат к двум различным религиям – индуизму и джайнизму, демонстрируя органичное сочетание между архитектурными формами и скульптурой. Храм Кандарья декорирован множеством скульптур, которые признаны одними из величайших шедевров индийского искусства.

source: UNESCO/ERI

Conjunto monumental de Khajuraho

Este conjunto monumental está formado por tres grupos diferenciados de templos construidos en el periodo de apogeo de la dinastía de los Chandella (950-1050). Sólo subsisten unos veinte pertenecientes a dos religiones distintas, el hinduismo y el jainismo. Su característica principal es el perfecto equilibrio logrado entre las formas arquitectónicas y las esculturales. El templo de Kandariya está ornamentado con un gran número de esculturas que figuran entre las más grandes obras maestras del arte indio.

source: UNESCO/ERI

カジュラーホの建造物群
10~13世紀に全盛をきわめたチャンデーラ王朝の首都。都はのちにイスラム勢力によって破壊され、85あった寺院は今では22だけが残っている。高い尖塔をもつ壮麗なヒンドゥー教寺院群も健在である。各寺院の外壁は、おおらかな性愛表現を含む無数の彫刻で飾られ、北インド独特の建築様式を伝えている。

source: NFUAJ

Monumentengroep van Khajuraho

De tempels van Khajuraho werden gebouwd tijdens de Chandella dynastie, die haar hoogtepunt bereikte tussen 950 en 1050. Khajuraho is één van de hoofdsteden van de Chandella heersers. Er zijn slechts 22 tempels overgebleven van de oorspronkelijke 85. Deze worden ingedeeld in de westelijke, oostelijke en zuidelijke groepen, met de belangrijkste groep tempels in het westelijke gebied. De monumenten behoren tot twee verschillende religies: het hindoeïsme en jaïnisme. De tempels vormen een perfecte balans tussen architectuur en sculptuur. De tempel van Kandariya is versierd met een overdaad aan beelden, die behoren tot de grootste meesterwerken van de Indiase kunst.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensemble monumental de Khajuraho © Aneta Ribarska
Description longue

Le complexe de Khajuraho est une création artistique unique, tant pour son architecture hautement originale que pour son décor sculpté d'une étonnante qualité, qui puise dans le répertoire mythologique de nombreuses scènes appartenant au domaine des divertissements, dont certaines des plus connues peuvent être interprétées différemment selon qu'on les rattache à la sphère profane ou sacrée.

Khajuraho est l'une des capitales des souverains chandella, une dynastie originaire du Rajputana qui accéda au pouvoir au début du Xe siècle et atteignit son apogée entre 950 et 1050. Des 85 temples qui furent construits à Khajuraho au cours de la période chandella (et qui étaient encore splendides lorsque le grand voyageur Ibn Battuta s'y rendit en 1335), 22 existent encore, disséminés sur une aire de 6 km2 environ.

Bien qu'ils aient été élevés par deux religions différentes, le bouddhisme et le jaïnisme, les temples de Khajuraho présentent une typologie commune : ils comportent un soubassement élevé sur lequel se trouve un édifice richement décoré, le jangha, recouvert par plusieurs registres de panneaux sculptés sur lesquels ouvrent des galeries périphériques. L'édifice est couronné par une série de tours fasciculées à arêtes curvilignes, les shikhara.

Les plus élevés d'entre elles surmontent le sanctuaire de la divinité. Caractéristiques des temples de style nagera, elles symbolisent la montagne cosmique, c'est-à-dire le mont Kailasha. Leur plan typique comporte une entrée, une vaste salle hypostyle (le mandapa), un sanctuaire obscur, enfin, différentes annexes.

Le plus important groupe de monuments se concentre dans la partie ouest du site, non loin du Musée archéologique, et comporte les temples de Varaha, Lakshmana, Matangeshwara, Kandariya, Mahadeva Chitragupta, Chopra Tank, Parvati, Vishwanatha et Nandi. Mais les groupes est et sud renferment aussi d'importants édifices, comme les temples de Ghantai, Parshvanath, Adinath, Shantinath, Dulhadeo ou Chaturbhuja.

Yasovarman construisit en 954 le temple de Vishnou, qui est aujourd'hui célèbre sous le nom de temple de Lakshmana ; c'est un exemple évolué, très décoré de l'époque des Chandella, destiné à montrer leur puissance. Les temples de Visvanatha, Parsvanatha et Vaidyanatha sont de l'époque du roi Dhanga, le successeur de Yasovarman. Le plus grand et le plus somptueux des temples de Khajuraho est le magnifique Kandariya Mahadeva, qui est attribué au roi Ganda (1017-1029).

Profondément influencés par l'école de pensée tantrique, les rois chandella diffusèrent différentes doctrines tantriques au travers de leurs monuments royaux, y compris les temples. Les sculpteurs de Khajuraho illustrent tous les aspects de la vie, dont on tenait alors à aborder avec franchise, et ouvertement, toutes les facettes, y compris le sexe. Ce dernier présentait une importance particulière dans la mesure où le cosmos tantrique est divisé en principe masculin et principe féminin : le principe masculin possède la forme et le potentiel, le féminin l'énergie. Selon la philosophie hindoue et tantrique, l'un ne peut réussir sans l'autre, puisqu'ils se manifestent dans tous les aspects de l'univers. Rien ne saurait exister sans la coopération et la coexistence. Conformément aux anciens traités d'architecture, les scènes érotiques étaient cantonnées à certaines parties du temple, le reste étant tapissé de représentations évoquant d'autres aspects de l'existence, profanes ou sacrés.

Source : UNESCO/CLT/WHC