English Français
Aidez maintenant !

De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et-Senans, la production du sel ignigène

From the Great Saltworks of Salins-les-Bains to the Royal Saltworks of Arc-et-Senans, the Production of Open-pan Salt

The Royal Saltworks of Arc-et-Senans, near Besançon, was built by Claude Nicolas Ledoux. Its construction, begun in 1775 during the reign of Louis XVI, was the first major achievement of industrial architecture, reflecting the ideal of progress of the Enlightenment. The vast, semicircular complex was designed to permit a rational and hierarchical organization of work and was to have been followed by the building of an ideal city, a project that was never realized.

The Great Saltworks of Salins-les-Bains was active for at least 1200 years until stopping activity in 1962. From 1780 to 1895, its salt water travelled through 21 km of wood pipes to the Royal Saltworks of Arc-et-Senans. It was built near the immense Chaux Forest to ensure its supply of wood for fuel. The Saltworks of Salins shelters an underground gallery from the 13th century including a hydraulic pump from the 19th century that still functions. The boiler house demonstrates the difficulty of the saltworkers’ labour to collect the “White Gold”.

De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et-Senans, la production du sel ignigène

La Saline Royale d'Arc-et-Senans, à proximité de Besançon, est l'œuvre de Claude Nicolas Ledoux. Sa construction, qui débuta en 1775 sous le règne de Louis XVI, est la première grande réalisation d'architecture industrielle qui reflète l'idéal de progrès du siècle des Lumières. Ce vaste ouvrage semi circulaire fut conçu pour permettre une organisation rationnelle et hiérarchisée du travail. La construction initiale devait être suivie de l'édification d'une cité idéale, qui demeura à l'état de projet.

La Grande Saline de Salins-les-Bains fut en activité pendant 1200 ans, jusqu’en 1962. De 1780 à 1895, son eau salée a été acheminée sur une distance de 21km par des saumoducs jusqu’à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, construite à proximité d’un massif forestier important pour en assurer le combustible. La Saline de Salins abrite une galerie souterraine du XIIIe siècle avec une pompe hydraulique du XIXe toujours en fonctionnement. La salle des Poêles laisse imaginer la pénibilité du travail des sauniers pour récolter l’Or Blanc.

الملاّحات الكبرى في سالان-له-بان

حيث كان يُستخرَج محلول الملح منذ القرون الوسطى إن لم نقل في عهد أقدم، تضم ثلاثة مبانٍ فوق سطح الأرض وهي: مستودعات الملح، ومبنى بئر آمونت، ومبنى للإقامة سابقا. والموقع ذو صلة بملاّحات كلود-نيكولا لْدو الملكية في آرك-إي-سينان، وهو شاهد على تاريخ استخراج الملح في فرنسا.

source: UNESCO/ERI

De la gran salina de Salins-les-Bains a la Salina Real de Arc-et-Senans - La producción de sal ignígena

Situada cerca de la ciudad de Besançon, la Salina Real de Arc-et-Senans es obra del arquitecto Claude-Nicolas Ledoux. Se empezó a construir en 1775, a principios del reinado de Luis XVI, y fue la primera realización importante de la arquitectura industrial en la que se patentizaron los ideales de progreso del Siglo de las Luces. El vasto conjunto arquitectónico semicircular del sitio fue diseñado para facilitar una organización racional y jerarquizada del trabajo. La ciudad ideal que se había planeado construir inmediatamente después no llegó a materializarse nunca. La Gran Salina de Salins-les-Bains, de donde se extrae sal desde la Edad Media o incluso antes, incluye tres edificios: los almacenes de sal, el edificio del pozo de Amont y una antigua vivienda. El sitio es un testimonio de la historia de la extracción de sal en Francia.

source: UNESCO/ERI

Grote zoutmijn van Salins-les-Bains en koninklijke zoutmijn van Arc-et-Senans - de productie van open pan-zout

De koninklijke zoutfabriek van Arc-et-Senans bij Besançon werd gebouwd door Claude Nicolas Ledoux. Het was de eerste grote prestatie van industriële architectuur waarin het vooruitgangsideaal van de Verlichting werd weerspiegeld. Het grote, halfronde complex werd ontworpen om een rationele en hiërarchische organisatie van werk mogelijk te maken en had gevolgd moeten worden door de bouw van een ideale stad, die nooit gerealiseerd is. De grote zoutfabriek van Salins-les-Bains was gedurende 1.200 jaar actief. De activiteiten in deze zoutmijn stopten in 1962. In een 13e-eeuwse ondergrondse galerij staat een werkende 19e-eeuwse hydraulische pomp en het ketelhuis toont hoe moeilijk het verzamelen van het ‘witte goud’ was.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Espagnol
  • Néerlandais
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les salines de Salins-les-Bains et d’Arc-et-Senans font preuve de valeur universelle exceptionnelle par l’importance de l’amplitude chronologique au cours de laquelle a perduré l’exploitation du sel à Salins, de manière certaine depuis le Moyen Âge, et de manière probable depuis la préhistoire, jusqu’au XXe siècle. Le thermalisme en a prolongé l’usage jusqu’à aujourd’hui. Les salines font également preuve de valeur universelle exceptionnelle par la spécificité de la production du sel à Salins-les-Bains et à Arc-et-Senans, fondée sur une technique de captage de sources salées profondes l’utilisation du feu pour l’évaporation de la saumure et l’innovation que représente, au XVIIIe siècle, la création d’un saumoduc de 21 km pour l’acheminement de la saumure entre les deux sites. Les salines expriment leur valeur aussi par la qualité architecturale exceptionnelle de la saline royale d’Arc-et-Senans et sa participation au mouvement des idées du siècle des Lumières. Elle témoigne d’un projet architectural visionnaire d’une « usine modèle ». Conçu et construit par l’architecte et inspecteur des salines de Franche-Comté et de Lorraine, Claude Nicolas Ledoux (1736-1806), Arc-et-Senans constitue l’extension moderne et utopique de la grande saline de Salins-les-Bains.

Critère (i) : La saline royale d’Arc-et-Senans est le premier ensemble architectural de cette importance et de cette qualité réservé au travail des hommes. Pour la première fois, une usine était construite avec le même soin et souci de qualité architecturale qu’un palais ou un édifice religieux majeur. C’est l’un des rares exemples d’architecture visionnaire : la saline était le cœur d’une Cité Idéale que Claude Nicolas Ledoux a imaginé et dessiné en cercle autour de l’usine. Utopie constructive inachevée, la saline conserve aujourd’hui tout son message d’avenir.

Critère (ii) : La saline royale d’Arc-et-Senans est le témoin d’un changement culturel fondamental en Europe, à la fin du XVIIIe siècle : la naissance de la société industrielle. Parfaite illustration de tout un courant philosophique qui a parcouru l’Europe durant le siècle des Lumières, la saline royale est aussi l’annonce de l’architecture industrielle monumentale qui se développera un demi-siècle plus tard.

Critère (iv) : Les salines de Salins-les-Bains et d’Arc-et-Senans offrent un ensemble technique éminent de l’extraction et de la production du sel par le pompage de saumures souterraines et l’utilisation du feu pour sa cristallisation, depuis au moins le Moyen Âge jusqu’au XXe siècle.

Intégrité et authenticité

En ce qui concerne l’intégrité industrielle et technique, l’enclos historique de Salins-les-Bains est préservé en tant qu’espace foncier identifiable. Les installations de pompage et une partie des structures de traitement de l’eau salée (les poêles) gardent leur intégrité. En surface, les bâtiments restants ont été restaurés mais sans altérations des volumes.

Si les transformations historiques n’ont laissé que des fragments de l’ensemble médiéval, en revanche, le système des rapports entre ensemble productif, cité et territoire semble être suffisamment intègre. Pourtant, la disparition de la quasi-totalité du mur d’enceinte, laissant isolée l’ancienne porte d’entrée conservée, a rompu la séparation entre la saline et le tissu urbain. De même, le nouveau casino interroge sur l’intégrité du site de la grande saline tant par son architecture que par son implantation au cœur du bien. Les vestiges de la grande saline de Salins-les-Bains sont authentiques, notamment ceux ayant trait aux anciennes pompes et au traitement de la saumure, témoins très rares en Europe. Les constructions modernistes ajoutées pour le musée et le casino ont respecté l’authenticité des vestiges archéologiques et des bâtiments anciens résiduels.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le système de gestion du bien est approprié ; il vient récemment d’être institutionnalisé avec une autorité transversale de gestion et la garantie de la mise en œuvre du plan de gestion.