English Français
Aidez maintenant !

Ville de Quito

City of Quito

Quito, the capital of Ecuador, was founded in the 16th century on the ruins of an Inca city and stands at an altitude of 2,850 m. Despite the 1917 earthquake, the city has the best-preserved, least altered historic centre in Latin America. The monasteries of San Francisco and Santo Domingo, and the Church and Jesuit College of La Compañía, with their rich interiors, are pure examples of the 'Baroque school of Quito', which is a fusion of Spanish, Italian, Moorish, Flemish and indigenous art.

Ville de Quito

Fondée au XVIe siècle sur les ruines d'une cité inca à 2 850 m d'altitude, la capitale de l'Équateur possède toujours, malgré le tremblement de terre de 1917, le centre historique le mieux préservé et le moins modifié d'Amérique latine. Les monastères San Francisco et Santo Domingo, l'église et le collège jésuite de La Compañía, avec leurs riches décorations intérieures, sont des exemples parfaits de l'« école baroque de Quito », mélange d'art espagnol, italien, mauresque, flamand et indien.

مدينة كيتو

تأسست عاصمة الإكوادور في القرن السادس عشر على أنقاض إحدى مدن حضارة الإنكا على ارتفاع 2850 متراً وفيها، على الرغم من زلزال العام 1917م،ّ الوسط التاريخي الأفضل حفظاً والأقل تغيّراً في أمريكا اللاتينيّة. وتشكّل أديرة سان فرانسيسكو وسانتو دومينيغو والكنيسة ودير لا كومبانيا اليسوعي بزخارفها الداخليّة الجميلة خير مثال على مدرسة كيتو ذات الطراز الباروكي وهي مزيج بين الفنّ الإسباني والإيطالي والمغربي/الأندلسي والفلمندي والهندي.

source: UNESCO/ERI

基多旧城

厄瓜多尔的首都基多城海拔2850米,是在16世纪一个印加城市的废墟上建立起来的。尽管历经了1917年的地震,基多仍然是拉丁美洲保存最好、变化最小的历史中心。圣弗朗西斯修道院和圣多明各修道院,拉孔帕尼亚的教堂和耶酥会学院,连同这些建筑华丽的内部装饰都成为了“基多巴洛克风格”的纯正典范,完美地融合了西班牙、意大利、摩尔人式、佛兰德和当地艺术。

source: UNESCO/ERI

Город Кито

Столица Эквадора Кито была основана в XVI в. на руинах древнего города инков на высоте 2850 м. Несмотря на землетрясение 1917 г., исторический центр Кито является наиболее сохранившимся городом Латинской Америки. Монастыри Сан-Франциско и Санто-Доминго, церковь и колледж иезуитов Ла-Компанья с богатыми интерьерами – все это наглядные примеры "барочной школы Кито", которая является сплавом испанского, итальянского, мавританского, фламандского и местного искусства.

source: UNESCO/ERI

Ciudad de Quito

Fundada en el siglo XVI sobre las ruinas de una antigua ciudad inca y encaramada a 2.850 metros de altitud, la capital de Ecuador posee el centro histórico mejor conservado y menos alterado de toda América Latina, a pesar del terremoto que la sacudió en 1917. Suntuosamente ornamentados en su interior, los monasterios de San Francisco y Santo Domingo, así como la iglesia y el colegio de la Compañía de Jesús, son un acabado ejemplo del arte de la escuela barroca de Quito, en el que se funden las influencias estéticas españolas, italianas, mudéjares, flamencas e indígenas.

source: UNESCO/ERI

キト市街

source: NFUAJ

Quito (stad)

Quito is de hoofdstad van Ecuador en werd in de 16e eeuw gesticht op de ruïnes van een Inca stad. De stad ligt op een hoogte van 2.850 meter. Ondanks de aardbeving in 1917 heeft Quito het best bewaarde historische centrum van Latijns-Amerika. De kloosters van San Francisco en Santo Domingo en de kerk en het jezuïetencollege van La Compañia met hun rijke interieurs, zijn pure voorbeelden van de ‘barokschool van Quito’. Dit is een mix van Spaanse, Italiaanse, Moorse, Vlaamse en inheemse kunst. De huizen van Quito zijn voornamelijk gebouwd in de oude Spaanse of Moorse stijl.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Description longue

Quito, capitale de la République de l'Équateur, forme un tout harmonieux où la nature et l'homme se sont mêlés pour créer un ensemble unique et transcendant. Avec son centre historique et ses édifices, la ville offre un remarquable exemple de l'école baroque de Quito, qui réalise la fusion entre les traditions artistiques indigènes et européennes.

La ville occupe un petit bassin situé dans le grand plateau entre le volcan Pichincha, la crête de Puengasi et des crêtes formées par les différents éperons rocheux du flanc oriental du Pichincha. Quito a été construit sur un terrain inégal que traversent deux profonds ravins (quebradas), dont l'un a été en partie couvert pour tracer les rues ; ils s'évacuent par une brèche ouverte dans une crête au nord de la plaine de Tumbaco.

Quito, situé à 2 850 m d'altitude, tire son nom des Quitus qui habitèrent cette zone bien avant la conquête espagnole. En 533, Sebastián Belalcázar prit pacifiquement possession de la ville indigène, qui avait été successivement aux mains des Seyris et des Incas ; en 1541, il l'éleva au rang de ville espagnole.

Son nom complet était San Francisco del Quito, et il fut capitale de la province, ou présidence de Quito, jusqu'à la fin de la domination coloniale espagnole. La ville a souffert de tremblements de terre répétés dont les plus désastreux se produisirent en 1797 et 1859, mais elle présente encore aujourd'hui l'un des centres historiques les mieux conservés d'Amérique latine.

L'ordre des Franciscains fut le premier à s'établir à Quito. Ses membres commencèrent immédiatement à construire un monastère qui devint un centre d'éducation et d'art, avec ses propres écoles de peinture et de sculpture. Augustins, Dominicains et Jésuites donnèrent ensuite à la ville sa physionomie actuelle en y construisant leurs monastères. Ceux de San Francisco et de Santo Domingo, ainsi que l'église et le collège jésuites de La Compañía, avec leurs intérieurs richement décorés, sont de purs exemples de l'école baroque de Quito, un mélange d'éléments espagnols, italiens, mauresques, flamands et indigènes. La Compañía, avec son autel doré, est probablement l'église la plus richement décorée d'Amérique du Sud.

La ville est en grande partie construite selon un damier formé d'îlots rectangulaires dont les rues sont à peu près alignées sur les points cardinaux. Les maisons de Quito sont pour la plupart construites dans le style ancien espagnol ou mauresque. Le matériau utilisé est le plus souvent la brique cuite au soleil qui était revêtue, dans les maisons les plus riches, d'enduit ou de stuc.

Les édifices publics sont d'un style espagnol massif. La cathédrale, le palais du gouvernement, l'archevêché et l'hôtel de ville se regroupent autour de la place principale. Le plus bel édifice de la ville est l'église jésuite, dont la façade est tapissée de sculptures complexes.

Source : UNESCO/CLT/WHC