jump to the content

Site archéologique de Leptis Magna

Archaeological Site of Leptis Magna

Leptis Magna was enlarged and embellished by Septimius Severus, who was born there and later became emperor. It was one of the most beautiful cities of the Roman Empire, with its imposing public monuments, harbour, market-place, storehouses, shops and residential districts.

Site archéologique de Leptis Magna

Embellie et agrandie par Septime Sévère, enfant du pays devenu empereur, Leptis Magna était l'une des plus belles villes de l'Empire romain, avec ses grands monuments publics, son port artificiel, son marché, ses entrepôts, ses ateliers et ses quartiers d'habitation.

موقع لبدة الأثري (لبتس ماغنا) (لبدة الكبرى )

كانت لبدة إحدى أجمل حاضرات الامبراطورية الرومانية بعد أن جمّلها وكبّرها "سيبتيموس سيفيروس" ابن البلاد الذي أصبح امبراطورًا، وذلك بنصبها العامة الكبيرة، ومرفئها الاصطناعي، وسوقها، ومخازنها، ومحترفاتها وأحيائها السكنية.

source: UNESCO/ERI

莱波蒂斯考古遗址

莱波蒂斯是由塞普蒂斯乌斯·塞韦罗扩建并设计装饰的。他出生在那里并成为那里的国王。莱波蒂斯以其壮丽的公共纪念碑、人工港、市场、仓库、商店、居住区成为罗马帝国最美丽的城市之一。

source: UNESCO/ERI

Археологические памятники Лептис-Магны

Лептис-Магна была расширена и украшена Септимием Севером, который родился здесь, а позднее стал императором. Это был один из прекраснейших городов Римской империи, с внушительными общественными зданиями, гаванью, рыночной площадью, складами, магазинами и жилыми кварталами.

source: UNESCO/ERI

Sitio arqueológico de Leptis Magna

Embellecida y engrandecida por uno de sus hijos, el emperador romano Septimio Severo, la ciudad de Leptis Magna fue una de las más bellas del Imperio Romano, con sus grandes monumentos públicos, su puerto artificial, su mercado, sus almacenes, sus talleres y sus barrios de viviendas.

source: UNESCO/ERI

レプティス・マグナの古代遺跡

source: NFUAJ

Archeologische stad Leptis Magna

De Fenicische nederzetting Lpgy werd aan het begin van het 1e Millennium voor Christus gevestigd en net voor het begin van onze jaartelling in het Romeinse rijk geïntegreerd. De stad kreeg de naam Leptis Magna. Onder Septimius Severus, die er werd geboren en later keizer werd, werd de stad op zeer ambitieuze wijze gerenoveerd, uitgebreid en verfraaid. Het forum, de basiliek en de boog van Severus behoren tot de belangrijkste voorbeelden van een nieuwe Romeinse kunst, die sterk beïnvloed was door Afrikaanse en oosterse tradities. Leptis Magna is een van de mooiste steden van het Romeinse rijk, met imposante openbare monumenten, een haven, een marktplaats, pakhuizen, winkels en woonwijken.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Description longue

Leptis Magna représente une réalisation artistique unique dans le domaine de l'urbanisme. La ville a joué, avec Cyrène, un rôle majeur dans le mouvement de retour à l'Antiquité et dans l'élaboration de l'esthétique néoclassique.

Le port phénicien de Lpgy, fondé au début du Ier millénaire av. J.-C., a d'abord été habité par les Garamantes. La ville, qui faisait partie du domaine de Carthage, passa sous le contrôle éphémère de Masinissa, roi de Numidie. Les Romains, qui y avaient installé une garnison au cours de la guerre contre Jugurtha, l'incorporèrent en 46 av. J.-C. dans la province romaine d'Afrique, en lui conférant en même temps une certaine forme d'autonomie.

Bien que Leptis Magna (latinisation du nom phénicien de la ville) eût été comparable aux autres places commerciales phéniciennes du rivage des Syrtes, comme Sabratha, elle connut un développement remarquable après l'accession au trône impérial de Septime Sévère, en 193 apr. J.-C. Grâce à lui, la nouvelle Leptis devint l'une des plus belles villes du monde romain, et elle demeure aujourd'hui l'un des meilleurs exemples de planification urbaine sévérienne.

Leptis fut ensuite soumise aux mêmes vicissitudes que les cités côtières d'Afrique. Pillée à partir du IVe siècle et reconquise par les Byzantins, qui la transformèrent en une forteresse, elle succomba définitivement à la seconde vague des invasions arabes, celle des Hilaliens, au XIe siècle. Ensevelie sous les sables, la ville n'a été que partiellement dégagée, secteur par secteur, au cours d'une longue exploration archéologique.

Construite durant les règnes d'Auguste et de Tibère, Leptis fut entièrement remodelée selon un projet très ambitieux sous les empereurs sévériens, et présente tous les principaux monuments de cette époque. Le forum, la basilique et l'arc de triomphe sévérien sont parmi les exemples majeurs du nouvel art romain, profondément influencé par les traditions africaine et orientale.

Les sculptures, celles de la basilique sévérienne, demeurées in situ, et celles de l'arc sévérien, au musée de Tripoli, innovent par la définition linéaire de leurs formes, la sécheresse de leurs contours, le découpage anguleux de leurs volumes : toute une esthétique conçue en fonction du soleil éblouissant de l'Afrique.

L'ancien port, avec son bassin artificiel de près de 102 000 m2, existe encore avec ses quais, ses môles, ses fortifications, ses entrepôts et ses temples. Creusé sous Néron, et réorganisé sous Septime Sévère, c'est l'un des chefs-d'œuvre de la technologie romaine, avec sa digue et son canal destinés à réguler le cours de l'ouadi Lebda, le périlleux torrent qui se déverse à l'ouest dans la Méditerranée. Le marché, élément essentiel de la vie quotidienne d'un grand centre de commerce, avec son arc votif, ses portiques et ses boutiques, est en grande partie conservé ; l'édifice, qui remonte à la période augustéenne, a été transformé et embelli sous Septime Sévère.

Entrepôts et ateliers attestent aussi l'activité commerciale et industrielle d'une ville dont les grands monuments prestigieux, arches et portes, premier forum et forum sévérien, temples, thermes, théâtre, cirque et amphithéâtre, occupent seulement une très petite part de l'aire urbanisée.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Publications