English Français

Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki

Krzemionki Prehistoric Striped Flint Mining Region
Located in the mountain region of Świętokrzyskie, Krzemionki is an ensemble of four mining sites, dating from the Neolithic to the Bronze Age (about 3900 to 1600 BCE), dedicated to the extraction and processing of striped flint, which was mainly used for axe-making. With its underground mining structures, flint workshops and some 4,000 shafts and pits, the property features one of the most comprehensive prehistoric underground flint extraction and processing systems identified to date. The property provides information about life and work in prehistoric settlements and bears witness to an extinct cultural tradition. It is an exceptional testimony of the importance of the prehistoric period and of flint mining for tool production in human history.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki
Situé dans la région des montagnes de Świętokrzyskie, Krzemionki est un ensemble de quatre sites miniers datant du Néolithique et de l’Âge du bronze (environ 3 900 à 1 600 ans AEC) dédiés à l’extraction et à la transformation de silex rayé, qui a principalement servi au façonnage de haches. Avec ses structures minières souterraines, ses ateliers de taille du silex et ses quelque 4 000 puits et fosses, le bien présente l’un des systèmes d’extraction et de traitement du silex souterrain préhistorique le plus complet répertorié à ce jour. Ce bien illustre les modes de vie et de travail des communautés préhistoriques sédentarisées et témoigne d’une tradition culturelle qui a disparu. Il s’agit d’une preuve exceptionnelle que la période préhistorique, avec l’extraction du silex pour produire des outils, a été une étape charnière dans l’histoire de l’humanité.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

منطقة تعدين الصوان التي تعود لفترة ما قبل التاريخ في كرازمنسكي
يوجد هذا الموقع في منطقة جبال سويتوكرزيسكي، ويتكون من أربعة مواقع تعدين يرجع تاريخها إلى العصر الحجري الحديث والعصر البرونزي (أي حوالي 3900 إلى 1600 سنة قبل الميلاد). وتستخدم هذه المناطق في المقام الأول لاستخراج ومعالجة الصوان المخطط، الذي كان يستخدم بشكل رئيسي لصناعة الفؤوس. ويتميز الموقع بفضل هياكل التعدين الموجودة تحت الأرض وورش قطع الصوان وامتلاكه لحوالي 4000 بئر وخندق، بامتلاكه لأحد نظم استخراج الصوان التي يرجع تاريخها إلى عصور ما قبل التاريخ وأكثرها تكاملاً حتى يومنا هذا. ويوضّح الموقع أنماط الحياة والأعمال التي كانت تمارسها المجتمعات في عصور ما قبل التاريخ، ويقف شاهداً على التقاليد الثقافية المندثرة. ويعدّ أيضاً دليلاً فريداً على أن فترة ما قبل التاريخ كانت، بفضل استخراج الصوان واستخدامه في إنتاج الأدوات، مرحلة فارقة في تاريخ البشرية.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

科舍米翁奇的史前条纹燧石矿区
科舍米翁奇矿区位于圣十字省的山区,由4个采矿点组成。这些采矿点可追溯至新石器时代和青铜时代(公元前3900-1600年),开采和加工的条纹燧石用于石斧制造。该矿区包含地下采矿结构、燧石锻造工坊、4千多口矿井,是迄今发现的最全面的史前地下燧石采集和开发系统之一。该遗产地提供了关于史前人类定居点的生活和工作情况的信息,并见证了已灭绝的文化传统,是史前时期和用于工具生产的燧石开采在人类历史上的重要性的突出见证。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Кшемёнки, район добычи полосатого кремня
Расположенный в районе Свентокшиских гор, Кшемёнки представляет собой ансамбль из четырех объектов добычи и переработки полосатого кремня эпохи неолита и бронзового века (около 3900 – 1600 гг. до н.э.). В те времена кремень использовался для производства топоров. На территории этого объекта находится около 4000 скважин и карьеров, а также мастерские и подземные шахтные сооружения. Этот культурный объект представляет собой одну из самых комплексных доисторических систем добычи и обработки кремня, дошедших до наших дней. Кшемёнки предоставляет информацию об образе жизни и работе в доисторических поселениях и свидетельствует об исчезнувшей культурной традиции. Это исключительное свидетельство того, что доисторический период извлечения кремня для производства орудий труда был важной вехой в истории человечества.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Región minera prehistórica del sílex rayado de Krzemionki
Situado en la región montañosa de Świętokrzyskie, el sitio de Krzemionki comprende cuatro minas que datan del Periodo Neolítico y la Edad del Bronce (circa 3900-1600 años a.C.). Dedicadas a la extracción y transformación del sílex rayado para fabricar hachas principalmente, esas minas contaban con estructuras subterráneas e instalaciones para la talla de este mineral, y también con unos 4.000 pozos y fosas. Todos esos elementos hacen de este sitio el complejo prehistórico más completo de minería de fondo del sílex que se ha encontrado hasta la fecha. Este sitio ilustra los modos de vida y de trabajo de las comunidades prehistóricas sedentarizadas y es testimonio de una tradición cultural ya desaparecida. Se trata de una prueba excepcional de que el periodo prehistórico, con la extracción del sílex para fabricar herramientas, fue una etapa fundamental en la historia de la Humanidad.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
Mine de Krzemionki Opatowskie. Chambre minière. Fond du puits 615 © K. Pęczalski/ Historical and Archaeological Museum in Ostrowiec Świętokrzyski
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

La Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki (Krzemionki en abrégé) est située en bordure nord-est du massif montagneux des Świętokrzyskie (Monts Sainte-Croix), dans le centre de la Pologne, et s'étend sur les deux rives de la Kamienna. C'est un bien en série constitué de quatre éléments constitutifs : la minière principale de Krzemionki Opatowskie, deux sites miniers de taille plus réduite, Borownia et Korycizna, alignés sur la même structure géologique, et l'établissement permanent préhistorique de Gawroniec, lieu d'habitat des mineurs qui recevaient les semi-produits de haches en silex extraits de la mine pour finition et polissage avant leur distribution. Le bien datant de 3 900 AEC à 1 600 ans AEC (du Néolithique au début de l'Âge du Bronze) est l'un des plus grands ensembles de ce type connus de la période néolithique. C'est aussi le système socio-technique d'extraction et de traitement de silex souterrain préhistorique demeuré le plus complet et parfaitement lisible à ce jour, avec la plus large gamme de méthodes d'extraction du silex reconnues dans un seul bien. Il se caractérise notamment par de grandes chambres d'une surface au sol de plus de 500 m2 qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. C'est là qu'était extrait et taillé un type unique de silex –couches de silex rayé veinées de superbes zébrures aux tons gris alternés– servant à fabriquer des haches distribuées dans un rayon vérifiable de 650 km autour du site, sur l'actuel territoire de l'Allemagne, de la République tchèque, de la Slovaquie, de l'Ukraine, du Bélarus et de la Lituanie.

Des types de mines variés sont aussi identifiés avec différentes expressions de surface dans une surface anthropogénique remarquablement intacte qui offre un rare paysage industriel préhistorique fait de dépressions de puits, de remontées de déblais, de vestiges d'ateliers de silex, de camps de mineurs et de voies de communication. L'établissement permanent de Gawroniec qui fait partie intégrante du fonctionnement du système de gestion des gisements, apporte un éclairage sur l'organisation d'une communauté préhistorique articulée autour du bassin minier.

Critère (iii) : La Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki illustre les modes de vie et de travail des communautés préhistoriques sédentarisées qui distinguent la période néolithique de celle qui l'a précédée. Le bien en série témoigne de l'organisation économique et sociale des segments de la société néolithique qui étaient associés à l'extraction du silex et à son usage pour la production de haches polies.

Les attributs du bien, y compris l'établissement de Gawroniec dans son entier, sont encore mis en valeur par la distribution avérée de haches en silex rayé qui ont été identifiées dans un rayon de plus de 650 km autour du site –la plus large gamme de haches en silex préhistoriques jamais recensées qui sont autant d'indicateurs significatifs des mouvements préhistoriques.

Critère (iv) : La Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki est représentative d'un type exceptionnel de paysage minier du Néolithique, attestant à la fois d'un système technique et social complexe et d'une adaptation humaine aux conditions d'exploitation de ressources naturelles qui marque un jalon dans l'histoire de l'activité minière. Elle démontre que la période préhistorique a conduit l'extraction du silex à la production d'outils dans l'exemple le plus largement connu de l'exploitation préhistorique du silex. Le bien en série illustre diverses structures minières souterraines préhistoriques : puits de mine à ciel ouvert, tunnels, réseaux de galeries, niches, ouvrages d'exploitation par chambres et piliers, ainsi que des ateliers primaires restés intacts dans plus de 4 000 puits et fosses.

Intégrité

La Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki offre une vue d'ensemble de la minière de silex préhistorique la mieux conservée et exploitée selon des procédés techniquement très diversifiés et complets dans un contexte européen. Tous les attributs nécessaires à l'expression de la valeur universelle exceptionnelle sont inclus dans le bien en série qui représente l'exploitation du seul gisement d'extraction de silex rayé connu de la Préhistoire. Les caractéristiques et attributs essentiels du bien ont été confirmés en détail en combinant plusieurs méthodes de recherche archéologique, y compris le balayage laser aéroporté de haute précision qui a cartographié en 3D les sites sous couvert forestier. Le lieu d'habitat implanté sur un promontoire, dans un paysage de champs ouverts, a fait l'objet de fouilles archéologiques à la fin des années 1940 et 1950, et les limites dépassent celles du site archéologique qui contient toutes les preuves connues du peuplement préhistorique.

Le bien ne souffre aujourd'hui d'aucune négligence ou évolution défavorable. Le cadre visuel du bien conservé est protégé grâce à la gestion d'une zone tampon restrictive et à l'application rigoureuse d'études d'impact sur le patrimoine incluant l'exploitation de carrières récentes.

Authenticité

La Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki est authentique dans tous ses attributs, exprimés par des sources d'information, qui incluent : le bon état de conservation de la forme et de la structure des ouvrages souterrains, comme les puits, les chambres, les galeries d'accès, les couloirs d'acheminement, les piliers de soutènement ou les amas de débitage liés à l'extraction et au traitement de matériaux, ainsi que le paysage minier industriel en surface composé de dépressions de puits et de terrils, de vestiges d'ateliers de silex, de camps de mineurs et de voies de communication. La plupart des minières sont restées non excavées. Une petite partie du site minier de Krzemionki Opatowskie a fait l'objet de fouilles archéologiques et, après quelques travaux de conservation, elle réunit une combinaison d'attributs demeurée presque inchangée depuis plus de 5 000 ans. L'établissement permanent de Gawroniec possède des attributs tout aussi lisibles concernant la situation et le cadre, la forme et les témoignages archéologiques qui sont une preuve tangible de l'organisation et du processus en lien direct avec le bassin minier. Des fouilles archéologiques ont été menées entre 1947 et 1961 et, hormis les déchets amoncelés suite au traitement du silex, on distingue les vestiges datables de poteries (grands récipients de stockage, flasques et vases en entonnoir, tubes en céramique et fuseaux de filage en céramique) et des restes organiques datés au radiocarbone entre 3 500 et 3 200 AEC.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La totalité du bien bénéficie d'une protection juridique pleine et entière. Le système de gestion de la Région minière préhistorique de silex rayé de Krzemionki est mis en œuvre par le Musée archéologique et la Réserve ‘Krzemionki’ (Muzeum Archeologiczne i Rezerwat „Krzemionki”), musée local qui prend en charge la gestion et la protection de Krzemionki. Son activité a été adaptée et étendue aux trois autres éléments de la série dans le cadre d'un nouveau processus de planification relatif à la gestion du bien. Un parc culturel est en création (2020-2025) afin de faciliter la préparation d'un plan local de développement spatial intégré au plan de gestion, ce qui permettra de planifier et coordonner les tâches à exécuter, mais aussi de protéger le environement général du bien.