English Français

Writing-on-Stone / Áísínai’pi

Writing-on-Stone / Áísínai’pi

The property is located on the northern edge of the semi-arid Great Plains of North America, on the border between Canada and the United States of America. The Milk River Valley dominates the topography of this cultural landscape, which is characterized by a concentration of pillars or hoodoos – columns of rock sculpted by erosion into spectacular shapes. The Blackfoot Confederacy (Siksikáíítsitapi) left engravings and paintings on the sandstone walls of the Milk River Valley, bearing testimony to messages from Sacred Beings. Dated in situ archaeological remains cover a period between ca. 4,500 BP - 3,500 years BP and the Contact Period. This landscape is considered sacred to the Blackfoot people, and their centuries-old traditions are perpetuated through ceremonies and in enduring respect for the places.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Writing-on-Stone / Áísínai’pi

Le bien se trouve au nord des Grandes Plaines semi-arides de l’Amérique du Nord, à la frontière entre le Canada et les États-Unis. La vallée de la Milk River domine la topographie de ce paysage culturel caractérisé par une concentration de cheminées des fées ou hoodoos – des colonnes sculptées par l’érosion en des formes spectaculaires. La Confédération des Blackfoot (Siksikáítsitapi) a laissé des gravures et des peintures sur les parois de grès de la vallée de la Milk River, témoignages des esprits. Les vestiges archéologiques datés in situ couvrent une période comprise entre environ 4 500 BP - 3 500 ans BP et la Période du contact. Ce paysage est considéré comme sacré par le peuple Blackfoot dont les traditions séculaires se perpétuent par des cérémonies et un respect des lieux.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

الكتابة على الحجر
يقع هذا الموقع شمال السهول الكبرى شبه القاحلة في أمريكا الشمالية، على الحدود بين كندا والولايات المتحدة. ويهيمن وادي الميلك ريفر على تضاريس هذا المشهد الثقافي الذي يتميز بالعدد الكبير لأعمدة الهودوس فيه، وهي عبارة عن أعمدة منحوتة تشكلت بفعل ظاهرة التعرية متخذة أشكالاً مذهلة. وقد ترك شعب البلاكفوت الأصلي مجموعة من النقوش واللوحات على جدران الحجر الرملي لوادي الميلك ريفر، تحمل رسائل من كائنات مقدسة. يعود تاريخ البقايا الأثرية إلى عام 1800 قبل الميلاد وحتى بداية فترة ما بعد الاتصالمع الحضارات الأخرى. ويعتبر هذا المشهد مقدساً لدى الناس، وتقاليدهم العريقة التي لا تزال قائمة بفضل الاحتفالات والاحترام الذي يكنه السكان للمواقع الأثرية.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

阿伊斯奈皮石刻
该遗址位于半干旱的北美大平原的北部边缘、加拿大与美国接壤处。米尔克河谷是该文化景观的主体,这里有成片的“岩柱”——侵蚀作用形成锥形岩层奇观。黑脚族(Siksikáitsitapi)人在米尔克河砂岩壁上留下的雕刻绘画是原住民文明的见证。这些考古遗迹可追溯到公元前1800年至欧洲文明进入初期。这一景观被认为是黑脚族的圣地,黑脚族人以仪式和对这片土地的敬畏延续他们的古老传统。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Райтинг-он-Стоун/Áisínai'pi
Этот объект расположен к северу от полузасушливых Великих равнин Северной Америки на границе между Канадой и Соединенными Штатами Америки. Долина реки Милк занимает центральное место в топографии этого культурного ландшафта, характеризующегося многочисленными высокими тонкими колоннами худу изумительной формы, образованными вследствие эрозии почвы. Песчаники, расположенные вдоль реки Милк, украшены уникальными гравюрами и петроглифами, оставленными народом Блэкфут (Siksikáíítsitapi). Эти наскальные изображения служили народу Блэкфут средством общения со священными духами. Археологические остатки, найденные на территории этого объекта, относятся к периоду от 1800 г. до н. э. до начала постконтактного периода. Блэкфут считают этот ландшафт священным, что отражается в их многовековых традициях уважения к данному месту и церемониальных обрядах.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Writing-on-Stone / Áísínai’pi
Situado al norte de la región árida de las Grandes Llanuras de América del Norte, en los límites de la frontera con los Estados Unidos, este sitio cultural se extiende por el valle del río Milk, cuya topografía se caracteriza por la concentración de grandes columnas rocosas de arenisca esculpidas por la erosión en formas espectaculares, popularmente denominadas “hoodoos” o chimeneas de las hadas. El pueblo amerindio siksikáítsitapi (“Pies negros”) ha grabado y pintado en las rocas del valle imágenes que muestran sus creencias espirituales. Los primeros de estos vestigios arqueológicos se remontan al año 1.800 a.C., mientras que los últimos datan de principios del periodo posterior al contacto de los nativos americanos con los blancos. El pueblo siksikáítsitapi considera sagrado este paisaje cultural y su veneración por el mismo se ha perpetuado con la celebración de ceremonias tradicionales.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
Un boucier de guerrier et au loin les collines de Sweetgrass © Alberta Parks
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Writing-on-Stone / Áísínai'pi est un site sacré situé dans une région de prairies mixtes d’herbacées situées à proximité des limites septentrionales des Grandes Plaines. La vallée de la Milk River et plusieurs « coulées » dominent la topographie de ce paysage culturel, dont une des particularités géologiques consiste en une concentration de cheminées des fées ou hoodoos, colonnes sculptées par l'érosion en des formes spectaculaires. La Confédération des Blackfoot (Siksikáítsitapi) a laissé des gravures et des peintures sur les parois de grès et des caractéristiques paysagères, témoignages des messages des esprits. Ce paysage est considéré comme sacré pour le peuple Blackfoot et des traditions séculaires se perpétuent encore aujourd'hui par diverses cérémonies et un respect des lieux.

Le bien se compose de trois éléments : Áísínai’pi, le composant principal et Haffner Coulee et Poverty Rock, distants de 10 kilomètres environ. Il compte au total plusieurs milliers d’images rupestres. Les vestiges archéologiques datés in situ couvrent une période comprise entre environ 4 500 BP - 3 500 ans BP et la Période du contact. L'art rupestre a été produit dans la vallée pendant des milliers d'années, la plupart des images datant de la Période pré-contact tardive et du début de la période post-contact (1 000 ans BP jusqu’au milieu du XIXe siècle), l’art le plus ancien remontant possiblement à environ 3 000 ans BP.

Critère (iii) : Le paysage sacré et l'art rupestre de Writing-on-Stone / Áísínai’pi, sont un témoignage exceptionnel des traditions culturelles vivantes du peuple Blackfoot. Dans la croyance des Blackfoot, la terre est animée par des pouvoirs spirituels, et les caractéristiques du paysage et l'art rupestre du bien reflètent des liens tangibles, profonds et permanents avec cette tradition. Les vues de la vallée sacrée, avec les prairies herbacées des hautes terres, contribuent également à son caractère sacré et influencent les pratiques culturelles traditionnelles.

Intégrité

Tous les éléments nécessaires à l'expression de la valeur universelle exceptionnelle se trouvent à l'intérieur des délimitations du bien, y compris une représentation complète des formes de relief culturellement significatives, une gamme complète des caractéristiques des deux principales traditions d'art rupestre inventoriées à Writing-on-Stone / Áísínai'pi, et les vues qui contribuent à leur caractère sacré. Les attributs matériels et immatériels de Writing-on-Stone / Áísínai'pi continuent d'être intégrés dans le contexte culturel et spirituel du peuple Blackfoot d’aujourd’hui. Les installations du rodéo, situées au cœur de la zone d’accès restreint ou réserve archéologique, devraient être enlevées et déplacées afin de renforcer son intégrité.

Authenticité

L'authenticité de la forme et de la conception du bien, des matériaux et de la substance, de la situation et du cadre, de l’usage et de la fonction, des traditions, de l'esprit et de l’impression est bien établie et est corroborée par un grand nombre de preuves traditionnelles, ethnographiques et archéologiques. L'authenticité de la forme et de la conception de l'art rupestre est évidente par son sujet, ses qualités formelles et stylistiques, ses conventions picturales et ses motifs, qui correspondent à des traditions des peuples autochtones bien documentées. Le caractère du paysage est intact et authentique, avec peu de modifications depuis le début de l’installation européenne. Les fouilles archéologiques et les inventaires ont démontré l’ancienne occupation et utilisation du bien par les peuples autochtones. Le maintien de l'importance traditionnelle et de l'utilisation cérémonielle du bien par les Blackfoot témoigne de l'authenticité de ses valeurs immatérielles, de sa situation et de son cadre.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Writing-on-Stone / Áísínai'pi est entièrement protégé et géré en vertu des dispositions de le Provincial Parks Act de la province de l'Alberta. Les trois éléments constitutifs du bien en série et les zones tampons associées sont compris dans le parc provincial de Writing-on-Stone. Le développement industriel et commercial à l'intérieur du bien est interdit. Plus de 21 % du bien se trouve dans une zone d'accès restreint, ce qui empêche l'accès non autorisé du public aux zones les plus sensibles sur le plan culturel, bien que les Blackfoot aient toujours accès aux pratiques traditionnelles. Tous les attributs culturels du bien sont assujettis aux dispositions de protection de l’Historical Resources Act de l'Alberta, le niveau de protection le plus élevé dans cette juridiction canadienne.

Un système de gestion complet est en place et un programme de suivi de l'art rupestre a été mis en œuvre. Les Blackfoot participent pleinement à la gestion de Writing-on-Stone / Áísínai'pi, en assurant des pratiques de gestion appropriées et un accès continu aux pratiques traditionnelles et culturelles. Le plan de gestion est régulièrement revu et une nouvelle édition, rédigée en collaboration avec les communautés Blackfoot, est en voie d'achèvement. La Directive de gestion intérimaire sera utilisée jusqu'à ce que l'étape finale de la consultation publique soit terminée et le plan de gestion révisé adopté.

Activités (1)