English Français

Kulangsu, un établissement historique international

Kulangsu, a Historic International Settlement

Kulangsu is a tiny island located on the estuary of the Chiu-lung River, facing the city of Xiamen. With the opening of a commercial port at Xiamen in 1843, and the establishment of the island as an international settlement in 1903, this island off the southern coast of the Chinese empire suddenly became an important window for Sino-foreign exchanges. Kulangsu is an exceptional example of the cultural fusion that emerged from these exchanges, which remain legible in its urban fabric. There is a mixture of different architectural styles including Traditional Southern Fujian Style, Western Classical Revival Style and Veranda Colonial Style. The most exceptional testimony of the fusion of various stylistic influences is a new architectural movement, the Amoy Deco Style, which is a synthesis of the Modernist style of the early 20th century and Art Deco.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Kulangsu, un établissement historique international

Kulangsu est une petite île située dans l’estuaire du fleuve Chiu-lung, à proximité de la ville de Xiamen. Avec l’ouverture de Xiamen comme port de commerce en 1843 et la désignation de Kulangsu comme établissement international en 1903, cette île des côtes sud de l’empire chinois est soudain devenue une importante fenêtre d’échanges sino-étrangers. Kulangsu est un exemple exceptionnel de la fusion culturelle née de ces échanges, qui reste lisible dans son tissu urbain. Différents styles architecturaux s’y mêlent, notamment le style traditionnel du sud du Fujian, le style occidental néo-classique ou le style colonial à véranda. Le témoignage le plus exceptionnel de la fusion des diverses influences stylistiques est un mouvement architectural nouveau : le style Amoy Deco, synthèse entre le style moderniste du début du XXe siècle et le style Art déco.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Kulangsu: een historische internationale nederzetting

Kulangsu is een piepklein eiland in de monding van de Chiu-lung Rivier, tegenover de stad Xiamen. Toen in die stad in 1843 een commerciële haven opende, en in 1903 Kulangsu een internationale nederzetting kreeg werd dit eiland aan de zuidkust van het Chinese rijk ineens een belangrijke plaats voor Chinees-buitenlandse handel. Kulangsu is een exceptioneel voorbeeld van de fusie van culturen die hiervan het gevolg was. Deze gevolgens zijn nog steeds te zien in het stedelijk weefsel. De stad kent een mix van verschillende architecturale stijlen waaronder de traditionele zuidelijke Fujian stijl, westers klassieke revival stijl en de koloniale veranda stijl. Het meest bijzondere is de fusie van verschillende stilistische invloeden tot een nieuwe architecturale stijl, the Amoy Deco, een versmelting van de Modernistische stijl uit het begin van de 20ste eeuw en Art Deco.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Néerlandais
Kulangsu : un établissement historique international © Cultural Heritage Conservation Center of THAD
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’île de Kulangsu est située dans l’estuaire du fleuve Chiu-lung, à 600 mètres de distance de la ville de Xiamen à laquelle elle fait face, de l’autre côté du détroit de Lujiang. Avec l’ouverture de Xiamen en tant que port de commerce en 1843, et la désignation de Kulangsu comme établissement international en 1903, l’île des côtes sud de l’empire chinois est soudain devenue une importante fenêtre d’échanges sino-étrangers. Son patrimoine reflète la nature composite d’un établissement moderne formé de 931 bâtiments historiques de différents styles architecturaux internationaux et locaux, de paysages naturels, un réseau historique de rues et des jardins historiques.

Grâce à l’action concertée de Chinois locaux, de Chinois revenus d’outre-mer et de résidents étrangers venant de nombreux pays, Kulangsu est devenu un établissement international d’une diversité culturelle exceptionnelle à la qualité de vie moderne. C’est devenu un lieu idéal de résidence pour les Chinois d’outre-mer et les élites actives dans l’Est et le Sud-Est de l’Asie ainsi que l’incarnation des concepts d’habitat moderne de la période allant du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle.

Kulangsu est un exemple exceptionnel de fusion culturelle, né de ces échanges, qui reste lisible dans un tissu urbain évolutif qui s’est constitué au fil des décennies, intégrant constamment des références culturelles plus diverses. Le témoignage le plus exceptionnel de la fusion des diverses influences stylistiques est un mouvement architectural véritablement nouveau, le style Amoy Deco, qui est né dans l’île.

Critère (ii) : L’île de Kulangsu présente dans ses styles et ses caractéristiques architecturales des échanges de valeurs et traditions culturelles et architecturales chinoises, d’Asie du Sud-Est et européennes produites dans leur diversité par des résidents étrangers ou des Chinois de retour d’outre-mer qui se sont installés sur l’île. L’établissement créé n’était pas seulement un miroir des différentes influences apportées pas ses habitants de leurs différents lieux d’origines ou résidences précédentes mais il synthétisait un nouveau style hybride – le style dit Amoy Deco – qui se développa à Kulangsu et exerça une influence sur une région bien plus vaste dans les zones côtières du Sud-Est asiatique et au-delà. En cela, l’établissement illustre les rencontres, les interactions et la fusion des diverses valeurs pendant une première phase de mondialisation en Asie.

Critère (iv) : Kulangsu est l’origine et la meilleure représentation du style Amoy Deco. Nommé d’après le dialecte local de Xiamen appelé amoy, le style Amoy Deco se réfère à un style architectural et à une typologie qui se sont manifestés sur l’île de Kulangsu et illustre la fusion des inspirations tirées des traditions de construction locales, des influences occidentales précoces et en particulier modernistes, ainsi que de la culture des migrants du sud du Fujian. Sur cette base, le style Amoy Deco montre une évolution de la typologie des constructions traditionnelles vers de nouvelles formes qui furent plus tard référencées dans tous le Sud-Est asiatique et devinrent populaires dans une plus vaste région.

Intégrité

L’intégrité du paysage historique a été maintenue, essentiellement grâce à la conservation constante des structures architecturales historiques et du contrôle efficace de la hauteur, du volume et de la forme des nouvelles constructions. La relation historique entre les espaces bâtis et les espaces verts contribue aussi à l’intégrité globale du paysage qui comprend des paysages naturels préservés de falaises et de rochers et les jardins historiques, à la fois des jardins attenant à des maisons et des jardins privés indépendants.

Le caractère complet du bien est démontré dans la mesure où il occupe la totalité de l’île, y compris ses eaux côtières adjacentes jusqu’à la limite du récif, qui soulignent que les structures bâties et l’environnement naturel de l’île forment un ensemble harmonieux. L’ancienneté de la reconnaissance de cette harmonie a aussi empêché le développement extensif dans les eaux entourant l’île que l’on peut voir sur d’autres îles ou sur le continent voisin. Essentiel à la reconnaissance de la valeur de l’île, il faut noter le fait qu’elle n’a jamais été reliée à Xiamen par une infrastructure routière et reste accessible uniquement par ferry. Aujourd’hui cette restriction constitue un élément essentiel des processus de gestion des visiteurs qui assure le maintien du caractère intact de l’île.

Les pressions dues au tourisme causent des inquiétudes, car elles sont susceptibles d’affecter l’intégrité de l’île, et requièrent par conséquent des contrôles stricts. L’accès à l’île de Kulangsu sera limité à un maximum de 35 000 visiteurs par jour, une limite qui exigera un suivi rigoureux si l’on veut prévenir les impacts négatifs des grands flux touristiques.

Authenticité

L’île de Kulangsu a conservé son authenticité du point de vue de la forme et de la conception, de l’emplacement et du cadre, et beaucoup d’autres éléments de l’île ont conservé leur authenticité du point de vue des matériaux et de la substance et – dans une moindre mesure – leurs usages et fonctions. Les schémas d’implantation urbaine ainsi que les structures architecturales ont conservé leur plan d’aménagement caractéristique et leurs éléments stylistiques. Ces derniers restent des représentations crédibles des divers styles architecturaux que l’île associe ainsi que du style Amoy Deco qu’elle a créé.

Kulangsu conserve son emplacement et son espace naturel environnant d’origine ainsi que l’atmosphère d’un lieu résidentiel idéal doté d’un large éventail de services publics qui continuent de remplir leur fonction d’origine. Les structures urbaines demeurent protégées par le contexte juridique d’origine, qui fut créé au moment de l’installation de l’établissement international en 1903 et demeure valable jusqu’à présent. Les divers contextes d’espaces de l’île, à la fois naturels et bâtis, conservent leurs liens et leurs relations d’origine, y compris les liaisons routières et les perspectives visuelles.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Kulangsu a été reconnue par le Conseil d’État comme Zone panoramique nationale en 1988 dans le cadre y relatif. Cinquante et un bâtiments, jardins, structures et sites culturels historiques représentatifs ont été inclus dans la liste du patrimoine : dix-neuf en tant que sites patrimoniaux nationaux, huit comme sites patrimoniaux provinciaux et vingt-quatre comme sites patrimoniaux du comté. De plus, tous les sites classés et protégés au niveau de la province et du comté seront ajoutés à la 8e Tranche de la Liste du patrimoine national.

Le plan de conservation et de gestion du patrimoine culturel de Kulangsu a été adopté officiellement en 2011 ; il est mis en œuvre par le gouvernement depuis 2014. Il définit les stratégies et les actions de gestion sur la base d’une analyse approfondie de l’état du bien et des menaces qui pèsent sur lui. Les documents stratégiques intègrent aussi les dispositions de tous les autres plans et réglementations pour la protection en un système de gestion complet, institutionnalisant la coopération entre toutes les parties prenantes de la gestion. Considéré comme une nécessité, le plan de conservation et de gestion est soutenu par des Orientations sur le contrôle des activités commerciales sur l’île de Kulangsu qui ont été adoptées en 2014. Ces orientations indiquent les mesures de garantie de qualité et d’échelle visant les services commerciaux sur l’île, en particulier concernant le secteur touristique.

À la suite du Rapport 2017 sur le calcul de la capacité d’accueil de l’aire panoramique de Kulangsu, le nombre optimal de personnes sur l’île est fixé à 25 000 tandis que le chiffre maximum absolu est de 50 000 personnes par jour. Ce chiffre comprenant les habitants et les personnes venant travailler sur l’île, le nombre maximum de visiteurs est actuellement limité à 35 000, y compris les jours de grande fréquentation.