English Français

Westwerk caroligien et civitas de Corvey

Carolingian Westwork and Civitas Corvey

The site is located along the Weser River on the outskirts of Höxter where the Carolingian Westwork and Civitas Corvey were erected between AD 822 and 885 in a largely preserved rural setting. The Westwork is the only standing structure that dates back to the Carolingian era, while the original imperial abbey complex is preserved as archaeological remains that are only partially excavated. The Westwork of Corvey uniquely illustrates one of the most important Carolingian architectural expressions. It is a genuine creation of this period, and its architectural articulation and decoration clearly illustrate the role played within the Frankish empire by imperial monasteries in securing territorial control and administration, as well as the propagation of Christianity and the Carolingian cultural and political order throughout Europe.

Westwerk caroligien et civitas de Corvey

Le bien est situé le long de la Weser, à la périphérie de la ville de Höxter, où le Westwerk et la civitas furent érigés entre 822 et 885 apr. J.-C. dans un environnement rural encore largement préservé. Le Westwerk est l’unique structure debout qui remonte à l’époque carolingienne, tandis que l’ensemble de l’abbaye impériale d’origine est conservé sous forme de vestiges archéologiques, dont une partie seulement a été fouillée. Le Westwerk de Corvey représente un des exemples les plus éminents de l’architecture carolingienne. Il s’agit d’une création authentique de cette période. De plus, l’articulation et la décoration architecturales du Westwerk illustrent clairement le rôle joué au sein de l’Empire franc par les monastères impériaux, en assurant le contrôle territorial, l’administration ainsi que la diffusion du christianisme et de l’ordre politique et culturel carolingien dans l’ensemble de l’Europe.

Вестверк эпохи Каролингов и аббатство Корвей

Вестверк эпохи Каролингов и аббатство Корвей возведены между 822 и 885 годами н.э., расположены на берегу реки Везер, на окраине города Хёкстер, в сельской местности, которая по большей части созранились без изменений. Вестверк является единственным дошедшим до наших дней сооружением эпохи Каролингов.  При этом, от первоначального комплекса имперского аббатства остались лишь частично обнаруженные при раскопках руины. Вестверк аббатства Корвей является уникальным образцом архитектуры эпохи Каролингов и представляет собой подлинное творение своего периода. Его архитектурный стиль и декор наглядно демонстрируют роль, которую имперские монастыри играли во Франкской империи, в частности в обеспечении управления и контроля над территорией, а также распространении христианства, культуры и политической власти Каролингов во всей Европе.

source: UNESCO/ERI

Westwerk carolingio y civitas de Corvey

El sitio está situado junto al río Weser, en las afueras de la ciudad de Höxter, en un asentamiento rural todavía muy bien preservado en el que se erigieron el Westwerk y la civitas entre el año 822 y el año 885 de nuestra. El Westwerk es la única estructura de la era carolingia que continúa en pie, en tanto que el complejo de la abadía imperial original se conserva en forma de vestigios arqueológicos que hasta ahora sólo se han excavado parcialmente. El Westwerk de Corvey representa uno de los ejemplos más eminentes de la arquitectura carolingia y es una creación auténtica de ese periodo. Además, la articulación y la decoración arquitectónicas del Westwerk ilustran claramente el papel que desempeñaron los monasterios imperiales en el Imperio Franco, garantizando el control territorial, la administración, la difusión del cristianismo y el orden político y cultural carolingio en el conjunto de Europa.

source: UNESCO/ERI

コルヴァイのカロリング朝ヴェストヴェルクとキウィタス
ドイツ北部、ヴェーザー河畔のコルヴァイに建つコルヴァイ修道院は、フランク王国のカロリング朝時代、822年から855年にかけて建設された。なかでも修道院聖堂の西側の塔を伴う建物は「西構え」と呼ばれ、その後の教会建築の西正面の原型となった。コルヴァイ修道院の西構えは当時の姿で現存する、唯一にして最古のものとして貴重である。またこの遺産は、砦を備えた修道院複合体と、周辺に形成された中世集落遺跡を擁し、中世の政治的、文化的、経済的生活を示す顕著な遺構である。

source: NFUAJ

Karolingisch westwerk en Civitas Corvey

Het Karolingische westwerk en Civitas Corvey liggen in Duitsland langs de Weser rivier aan de rand van Höxter. Hier werden ze tussen 822 en 885 A.D. gebouwd in een grotendeels bewaard gebleven landelijk gebied. Het westwerk is het enige nog staande gebouw uit de Karolingische eeuw. Het originele keizerlijke abdijcomplex is slechts gedeeltelijk blootgelegd en wordt gezien als een archeologisch overblijfsel. Het Westwerk van Corvey vormt een van de belangrijkste architectonische uitingen uit de Karolingische tijd. Het is een authentieke creatie uit deze periode. De architectonische articulatie en decoratie tonen duidelijk de rol die rijkskloosters in het Frankische rijk speelden; ze waarborgden de territoriale controle en het bewind. Daarnaast zorgden ze voor de verbreiding van het Christendom en de Karolingische culturele en politieke orde over heel Europa.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Westwerk carolingien et civitas de Corvey © Kulturkreis Höxter-Corvey gGmbH
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Entouré par un environnement rural encore largement préservé et révélé au loin par les toits pointus et les tours du Westwerk en pierre nue, le Westwerk carolingien et la civitas de Corvey s’étendent le long de la rive occidentale de la Weser, à l’est de la ville de Höxter, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, près de la frontière avec la Basse-Saxe. Le Westwerk de Corvey à Höxter sur la Weser est une des rares structures carolingiennes dont les parties principales aient été préservées et le seul exemple de massif occidental de cette époque qui soit encore debout. Il combine innovation et références à des modèles antiques à un degré élevé. En tant que type de bâtiment, il a eu une influence considérable sur l’architecture religieuse occidentale aux époques romane et gothique. Corvey fut l’un des monastères de l’Empire franc les plus influents. Son rôle de missionnaire fut extrêmement important en ce qui concerne les processus politico-religieux dans de nombreuses parties de l’Europe. En tant qu’abbaye impériale, Corvey exerça non seulement des fonctions intellectuelles et religieuses concernant la conversion de la Saxe et des zones voisines, mais eut également une importance politique et économique en tant qu’avant-poste de l’Empire franc à la limite du monde chrétien de cette époque. Le hall d’origine voûté, qui est préservé, avec des colonnes et des piliers au rez-de-chaussée, et la salle principale entourée de galeries sur trois cotés à l’étage supérieur font de Corvey l’un des exemples les plus saisissants de la « Renaissance carolingienne ». Cela s’applique à la décoration artistique documentée d’origine ornant les éléments qui existent encore au niveau du sol et aux étages supérieurs, parmi lesquels des personnages en stuc grandeur nature et des frises mythologiques représentant le seul exemple connu de peintures murales décrivant la mythologie classique avec une interprétation chrétienne de l’époque carolingienne. La structure et la décoration se réfèrent au monde des idées de l’époque carolingienne, qui est devenu une partie essentielle de l’histoire de l’Occident. Corvey est liée à des centres culturels de l’Europe au travers de la tradition historique et par le biais de la conception préservée de l’édifice et de vestiges archéologiques extérieurs à l’ancien Empire carolingien. Une tablette portant une inscription provenant de l’époque de la fondation du monastère mentionne le nom de la civitas de Corvey, qui peut être identifiée comme la zone du monastère grâce aux vestiges archéologiques. La ville désertée près du Westwerk et de l’enceinte monastique conserve des traces archéologiques d’un établissement très important du haut Moyen Âge et du Moyen Âge tardif.

Critère (ii): Corvey possède le seul massif occidental carolingien qui ait été presque complètement préservé. La principale salle centrale de l’étage supérieur, qui est entourée sur trois côtés par des galeries, est basée sur des styles antiques en ce qui concerne sa forme et sa décoration artistique d’origine pour les salles de représentation séculières ; l’arche du hall d’entrée utilise également des techniques de construction antiques. Somme toute, le Westwerk a servi de  base à de nouvelles évolutions techniques et morphologiques dans l’architecture religieuse au cours des périodes romanes et gothiques, à nouveau réinterprétées dans le discours baroque.

Critère (iii): la salle principale de l’étage supérieur servait à des fins liturgiques et à des utilisations chargées de prestige. La zone monastique plus large autour du monastère proprement dit, qui fut fortifiée en 940 au plus tard, avec son école et sa bibliothèque, et qui servit de centre religieux, culturel et économique, était déjà créée à l’époque carolingienne et comprenait un hospice pour les pèlerins, des logements pour des invités et des serviteurs, des lieux de travail et des ateliers. La renaissance politique et culturelle, intervenue sous les Carolingiens à la limite de l’Empire franc, se manifestait elle-même dans cet ensemble.

Critère (iv): Le Westwerk de l’abbaye de Corvey est un témoignage exceptionnel de la culture carolingienne dans le domaine de la construction et monastique, qui fut non seulement une expression de contenu religieux et de buts cléricaux, mais aussi un instrument permettant d’assurer la souveraineté et de développer le pays. En tant que monuments archéologiques, l’ancienne enceinte monastique fortifiée et la ville médiévale, qui s’agrandit à partir des centres d’établissement carolingiens sur son pourtour, sont des documents exceptionnels sur la vie politique culturelle et économique au Moyen Âge.

Intégrité

Le Westwerk avec son architecture préservée et le quartier du monastère autrefois fortifié, qui est un monument archéologique protégé, sont compréhensibles en termes d’emplacement et dans leur contexte général. L’ensemble monastique a été conservé dans sa taille d’origine et son intégration dans l’environnement naturel est intacte.

L’ensemble du monastère baroque contribue à la continuité des fonctions du site, monastiques et religieuses, à travers les siècles ; la reconstruction de l’église dans sa forme baroque a permis de maintenir l’utilisation religieuse du Westwerk dans le temps et jusqu’à nos jours. Les traces enfouies du village fortifié à l’extérieur du monastère renforcent également la compréhension du rôle important joué par l’abbaye de Corvey dans le modèle d’établissement de la région. L’environnement rural encore préservé constitue le contexte approprié pour la compréhension et l’appréciation de l’importance du bien proposé pour inscription.

Authenticité

Le Westwerk de l’abbaye de Corvey sur la Weser est une des très rares structures de tissu et de forme carolingiens qui soit totalement préservée jusqu’au toit et probablement la seule – en raison de son immense façade caractérisant son apparence extérieure – au travers de laquelle les nobles prétentions de la culture carolingienne apparaissent, d’une manière directe, encore vivantes aujourd’hui. La forme et la conception du Westwerk carolingien sont en grande partie préservées dans leur substance et leur matière d’origine Ses peintures murales sont le seul exemple connu d’éléments de l’iconographie antique profane intégrés dans les schémas muraux des salles carolingiennes sacrées. Corvey constitue la seule source de connaissances analysée de manière fiable concernant la peinture de plafonds en plâtre plats et vôutés de l’époque carolingienne.

Les sinopie, dessins d’arrière-plan préparatoires avec un pigment ocre rouge, et les fragments de stuc du Westwerk représentent le témoignage le plus important de sculptures à grande échelle de l’époque carolingienne au nord des Alpes et, en ce temps-là, la preuve la plus convaincante de l’étroite synthèse conceptuelle et manuelle réalisée entre peinture murale et sculpture ornementale dans le système de décoration de cette époque. Le sol de l’ancien quartier fortifié du monastère est d’une valeur particulière en tant que monument archéologique parce qu’en cet endroit, des éléments découverts et des vestiges provenant d’un grand monastère carolingien construit de manière systématique, avec des logements et lieux de travail, des cimetières et des constructions de chapelles, ont été en grande partie préservés, épargnés par une destruction ultérieure. La même constatation s’applique aux vestiges de l’établissement préservé dans le sol, en face des portes du monastère, qui fut déserté à la fin du Moyen Âge, puis s’agrandit pour devenir une ville au XIIe siècle, où l’on peut trouver des traces archéologiques d’un premier aménagement urbain, n’ayant pas subi de destruction importante causée par des activités d’établissement ultérieures.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

L’ancienne église abbatiale de Saint-Étienne et Saint-Guy et l’ancien ensemble du monastère ont été inscrits au registre des monuments historiques de la ville de Höxter en tant que monument architectural depuis le 1er juin 1986 et les vestiges archéologiques (civitas) en tant que monument souterrain depuis le 3 septembre 1990. Le Westwerk et l’ancienne église abbatiale sont la propriété de la paroisse de Saint-Étienne et Saint-Guy de Höxter, l’ancien ensemble du monastère appartient à Viktor, duc de Ratibor et prince de Corvey. Des travaux de restauration et de rénovation sur des bâtiments ainsi que des mesures archéologiques sont réalisés par les propriétaires en étroite collaboration avec les autorités ecclésiastiques et gouvernementales responsables. En ce qui concerne les monuments et les zones de vestiges archéologiques, des modifications et des mesures relatives à la construction sont soumises à autorisation conformément au paragraphe 9 DSchG NW. Les activités de construction dans la zone tampon et dans les perspectives visuelles sont régies par des plans d’aménagement du territoire, des plans de développement et des ordonnances portant sur la rénovation et la conservation. Des mesures de protection ad hoc garantissent les vues panoramiques depuis et sur Corvey.

Des travaux de restauration et de rénovation sur les édifices de même que des mesures archéologiques et la gestion générale du bien sont réalisés par les propriétaires en étroite collaboration avec les autorités ecclésiastiques et gouvernementales responsables. Le Kulturkreis Höxter-Corvey gGmbH est responsable de la gestion du musée, des programmes culturels et éducatifs. Le soutien à long terme de la valeur universelle exceptionnelle est assuré par la formalisation et la mise en œuvre du plan de gestion et de ses instruments opérationnels. Une attention particulière devrait être portée à l’introduction ou à l’amélioration des infrastructures dans l’environnement plus large du bien.