English Français
Aidez maintenant !

Paysage viticole du Piémont : Langhe-Roero et Monferrato

Vineyard Landscape of Piedmont: Langhe-Roero and Monferrato

This landscape covers five distinct wine-growing areas with outstanding landscapes and the Castle of Cavour, an emblematic name both in the development of vineyards and in Italian history. It is located in the southern part of Piedmont, between the Po River and the Ligurian Apennines, and encompasses the whole range of technical and economic processes relating to the winegrowing and winemaking that has characterized the region for centuries. Vine pollen has been found in the area dating from the 5th century BC, when Piedmont was a place of contact and trade between the Etruscans and the Celts; Etruscan and Celtic words, particularly wine-related ones, are still found in the local dialect. During the Roman Empire, Pliny the Elder mentions the Piedmont region as being one of the most favourable for growing vines in ancient Italy; Strabo mentions its barrels.

Paysage viticole du Piémont : Langhe-Roero et Monferrato

Ce paysage correspond à cinq vignobles distincts et au château de Cavour, dont le nom est emblématique tant du développement du vignoble que de l’histoire de l’Italie. Situé au sud du Piémont, entre le Pô et les Apennins de Ligurie, ce paysage culturel réunit l’ensemble des processus techniques et économiques liés aux vignobles et à l’élaboration du vin, une activité caractéristique de cette région depuis des siècles. Des pollens de vigne remontant au Ve siècle av. J.-C. ont été retrouvés dans l’espace du bien. À cette époque, le Piémont était un lieu de contacts et d’échanges entre Étrusques et Celtes. Des mots étrusques et celtes, en particulier ceux liés au vin, figurent encore dans le dialecte local. Durant l’Empire romain, Pline l’Ancien mentionne la région comme l’une des plus favorables à la culture de la vigne et Strabon parle des tonneaux de fabrication locale.

Wijngaardlandschap van Piemonte: Langhe-Roero en Monferrato

Het wijngaardlandschap van Piemonte bestaat uit vijf verschillende wijngebieden met prachtige landschappen en het Kasteel van Cavour, een symbolische naam in zowel de ontwikkeling van wijngaarden als de Italiaanse geschiedenis. Het gebied ligt in het zuidelijke deel van Piemonte, tussen de rivier de Po en de Ligurische Apennijnen. Het landschap omvat alle technische en economische processen die te maken hebben met de wijnbouw en -productie die deze regio eeuwenlang heeft gekenmerkt. In het gebied zijn wijnpollen gevonden uit de 5e eeuw voor Christus, toen Piemonte een plaats was waar de Etrusken en Kelten elkaar ontmoetten en handel dreven. In het plaatselijk dialect gebruikt men nog steeds Etruskische en Keltische woorden, vooral wijngerelateerd. Tijdens het Romeinse Rijk noemde Plinius de Oudere de regio Piemonte als een van de meest gunstige voor wijnbouw in het oude Italië en Strabo noemt de (wijn)vaten uit dit gebied.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Néerlandais
Barbaresco © SiTI - Higher Institute on Territorial Systems for Innovation
Valeur universelle exceptionnelle

Brèves synthèse 

Les paysages viticoles de Langhe-Roero et Monferrato au Piémont correspondent à une sélection de cinq vignobles distincts et d’un château, dont les noms illustrent un savoir-faire approfondi et ancien dans la relation de l’homme à son environnement. Ils correspondent à une association lentement élaborée entre des sols diversifiés, des cépages souvent d’origine locale et des procédés de vinification appropriés. Ils offrent des panoramas de collines soigneusement cultivées, suivant un parcellaire ancien ponctué de constructions qui structurent l’espace visuel : villages de crête, châteaux, chapelles romanes, fermes, ciabots, caves et celliers de conservation et de commercialisation du vin dans les petites villes et les bourgs aux marches des vignobles. Le bien se distingue par son harmonie et son équilibre entre les qualités esthétiques de ses paysages, la diversité architecturale et historique des éléments bâtis associés aux activités viticoles et un art de la vinification authentique et ancien. 

Critère (iii) : Les paysages culturels du vignoble du Piémont apportent un témoignage vivant exceptionnel de traditions viticoles et vinicoles qui viennent d’une longue histoire, et qui n’ont cessé de s’améliorer et d’évoluer jusqu’à aujourd’hui. Ils témoignent d’un espace social, rural et urbain très complet ainsi que de structures économiques durables. Ils comprennent en leur sein une multitude harmonieuse d’éléments bâtis témoins de son histoire et de ses pratiques professionnelles. 

Critère (v) : Les vignobles de Langhe-Roero et Monferrato présentent un exemple éminent de l’interaction de l’homme avec son environnement naturel. À la suite d’une longue et lente évolution des savoir-faire viticoles, la meilleure adaptation possible de cépages à des terroirs aux composantes pédologiques et climatiques précises a été réalisée, elle-même en relation avec les savoir-faire de la vinification, jusqu’à devenir une référence internationale. Le paysage viticole exprime en outre une grande qualité esthétique, en faisant un archétype du vignoble européen. 

Intégrité

L’intégrité du bien est satisfaisante car celui-ci possède tous les éléments nécessaires à une présentation complète de ses valeurs. Considérées comme un tout, ses cinq composantes expriment pleinement la complexité culturelle, résidentielle, architecturale, environnementale et productive de cette région vitivinicole. C’est le témoignage d’un ensemble de traditions multiséculaires, progressivement constituées. L’intégrité de la série proposée est pleinement justifiée et l’ensemble des processus techniques et sociaux associés à la production du raisin et à sa transformation, avec un haut degré de savoir-faire, sont convenablement illustrés. 

Authenticité

L’authenticité des éléments paysagers et des multiples éléments culturels proposés par le bien en série est attestée. L’utilisation des sols, les structures bâties et l’organisation sociale de toutes les étapes du travail de la vigne, de la récolte et de la vinification sont dans la continuité des pratiques et des savoir-faire anciens pour former dans chacun des biens des ensembles authentiques. Le paysage du vignoble du Piémont est sans doute l’un des plus harmonieux et des plus conformes à l’idée du « beau » paysage rural et viticole en Europe, accentué par le cadre collinaire doux qui offre de multiples vues et panoramas aux nuances subtiles. 

Eléments requis en matière de protection et de gestion

La protection du bien entre dans le cadre du Code du patrimoine culturel et du paysage (décret n°42 du 22 janvier 2004), sous la responsabilité du ministère du Patrimoine culturel et de ses intendances régionales. Il définit les responsabilités des collectivités publiques régionales et locales ainsi que les procédures de mise en œuvre. Les municipalités exercent la régulation et le contrôle des permis de construire et de travaux. Elles agissent par les plans régulateurs communaux et les plans de développement urbains. La protection des zones tampons est confirmée par un Acte provincial du 30 septembre 2013. 

L’Association de gestion regroupe les communes du bien en série et des zones tampons, sous l’autorité de la Région, en vue de coordonner les mesures de conservation. Cela se traduit par la mise en œuvre de programmes précis, regroupés au sein du Plan de gestion. L’Acte d’agrément institue l’engagement de chaque commune et de chaque administration à appliquer les mesures de protection, les plans sectoriels de la conservation et à participer activement à la gestion et à la valorisation du bien.