English Français

Opéra margravial de Bayreuth

Margravial Opera House Bayreuth

A masterpiece of Baroque theatre architecture, built between 1745 and 1750, the Opera House is the only entirely preserved example of its type where an audience of 500 can experience Baroque court opera culture and acoustics authentically, as its auditorium retains its original materials, i.e. wood and canvas. Commissioned by Margravine Wilhelmine, wife of Frederick, Margrave of Brandenburg–Bayreuth, it was designed by the renowned theatre architect Giuseppe Galli Bibiena. As a court opera house in a public space, it foreshadowed the large public theatres of the 19th century. The highly decorated theatre’s tiered loge structure of wood with illusionistic painted canvas represents the ephemeral ceremonial architectural tradition that was employed in pageants and celebrations for princely self-representation.

Opéra margravial de Bayreuth

Ce chef-d’œuvre de l’architecture théâtrale baroque, construit entre 1745 et 1750, est le seul exemple entièrement conservé de l’architecture de l’opéra de cour. Cinq cents personnes peuvent y apprécier de façon authentique la culture et l’acoustique des opéras baroques, dans un décor où subsistent des éléments en bois et des toiles peintes d’origine. Commandé par la margravine Wilhelmine, épouse de Frédéric, margrave de Brandebourg-Bayreuth, l’opéra a été conçu par Giuseppe Galli Bibiena, architecte réputé. En tant qu’opéra de cour érigé dans un espace public (et non dans un palais), il annonce les grands opéras publics du XIXe siècle. La loge de la Cour, avec ses deux niveaux, marie le bois et les toiles peintes ; cette structure à colombage très décorée est un exemple de l’architecture éphémère qui joua un rôle exceptionnel dans les cérémonies et les parades d’auto-représentation de la Cour.

 

Ópera de los Margraves de Bayreuth

Obra maestra de la arquitectura teatral del Barroco, construida entre 1745 y 1750, este teatro de ópera cortesana es el único en su género que se conserva intacto. Los quinientos espectadores que puede albergar su recinto tienen la oportunidad de revivir la cultura operística barroca, incluso en el plano acústico, ya que el teatro ha conservado sus materiales de construcción primigenios, como la madera y la tela. Su construcción fue ordenada por Guillermina de Prusia, esposa del margrave Federico de Brandenburgo-Bayreuth, y su diseño se debe al afamado arquitecto teatral Giuseppe Galli Bibiena. Por ser un teatro de ópera cortesana edificado como elemento integrante del espacio urbano público, se puede decir que prefiguró los grandes teatros públicos del siglo XIX. El palco a dos niveles de los soberanos, con su rica ornamentación de madera y lienzo pintado, es un ejemplo muy representativo de la arquitectura ceremonial efímera utilizada para realzar el boato principesco en festividades y celebraciones.

source: UNESCO/ERI

バイロイト辺境伯のオペラハウス
バイエルン州バイロイトにあるオペラハウスで、バロック劇場建築の傑作。ブランデンブルク-バイロイト辺境伯フリードリッヒの妻の命により1745~50年に建てられ、著名な劇場建築家のジュゼッペ・ガッリ・ビビエーナが設計を担当した。宮殿の一部ではなく独立した劇場である点が貴重で、500人もの収容人員を持つこの劇場は、19世紀の大規模公共劇場の先駆的存在とされている。また、当時流行した同種の劇場の中で、この劇場は絵画も含めた内装が唯一完全に保存されている点でも貴重である。

source: NFUAJ

Markgraaf opera Bayreuth

De Markgraaf opera werd gebouwd tussen 1745 en 1750 en is een meesterwerk van barok theaterarchitectuur. Het is het enige compleet bewaarde voorbeeld van zijn soort, waar een gehoor van 500 man authentiek de barokke hofoperacultuur en akoestiek kan ervaren omdat het auditorium nog zijn originele materialen – hout en canvas – heeft. Het operagebouw is ontworpen door de befaamde theaterarchitect Giuseppe Galli Bibiena, in opdracht van gravin Wilhelmine, de vrouw van Frederick, markgraaf van Brandenburg-Bayreuth. De hofopera stond op publiek terrein en was daarmee de voorbode van de grote publieke theaters van de 19e eeuw.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Vue de la scène. Opéra margravial de Bayreuth. © Bavarian Department for State-owned Palaces, Gardens and Lakes (BSV)
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’Opéra margravial de Bayreuth du XVIIIe siècle est un chef-d’œuvre de l’architecture théâtrale baroque, commandé par la margrave Wilhelmine de Brandebourg pour la tenue des représentations d’opera seria, que le couple princier présidait selon le cérémonial d’usage. La salle en forme de cloche à plusieurs étages de loges, construites en bois et garnies de toile peinte décorative, a été conçue par le principal architecte de théâtres de l’époque en Europe, Giuseppe Galli Bibiena.

La façade en grès conçue par l’architecte de cour Joseph Saint-Pierre fournit un point central au sein de l’espace public urbain qui fut spécialement prévu pour l’édifice. Étant un Opéra de cour indépendant plutôt qu’une partie d’un ensemble palatial, il marque un moment important dans la conception des Opéras, préfigurant les grands théâtres publics du XIXe siècle. Il subsiste de nos jours en tant que seul exemple entièrement conservé de l’architecture de l’Opéra de cour, où l’on peut apprécier de façon authentique la culture et l’acoustique des opéras baroques joués à la cour. Les attributs véhiculant la valeur universelle exceptionnelle sont son emplacement dans l’espace urbain public d’origine du XVIIIe siècle ; la façade baroque du XVIIIe siècle ; la structure d’origine de la toiture du XVIIIe siècle avec une portée de 25 mètres, l’aménagement et la conception d’intérieur du foyer cérémoniel, du théâtre avec des étages de loges et de la zone de la scène comprenant tous les matériaux et la décoration d’origine existants.

Critère (i) : L’Opéra margravial est un chef-d’œuvre de l’architecture du théâtre de cour baroque réalisé par Giuseppe Galli Bibiena, pour sa forme avec des étages de loges et ses propriétés acoustiques, décoratives et iconologiques.

Critère (iv) : L’Opéra margravial est un exemple éminent de théâtre de cour baroque. Il marque un moment spécifique dans l’évolution des Opéras, étant un Opéra de cour non pas situé dans un palais, mais comme un élément urbain dans l’espace public, préfigurant les grands Opéras publics du XIXe siècle.

Intégrité

Les éléments nécessaires pour exprimer la valeur universelle exceptionnelle sont inclus dans le bien en tant que bâtiment unique, et sont intacts et en bon état. Aucun effet négatif n’est censé se produire et un plan général de conservation et de restauration a été approuvé par l’État partie.

Authenticité

La majeure partie de l’édifice et du programme décoratif du théâtre à loges reste inchangée. Les adaptations ont été dues aux règlements de sécurité en cas d’incendie dans les bâtiments publics et aux ajustements requis par l’utilisation contemporaine des théâtres. L’édifice peut encore être apprécié comme un ouvrage baroque d’une grande unité. La survivance des matériaux intérieurs en bois et toile permet d’apprécier encore l’acoustique d’origine de l’Opéra et témoigne de l’authenticité du bien en tant qu’Opéra du XVIIIe siècle.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien est protégé au niveau de l’État par la Loi bavaroise sur la protection et la conservation des monuments (1973, 2007). Il est également protégé du fait de son inscription sur la liste des monuments de Bayreuth en vertu des statuts et ordonnances civiques de la ville de Bayreuth. La zone tampon a été convenue et établie avec les autorités locales et ses bâtiments historiques figurent sur la liste des monuments de Bayreuth.

L’autorité de gestion est le Département bavarois des châteaux. La mise en œuvre du plan de gestion est garantie par un comité directeur, comprenant le Département bavarois des châteaux ; la ville de Bayreuth ; le gouvernement régional de Haute-Franconie ; le ministère des Sciences, de la Recherche et des Arts de l’État de Bavière ; le Bureau bavarois de la conservation des monuments et des bâtiments historiques et ICOMOS Allemagne. Les résultats de la recherche, de l’expérience et des consultations ont conduit le Département bavarois des châteaux à réglementer l’impact des visiteurs et des événements. Des mesures efficaces ont été arrêtées pour contrôler le nombre des visiteurs et la fréquence des événements, qui sera exclusivement limitée à la période estivale une fois le programme de restauration terminé.