English Français
Aidez maintenant !

Ipogée de Ħal Saflieni

Ħal Saflieni Hypogeum

The Hypogeum is an enormous subterranean structure excavated c. 2500 B.C., using cyclopean rigging to lift huge blocks of coralline limestone. Perhaps originally a sanctuary, it became a necropolis in prehistoric times.

Ipogée de Ħal Saflieni

Énorme structure creusée dans le sol vers 2500 av. J.-C et revêtue d'un appareil cyclopéen. avec de grandes dalles de calcaire corallien, l'hypogée, qui fut peut-être d'abord un sanctuaire, devint une nécropole dès les temps préhistoriques.

ناووس حال صافليني

إن الناووس الذي كان على الأرجح معبدًا في البداية هو بناءٌ ضخمٌ شُيّد تحت الأرض حوالى 2500 ق.م. يغطّيه جهازٌ ضخمٌ مؤلّفٌ من بلاطاتٍ كبيرةٍ من الكلس المرجاني. وقد أصبح مقبرةً كبيرةً منذ عصور ما قبل التاريخ.

source: UNESCO/ERI

哈尔•萨夫列尼地下宫殿

哈尔·萨夫列尼地下宫殿是一个巨大的地下建筑,建于约公元前2500年,它是利用大型的传动索运输巨石和珊瑚石灰石建造而成。这座地下宫殿可能曾是避难所,但从史前时期起便成为大墓地。

source: UNESCO/ERI

Святилище Хал-Сафлиени

Эти гигантские подземные катакомбы – «ипогей» - были вырыты в середине 3-го тысячелетия до н.э.. Для того, чтобы поднять огромные блоки кораллового известняка, при строительстве катакомб использовались особо мощные устройства. Возможно, первоначально эти постройки несли функцию святилища, однако позже оно превратилось в место захоронения – некрополь.

source: UNESCO/ERI

Hipogeo de Hal Saflieni

Este hipogeo es una enorme estructura subterránea excavada hacia el año 2500 a.C., en la que se alzan bloques colosales de caliza coralina levantados con aparejos ciclópeos. Destinado probablemente en un principio a cumplir la función de santuario, se utilizó como necrópolis desde los tiempos prehistóricos.

source: UNESCO/ERI

ハル・サフリエニ地下墳墓

source: NFUAJ

Ħal Saflieni Hypogeum

Het hypogeum van Ħal Saflieni is een enorm ondergronds bouwwerk dat circa 2500 voor Christus gegraven is. Hierbij is gebruik gemaakt van een reusachtig touwwerk om grote blokken koraalachtig kalksteen naar boven te halen. Was het oorspronkelijk misschien een heiligdom, in de prehistorie werd het een necropolis. Dit ‘labyrint’, zoals het vaak wordt genoemd, bestaat uit een reeks ovale kamers en cellen, te bereiken via verschillende gangen. De megalithische muren zijn gemaakt van reusachtig metselwerk, grote onregelmatige blokken van krijtachtig koraalsteen zonder mortel. De belangrijkste kamers onderscheiden zich door hun koepelvormige gewelf en de aanwezigheid van nissen die deuren en ramen suggereren.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Hypogée de Hal Safliéni © Heiko Gorski
Description longue

L'hypogée de Hal Safliéni est un bien culturel préhistorique d'une valeur considérable. Ce monument, construit vers 2500 av. J.-C., est le seul exemple connu de structure bâtie souterraine de l'âge du bronze.

Découvert par hasard en 1902 par un maçon qui construisait les fondations d'une maison, il a été fouillé sous la direction de Temi Zammit, le premier directeur du musée de Malte. Ces travaux ont mis au jour une riche moisson de mobilier archéologique : outre des os humains, beaucoup de céramique et d'ornements personnels, colliers et amulettes, petits animaux sculptés ou figurines plus grandes.

Ce labyrinthe, comme on l'appelle souvent, consiste en une série de chambres elliptiques et d'alvéoles de dimensions variées qui donnent accès aux différents couloirs. Les murs mégalithiques sont construits en appareil cyclopéen, fait de grands blocs irréguliers de calcaire corallien taillés avec des outils rudimentaires en silex ou en obsidienne, et montés à sec. Les salles principales se caractérisent par leur voûte en dôme et par leurs fausses baies élaborées, inspirées par les portes et les fenêtres des maisons réelles. L'hypogée, qui était à l'origine conçu comme un sanctuaire, et peut-être comme un lieu oraculaire, a été utilisé comme ossuaire dès la préhistoire, comme en témoignent les restes de plus de 7 000 individus mis au jour à la faveur de ces fouilles.

Le niveau supérieur consiste en une grande cavité dotée d'un passage central flanqué de part et d'autre par des chambres funéraires. Le niveau intermédiaire consiste en différentes chambres si soigneusement taillées qu'elles donnent l'impression d'une maçonnerie construite, ce qui est d'autant plus remarquable que ce travail a été entièrement réalisé avec des outils en silex ou en pierre. Des motifs peints en ocre rouge, curvilignes ou en spirale, sont encore visibles dans certaines zones. L'une des niches de la « chambre de l'Oracle » présente une acoustique remarquable, et renvoie l'écho. La façade courbe est magnifique, et l'architecture du monument remarquablement bien conservée.

Source : UNESCO/CLT/WHC