English Français
Aidez maintenant !

Karst de Chine du Sud

South China Karst

South China Karst is one of the world’s most spectacular examples of humid tropical to subtropical karst landscapes. It is a serial site spread over the provinces of Guizhou, Guangxi, Yunnan and Chongqing and covers 176,228 hectares. It contains the most significant types of karst landforms, including tower karst, pinnacle karst and cone karst formations, along with other spectacular characteristics such as natural bridges, gorges and large cave systems. The stone forests of Shilin are considered superlative natural phenomena and a world reference. The cone and tower karsts of Libo, also considered the world reference site for these types of karst, form a distinctive and beautiful landscape. Wulong Karst has been inscribed for its giant dolines (sinkholes), natural bridges and caves.

Karst de Chine du Sud

La région du Karst de Chine du Sud représente l’un des plus spectaculaires exemples de paysages de karst humide tropical et subtropical. Ce site en série, réparti entre les provinces de Guizhou, Guangxi, Yunnan et Chongqing,  s’étend sur une superficie de 176 228 ha. Il comprend les formes de reliefs karstiques les plus représentatives, notamment le karst à tourelles, le karst à pitons et le karst à pinacles ainsi que d’autres caractéristiques spectaculaires telles que des ponts naturels, des gorges et de vastes grottes. Les forêts de pierre de Shilin sont considérées comme des phénomènes naturels extraordinaires et de véritables références mondiales. Le karst à pitons et à tourelles de Libo, lui aussi considéré comme le site-référence mondial pour ce type de karst, offre un paysage très particulier d’une grande beauté. Le karst de Wulong a été inscrit pour ses dolines géantes, ses ponts naturels et ses cavernes.

Karstregio in Zuid-China

Deze regio in Zuid-China is een van de meest spectaculaire voorbeelden van een vochtig tropisch tot subtropisch karstlandschap. Het gebied is 176228 hectare groot, bestaand uit 12 plekken verspreid over de provincies Guizhou, Guangxi, Yunnan en Chongqing. De meest kenmerkende soorten karstformaties komen er voor zoals torens, pieken en kegels. Het stenen woud Shilin (steenbos) bij de stad Kunming bestaat uit bijzondere kalkstenen pieken en rotsen met uiteenlopende vormen en veranderende kleuren. De kegel- en torenvormige kalkstenen rotsen in Libo zijn wereldberoemd vanwege het prachtige landschap dat ze vormen. De karstregio kent nog andere spectaculaire kenmerken zoals natuurlijke bruggen, ravijnen en grote grotsystemen. Bijvoorbeeld in Wulong waar ook reuzen-dolines (komvormige verzakkingen) voorkomen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Néerlandais
Karst de Chine du Sud © Ko Hon Chiu Vincent
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

L’immense région karstique de Chine du Sud couvre environ 550 000 km2. Le terrain karstique présente une transition géomorphologique alors qu’il descend progressivement de 2000 mètres sur 700 kilomètres, du plateau occidental Yunnan-Guizhou (avec une altitude moyenne de 2100 mètres) jusqu’au bassin oriental du Guangxi (avec une altitude moyenne de 110 mètres). La région est reconnue comme la région mondiale type pour le développement de reliefs karstiques dans un milieu tropical humide et subtropical. 

Le bien du patrimoine mondial du Karst de Chine du Sud est un bien en série qui comprend sept groupes karstiques dans quatre provinces : karst de Shilin, karst de Libo, karst de Wulong, karst de Guilin, karst de Shibing, karst de Jinfoshan et karst de Huanjiang. Il couvre une superficie totale de 97 125 hectares, avec une zone tampon de 176 228 hectares. Le bien a été inscrit en deux phases. 

La Phase I, inscrite en 2007, comprend trois groupes qui couvrent au total 47 588 hectares, avec des zones tampons de 98 428 hectares au total. L’élément du karst de Shilin se trouve dans la province du Yunnan et contient des forêts de pierre avec des colonnes en pinacles sculptées ; il est considéré comme le site de référence mondiale pour le karst à pinacles. Le karst de Shilin se compose de deux zones centrales entourées d’une zone tampon commune. Il a une superficie de 12 070 hectares avec une zone tampon qui couvre 22 930 hectares et qui est inscrite comme Géoparc de l’UNESCO. L’élément du karst de Libo se trouve dans la province du Guizhou et comprend de hauts pics karstiques coniques, des dépressions fermées profondes (cockpits) qui les séparent, des cours d’eau encaissés et de longues cavernes souterraines. La région est considérée comme un site de référence mondiale pour le karst à pitons. Le bien se compose de deux zones centrales entourées par une zone tampon commune. Il a une superficie de 29 518 hectares et une zone tampon qui couvre 43 498 hectares. Un des éléments est une réserve naturelle nationale. L’élément du karst de Wulong se trouve dans la province de Chongqing et se compose de hauts plateaux karstiques intérieurs ayant subi une forte surrection. Ses dolines géantes et ses ponts sont représentatifs des paysages de Chine du Sud à tiankeng (vaste dépression d’effondrement) et témoignent de l’histoire d’un des plus grands réseaux hydrographiques du monde, celui du Yangtze et de ses affluents. L’élément du karst de Wulong est un groupe de trois zones centrales séparées par des zones tampons. Il couvre une superficie totale de 6 000 hectares et ses zones tampons s’étendent sur 32 000 hectares. 

La Phase II, inscrite en 2014, comprend quatre groupes qui couvrent au total 49’537 hectares avec des zones tampons s’étendant, au total, sur 77 800 hectares. L’élément du karst de Guilin, dans la province du Guangxi, se trouve dans le Parc national de Lijiang et contient des formations karstiques à fenglin (tourelle) et fengcong (piton). Le karst de Guilin est divisé en deux secteurs : le secteur Putao qui a une superficie de 2 840 hectares et une zone tampon de 21 610 hectares et le secteur Lijiang qui a une superficie de 22’544 hectares et une zone tampon de 23’070 hectares. L’élément du karst de Shibing, dans la province du Guizhou, comprend des formations karstiques dolomitiques et se trouve dans le Parc national de Wuyanghe. Le karst de Shibing a une superficie de 10’280 hectares et une zone tampon de 18’015 hectares. L’élément du karst de Jinfoshan est une montagne tabulaire karstique unique entourée de falaises qui la surplombent. Le karst de Jinfoshan se trouve dans la province de Chongqing qui est limitrophe de la Réserve naturelle nationale de Jinfoshan et du Parc national de Jinfoshan. L’élément de Jinfoshan a une superficie de 6’744 hectares et une zone tampon de 10’675 hectares. L’élément du karst de Huanjiang est une zone de karst à pitons dans la province du Guangxi, dans les limites de la Réserve naturelle nationale de Mulun. L’élément de Huanjiang a une superficie de 7’129 hectares et une zone tampon de 4’430 hectares. 

Le bien du patrimoine mondial du Karst de Chine du Sud protège une diversité de paysages karstiques continentaux spectaculaires et emblématiques, notamment le karst à tourelles (fenglin), le karst à pinacles (shilin) et le karst à pitons (fengcong), ainsi que d’autres phénomènes karstiques comme le karst à tiankeng (dolines géantes), les montagnes tabulaires et les gorges. Le bien comprend aussi de nombreux et vastes systèmes de grottes où l’on trouve de riches spéléothèmes. Les caractéristiques karstiques et la diversité géomorphologique du Karst de Chine du Sud sont largement reconnues comme étant parmi les meilleures au monde. La région peut être considérée comme le site mondial type pour trois styles de reliefs karstiques : fenglin (karst à tourelles), fengcong (karst à pitons) et shilin (forêts de pierre ou karst à pinacles). Le paysage a également conservé la majeure partie de sa végétation naturelle, ce qui offre des variations saisonnières et enrichit la valeur esthétique exceptionnelle de la région. 

Le bien contient les séries de reliefs et de paysages karstiques les plus représentatifs, les plus spectaculaires et les plus importants pour la science de Chine du Sud, du haut plateau intérieur jusqu’aux plaines de basse altitude et constitue le meilleur exemple au monde de karst tropical humide à subtropical : un des paysages les plus extraordinaires de notre planète. Il complète des sites qui sont aussi présents dans les pays voisins, notamment au Viet Nam, où plusieurs biens du patrimoine mondial présentent aussi des formations karstiques. 

Critère (vii) : Le bien du patrimoine mondial du Karst de Chine du Sud comprend des caractéristiques et des paysages karstiques spectaculaires qui sont des phénomènes remarquables d’une qualité esthétique exceptionnelle. Il comprend les forêts de pierre de Shilin, un phénomène naturel remarquable où l’on trouve la forêt de pierre de Naigu sur du calcaire dolomitique et la forêt de pierre de Suyishan qui émerge d’un lac, les karsts à fengcong et fenglin remarquables de Libo et le karst de Wulong, qui possède des dépressions d’effondrement géantes, appelées tiankeng et séparées par des ponts naturels exceptionnellement élevés avec de vastes étendues de grottes profondes à ciel ouvert. 

Il comprend aussi Guilin, avec son karst à tourelles spectaculaire et des paysages riverains à fenglin renommés au niveau international, le karst de Shibing, qui possède le meilleur exemple connu de karst à fengcong subtropical dans la dolomite, des gorges profondes et des collines acérées souvent drapées de nuages et de brume, et le karst de Jinfoshan, qui est une île isolée détachée depuis longtemps du plateau Yunnan-Guizhou, entourée de falaises vertigineuses percées de grottes anciennes. Le karst de Huanjiang, qui est une extension naturelle du karst de Libo, contient des caractéristiques à fengcong exceptionnelles et est couvert de forêts de mousson quasi vierges. 

La forêt du bien et la végétation naturelle sont quasi intactes, offrant un paysage aux variations saisonnières et renforçant encore la très haute valeur esthétique du bien. La couverture de forêts vierges constitue également un habitat important pour des espèces rares et en danger et plusieurs éléments ont une très haute valeur pour la conservation de la biodiversité. 

Critère (viii) : Le bien du patrimoine mondial du Karst de Chine du Sud révèle l’histoire évolutionnaire complexe d’un des paysages les plus exceptionnels de la planète. Shilin et Libo sont des sites de référence mondiaux pour les caractéristiques et paysages karstiques que l’on y trouve. Les forêts de pierre de Shilin se sont développées en 270 millions d’années au cours de quatre périodes géologiques majeures, du Permien à nos jours, illustrant la nature épisodique de l’évolution de ces caractéristiques karstiques. Libo contient des affleurements de carbonate de différents âges qui ont été façonnés sur des millions d’années par les processus d’érosion pour devenir des karsts à fengcong et à fenglin impressionnants. Libo contient aussi un ensemble de nombreux pics karstiques de haute taille, dolines profondes, cours d’eau encaissés et longues grottes fluviales. Wulong représente les hauts plateaux karstiques intérieurs qui ont connu une surrection considérable, avec des dolines géantes et des ponts. Les paysages de Wulong témoignent de l’histoire d’un des plus grands réseaux hydrographiques du monde, celui du Yangtze et de ses affluents. Le karst de Huanjiang est une extension de l’élément du karst de Libo. Ensemble, les deux sites offrent un exemple de karst à fengcong de qualité exceptionnelle et offrent une grande diversité de caractéristiques karstiques de surface et souterraines. 

Le karst de Guilin est considéré comme le meilleur exemple connu de karst à fenglin continental et offre une expression géomorphologique parfaite du stade ultime de l’évolution du karst en Chine du Sud. Guilin est un bassin à relativement faible altitude et reçoit de l’eau allogène (alimentation par les précipitations) abondante des collines voisines, de sorte que l’élément fluvial contribue au développement du karst à fenglin avec pour résultat que le karst à fenglin et le karst à fengcong se côtoient sur une vaste superficie. L’étude scientifique du développement karstique dans la région a abouti à la création du « modèle de Guilin » pour l’évolution du karst à fengcong et à fenglin. Le karst de Shibing offre un paysage à fengcong spectaculaire, qui est également exceptionnel parce qu’il s’est développé dans des roches dolomitiques relativement insolubles. Shibing contient aussi toute une gamme de caractéristiques karstiques mineures telles que des karrens (coupoles), des dépôts de tuf et des grottes. Le karst de Jinfoshan est une montagne tabulaire karstique unique entourée de falaises massives qui la surplombent. Il représente un segment de karst de plateau disséqué, isolé du plateau Yunnan-Guizhou-Chonqing par une incision fluviale profonde. Le sommet est couronné par une ancienne surface d’aplanissement avec une ancienne croûte météorisée. Au-dessous de la surface du plateau, on trouve un réseau de grottes horizontales démembrées visibles en haute altitude sur la face des falaises. Jinfoshan illustre le processus de dissection d’un haut plateau karstique et contient un témoignage du relèvement intermittent de la région et de sa karstification depuis le Cénozoïque. C’est un site type exceptionnel de montagne tabulaire karstique. 

Intégrité

Les éléments du bien en série contiennent, dans leurs limites, toutes les caractéristiques nécessaires pour démontrer la beauté naturelle des paysages karstiques. Ils contiennent aussi le témoignage scientifique requis pour reconstruire l’évolution géomorphologique des reliefs et paysages divers concernés. Les éléments sont de taille suffisante et ont des zones tampons qui garantiront l’intégrité des valeurs des sciences de la Terre, y compris des caractéristiques tectoniques, géomorphologiques et hydrologiques. Certains problèmes auxquels est confronté le bien nécessitent la prise de politiques et de mesures au-delà des limites de la zone tampon. Les défis pour l’intégrité du bien comprennent les pressions anthropiques, à la fois des personnes qui vivent à l’intérieur et/ou autour du bien et des visiteurs. Toutefois, de nombreuses mesures ont été prises et sont en train d’être prises pour résoudre les problèmes. Le milieu naturel et les paysages naturels à l’intérieur du bien proposé sont tous bien préservés, afin de protéger les caractéristiques de valeur universelle exceptionnelle et les processus et paysages naturels qui les sous-tendent. 

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien est géré de façon satisfaisante, des plans de gestion sont en vigueur pour chaque élément et seront établis et maintenus pour le bien en série dans son ensemble avec une participation efficace des parties prenantes. Une partie du karst de Libo se trouve dans une réserve naturelle nationale. La zone tampon de Shilin est un Géoparc mondial reconnu par l’UNESCO. La gestion traditionnelle par les minorités qui vivent dans la région est un élément important de la gestion de plusieurs éléments et,dans le cadre de la gestion, il convient de reconnaître et respecter les relations entre le karst et l’identité et les traditions culturelles des groupes minoritaires, y compris, par exemple, les Yi (Shilin), les Shui, Yao et Buyi (Libo) et les cueilleurs de bambou de Jinfoshan. Des réseaux internationaux solides sont en place pour soutenir la poursuite de la recherche et de la gestion. Des efforts continus sont nécessaires pour protéger les bassins versants en amont et leur étendue en aval et sous terre afin de maintenir la qualité de l’eau qui permettra la conservation à long terme du bien ainsi que de ses processus et écosystèmes souterrains. La possibilité d’une extension future du bien nécessite l’élaboration d’un cadre de gestion pour assurer une coordination efficace entre les différents groupes.  

Guilin, Shibing et Jinfoshan sont des parcs nationaux ; Jinfoshan est une réserve naturelle nationale et Huanjiang est une réserve naturelle nationale ainsi qu’une réserve de l’homme et de la biosphère. Ces éléments bénéficient donc d’une histoire de protection au titre des lois et règlements nationaux et provinciaux pertinents et chaque élément de la Phase II a son plan de gestion. Un plan de gestion intégrée du Karst de Chine du Sud pour soutenir les sites ajoutés en 2014 a été élaboré. 

Les obligations de protection et de gestion à long terme pour le Karst de Chine du Sud comprennent la nécessité de garantir la coordination dans le bien en série dans son ensemble par la mise en place d’un comité de coordination de la protection et de la gestion pour le bien du patrimoine mondial du Karst de Chine du Sud ; l’amélioration de la participation des communautés locales et le maintien des pratiques traditionnelles des peuples autochtones concernés ; le renforcement de la gestion de l’ensemble du bassin versant pour veiller à la protection de la qualité de l’eau et éviter la pollution ; et la prévention stricte des effets négatifs du tourisme, de l’agriculture et des activités de développement urbain sur les valeurs du bien.