English Français
Aidez maintenant !

Ville historique d'Ouro Preto

Historic Town of Ouro Preto

Founded at the end of the 17th century, Ouro Preto (Black Gold) was the focal point of the gold rush and Brazil’s golden age in the 18th century. With the exhaustion of the gold mines in the 19th century, the city’s influence declined but many churches, bridges and fountains remain as a testimony to its past prosperity and the exceptional talent of the Baroque sculptor Aleijadinho.

Ville historique d'Ouro Preto

Fondée à la fin du XVIIe siècle, la ville d’Ouro Preto (« l’Or noir ») a été le point de convergence de la ruée vers l’or et le centre de « l’Âge d’or du Brésil » au XVIIIe siècle. Avec l’épuisement des mines d’or au XIXe siècle, l’influence d’Ouro Preto a décliné, mais beaucoup d’églises, de ponts et de fontaines subsistent et témoignent de son ancienne prospérité et du talent exceptionnel du sculpteur baroque l’Aleijadinho.

مدينة أورو بريتو التاريخية

تأسست مدينة أورو بريتو (أو " الذهب الأسود") في أواخر القرن السابع عشر وشكّلت محور التهافت على الذهب ومركز "العصر الذهبي البرازيلي" في القرن الثامن عشر. ومع نضوب مناجم الذهب في القرن التاسع عشر، تقلّص نفوذ أورو بريتو، لكنّ هذه المدينة لا تزال تنعم بالعديد من الكنائس والجسور والينابيع التي تشهد جميعها على إزدهار أورو بريتو في السابق وعلى الموهبة الإستثنائية للنحات أليجادينيو المنتمي إلى العصر الباروكي ومصمم هذه الأعمال المعمارية.

source: UNESCO/ERI

欧鲁普雷图历史名镇

欧鲁普雷图(意思是黑色黄金)古镇建于17世纪末期,是18世纪淘金热和巴西黄金时代的焦点。到了19世纪,当地金矿资源日渐枯竭,这里的影响日渐减小,但当地众多的教堂、桥梁和喷泉仍然向人们展示着这里过往的繁荣和巴洛克风格雕刻家亚历昂德里诺(Aleijadinho)的非凡才华。

source: UNESCO/ERI

Исторический город Ору-Прету

Основанный в конце XVII в. город Ору-Прету («Черное Золото») стал в XVIII в. главным очагом «золотой лихорадки», что привело затем к наступлению «золотого века» Бразилии. После истощения золотых рудников в XIX в. значение города уменьшилось, но множество церквей, мостов и фонтаны остаются доказательством его прошлого процветания и исключительного таланта скульптора барокко Алейжадинью.

source: UNESCO/ERI

Ciudad histórica de Ouro Preto

Fundada a finales del siglo XVII, la ciudad de Ouro Preto (Oro Negro) fue el punto de convergencia de los buscadores de oro y el centro de la explotación de minas auríferas en el Brasil del siglo XVIII. La ciudad declinó con el agotamiento de sus minas a principios del siglo XIX, pero todavía subsisten muchas iglesias, puentes y fuentes que atestiguan su pasado esplendor y el talento excepcional del escultor barroco Antonio Francisco Lisboa, “El Aleijadinho”.

source: UNESCO/ERI

古都オウロ・プレト

source: NFUAJ

Historische stad van Ouro Preto

Ouro Preto (Zwarte Goud) werd opgericht eind 17e eeuw en vormgegeven door het samenvoegen van kleine nederzettingen in een heuvelachtig landschap. Tijdens de Gouden Eeuw van Brazilië in de 18e eeuw was de stad het middelpunt van de goudkoorts. Door de enorme mijnopbrengsten en de aanwezigheid van getalenteerde kunstenaars zijn er uitzonderlijke architectonische en kunstzinnige meesterwerken te vinden in deze stad. Met het uitputten van de goudmijnen in de 19e eeuw, nam de invloed van Ouro Preto af. Niettemin bleven veel kerken, bruggen en fonteinen overeind, getuigend van de vroegere voorspoed en het uitzonderlijke talent van de Barokke beeldhouwer Aleijandinho.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ouro Preto © M & G Therin-Weise
Description longue

Située à 513 km au nord de Rio de Janeiro, Ouro Preto (« l'or noir ») a été l'épicentre du mouvement connu sous le nom d'Âge d'or du Brésil. Appelée à l'origine Vila Rica, cette ville a joué un rôle essentiel dans l'histoire du Brésil au XVIIIe siècle. Elle a été créée par les milliers d'aventuriers qui voulaient s'enrichir en exploitant les gisements d'or, bientôt suivis par de nombreux artistes qui s'y établirent et y créèrent de remarquables œuvres d'art, comme l'église São Francisco de Assis, construite par Antonio Francisco Lisboa (l'Aleijadinho).

Ouro Preto, l'ancienne capitale du Minas Gerais, est née de la découverte et de l'exploitation de l'or. La création, en 1698, de la capitainerie de São Paulo et du Minas do Ouro aboutit à la transformation des sites miniers antérieurs en villas (petites villes), dont la seconde fut Vila Rica, fondée en 1712. Le Minas Gerais devint capitainerie indépendante en 1720, avec Vila Rica pour capitale. La croissance de la ville fut rapide, et elle prit alors la physionomie typique d'un site minier. À la fin du XVIIIe siècle, elle devint l'un des centres du mouvement pour l'émancipation du Brésil de la domination coloniale, connu sous le nom d'Inconfidência Mineira. Un rapide déclin des ressources et de l'exploitation minières porta à la dégradation de l'économie de cette partie de la province. En 1823, son statut se modifia en celui de ville impériale, avec le nouveau nom d'Ouro Preto, ce qui aboutit à la création de multiples établissements d'enseignement de haut niveau. Le transfert de la capitale à Belo Horizonte, en 1897, marqua une nouvelle phase de déclin d'Ouro Preto qui n'est plus désormais, depuis les années trente du XXe siècle, qu'un centre principalement touristique.

La ville était formée de la réunion de petits groupes de maisons (arriais), pour la plupart à un ou deux étages, construites dans un paysage de collines ; ces maisons semblent se soutenir l'une l'autre, et créent une structure urbaine qui se façonne sur les contours du paysage. Toutefois, les ressources provenant de l'exploitation minière, ainsi que le talent d'artistes comme l'Aleijadinho ont suscité la création de remarquables chefs-d'œuvre architecturaux et artistiques. Un style « baroque minier », combinant avec succès les influences brésiliennes au baroque et au rococo européens, s'y est développé dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

L'église São Francisco de Assis est considérée comme le chef-d'œuvre de l'architecture brésilienne. Ouro Preto conserve également un certain nombre d'autres belles églises (Notre-Dame du Pilar, le Rosário dos Homens Pretos, la Vierge de la Conceição et la Vierge du Carmel) ou de monuments séculiers (maison de la Baronne, chafarizes).

La place Tiradentes est le point central à partir duquel toutes les rues divergent. Elle est entourée d'imposants monuments publics et privés, comme l'ancien Parlement (1784), aujourd'hui musée de l'Inconfidência, et le palais des Gouverneurs, qui est devenu l'École des mines et de la métallurgie.

Le paysage d'Ouro Preto est également connu pour ses ponts et ses fontaines, qui mêlent harmonieusement paysage urbain et cadre naturel en un ensemble d'une grande beauté.

Source : UNESCO/CLT/WHC