English Français

Gênes, les Strade Nuove et le système des palais des Rolli

Genoa: Le Strade Nuove and the system of the Palazzi dei Rolli

The Strade Nuove and the system of the Palazzi dei Rolli in Genoa’s historic centre date from the late 16th and early 17th centuries when the Republic of Genoa was at the height of its financial and seafaring power. The site represents the first example in Europe of an urban development project parcelled out by a public authority within a unitary framework and associated to a particular system of ‘public lodging’ in private residences, as decreed by the Senate in 1576. The site includes an ensemble of Renaissance and Baroque palaces along the so-called ‘new streets’ (Strade Nuove). The Palazzi dei Rolli offer an extraordinary variety of different solutions, achieving universal value in adapting to the particular characteristics of the site and to the requirements of a specific social and economic organization. They also offer an original example of a public network of private residences designated to host state visits.

Gênes, les Strade Nuove et le système des palais des Rolli

Les Strade Nuove et le système des palais des Rolli dans le centre historique de Gênes datent de la fin du XVIe et début du XVIIe siècles. Le site représente le premier exemple en Europe d’un projet de développement urbain loti par une autorité publique dans un cadre unitaire et associé à un système particulier d’hébergement public dans des résidences privées telles que decrété par le Sénat en 1576 quand la République de Gênes était au sommet de sa puissance financière et maritime. Le site comprend un ensemble de palais Renaissance et Baroque bordant les « rues neuves » (Strade Nuove). Les Palazzi offrent une extraordinaire variété de solutions différentes, ils ont une valeur universelle par leur adaptation aux caractéristiques particulières du site et aux exigences d’une organisation économique et sociale spécifique. Ils constituent également un exemple original d’un système public de résidences privées qui avaient l’obligation d’héberger les visiteurs d’Etat.

جَنَوة، السترادي نووفي ونظام قصور رولّي

تعود السترادي نووفي ونظام قصور رولّي في الوسط التاريخي لمدينة جَنَوة إلى نهاية القرن السادس عشر وبداية القرن السابع عشر. ويشكل الموقع المثل الأول في أوروبا على مشروع تطوير حضري تقوم به سلطة عامة في إطار مندمج وله علاقة بنظام خاص بالإسكان العام، كما أقرّ مجلس الشيوخ في العام1576 عندما كانت جمهورية جَنَوة في أوج قوتها المالية والبحرية. ويحتوي الموقع على مجموعة من قصور بأسلوب عصر النهضة والأسلوب الباروكي على طول "الشوارع الجديدة" (سترادي نووفي). وتقدم القصور (بالاتسى) تنوعًا مذهلاً من حيث الأشكال الهندسية المتنوعة، وترتدي قيمة شمولية بتكيفها مع المميزات الخاصة بالموقع ومستلزمات تنظيم اقتصادي واجتماعي محدد. كما تشكل مثلاً مميزًا على نظام عام من المساكن الخاصة التي لها وظيفة استقبال ضيوف الدولة.

source: UNESCO/ERI

热那亚的新街和罗利宫殿体系

热那亚历史中心的新街和罗利宫殿体系(16世纪末和17世纪初)是欧洲第一个在统一框架内的城市发展项目。在那里,城市发展规划由政府当局和一个专门的“公众居住”系统在法律的基础上统一安排部署。罗利宫殿是由热那亚共和国最富有最有权势的贵族家庭修建的,那时的热那亚财政实力和航海业都处在巅峰时期。这一处遗址包括所称“新街”两边的文艺复兴时期的剧团和巴洛克风格的宫殿。这些宏伟的宫殿式住宅于16世纪末建于新街街道(即今天的加里波第路),四分之一的贵族住在这里。根据1528年的宪法,这些贵族接管了共和国政府的大权。宫殿一般有三四层楼高,楼梯是敞开式的,很壮观。院子也很大,每层都有一个面积不大、可以俯视花园的凉台。这种城市设计风格的影响反映在其后几十年意大利和欧洲的文学作品中。宫殿系统提供了各种解决方案,在适应遗址的个性特点和特定的社会经济组织的要求方面具有普遍价值。它们还提供了一个先例,就是为外国客人来访建立一个公共接待室联系。为此,众议院于1576年正式颁布了一项法令。这些宫殿的主人有义务对国事访问进行招待,从而有利于向慕名来访的著名艺术家和游客传播建筑模型和居住文化知识,其中一个很经典的例子就是画家彼得•保罗•鲁本斯(Pieter Paul Ruben)的一系列作品。

source: UNESCO/ERI

Улица Ле-Страде-Нуове и комплекс дворцов Палацци-деи-Ролли в Генуе

Улица Ле-Страде-Нуове и комплекс дворцов Палацци-деи-Ролли в историческом центре Генуи (конец ХVI – начало ХVII вв.) представляют собой первый в Европе образец градостроительного проекта, имеющего единую структуру. Территория была разбита органоми местной власти на участки, в соответствии с особой системой создания «общественных жилищ», основывающейся на законодательстве. Дворцы Ролли являлись резиденциями, построенными богатейшими и наиболее влиятельными аристократическими семьями Генуэзской республики, когда она находилась на вершине своей мощи в области финансов и мореходства. Объект включает ансамбль дворцов в стиле ренессанс и барокко вдоль так называемых «новых улиц» - Страде Нуове (ныне – Виа-Гарибальди). Воздвигнутые здесь в конце ХVI в. огромные дворцы-резиденции образовали квартал знати, которая по конституции 1528 г. составляла правительство Республики. Дворцы, в основном трех- или четырехэтажные, характерные величественными открытыми лестницами, дворами и лоджиями, выходящими в сады, расположены на нескольких уровнях в довольно стесненном пространстве. Влияние такой модели городского проектирования проявлялось, судя по итальянской и европейской литературе, в последующие десятилетия. Дворцы демонстрируют чрезвычайное разнообразие архитектурных решений, позволяющих максимально приспособиться к особым свойствам местности и учесть социально-экономические условия. Они также являются оригинальным примером сети домов, предназначенных по постановлению Сената от 1576 г. для приема гостей города, прибывающих в него с государственными визитами. Владельцы дворцов были обязаны размещать у себя этих гостей, что способствовало распространению знаний о здешней архитектуре и бытовой культуре. Это привлекало сюда известных художников и путешественников, ярким свидетельством чего является собрание рисунков Питера Пауля Рубенса.

source: UNESCO/ERI

Génova: las Strade Nuove y el sistema de los Palazzi dei Rolli

Las Strade Nuove y el sistema de los Palazzi dei Rolli del centro histórico de Génova datan de finales del siglo XVI y principios del XVII, época en la que esta república marítima se hallaba en el apogeo de su poderío financiero y comercial. Este sitio ofrece el primer ejemplo de proyecto de ordenación urbana en parcelas realizado en Europa por los poderes públicos en un marco unitario, y está asociado a un sistema particular de alojamiento público en viviendas de particulares, establecido por un decreto del Senado de la República Génova en 1576. El sitio comprende un conjunto de mansiones renacentistas y barrocas que flanquean las calles nuevas (strade nuove). Estos edificios presentan una extraordinaria variedad de soluciones arquitectónicas, que son de trascendencia universal por su ejemplar adaptación a las características particulares de su emplazamiento y las exigencias de una organización socioeconómica específica. También constituyen un ejemplo original de un sistema público de residencias privadas, cuyos propietarios tenían la obligación de albergar a los huéspedes oficiales del Estado.

source: UNESCO/ERI

ジェノヴァ:レ・ストラーデ・ヌオーヴェ とパラッツィ・デイ・ロッリ制度
16世紀後半~17世紀初頭に歴史地区は、ヨーロッパ初の都市開発事業の貴重な例である。当時繁栄の絶頂にあり、共和国政府の権力者でもあった貴族階級の人びとは、現在のガリバルディ通りなどからなる、「レ・ストラーデ・ヌオーヴェ」(新通り)と呼ばれる道路を建設。通り沿いにルネサンス様式やバロック様式の豪華な「パラッツォ」(宮殿や邸宅)を次々に建て、賓客の公舎としても利用するべくリスト(ロッリ)に登録したのである。世界でもユニークなこの都市設計モデルは、後のイタリアでの都市建設の模範となり、ルーベンスをはじめ当時のヨーロッパの芸術家たちにも大きな影響を与えた。

source: NFUAJ

Genua – Le Strade Nuove en het Palazzi dei Rolli systeem

De Strade Nuove en het systeem van de Palazzi dei Rolli in het historische centrum van Genua dateren uit de late 16e en de vroege 17e eeuw, toen de Republiek Genua op het hoogtepunt van zijn financiële en zeevarende macht stond. Deze plek is het eerste Europese voorbeeld van een stedelijk ontwikkelingsproject verkaveld door een overheidsinstantie binnen een unitair kader en gekoppeld aan een bepaald systeem van 'publiek verblijf' in de private woningbouw, zoals verordend door de Genuaanse Senaat in 1576. Het system bestaat uit een groep van renaissance en barokke paleizen langs de zogenaamde ‘nieuwe straten’ (Strade Nuove).

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Galerie des glaces du palais royal © UNESCO
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

The Strade Nuove et le système des palais des Rolli dans le centre historique de Gênes datent de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle, lorsque la République de Gênes était au sommet de sa puissance financière et maritime. Le site représente le premier exemple en Europe d’un projet de développement urbain loti par une autorité publique dans un cadre unitaire et associé à un système particulier d’hébergement public dans des résidences privées tel que décrété par le Sénat en 1576.

Le bien comprend un ensemble de palais de la Renaissance et du Baroque bordant les ‘rues neuves’ (Strade Nuove). Alors que la ville connaît une forte croissance de sa richesse au cours du XVIe siècle, les riches familles aristocratiques construisent un nouveau quartier dans la partie supérieure de la ville au nord des rues étroites bordées de bâtiments médiévaux extrêmement denses avec des rues et des palais disposés de manière formelle. La conception de ces nouvelles rues est attribuée à l’architecte Galeazzo Alessi qui a aussi conçu plusieurs grands palais de la ville.

Les résidences, appelées Palazzi dei Rolli, offrent une extraordinaire variété de solutions techniques différentes, ils ont une valeur universelle par leur adaptation aux caractéristiques du site et aux exigences d’une organisation économique et sociale spécifique. Ils constituent également un exemple original d’un système public de résidences privées qui avaient l’obligation d’héberger les visiteurs d’Etat.

Bien que les différents palais aient adopté des solutions techniques différentes, en particulier pour s’adapter à la topographie locale, ils partageaient des caractéristiques communes. Les palais comportaient généralement trois ou quatre étages, associant les halls d’entrée à de spectaculaires escaliers ouverts, des cours et des loggias surplombant des jardins. La décoration intérieure comportait des fresques et des stucs.

L’ensemble des palais des Rolli couvre une superficie de 15,77 hectares. La zone tampon de 98,73 hectares autour des Strade Nuove couvre le centre ancien dans son entier

Critère (ii) : L’ensemble des Strade Nuove et les palais qui y sont associés témoignent d’un important échange de valeurs sur le développement de l’architecture et de l’urbanisme aux XVIe et XVIIe siècles. Grâce aux traités d’architecture publiés à l’époque, ces exemples furent connus à travers l’Europe, faisant des Strade Nuove et des palais de la fin de la Renaissance de Gênes des symboles significatifs du développement de l’architecture maniériste et baroque en Europe.

Critère (iv) : Les Strade Nuove de Gênes sont un exemple exceptionnel d’un ensemble urbain de palais aristocratiques de grande valeur architecturale qui illustre la puissance économique et politique de la ville marchande de Gênes au faîte de sa puissance aux XVIe et XVIIe siècles. Le projet dénotait un esprit nouveau et innovateur, représentant le siècle des Génois (1563-1640). En 1576, la République de Gênes établit une liste légale des Rolli, reconnaissant les palais exceptionnels pour accueillir officiellement les hôtes de marque. 

Intégrité

Les limites du bien englobent les principaux ensembles de palais de la Renaissance et du Baroque bordant les deux rues principales des Strade Nuove. Chaque palais pris individuellement conserve son intégrité.

Cet ensemble de la rénovation urbaine de la Renaissance fut intégré à la partie médiévale de la ville et a gardé intacte sa place dans ce contexte. En plus des palais des Rolli, la zone proposée pour inscription comprend d’autres bâtiments historiques, notamment des maisons médiévales ainsi que des bâtiments de construction plus récente. Les interventions modernes (par exemple ajouts au théâtre de la ville) sont relativement limitées et ne perturbent pas le caractère d’ensemble.

En tant que puissance maritime, la ville de Gênes a toujours entretenu un lien étroit avec son port qui néanmoins fut séparé de la ville pendant des siècles par des obstacles de différentes natures tels que des murs à partir du XVIIe siècle, les terrasses de marbres au XIXe siècle et d’autres installations de service. Dans la période de l’après-guerre, par une autoroute construite en hauteur sur des piliers. Le lien entre le port et le centre est en partie rétabli par le retrait des voies ferrées et des entrepôts et le pavage de cette zone devenue un espace piétonnier. Le Comité, au moment de l’inscription, a proposé de faire passer ce tronçon de l’autoroute dans un tunnel afin de renforcer le lien entre les palais et la mer. 

Authenticité

Le bien inscrit renferme l’ensemble des Strade Nuove et une partie du tissu médiéval. Le tracé des rues de l’ensemble urbain planifié à la Renaissance au-dessus de la ville médiévale a été conservé. Le bien comprend 42 palais parmi ceux qui étaient inscrits sur la liste des Rolli. Ce sont parmi les plus représentatifs et les mieux préservés dans leur authenticité.

Un seul d’entre eux a été partiellement endommagé pendant la guerre. L’étage supérieur endommagé a depuis été reconstruit. Ce palais, et deux autres de la Via Garibaldi, servent de musée. Nombre de ces palais des Rolli sont des propriétés privées et conservent donc leur fonction d’origine qui est celle de loger des familles génoises. D’autres ont été transformés en bureaux ou sont à usage commercial. Toutefois, les propriétaires ont réalisé les transformations dans le respect des structures d’origines et l’authenticité historique des bâtiments.

Grâce aux initiatives prises surtout à partir des années 1990, les palais inclus dans la proposition d’inscription ont fait l’objet d’une étude et leur état de conservation a été vérifié. Les façades et les intérieurs de nombre d’entre eux ont été soigneusement restaurés. Les palais sont en bon état de conservation et leur état fait l’objet d’un suivi de la part des autorités de l’État.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Le bien est entièrement entouré par le centre historique de la ville qui forme la zone tampon. Le centre historique est défini en tant que zone de conservation doté des règlementations appropriées intégrées au plan directeur urbain. De même, la ville a adopté un plan de gestion de la conservation de cette zone. Les palais des Rolli et d’autres édifices monumentaux inclus dans le bien sont tous protégés par le décret-loi 42/2004, Code du paysage et du patrimoine culturel. Les interventions dans le bien doivent être autorisées par la Soprintendenza concernée (délégation du Ministère italien du Patrimoine et des Activités Culturelles et du Tourisme), qui a le pouvoir de refuser les demandes de modification pour des raisons de conservation ou bien les autoriser partiellement.

Les palais relèvent de différents types de propriétés. Certains sont des propriétés privées, d’autres sont des biens publics (municipalité de Gêne, Etat - Ministère italien du Patrimoine et des Activités Culturelle et du Tourisme), d’autres hébergent les bureaux d’institutions publiques ainsi que des musées et d’autres encore sont des biens mixtes. Depuis 2002, les palais sont regroupés au sein de l’association des Palazzi dei Rolli et dont l’objet est de promouvoir la mise en valeur et la gestion des palais.

La structure de gestion du bien est coordonnée par la Palazzo Ducale Fondazione per la Cultura, qui coopère avec d’autres institutions impliquées. La structure de gestion est dirigée par un comité de direction constitué de représentants d’organisations ayant signé le protocole (le Conseil de la ville, la Direction du patrimoine et des activités culturelles de la région de Ligurie, la Soprintendenza pour le patrimoine architectural et le paysage de Ligurie, la région Ligurie, la province de Gênes, l’université de Gêne, la Chambre de commerce de Gênes et la Palazzo Ducale Fondazione per la Cultura), avec des fonctions politiques définissant les stratégies, les approches et les priorités.

La mise en œuvre du plan de gestion est confiée à une structure technique divisée en trois parties liées aux trois plans sectoriels : Plan A - Connaissance, protection et conservation ; Plan B – Promotion culturelle ; Plan C – Mise en valeur sociale et économique. En termes de développement, la zone historique qui forme la zone tampon est en cours d’amélioration et le stock de bâtiments médiévaux reçoit une assistance. Les modifications apportées aux biens sont réglementées avec des contrôles stricts et le plan de gestion interdit toute démolition. En outre les Strade Nuove sont au centre du développement touristique.

En raison de la souplesse de sa gestion, la Palazzo Ducale Fondazione per la Cultura a été identifiée comme l’organisation la plus adaptée pour effectuer le travail de coordination entre les parties prenantes pour la gestion du bien. L’organe de coordination est soutenu par un Comité scientifique qui vérifie la cohérence des politiques sectorielles dont le but est de sauvegarder l’intégrité du patrimoine tel que l’exige la Convention du patrimoine mondial.

La nature unitaire de la structure du plan donnera naissance à des programmes intégrés, des synergies de développement et l’optimisation des investissements économiques des différentes parties.