English Français
Aidez maintenant !

Ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh

Architectural, Residential and Cultural Complex of the Radziwill Family at Nesvizh

The Architectural, Residential and Cultural Complex of the Radziwill Family at Nesvizh is located in central Belarus. The Radziwill dynasty, who built and kept the ensemble from the 16th century until 1939, gave birth to some of the most important personalities in European history and culture. Due to their efforts, the town of Nesvizh came to exercise great influence in the sciences, arts, crafts and architecture. The complex consists of the residential castle and the mausoleum Church of Corpus Christi with their setting. The castle has ten interconnected buildings, which developed as an architectural whole around a six-sided courtyard. The palaces and church became important prototypes marking the development of architecture throughout Central Europe and Russia.

Ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh

L’ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh se trouve en Bélarus central. De la dynastie Radziwill, qui construisit et conserva cet ensemble du XVIe siècle à 1939, sont issues certaines des plus importantes personnalités de l’histoire et de la culture de l’Europe. Grâce à leurs efforts, Nesvizh devint un lieu crucial d’influence dans les différents domaines de la culture, des sciences, des arts, de l’artisanat et de l’architecture. Cet ensemble se compose d’un palais et de l’église mausolée du Corpus Christi. Le château est constitué de dix bâtiments mitoyens, qui ont évolué comme un seul et même ensemble architectural autour d’une cour hexagonale. Les palais, ainsi que l’église du Corpus Christi, sont devenus d’importants modèles qui ont marqué le développement de l’architecture dans toute l’Europe centrale et la Russie.

المجمّع الهندسي والسكني والثقافي لعائلة رادزيفيل في نيسفيز

يقع المجمّع الهندسي والسكني والثقافي لعائلة رادزيفيل في نيسفيز، في بيلاروسيا الوسطى. ومن سلالة رادزيفيل التي بنت وحافظت على هذا المجمع العائد إلى القرن السادس عشر حتى 1939 يتحدّر بعض أهم الشخصيات في التاريخ والثقافة الأوروبية. وبفضل جهودهم، أصبحت نيسفيز مكاناً مهماً للتأثير في مجالات الثقافة المختلفة والمجالات العلمية والفنية والحرفية والهندسية. تتألف المجموعة من قصر وكنيسة جسد المسيح (كوربوس كريستي). ويتألف القصر بدوره من عشرة مبانِ مشتركة تطوّرت كمجموعة هندسية واحدة من حول فناء سداسي الشكل. وقد أصبحت القصور وكنيسة جسد المسيح (كوربوس كريستي) نماذج مهمة أثّرت على تطوّر الهندسة المعمارية في كل أوروبا الوسطى وروسيا.

source: UNESCO/ERI

涅斯维日的拉济维乌家族城堡建筑群

涅斯维日的拉济维乌家族城堡建筑群位于白俄罗斯中部,由拉济维乌王朝(the Radziwill dynasty)从16世纪开始建造,到1939年完工。拉济维乌王朝诞生了许多欧洲历史和文化领域的重要人物,由于他们的努力,涅斯维日在科学、艺术、工艺和建筑方面产生了巨大影响。建筑群包括寝宫、基督圣体教堂及相应的环境景观,宫殿内有10座相连的建筑,形成一个六边形庭院建筑体系。宫殿和基督圣体教堂这样意义非凡的建筑原型,显示了整个欧洲中部和俄罗斯的建筑发展。

source: UNESCO/ERI

Архитектурный, жилой и культурный комплекс рода Радзивиллов в городе Несвиж

Архитектурный, жилой и культурный комплекс Радзивиллов в Несвиже находится в центральной части Беларуси. Род Радзивиллов, представители которого выстроили и сохранили этот ансамбль с ХVI в. до 1939 г., известен рядом крупнейших деятелей европейской истории и культуры. Благодаря их усилиям, Несвиж оказал большое влияние на развитие науки, искусств, ремесел и архитектуры. Комплекс включает замок-резиденцию, Фарный (приходской) костел Наисвятейшего Божиего Тела и окружающие их постройки. Замок состоит из десяти взаимосвязанных зданий, которые образуют единое архитектурное целое вокруг шестигранного двора. Постройки этого замка и костел стали прототипами, оказавшими большое влияние на развитие архитектуры в этой части Европы и в России.

source: UNESCO/ERI

Conjunto arquitectónico, residencial y cultural de la familia Radziwill en Nesvizh

El conjunto arquitectónico, residencial y cultural de Nesvizh, antaño perteneciente a la familia Radziwill, se halla en el centro de Belarrús. De la familia de los Radziwill, que construyó este conjunto en el siglo XVI y lo conservó hasta 1939, proceden algunas personalidades eminentes de la historia y la cultura del Viejo Continente. Bajo su impulso, la ciudad de Nesvizh ejerció una gran influencia en las bellas artes, la artesaní­a y la arquitectura. El conjunto comprende el palacio y la iglesia del Corpus Christi, mausoleo de la familia. El primero se compone de diez edificios distintos adosados que han llegado a constituir un solo conjunto arquitectónico, dispuesto en torno a un patio hexagonal. Las mansiones que integran ese conjunto y la iglesia del Corpus Christi fueron modelos que influyeron en la arquitectura de toda Europa Central y Rusia.

source: UNESCO/ERI

ネースヴィジのラジヴィール家の建築、住居、文化的複合体

source: NFUAJ

Architectonisch, residentieel en cultureel complex van de familie Radziwill in Nesvizh

Het architectonisch, residentieel en cultureel complex van de familie Radziwill ligt in centraal Wit-Rusland en bestaat uit het residentiële kasteel en de mausoleumkerk Corpus Christi en omgeving. De Radziwill dynastie bouwde en onderhield het gebouwencomplex van de 16e eeuw tot 1939. Dankzij de familie oefende de stad Nesvizh grote invloed uit op de wetenschap, kunst(nijverheid) en cultuur. Het kasteel heeft tien onderling verbonden gebouwen, die een architecturaal geheel vormen rondom een zeshoekige binnenplaats. Het paleis en de kerk zijn belangrijke prototypes geworden en markeren de ontwikkeling van architectuur in Centraal-Europa en Rusland.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh © Our Place
Justification d'inscription

Critère (ii) : L’ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh fut le berceau de l’introduction de nouveaux concepts basés sur la synthèse des traditions occidentales, qui conduisit à l’apparition d’une nouvelle école architecturale en Europe centrale.

 

Critère (iv) : L’ensemble des Radziwill représente une étape importante dans l’évolution de la typologie des bâtiments dans l’histoire de l’architecture de l’Europe centrale aux XVIe et XVIIe siècles. Cela concerne notamment l’église du Corpus Christi avec sa typologie de basilique à coupole.

Critère (vi) : La famille Radziwill fut particulièrement importante pour son association à l’interprétation des influences de l’Europe de l’Ouest et du Sud et à la transmission des idées en Europe centrale et de l’Est.

Description longue

L'ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh a été à l'origine de l'introduction de nouveaux principes fondés sur la synthèse des traditions occidentales, qui ont suscité la naissance d'une nouvelle école d'architecture dans le centre de l'Europe. Il représente une étape importante dans le développement de l'histoire de l'architecture de cette région aux XVIe et XVIIe  siècles, notamment avec la basilique cruciforme du Corpus Christi, surmontée par une coupole.

Construit et occupé par la famille Radziwill du XVIe au XXe  siècle, l'ensemble se trouve dans la province de Minsk, au centre du Bélarus. Il se compose d'un château-résidence et de l'église-mausolée du Corpus Christi, avec leur environnement. Le château comporte dix corps de bâtiments mitoyens, dont le palais, les galeries, la résidence et l'arsenal, qui ont évolué comme un seul et même ensemble architectural autour d'une cour hexagonale. Ces constructions sont englobées dans les vestiges d'une fortification du XVIe  siècle formée de quatre bastions et de quatre murs-rideaux de plan rectangulaire, entourée par un fossé. Un barrage met en relation le château avec l'église du Corpus Christi, qui est intégrée dans l'aire urbaine de Nesvizh. L'ensemble se trouve au centre d'un paysage culturel qui présente différents aspects. La zone forme un territoire allongé, dont l'axe principal est parallèle à l'Usha.

Le château est orienté ouest/est. L'entrée se fait par l'ouest, en traversant un édifice qui fait office de porte et dont la partie inférieure est noyée dans le rempart. Il se compose d'une tour octogonale à deux étages dont la partie la plus ancienne remonte au XVIe  siècle ; le premier étage et la tour ont été ajoutés au XVIIIe  siècle. Le principal édifice du complexe est le palais qui occupe le centre du côté est de la cour intérieure. Cet édifice à trois étages, de plan presque carré, remonte également au XVIe  siècle, et fut agrandi au XVIIIe  siècle.

            Les angles sont renforcés par huit tours octogonales dotées d'alcôves. La façade présente un décor de stucs d'Antoni Zaleski. Le rez-de-chaussée, utilisé à l'origine comme salle du trésor, a conservé ses voûtes du XVIe  siècle. Le grand escalier est décoré par une représentation de l'Aurore, peinte au XIXe  siècle. Le côté sud de la cour est occupé par une résidence à trois étages dotée d'une tour, construite au XVIe  siècle, le côté nord par l'édifice de l'arsenal, qui fut également utilisé pour abriter une chapelle. Ces différents corps de bâtiment sont reliés au palais par des galeries qui coupent les angles de la cour ; celle-ci est elle-même fermée par des annexes qui relient ces édifices à la porte du château.

L'église du Corpus Christi se trouve dans la partie est de la ville de Nesvizh, à l'extrémité de la rue menant au château. Le plan de l'édifice est celui d'une croix latine, avec une nef rectangulaire allongée prolongée par deux chapelles latérales pentagonales et par un chœur absidial. La croisée de la nef et du transept est surmontée par un dôme, tandis que les chapelles latérales sont coiffées par des coupoles dépourvues de lanternes.

Les œuvres d'art les plus remarquables de l'église sont la tombe de Krzysztof Radziwill (1607) et l'autel de la Sainte-Croix (1583), par les sculpteurs vénitiens Girolamo Campagna et Cesare Franco. Les voûtes présentent des fresques de Ksawery D. Heski, peintes entre 1852 et 1853. La façade à deux étages est divisée par une corniche saillante, placée légèrement hors axe par rapport aux pilastres, et surmontée par un fronton triangulaire. Sous l'église, une crypte renferme les cercueils de 72 des membres de la famille Radziwill ayant vécu entre le XVIe et le XXe  siècle. L'église est entourée par un mur de clôture du XVIIIe  siècle.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Historiquement, le Belarus est un lieu transfrontalier dans le contexte européen. Son territoire a successivement appartenu à la Russie de Kiev et aux principautés médiévales de la Russie (Xe-XIIIe siècle), au grand duché de Lituanie (XIVe siècle), à l'État uni de Pologne et de Lituanie, à la république de Rzeczpopolita (1569-1795), à l'empire russe (1772/1795-1917), à la Pologne (pour la Biélorussie occidentale, 1921-1939), à l'URSS en tant que République Socialiste Soviétique de Biélorussie (à partir de 1922) et à la République de Belarus (à partir de 1991). Ce contexte a fait du territoire du Belarus un carrefour entre l'Orient et l'Occident, tant du point de vue historique, culturel, artistique, politique et militaire que religieux (calvinisme, catholicisme, orthodoxes, église uniate, judaïsme).

La dynastie Radziwill, à laquelle la résidence de Nesvizh appartenait de 1523 à 1939, regroupe certaines des figures les plus éminentes de l'histoire et de la culture européenne depuis le XVe siècle. Les seigneurs de Radziwill gouvernaient le territoire de l'ancienne Rzeczpopolita (aujourd'hui Belarus), et ils étaient depuis 1518 des princes du Saint-Empire romain germanique.

Les premiers témoignages confirmés de Nesvizh datent du XVe siècle. L'ensemble appartenait aux Radziwill depuis 1513, et ils y vécurent jusqu'en 1939. Avant le château, il y avait un manoir, habité par le duc Mikolaj Radziwill, chancelier de Lituanie et voïvode de Vilnius. Le duc était protestant, ce qui fit de Nesvizh un important centre de la Réforme. Le premier catéchisme en biélorusse fut imprimé dans la presse ducale.

La première phase du château va de 1582 à 1604, époque à laquelle Mikolaj Radziwill commença la construction de la nouvelle résidence. Le château est représenté avec des fortifications et des bastions dans un dessin de 1604 de T. Makowski (« Nesvisium »). La résidence a quasiment survécu sous sa forme originale jusqu'à nos jours, tandis que les autres parties ont été modifiées ou ajoutées plus tard. Les galeries ont été construites en 1650.

En 1706, le château fut occupé par les Suèdes, qui détruisirent les fortifications. Après leur départ, le château fut rénové en 1732-1758 par Michal Radziwill, qui fit appel pour ce faire à des architectes venus d'Allemagne, d'Italie, de Pologne et de Belarus même.

Au XIXe siècle, le château demeura inhabité jusqu'à ce qu'il devienne la propriété d'Antoni Radziwill et de son épouse française Marie de Castellane, qui rénovèrent les intérieurs en 1881-1886. Ils ajoutèrent également une terrasse avec des tourelles néo-gothiques au palais. Ils dessinèrent et firent réaliser le jardin paysager romantique autour de l'ensemble du château (1878-1911). Après 1939, le château fut saisi par l'armée soviétique, puis utilisé par les Allemands comme hôpital militaire. De 1945 à 2001, il abrita un sanatorium. Depuis lors, il a fait l'objet de restaurations et d'adaptations, en vue d'en faire un musée et un centre culturel et touristique. En 2002, un incendie détruisit la partie haute de la résidence et une partie de la galerie, qui furent reconstruites en 2003.

Source : évaluation des Organisations consultatives