English Français
Aidez maintenant !

Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra

Tropical Rainforest Heritage of Sumatra

The 2.5 million hectare Tropical Rainforest Heritage of Sumatra site comprises three national parks: Gunung Leuser National Park, Kerinci Seblat National Park and Bukit Barisan Selatan National Park. The site holds the greatest potential for long-term conservation of the distinctive and diverse biota of Sumatra, including many endangered species. The protected area is home to an estimated 10,000 plant species, including 17 endemic genera; more than 200 mammal species; and some 580 bird species of which 465 are resident and 21 are endemic. Of the mammal species, 22 are Asian, not found elsewhere in the archipelago and 15 are confined to the Indonesian region, including the endemic Sumatran orang-utan. The site also provides biogeographic evidence of the evolution of the island.

Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra

Le site du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (2,5 millions ha) comprend trois parcs nationaux : Gunung Leuser, Kerinci Seblat et Bukit Baristan Selatan. Ce site possède un potentiel immense pour la préservation à long terme des faune et flore spécifiques à Sumatra, y compris de nombreuses espèces menacées. L’aire protégée abrite quelque 10 000 espèces de plantes dont 17 genres endémiques ainsi que plus de 200 espèces de mammifères et quelque 580 espèces d’oiseaux dont 465 sont résidentes et 21 endémiques. Parmi les espèces mammifères, 22 sont des espèces asiatiques que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans l’archipel indonésien, et 15 sont inféodées à la région indonésienne, notamment l’orang-outan endémique de Sumatra. Le site constitue également un témoignage biogéographique de l’évolution de l’île.

تراث الغابات الاستوائية المتغذية من المطر في سمطرة

يتضمن موقع تراث الغابات الاستوائية المتغذية من المطر في سمطرة (2.5 مليون هكتار) ثلاثة منتزهات وطنية: غونونغ لوزير ، وكيرينسي سيبلات، وبوكيت باريستان سيلاتان. ويتمتع هذا الموقع بقدرة هائلة على المحافظة على المدى الطويل على الثروة الحيوانية والنباتية الخاصة بسمطرة، بما في ذلك أجناس كثيرة معرضة للانقراض. وتؤوي المساحة المحمية حوالى 10 آلاف جنس نباتي منها 17 نوعًا استيطانيًا وأكثر من 200 جنس من الثدييات وحوالى 580 جنسًا من الطيور منها 465 جنسًا قاطنًا و21 مستوطنًا. ومن بين أجناس الثدييات، 22 هي أجناس أسيوية لا نجدها في أي مكان آخر في الأرخبيل الأندونيسي، و15 منسوبة إلى المنطقة الأندونيسية، لا سيما السعلاة (الأورنغ-أوتان) المستوطنة في سمطرة. ويشكل الموقع أيضًا شهادة بيوجغرافية على تطور الجزيرة.

source: UNESCO/ERI

苏门答腊热带雨林

苏门答腊250万公顷的热带雨林由三个国家公园组成:古农列尤择(Gunung Leuser)、布吉克尼西士巴拉(Kerinci Seblat) 以及巴瑞杉西拉坦(Bukit Barisan Selatan)国家公园。这里拥有长期保护苏门答腊种类各异且多样化的生物群和濒危物种的巨大潜力。保护区中约有1万种植物种类,包括17个本地种类;超过200种的哺乳动物;580种鸟类,其中465种是不迁徙的,21种是当地特有的。在哺乳动物中,22种是亚洲特有的,15种仅限于印尼地区,其中包括苏门答腊猩猩。该保护区也提供了这个岛进化的生物地理学证据。

source: UNESCO/ERI

Девственные влажно-тропические леса Суматры

Объект наследия, площадью 2,5 млн га, включает три национальных парка: Гунунг-Лейзер, Керинси-Себлат и Букит-Барисан-Селатан. Уникальное расположение парков позволило организовать систему долговременной охраны дикой природы Суматры и сбережения целого ряда исчезающих видов. На территории отмечено 10 тыс. видов растений (при этом 17 родов – эндемичны), более 200 видов млекопитающих, около 580 видов птиц (из них 465 видов являются местными, 21 вид эндемичен). Среди млекопитающих присутствуют индонезийские и суматранские эндемики, к примеру, суматранский орангутан. Биогеографические исследования территории трех парков позволяют сделать выводы относительно эволюционного развития всего острова.

source: UNESCO/ERI

Patrimonio de los bosques lluviosos tropicales de Sumatra

Este sitio tiene una superficie de 2.500.000 hectáreas y comprende los tres parques nacionales de Gunung Leuser, Kerinci Seblat y Bukit Barisan Selatan. Ofrece posibilidades óptimas para la conservación a largo plazo de la fauna y flora específicas de Sumatra, comprendidas muchas especies en peligro de extinción. En el área protegida viven 10.000 especies vegetales, de las que 17 son endémicas, así como más de 200 especies de mamíferos y unas 580 especies de aves, de las que 465 son residentes y 21 endémicas. Entre los mamíferos, hay 22 especies asiáticas que sólo se encuentran en el archipiélago indonesio y 15 son exclusivas de la región, en particular el orangután endémico de Sumatra. El paisaje del sitio aporta además un testimonio biogeográfico de la evolución de la isla.

source: UNESCO/ERI

スマトラの熱帯雨林遺産

source: NFUAJ

Tropisch Regenwoud van Sumatra

De 2,5 miljoen hectare tropisch regenwoud van Sumatra bestaat uit drie nationale parken: Gunung Leuser, Kerinci Seblat en Bukit Barisan Selatan. Het gebied heeft het grootste potentieel om de onderscheidende en diverse flora en fauna van Sumatra – waaronder veel bedreigde diersoorten – te behouden op lange termijn. Het tropisch regenwoud is de thuisbasis van naar schatting 10.000 plantensoorten (waaronder 17 inheemse geslachten), meer dan 200 soorten zoogdieren en zo'n 580 vogelsoorten, waarvan er 465 standvogel zijn. Van de zoogdieren zijn er 22 Aziatisch, die nergens anders in de archipel voorkomen. 15 beperken zich tot de Indonesische regio, waaronder de Sumatraanse orang-oetan.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parc national Bukit Barisan Selatan
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (TRHS), Indonésie, comprend trois parcs nationaux bien distincts : Gunung Leuser (GLNP), Kerinci Seblat (KSNP) et Bukit Barisan Selatan (BBSNP), et couvre une superficie totale de 2 595 124 hectares, constituant l'une des zones de conservation les plus vastes en Asie du sud-est. Le site se trouve sur la dorsale des montagnes de Bukit Barisan et présente l’un potentiels les plus importants pour la conservation à long terme du biote diversifié de Sumatra, y compris de nombreuses espèces menacées.

La biodiversité du bien est exceptionnelle tant pour le nombre des espèces que pour leur caractère unique. On y trouve quelque 10 000 espèces de plantes dont 17 genres endémiques. La diversité de la faune à TRHS est également impressionnante, avec 201 espèces de mammifères et quelque 580 espèces d'oiseaux, dont 465 sont résidentes et 21 endémiques. Parmi les espèces de mammifères, 22 sont endémiques au « hotspot » de Sundaland et 15 sont limitées à la région indonésienne, notamment l’orang-outan endémique de Sumatra. Parmi les espèces clés de mammifères, on trouve aussi le tigre de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra, l'éléphant de Sumatra et l’ours malais.

Les TRHS comprend le plus haut volcan d’Indonésie, le Gunung Kerinci (3 805 m d'altitude) et présente de nombreuses autres caractéristiques physiques d'une beauté naturelle exceptionnelle, y compris le lac Gunung Tujuh, le plus haut lac d'Asie du sud-est, de nombreux autres lacs volcaniques et glaciaires d’altitude, des fumerolles, des chutes d'eau, des systèmes de grottes et des décors rocheux abrupts. Les deux parcs nationaux de Gunung Leuser et de Bukit Barisan Selatan bordent l'océan Indien, ainsi l’amplitude altitudinale du TRHS va-t-elle des plus hautes montagnes de Sumatra au niveau de la mer. Chacune des trois aires protégées dans le TRHS présente un large étagement de la végétation, qui va de la forêt pluviale de plaine à la forêt de montagne, s'étend jusqu'à la forêt basse subalpine, les broussailles et les forêts arbustives, et couvre une étonnante diversité d’écosystèmes.

Critère (vii) : les parcs qui constituent le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra se trouvent sur la dorsale principale des montagnes de Bukit Barisan que l'on appelle les «Andes de Sumatra». Des paysages pittoresques et exceptionnels abondent à toutes les échelles. Les montagnes de chacun des sites sont une toile de fond remarquable pour les plaines habitées et développées de Sumatra. L'association de la beauté spectaculaire du lac Gunung Tujuh (le plus haut lac d'Asie du sud-est), de la splendeur du volcan géant du mont Kerinci, de nombreux petits lacs volcaniques, côtiers et glaciaires dans un décor de forêt naturelle, de fumerolles qui crachent leur fumée dans les forêts de montagne et de cascades et réseaux de grottes nombreux dans des paysages de forêts ombrophiles luxuriantes met en valeur la beauté exceptionnelle du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra.

Critère (ix) : le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra représente les blocs forestiers les plus importants de l’île de Sumatra pour la conservation de la diversité biologique des forêts de montagne et des forêts de plaine. Cette île qui possédait autrefois de vastes forêts tropicales ombrophiles, a vu celles-ci réduites, en l’espace de 50 ans seulement, à des vestiges isolés, y compris ceux qui sont à l’intérieur des trois sites proposés. L’Écosystème Leuser, y compris le Parc national de Gunung Leuser est de loin le plus grand et le plus important vestige forestier de Sumatra. Les trois parcs auraient sans aucun doute été d’importants refuges climatiques pour les espèces au cours de l’évolution et sont aujourd’hui devenus des refuges d’importance critique pour les processus futurs de l’évolution.

Critère (x) : les trois parcs qui constituent le Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra possèdent des habitats très divers et une diversité biologique exceptionnelle. Ensemble, les trois sites possèdent plus de 50% de la diversité végétale totale de Sumatra. On a recensé au moins 92 espèces endémiques locales dans le Parc national de Gunung Leuser. Le bien abrite la plus grande fleur du monde (Rafflesia arnoldi) et la plus haute fleur du monde (Amorphophallus titanium). Les forêts reliques des basses terres des sites sont très importantes pour la conservation de la biodiversité végétale et animale des forêts de plaine d’Asie du Sud-Est en disparition rapide. De même, les forêts de montagne, bien qu’elles soient moins menacées, sont très importantes pour la conservation de la végétation de montagne distinctive du bien.

Intégrité

Le bien en série est à cheval sur l'équateur et comprend trois zones protégées au niveau national bien séparées sur la dorsale de la chaine de montagnes de Bukit Barisan, depuis Aceh, au nord-ouest jusqu’à Bandar Lampung, au sud-est, qui représentent tout ou partie des trois « îles » vestiges les plus importantes des vastes forêts de Sumatra. Les processus biologiques et écologiques sont préservés dans le bien, qui contient un nombre suffisamment grand d’écosystèmes, de types de forêts, de chaînes d'altitude et de reliefs. Les caractéristiques d’une beauté exceptionnelle de Sumatra comme le Gunung Tujuh et le Gunung Kerinci font intégralement partie du site.

La forme et la taille uniques du bien offrent un habitat significatif pour la conservation in situ de milliers d'espèces de Sumatra, en particulier des espèces qui ont besoin d’un habitat étendu comme le tigre de Sumatra, l’orang-outan de Sumatra, l’éléphant de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra et le grand coucou de Sumatra. Le bien est un laboratoire vivant pour la recherche ; il contient certains des centres de recherche les plus sophistiqués d'Indonésie (Way Canguk, Ketambe et Suaq Belimbing) et accueille des collaborations internationales de haut niveau avec des institutions de renommée mondiale.


Parmi les menaces qui pèsent sur l'intégrité du bien figurent des projets de construction de routes et l'empiètement de l’agriculture. Les principaux processus qui constituent des menaces sont directement liés à l’accès fourni par les routes et à l'incapacité à appliquer efficacement les lois existantes. L'accès routier facilite l'exploitation forestière illégale, l'empiétement et le braconnage, qui constituent tous des menaces graves à l'intégrité des parcs constitutifs du bien. La collaboration avec les parties prenantes, y compris les unités de protection du Rhino (RPU), les patrouilles pour l’éléphant du WWF, la Protection et la Conservation du tigre (FFI), la Société zoologique de Londres – Conservation des tigres, a considérablement réduit les faits de braconnage. Des patrouilles conjointes avec les parties concernées, y compris officiers de police et agents des collectivités locales, et les gardes recrutés par les communautés locales, aident le ministère des Forêts à appliquer les lois existantes.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les TRHS est composé de trois parcs nationaux, et à ce titre il bénéficie du statut de zone protégée le plus élevé dans la loi indonésienne. Les trois parcs sont des terres publiques, désignées comme parcs nationaux par le gouvernement d'Indonésie, et sont gérés par la direction générale de la Protection et de la Conservation des forêts (PHKA) au sein du ministère des Forêts. Les frontières des trois composantes du bien doivent être clairement délimitées pour indiquer leur emplacement sur le terrain. Ceci est particulièrement important pour assurer une gestion efficace du bien et l’inclusion des habitats importants, toutefois seulement une proportion restreinte du périmètre du bien peut être délimitée chaque année. Pour le parc national Seblat Kerinci, l'inclusion de 14 160 hectares d’ancienne forêt de production de la zone Hook Sipurak en 2004 a retardé le récent processus de démarcation en raison la réponse négative de la part des habitants de la région.

Le bien bénéficie de plans de gestion efficaces et clairement expliqués et chacun est inclus dans la Stratégie nationale et le Plan d’action de l’Indonésie pour la biodiversité. Des forums de parties prenantes ont été établis dans chaque parc et prévoient des dialogues biannuels avec les gouvernements locaux, les ONG nationales et internationales, les populations locales et le secteur privé. Cependant, la participation et la contribution de ces acteurs varie selon les parcs, et cette question doit être traitée. La coordination renforcée pour la gestion des parcs reste une priorité en ayant conscience que des mesures de protection cohérentes et coordonnées entre les trois parcs sont essentielles à la protection effective de la flore et de la faune, et en particulier des espèces menacées.

Un décret présidentiel sur l'exploitation illicite du bois et la fermeture de scieries promulgué en 2005 a été suivi par un effort conjoint des gouvernements provinciaux et de district, ainsi que des départements de la Justice, de la Police et des Forêts. En conséquence, ces menaces sur le bien ont été pratiquement éradiquées. L’exploitation minière, qui a lieu exclusivement en dehors des limites du bien, reste une menace potentielle. A l’intérieur du bien, les unités anti-braconnage sont actives, tandis que sont menés des efforts pour réduire les conflits homme-faune spécifiques au site et pour lutter contre l’empiétement. Ce dernier demeure le problème le plus complexe et le plus difficile qui affecte le bien et des efforts sont nécessaires pour y remédier au niveau national à travers la « Kelompok Kerja Penanganan Perambahan », une task force anti-empiètement établie à l’échelle de l’Indonésie. La menace pour l’intégrité du bien du développement du réseau routier nécessite une planification efficace, des évaluations environnementales et des mesures réglementaires afin de protéger le bien contre toute atteinte à sa valeur universelle exceptionnelle.

Des patrouilles forestières régulières ont lieu dans chaque parc, ainsi que des actions spécifiques de mise en œuvre de la législation et des programmes de lutte contre l’empiètement. L’État partie a fait de l’appui financier au TRHS une priorité, afin d’améliorer la gestion in situ, en particulier pour former le personnel chargé de lutter contre le commerce illégal de la faune et l'empiètement. La taille du bien, tout en offrant un certain degré de protection, nécessite d’augmenter les patrouilles et les ressources humaines en quantité suffisante afin de couvrir le bien de manière adéquate et de mettre en place un système de surveillance basé sur un SIG efficace pourrait aider à cet égard. Le recrutement de gardes forestiers locaux est également encouragé. Les espèces envahissantes constituent également un nouveau problème de gestion qui apparait dans certaines parties du bien.

Description longue
[Uniquement en anglais]

This serial World Heritage site comprises three widely separated nationally protected areas along the Bukit Barisan mountain range, which runs along the western side of the island of Sumatra. The sites are Gunung Leuser National Park in the northern provinces of Nanggroe Aceh Darussalam and Sumatra Utara; Kerinci Sablat National Park in the south-central provinces of Sumatra Barat, Jambi, Sumatra Selatan and Benkulu; and Bukit Barisan Selatan National Park in the far southern provinces of Sumatra Selatan, Bengkulu and Lampung, partly bordering the south-west coast.

The composite site, straddles the equator along the Bukit Barisan mountain range. This runs 1,650 km down the western side of the island studded with active volcanoes. The eastern side of Sumatra is predominantly lowland and in the past has periodically been linked to the Asian mainland.

Gunung Leuser National Park in the north is 150 km long, over 100 km wide and is predominantly mountainous. It covers most of the West Barisan, West Alas and East Barisan ranges and is almost divided by the Alas valley graben. Kerinci Sablat National Park in the centre extends 350 km down the spine of the Bukit Barisan. Three-quarters of the park is steep. Its highest point is the magnificent Gunung Kerinci - at 3,805 m, the highest peak in Sumatra and highest volcano in Indonesia. It is active. Nearby Gunung Tujuh is an outstandingly beautiful crater lake at 1,996 m. Bukit Barisan Selatan National Park is also 350 km long but only 45 km wide on average. The northern two-thirds are mountainous, averaging 1,500 m with a high point at Gunung Pulung of 1,964 m. The southern half is lower; 90 km of it is a peninsula and the park borders the sea for half its length. Dozens of rivers originate in the park and there are several lakes and hot springs. 

The Indonesian archipelago contains 10% of the world's flowering plants and Sumatra, the third largest island, is the location of the Sumatran Islands Lowland and Montane Forests Ecoregion and part of the WWF's Sundaland hotspot. Its forests are among the largest tropical rainforests in South-East Asia, comparable with those of Borneo and Papua New Guinea.

Animal diversity in Sumatra is impressive, with some 180 mammal species in the nominated sites, and some 450 bird species.

Sumatra has a high level of endemism, which is well represented in the nominated sites. It is evidence of the land bridge/barrier between the Sumatran biota and that of mainland Asia due to changes in sea level. Some of the animal distributions may also be evidence of the effect of the Mount Toba tuff eruptions 75,000 years ago. The Sumatran orangutan for example, is not found south of Lake Toba nor the Asian tapir north of it. The altitudinal range and connections between the diverse habitats in these areas must have facilitated the ongoing ecological and biological evolution. Key mammals of the parks are the Sumatran tiger, Sumatran rhino, orangutan, Sumatran elephant; also Malayan sun-bear and the endemics Sumatran grizzled langur, Hoogerwerf's rat. Rare birds noted in the site's nomination are Sumatran ground cuckoo, Rueck's blue flycatcher, Storm's stork and white-winged duck.

Source : UNESCO/CLT/WHC