English Français
Aidez maintenant !

Capitales et tombes de l’ancien royaume de Koguryo

Capital Cities and Tombs of the Ancient Koguryo Kingdom

The site includes archaeological remains of three cities and 40 tombs: Wunu Mountain City, Guonei City and Wandu Mountain City, 14 tombs are imperial, 26 of nobles. All belong to the Koguryo culture, named after the dynasty that ruled over parts of northern China and the northern half of the Korean Peninsula from 277 BC to AD 668. Wunu Mountain City is only partly excavated. Guonei City, within the modern city of Ji’an, played the role of a ‘supporting capital’ after the main Koguryo capital moved to Pyongyang. Wandu Mountain City, one of the capitals of the Koguryo Kingdom, contains many vestiges including a large palace and 37 tombs. Some of the tombs show great ingenuity in their elaborate ceilings, designed to roof wide spaces without columns and carry the heavy load of a stone or earth tumulus (mound), which was placed above them.

Capitales et tombes de l’ancien royaume de Koguryo

Ce site comprend les vestiges archéologiques de 3 villes et 40 tombeaux : la ville de montagne de Wunu, la ville de Guonei et la ville de montagne de Wandu, 14 tombeaux impériaux et 26 tombeaux de nobles. Tous appartiennent à la culture koguryo qui doit son nom à la dynastie qui régna sur une partie de la Chine septentrionale et sur la moitié septentrionale de la péninsule coréenne entre 277 av. J.-C. et 668 apr. J.-C. La ville de montagne de Wunu n’a été que partiellement dégagée par les fouilles. La ville de Guonei, située sur le territoire de la ville moderne de Ji-an, joua le rôle de capitale secondaire après le transfert de la capitale principale de Koguryo à Pyongyang. La ville de montagne de Wandu, l’une des capitales du royaume de Koguryo, contient de nombreux vestiges dont un vaste palais et 37 tombeaux. Certains tombeaux renferment des plafonds à l’architecture savante, conçus pour coiffer de vastes espaces sans colonnes et supporter la lourde dalle de pierre ou le tertre qui les surmontait.

عواصم مملكة كوغوريو القديمة وقبورها

يتضمّن هذا الموقع آثار 3 مدن و40 مقبرة، وهي مدينة وونو الجبلية، مدينة غووناي ومدينة واندو الجبلية، و14 قبراً إمبراطورياً و26 مقبرة نبلاء. وينتمي جميعها إلى ثقافة كوغوريو التي يُنسب اسمها إلى السلالة التي حكمت جزءاً من الصين الشماليّة والنصف الشمالي لشبه الجزيرة الكوريّة بين عامي 277 ق.م و668 ب.م. ولم تكشف أعمال التنقيب سوى عن جزء من مدينة وونو الجبلية. أمّا مدينة غووناي الواقعة على أرض مدينة جيان الحديثة، فأدّت دور العاصمة الثانوية بعد نقل العاصمة الأساسيّة من كوغوريو إلى بيونغ يانغ. ومدينة واندو الجبلية وهي إحدى عواصم مملكة كوغوريو تتضمن آثاراً عديدةً ومنها قصر شاسع و37 مقبرة. لبعض المقابر سقف ذات هندسة مبتكرة ولقد صُممت لتغطي المساحات الشاسعة الخالية من الأعمدة ولسند الأرض الصخريّة أو الجثوة التي تعلوها.

source: UNESCO/ERI

高句丽王城、王陵及贵族墓葬

此遗址包括3座王城和40座墓葬的考古遗迹:五女山城、国内城、丸都山城,14座王陵及26座贵族墓葬。这些都属于高句丽文化,从公元前37年到公元668年,高句丽王朝一直统治中国北部地区和朝鲜半岛的北部,这里的文化因此而得名。五女山城是唯一部分挖掘的王城。国内城位于今天的集安市内,在高句丽迁都平壤之后,与其他王城相互依附共为都城。丸都山城是高句丽王朝的都城之一,城内有许多遗迹,其中包括一座雄伟的宫殿和37座墓葬。一些墓葬的顶部设计精巧,无需支柱就可支撑宽敞的墓室,还能承载置于其上的石冢或土冢。

source: UNESCO/ERI

Столичные города и гробницы древнего царства Когурё

В объект наследия включены руины трех древних горных городов (Уну, Гуонэй и Ваньду) и 40 гробниц императоров и знати. Все эти памятники относятся к культуре Когурё, названной так по имени династии, правившей на территории части северного Китая и северной половины Корейского полуострова с 37 г. до н.э до 668 г. н.э.

source: UNESCO/ERI

Capitales y tumbas del antiguo reino Koguryo

Este sitio comprende los vestigios arqueológicos de tres ciudades –Monte Wunu, Guonei y Monte Wandu– y de 40 tumbas, en las que fueron enterrados 14 soberanos y 26 nobles. Todos estos vestigios pertenecen a la cultura koguryo, que recibe su nombre de la dinastí­a que reinó desde 277 a.C. hasta 668 d.C. en una parte del norte de China y en la mitad septentrional de la Pení­nsula de Corea. Las excavaciones de la ciudad del Monte Wunu sólo se han efectuado en parte. La ciudad de Guonei, cuyos restos se hallan en el perí­metro de la moderna ciudad de Ji“™an, desempeñó la función de capital secundaria, después de que los Koguryo desplazasen su capital principal a Pyongyang. Otra de las capitales del reino de los Koguryo, la ciudad del Monte Wandu, posee numerosos vestigios, entre los que figuran un vasto palacio y 37 tumbas. Algunos de estos mausoleos poseen techumbres muy perfeccionadas que se concibieron para cubrir espacios amplios sin necesidad de recurrir a columnas, y también para soportar el enorme peso de la piedra o del montí­culo de tierra (túmulo) que se poní­an encima.

source: UNESCO/ERI

古代高句麗王国の首都と古墳群

source: NFUAJ

Hoofdsteden en tombes van het oude Koguryo koninkrijk

Dit gebied omvat de archeologische overblijfselen van drie steden – Wunushan, Guonei en Wandushan – en 40 tombes, waarvan 14 keizerlijke graven en 26 graven van edelen. Ze behoren allemaal tot de Koguryo cultuur, genoemd naar de dynastie die heerste over delen van Noord-China en het noordelijk deel van de Koreaanse schiereilanden van 277 voor Christus tot 668 na Christus. Wunushan is slechts gedeeltelijk opgegraven. Guonei – gelegen in de moderne stad Ji'an – was een soort reservehoofdstad, nadat de hoofdstad Koguryo verhuisde naar Pyongyang. Wandushan was een van de hoofdsteden van het Koguryo koninkrijk, hiervan resteren vele vestingwerken, inclusief een groot paleis en 37 graven.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Capitales et tombes de l’ancien royaume de Koguryo
Justification d'inscription

Critère (i) : Les tombes représentent un chef d’oeuvre du génie créateur humain pour leurs peintures murales et leurs structures.

Critère (ii) : Les Capitales et tombes de l’ancien royaume de Koguryo sont un premier exemple de villes de montagne, plus tard imité par des cultures voisines. Les tombes, et en particulier la grande stèle et une longue inscription sur l’une des tombes, montrent l’influence de la culture chinoise sur le peuple de Koguryo (qui n’a jamais développé sa propre écriture). Les peintures à l’intérieur des tombes témoignent de compétences artistiques et d’un style propre et sont aussi un exemple d’influence importante sur d’autres cultures.

Critère (iii) : Les capitales et les tombes de l’ancien royaume de Koguryo constituent un témoignage exceptionnel de la civilisation disparue de Koguryo.

Critère (iv) : Le système des capitales, représenté par la ville de Guonei et la ville de montagne de Wandu, a également influencé la construction ultérieure d’autres capitales par le régime de Koguryo ; les tombes de Koguryo constituent des exemples exceptionnels de l’évolution de la construction funéraire en dalles de pierre empilées surmontées de terre.

Critère (v) : Les capitales du royaume de Koguryo représentent une fusion parfaite de la création humaine et de la nature - rochers, forêts et fleuves.

Description longue

Le site classé sur la Liste du patrimoine mondial représente un témoignage exceptionnel de la civilisation disparue de Koguryo. Les villes de ce royaume offrent un exemple précoce de villes de montagne, qui devait être imité plus tard par les cultures voisines. Les tombes, qui ont notamment livré d'importantes stèles et une longue inscription, montrent l'impact de la culture chinoise sur celle de Koguryo (qui ne développa jamais de forme d'écriture qui lui soit propre). Les peintures des tombes, qui témoignent de la présence d'artistes talentueux et dotés d'un style spécifique, ont également exercé une influence importante sur d'autres cultures.

Le système de capitales représenté par Guonei et par la ville de montagne de Wandu a également influencé la construction des capitales construites plus tard par ce même régime ; les tombes offrent de remarquables exemples d'évolution des structures funéraires en terre et en pierraille.

Le site classé renferme les vestiges archéologiques de trois villes, la ville de montagne de Wunu, qui n'a été qu'en partie fouillée, la ville de Guonei et la ville de montagne de Wandu, ainsi que 40 tombes, dont 14 d'empereurs et 26 de nobles. Toutes appartiennent à la culture de Kogoruyo, qui reçut ce nom de la dynastie qui régna sur différentes parties de la Chine du Nord et sur la moitié nord de la péninsule de Corée de 37 av. J.-C. à 668 apr. J.-C.

De toutes les villes médiévales du nord-est de l'Asie, Guonei et la ville de montagne de Wandu se distinguent toutes deux par le caractère exceptionnel de leur plan et de leur construction. Elles témoignent de la brillante civilisation de Koguryo avant qu'elle ne disparaisse au terme d'une longue existence. Ces deux centres de la culture ancienne et moyenne de Koguryo (Ier -Ve siècle apr. J.-C.), la ville de plaine et la ville de montagne, se complétaient l'une l'autre et fonctionnaient ensemble comme capitale. Guonei a également joué un rôle de capitale secondaire après le déplacement de la principale capitale de Koguryo à Pyongyang ; c'est l'une des rares villes de plaine à présenter un mur d'enceinte encore debout aujourd'hui.

La ville de montagne de Wandu renferme de nombreux vestiges, dont un grand palais et 37 tombes ; certaines d'entre elles présentent des plafonds élaborés créés pour couvrir de larges espaces dépourvus de colonnes et supporter le poids considérable du monticule de pierres ou de terre qui les surmontait. La ville, construite au flanc de la montagne, et dessinée rationnellement, matérialise pleinement la fusion harmonieuse de l'environnement naturel et de la création humaine.

En plus de ces villes, la culture de Koguryo nous a laissé près de 7 000 tombes (les anciennes tombes Donggou) situées dans la plaine de Tonggou, qui est environnée de montagnes. Parmi ces tombes, les dix grandes tombes impériales, dont la tombe du Général et la tombe Taiwang, ainsi qu'un grand nombre de tombes peintes aristocratiques, représentent la plus pure expression de l'art et de l'architecture de Koguryo.

La stèle Haotaiwang, à l'est de la tombe de Taiwang, présente une inscription en caractères chinois. C'est le plus long texte écrit de Koguryo connu à ce jour. Le mélange entre la culture locale et les cultures limitrophes, notamment celles des plaines centrales de la Chine, est largement attesté par ce bien.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Le royaume de Koguryo vit le jour sous la forme d'une puissance régionale et d'un groupe ethnique en 37 avant J.-C., avec la construction de sa première capitale, la cité de montagne de Wunu. Trente ans plus tard, la capitale fut transférée à Guonei, puis en 427 après J.-C. à Pyonyang, aujourd'hui capitale de la République démocratique populaire de Corée.

Guonei et Wandu furent les centres économiques, politiques et culturels du Koguryo pendant des centaines d'années. Guonei fut détruite en 197 après J.-C., lorsque le Koguryo fut vaincu par une autre puissance. La cité de Wandu fut construite en 209 après J.-C. Les deux villes ont été endommagées pendant des guerres et reconstruites à plusieurs reprises.

Après le transfert de la capitale à Pyongyang, Guonei fut considérée comme capitale secondaire. Elle fut alors désertée pendant longtemps, puis restaurée après la fondation de la ville moderne de Ji'an en 1902. Les vestiges de Wunu furent restaurés en 1999 et 2002.

Les sites des villes historiques sont classés comme monuments protégés depuis la seconde moitié du XXe siècle et, en 1983, tous les résidents de la ville de Wandu nouvellement construite ont été déplacés.

On connaît des milliers de tombes Koguryo. Les premières fouilles remontent à l'époque de l'occupation japonaise, pendant la Seconde Guerre mondiale. La République populaire de Chine attachait une grande importance à leur protection, leur étude et leur conservation.

Source : évaluation des Organisations consultatives