English Français

Ensemble du couvent Novodievitchi

Ensemble of the Novodevichy Convent

The Novodevichy Convent, in south-western Moscow, built in the 16th and 17th centuries in the so-called Moscow Baroque style, was part of a chain of monastic ensembles that were integrated into the defence system of the city. The convent was directly associated with the political, cultural and religious history of Russia, and closely linked to the Moscow Kremlin. It was used by women of the Tsar’s family and the aristocracy. Members of the Tsar’s family and entourage were also buried in its cemetery. The convent provides an example of the highest accomplishments of Russian architecture with rich interiors and an important collection of paintings and artefacts.

Ensemble du couvent Novodievitchi

Le couvent Novodievitchi, au sud-ouest de Moscou, fut édifié durant le XVIe et le XVIIe siècle dans le style baroque moscovite. Il faisait partie d’un ensemble monastique s’inscrivant dans le système de défense de la ville. Le couvent a été directement associé à l’histoire politique, culturelle et religieuse de la Russie, et plus étroitement encore au Kremlin de Moscou. Il était fréquenté par des femmes de la famille du tsar et de l’aristocratie. Des membres de la famille et de l’entourage du tsar reposent dans son cimetière. Le couvent offre un des exemples les plus brillants de l’architecture russe, avec ses intérieurs richement ornés et une vaste collection de peintures et d’objets précieux.

تجمّع دير نوفوديفيتشي

يقع دير نوفوديفيتشي جنوب غرب موسكو ولقد جرى تشييده بين القرنين السادس والسابع عشر على نسق غريب خاصٍ بموسكو. وهو كان جزءاً من أديرة تندرج ضمن نظام الدفاع عن المدينة. ارتبط الدير مباشرةً بتاريخ روسيا السياسي والثقافي والديني واتصل بالكرملين وموسكو. وكانت ترتاده النساء من أسرة القيصر والأرستقراطية. ويُشكّل الدير بأجزائه الداخليّة الغنيّة بالزينة وبمجموعة لوحاته وأغراضه الثمينة أمثلةً ساطعةً عن الهندسة الروسيّة.

source: UNESCO/ERI

新圣女修道院

新圣女修道院坐落于莫斯科的西南面,建于16世纪至17世纪,是莫斯科市纳入防御体系的一系列修道院建筑的一部分。该修道院与俄罗斯的政治、文化和宗教历史直接相关,同莫斯科的克里姆林宫紧密相连,供沙皇家族及贵族的妇女使用。沙皇家族的成员和后代也被埋在修道院的墓场。该女修道院的内部装饰华丽,收集了重要的绘画艺术品,是俄罗斯最高建筑成就的典范。

source: UNESCO/ERI

Ансамбль Новодевичьего монастыря (Москва)

Новодевичий монастырь, расположенный на юго-западе Москвы, создавался на протяжении XVI-XVII столетий и являлся одним из звеньев в цепочке монастырских ансамблей, объединенных в оборонную систему города. Монастырь был тесно связан с политической, культурной и религиозной жизнью России, а также с Московским Кремлем. Здесь были пострижены в монахини и погребены представительницы царской фамилии, знатных боярских и дворянских родов. Ансамбль Новодевичьего монастыря является одним из шедевров русского зодчества (стиль «московское барокко»), а его интерьеры, где хранятся ценные коллекции живописи и произведений декоративно-прикладного искусства, отличаются богатым внутренним убранством.

source: UNESCO/ERI

Conjunto conventual de Novodevichy

Edificado en los siglos XVI y XVII, en estilo barroco moscovita, el Convento de Novodevichy, situado al suroeste de Moscú, fue uno de los tantos eslabones de la cadena de monasterios que formaban parte del sistema defensivo de la ciudad. Este convento estuvo directamente vinculado a la historia política, cultural y religiosa de Rusia, y mantuvo sobre todo lazos muy estrechos con el Kremlin de Moscú, ya que fue frecuentado por mujeres de la familia del zar y de la aristocracia. Algunos miembros y allegados de la familia del zar fueron enterrados en su cementerio. El convento es uno de los más bellos ejemplos de las realizaciones de la arquitectura rusa y en sus aposentos ricamente decorados alberga una importante colección de pinturas y obras de arte.

source: UNESCO/ERI

ノヴォデヴィチ女子修道院群
モスクワの南西にあるノヴォデヴィチ女子修道院は、16~17世紀にクレムリンの出城として建築されたが、都市の防衛体制の一環として、隣接する修道院郡の一部に統合された。クレムリンに近接していることからロシアの政治的、文化的および宗教的な歴史と直接結びついた経緯がある。旧ロシア皇帝や貴族の女性たちによって使用され、墓地には皇帝の家族や側近のみならず、ゴーゴリやチェーホフなど多くの著名人も埋葬されている。ノヴォデヴィチ女子修道院は、ロシア建築を代表する最高の作例であり、豊かな内装とともに、壁画や芸術品などの重要なコレクションが保管されている。

source: NFUAJ

Kloostercomplex Novodevichy

Het Novodevichy klooster ligt in het zuidwesten van Moskou. Het is gebouwd in de 16e en 17e eeuw in de zogenoemde barokstijl van Moskou en maakte deel uit van een keten van kloostercomplexen. Het klooster werd direct in verband gebracht met de politieke, culturele en religieuze geschiedenis van Rusland en was nauw verbonden met het Kremlin in Moskou. Het complex werd gebruikt door vrouwen van de familie van de tsaar en de adel en op de begraafplaats van het klooster zijn familieleden en verwanten van de tsaar begraven. Het Novodevichy klooster toont hoogstaande Russische architectuur, met overdadige interieurs en belangrijke collecties schilderijen en kunstvoorwerpen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Ensemble du couvent Novodievitchi © OUR PLACE The World Heritage Collection
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le couvent Novodievitchi, situé dans la partie sud-ouest de la ville historique de Moscou, au gué de la Moscova, a été fondé par le grand-duc Vassili III dans les années 1520 et faisait partie d’un réseau d’ensembles monastiques s’inscrivant dans le système défensif de la ville. Il représente un exemple exceptionnel de l’architecture orthodoxe. Cet ensemble consiste en 14 édifices, dont 8 cathédrales (un sanctuaire, 4 églises, un beffroi avec l’église de Barlaam et Josaphat et deux chapelles) et plusieurs bâtiments résidentiels et de service. Le monastère est parfois appelé « le Kremlin de Moscou en miniature ». Son plus ancien bâtiment est une cathédrale en pierre dédiée à l’icône de la Vierge de Smolensk, construite en 1524–1525, à la manière de la cathédrale de l’Assomption du Kremlin de Moscou.

Le couvent est la seule maison de religieux qui ait servi en même temps de forteresse. Aux XVI-XVIIIe siècles, ce couvent était celui qui était choisi pour les femmes de la dynastie tsariste et des riches familles de boyards et de nobles pour qu’elles prennent le voile. Le couvent Novodievitchi entretenait des liens étroits avec le Kremlin et est directement associé à l’histoire politique, culturelle et religieuse de la Russie, aux évènements historiques majeurs et à d’importants personnages historiques de l’État russe, dont Ivan le Terrible, Boris Godounov et le Temps des troubles du début du XVIIe siècle, le père de Pierre le Grand, Alexis Mikhaïlovitch ainsi que sa fille, la princesse Sophie Alexeïevna, et sa lutte pour le pouvoir menée contre le futur empereur Pierre 1er, et la guerre patriotique contre Napoléon en 1812.

Du fait de sa nature élitiste, le couvent abrite des exemples de la plus haute architecture, et de riches intérieurs. Construit à la fin du XVIIe siècle, le monastère est un des exemples les plus remarquables et représentatifs du style dit « baroque muscovite », ayant mieux conservé son intégrité que tout autre monastère reconstruit à Moscou.

Le couvent est une pièce maîtresse de la partie sud-ouest de la ville historique de  Moscou et de la Moscova et a une grande valeur urbanistique. Bien que le caractère de l’environnement urbain de la ville ait profondément changé, le couvent continue à faire partie intégrante du paysage, contrairement à d’autres ensembles monastiques.  

Le couvent est clos par un haut mur de maçonnerie, pourvu de douze tours et de portes d’entrée au nord et au sud. Il est organisé suivant deux grands axes et son principal point focal, la cathédrale de Smolensk, est situé à leur croisement. Elle est dédiée au sanctuaire le plus vénéré de l’orthodoxie russe, l’icône de la Vierge de Smolensk « Hodigitria » et est le plus ancien bâtiment en pierre du couvent. L’intérieur de la cathédrale est unique par sa réalisation, sa profusion de couleurs et ses peintures murales bien préservées, qui furent créées à la fin du XVIe siècle, sous le règne de Boris Godounov. Un des élément complètement intact est l’iconostase à cinq animaux dans son encadrement de bois, typique du baroque moscovite, et créée en 1683-1685, avec ses sculptures décorées dorées.

Parmi les autres édifices importants du couvent figure le clocher construit en 1683-1690. Il n’en existe pas d’analogues dans les anciens couvents russes ni dans d’autres bâtiments du style baroque moscovite. En raison de sa grande hauteur (72m), de sa position inhabituelle, de ses proportions élégantes et de ses magnifiques décorations, le clocher a toujours été le principal élément se dressant à la verticale dans toute la partie ouest de la ville historique de Moscou, contribuant ainsi à la valeur urbanistique du couvent.

La nécropole du couvent Novodievitchi vit le jour au XVIe siècle et devint, les siècles suivants, un site funéraire pour la noblesse et les citoyens les plus honorables. À partir de 1898, un nouveau cimetière à l’extérieur du mur sud du couvent servit de lieu de sépulture pour les intellectuels russes les plus en vue, ainsi que pour des personnalités de la vie politique et militaire. Ce cimetière est l’une des nécropoles historiques les plus remarquables qui soient préservées en Russie.

Critère (i) : Le couvent Novodievitchi est l’exemple le plus exceptionnel qui soit du style dit « baroque muscovite », à la mode dans la région de Moscou. Outre sa magnifique architecture et ses détails décoratifs, le site se caractérise par ses valeurs urbanistiques.

Critère (iv) : Le couvent Novodievitchi est un exemple exceptionnel d’ensemble monastique magnifiquement préservé, particulièrement représentatif du style architectural baroque moscovite de la fin du XVIIe siècle.

Critère (vi) : L’ensemble du couvent Novodievitchi intègre la nature politique et culturelle du site actuel du patrimoine mondial du Kremlin de Moscou. En lui-même, il est étroitement associé à l’orthodoxie russe, ainsi qu’à l’histoire de la Russie, tout particulièrement du XVIe et du XVIIe siècle.

Intégrité

L’ensemble du couvent Novodievitchi possède tous les détails et attributs nécessaires pour exprimer sa valeur universelle exceptionnelle. Il a préservé ses dimensions originales qui le distinguent d’autres anciens couvents russes.

Le couvent est demeuré intact, essentiellement du fait de son utilisation comme musée au XXe siècle, tandis que d’autres ensembles furent utilisés de façon abusive ou simplement détruits. La composition de l’ensemble, ses édifices et ses tombes historiques ont été conservés.

L’intégrité de l’ensemble est garantie par les limites approuvées pour le bien et sa zone tampon. Les facteurs négatifs sont, entre autres, la densité de la circulation routière à proximité, causant une pollution atmosphérique, de même qu’une éventuelle activité de construction dans la zone tampon, qui est susceptible d’avoir un effet néfaste sur la disposition historique de l’ensemble dans l’espace de la ville.

Authenticité

Le couvent Novodievitchi est authentique dans la mesure où il n’a subi aucune destruction et aucune reconstruction. De plus, l’ensemble a intégralement conservé sa disposition générale ainsi que ses édifices individuels. Il a également été restitué à une fonction proche de sa fonction d’origine. Les édifices religieux remplissent aujourd’hui une fonction liturgique, les structures monastiques sont habitées par des moines et les bâtisses résidentielles ostentatrices jouent aujourd’hui un rôle culturel, en tant que musée.

Tout au long de son existence, les édifices de cet ensemble ont été restaurés à plusieurs reprises. En 1890‑1900, l’architecte S.K Rodionov réalisa des travaux de restauration pour le couvent. En coopération avec I.P. Mashkov, un architecte célèbre et un chercheur spécialisé dans l’architecture de l’ancienne Russie, S.K. Rodionov a restauré la cathédrale de Smolensk et nettoyé les couleurs à l’huile des peintures murales.

L’ensemble a fait l’objet de travaux de restauration à la fin du XXe siècle, mais ceux-ci n’ont impliqué aucune copie. Ces travaux ont été précédés par un examen minutieux des monuments. Le processus de restauration dû à l’architecte  N.C.Romanov s’est caractérisé par un haut niveau de performance et de fiabilité scientifiques. Les travaux réguliers de restauration et de conservation, associés au suivi effectué par des organismes autorisés, assurent la préservation de l’authenticité.  

Eléments requis en matière de protection et de gestion

L’ensemble du couvent Novodievitchi est un monument historique et culturel d’importance fédérale, qui est protégé par le gouvernement (loi fédérale du 25.06.2002 No 73-FZ « sur les sites du patrimoine culturel (monuments historiques et culturels) de nations de la fédération de Russie). Conformément au décret présidentiel de la fédération de Russie, il est inclus dans les biens culturels spécialement protégés de nations de la fédération de Russie. Le statut de bien culturel exceptionnel de la fédération de Russie qui lui a été attribué en 2013 permet de prendre des dispositions du plus haut niveau de protection juridique pour des monuments concernés.

L’approbation de la zone tampon protégée de l’ensemble du couvent Novodievitchi joue un rôle décisif dans la préservation de l’intégrité visuelle du paysage et contribue à préserver l’unité du bien et de son cadre dans des conditions d’aménagement constant du bien. Il conviendrait d’accorder une grande attention à l’instauration d’une coordination efficace entre les autorités et la communauté culturelle locale, à l’acceptation d’une planification concernant la stratégie d’aménagement du bien, aux problèmes de protection du paysage historique et au développement d’itinéraires culturels et historiques conduisant à l’ensemble du couvent Novodievitchi. Il est urgent d’identifier des caractéristiques spécifiques aux sites importants du bien et de créer des formes juridiques pour leur utilisation.

Le plan de gestion du bien du patrimoine mondial “Ensemble du couvent Novodievitchi” sera un outil important pour la conservation de la valeur universelle exceptionnelle et  la coordination de toutes les parties prenantes. Actuellement, les monuments de cet ensemble sont librement utilisés par l’éparchie de Moscou de l’Église orthodoxe russe, qui assiste le ministère de la Culture de la fédération de Russie en ce qui concerne le suivi, la préservation et la restauration du bien. Les bâtiments de l’ensemble sont équipés d’un dispositif de vidéo surveillance et de systèmes de sécurité et d’alarme anti-incendie. Avant de recevoir le financement de l’État, l’éparchie de Moscou de l’Église orthodoxe russe supporte les dépenses liées à la protection et à l’entretien du bien.

Une stratégie à long terme définit les moyens de protection et de gestion axés sur la prévention de menaces graves pesant sur le bien, la réduction de sa vulnérabilité et l’éventualité de modifications négatives de l’authenticité et de l’intégrité de l’ensemble. Il s’agit notamment des moyens suivants : un système de gestion juridique conjoint et efficace et la coopération des principales parties prenantes, comprenant des organisations municipales, régionales, fédérales, non-gouvernementales et religieuses, des fonds, des établissements universitaires et scolaires et la population locale ; la gestion de ressources ; une combinaison novatrice de la conservation, restauration, muséification et du développement durable du territoire du bien ; l’activité du musée de l’éparchie de Moscou de l’Église orthodoxe russe ; la création de programmes éducatifs ; l’introduction rapide de tourisme culturel, scientifique et de pèlerinage ; ainsi que la combinaison de méthodes traditionnelles et innovantes de conservation et de présentation de la  valeur universelle exceptionnelle de l’ensemble du couvent Novodievitchi.