English Français
Aidez maintenant !

Centres historiques de Stralsund et Wismar

Historic Centres of Stralsund and Wismar

The medieval towns of Wismar and Stralsund, on the Baltic coast of northern Germany, were major trading centres of the Hanseatic League in the 14th and 15th centuries. In the 17th and 18th centuries they became Swedish administrative and defensive centres for the German territories. They contributed to the development of the characteristic building types and techniques of Brick Gothic in the Baltic region, as exemplified in several important brick cathedrals, the Town Hall of Stralsund, and the series of houses for residential, commercial and crafts use, representing its evolution over several centuries.

Centres historiques de Stralsund et Wismar

Les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte de la Baltique de l'Allemagne du Nord, étaient d'importants centres commerciaux de la ligue hanséatique aux XIVe et XVe siècles. Passées sous l'autorité suédoise et devenues des postes de défense de la Suède sur les territoires allemands aux XVIIe et XVIIIe siècles, elles contribuèrent au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du « Gothique brique » de la région de la Baltique. On en trouve des exemples dans plusieurs grandes cathédrales en brique, l'hôtel de ville de Stralsund et une série de bâtiments à usages résidentiel, commercial et artisanal, représentant son évolution sur plusieurs siècles.

سترالسوند وفيسمار التاريخيتان

كانت مدينتا فيسمار وسترالسوند اللتان تعودان إلى القرون الوسطى والواقعتان على ساحل بحر البلطيق في ألمانيا الشمالية مركزين تجاريين غاية في الأهمية أيام رابطة الهانزا في القرنين الرابع عشر والخامس عشر. وخضعتا للسلطة السويدية وأصبحتا مراكز دفاع للسويد على الأراضي الألمانية في القرنين السابع عشر والثامن عشر. وقد ساهمت هاتان المدينتان في تطوير أنواع عديدة من المباني المميزة وتقنيات البناء القرميدي القوطي الخاصة بمنطقة البلطيق. نجد أمثلة من هذا القبيل في عدد من الكاثدرائيات الكبيرة القرميدية وبلدية سترالسوند ومجموعة مباني سكنيّة أو تجاريّة أو حرفيّة تعكس عن تطوّرها عبر القرون.

source: UNESCO/ERI

施特拉尔松德与维斯马历史中心

维斯马和施特拉尔松德这两座中世纪的老城位于德国北部波罗的海沿岸,是公元14世纪至15世纪汉萨同盟(the Hanseatic League)的主要贸易中心。公元17世纪至18世纪,这里曾是日尔曼领土的瑞典管理和防御中心。这两座老城展示了波罗的海地区建筑的砖结构哥特式风格,这集中体现在当地数个主要的砖结构教堂、施特拉尔松德市政厅以及其他一系列居民住宅、商店和手工业作坊上,这些建筑向世人讲述着这两座老城数个世纪以来的变迁。

source: UNESCO/ERI

Исторические центры городов Штральзунд и Висмар

Средневековые города Висмар и Штральзунд, расположенные на Балтийском побережье в северной Германии, были важными торговыми центрами Ганзейского союза в XIV-XV вв. В XVII-XVIII вв. они стали административными и оборонительными форпостами Швеции на германских территориях. Эти города внесли вклад в развитие характерных типов зданий и строительной техники «кирпичной готики» Балтийского региона, что видно на примерах нескольких кафедральных соборов из кирпича, городской ратуши Штральзунда и целого ряда зданий жилого, торгового и производственного назначения, представляющих эволюцию местной архитектуры на протяжении нескольких столетий.

source: UNESCO/ERI

Centros históricos de Stralsund y Wismar

En los siglos XIV y XV, las ciudades medievales de Wismar y Stralsund, situadas en la costa báltica de la Alemania septentrional, fueron centros comerciales importantes de la Liga Hanseática. Durante los siglos XVII y XVIII, bajo la dominación de Suecia, se convirtieron en centros administrativos y militares de este país en territorio alemán. Ambas ciudades contribuyeron al auge de la construcción de edificios característicos del “gótico de ladrillo” de la región del Báltico y al desarrollo de las técnicas arquitectónicas. Varias catedrales, el ayuntamiento de Stralsund y una serie de edificios de uso residencial, comercial y artesanal son representativos de la evolución de ese estilo arquitectónico a lo largo de los siglos.

source: UNESCO/ERI

シュトラールズント及びヴィスマルの歴史地区

source: NFUAJ

Historische centra van Stralsund en Wismar

De middeleeuwse steden Wismar en Stralsund liggen aan de Baltische kust van Noord-Duitsland. Het waren belangrijkste handelscentra van het Hanzeverbond in de 14e en 15e eeuw. In de 17e en 18e eeuw werden het Zweedse administratieve en defensieve centra voor de Duitse gebieden. De steden hebben bijgedragen aan de ontwikkeling van de karakteristieke bouwvormen en -technieken van de baksteengotiek in de Baltische regio. De historische centra tonen de ontwikkeling van deze gotiekstijl gedurende meerdere eeuwen. Dit is zichtbaar in een aantal belangrijke bakstenen kathedralen, het stadhuis van Stralsund en in de reeks huizen voor residentieel, commercieel en ambachtelijk gebruik.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centres historiques de Stralsund et Wismar © Silvan Rehfeld
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse 

Fondées au XIIIe siècle, les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte Baltique de l'Allemagne du Nord, représentent des structures commerciales différents mais complémentaires parmi les centres de premier plan de la partie wende de la Ligue hanséatique, du XIIIe au XVe siècle. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les villes devinrent des centres administratifs et de défense au sein du royaume de Suède, contribuant au développement de l'art militaire et intégrant d’autres influences culturelles.

Les villes ont contribué au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du gothique de brique de la région de la Baltique, qui utilise des briques cuites. Sur les principales hauteurs, les briques pouvaient être moulées selon différentes formes décoratives, permettant ainsi une architecture extrêmement élaborée. On en trouve des exemples dans plusieurs églises, dans l’Hôtel de ville de Stralsund et dans une série de bâtiments à usage résidentiel, commercial et artisanal, représentant une évolution sur plusieurs siècles. La typologie des maisons, telles que la Dielenhaus et le Kemläden, s’est développée au XIVe siècle et est devenue caractéristique de nombreuses villes hanséatiques.

Wismar a préservé son port médiéval, tandis que l'emplacement insulaire de Stralsund est resté inchangé depuis le XIIIe siècle. À ce jour, la silhouette particulière de Stralsund est caractérisée par ses bâtiments remarquables de gothique de brique.

Critère (ii) : Wismar et Stralsund, au premier plan des villes de la partie wende de la Ligue hanséatique du XIIIe au XVe siècle, et grands centres administratifs et de défense du royaume de Suède aux XVIIe et XVIIIe siècles, contribuèrent au développement et à la diffusion des techniques de construction en brique et des types de bâtiments, caractéristiques des villes hanséatiques de la région de la Baltique, ainsi qu’au développement des systèmes de défense à l’époque suédoise.

Critère (iv) : Stralsund et Wismar ont une importance fondamentale dans le développement des techniques de construction et de l’urbanisme qui devint typique des villes commerciales hanséatiques, abondamment illustrés par les principales grandes églises, l’Hôtel de ville de Stralsund et les types de bâtiments commerciaux, tels que la Dielenhaus.

Intégrité

Grâce à leur situation, l’intégrité visuelle des deux villes est bien préservée et les limites de la ville médiévale peuvent toujours être bien identifiées dans les deux cas. Les bâtiments modernes et industriels ont été construits dans des banlieues, hors des villes historiques. Il est ainsi possible d'apprécier la silhouette des paysages urbains historiques, qui n’a pas connu de grands changements. L’identité visuelle de la zone est cependant susceptible d’être altérée par de nouvelles constructions. Les dommages subis pendant la Seconde Guerre mondiale ont été relativement limités, et une grande partie de la structure architecturale d’origine du Moyen Age et des périodes suivantes a subsisté. Toutes les fonctions et édifices caractéristiques de centres de premier plan de la Ligue hanséatique ont été préservés.

Authenticité

Les villes incluent un grand nombre d’édifices historiques authentiques, qui représentent l'évolution de la période hanséatique à la période suédoise. En tant que centres, qui ont été habités sans interruption et ont toujours constitué le cœur de la vie urbaine, et dont les ports sont demeurés intacts et importants pour l’économie à toutes les époques, les deux villes ont conservé en permanence leur utilisation et peuvent donc être considérées comme authentiques en ce qui concerne leur fonction. Les normes élevées actuelles de conservation des monuments ont été appliquées, en fixant la priorité à la préservation des éléments authentiques.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les vieilles villes sont protégées dans leur intégralité comme Zones de valeur historique dans le cadre des lois sur la Protection des bâtiments historiques et des monuments du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, qui soumet toutes constructions à approbation préalable.

Une protection supplémentaire est assurée par les règlementations respectives sur les Zones de valeur historique, ainsi que par les textes en matière de préservation, de conception et de réaménagement adoptés par les deux villes pour garantir l’intégrité et l'authenticité. Les éléments du bien du patrimoine mondial sont entourés par des zones tampon.

Wismar et Stralsund ont des plans de gestion, qui sont mis régulièrement à jour. Les deux municipalités font appel à des experts locaux ou externes pour veiller à la cohérence et à des solutions appropriées en matière de construction et d'urbanisme (Conseil consultatif d’architecture et Conseil consultatif du Patrimoine mondial de Stralsund, Conseil consultatif d’architecture de Wismar).

Les deux villes ont nommé des coordinateurs locaux pour la gestion du site.

Description longue

Wismar et Stralsund ont été les principaux centres de la région wende de la Ligue hanséatique du XIIIe au XVe  siècle, et les principaux sites d'administration et de défense du royaume de Suède aux XVIIe et XVIIIe  siècles. Ils ont contribué au développement et à la diffusion des techniques de construction en brique et de différents types de bâtiments caractéristiques des villes hanséatiques dans la région balte, ainsi qu'au développement de l'ingénierie militaire au cours de l'époque de domination suédoise.

Les villes historiques de Wismar et de Stralsund se trouvent au nord-est de l'Allemagne, sur la côte de la mer Baltique. Ces villes ont été fondées lors de la colonisation allemande des territoires slaves, à la fin du XIIe et au début du XIIIe  siècle. Toutes deux se sont imposées comme centres de commerce importants au cours du XIVe  siècle, alors qu'elles faisaient partie de la Ligue hanséatique. Après la guerre de Trente Ans, elles passèrent sous la domination suédoise du XVIIe jusqu'au début du XIXe  siècle. Compte tenu de la situation politique changeante qui s'ensuivit, elles connurent ensuite une période de stagnation, mais commencèrent à reprendre peu à peu une importance économique accrue à partir de la seconde moitié du XIXe  siècle. Leurs centres historiques ont survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale, et elles font désormais partie, après la réunification, de la République démocratique OK? fédérale? d'Allemagne.

Les deux villes présentent des traits similaires, mais il existe entre elles des différences qui les rendent complémentaires. La ville de Wismar était à l'origine entourée de douves, mais celles-ci ont été comblées du côté de la terre. Le port médiéval, au nord, est conservé pour une bonne part. L'ancien chenal artificiel reliant le secteur du port aux étangs situés au sud-est est connu sous le nom de Grube. La vieille ville, dont la forme générale est presque circulaire, est aujourd'hui intégrée dans la ville moderne, qui a commencé à se développer dans la seconde moitié du XIXe  siècle. Les rues de la vieille ville ont conservé leur physionomie médiévale ; la principale rue est/ouest est la Lübsche Strasse, qui reproduit le tracé de l'ancienne voie commerciale connue sous le nom de via Regia ; elle traverse la place du marché, au centre de la ville, avec son hôtel de ville. La ville a conservé son aspect historique.

La ville de Stralsund a été construite sur une île de forme légèrement ovale, ce qui explique qu'elle ait parfaitement conservé sa physionomie d'origine. Ses deux pôles principaux sont le vieux marché, au nord, et le nouveau marché, au sud. Le vieux marché est délimité par l'ensemble tout à fait exceptionnel formé par l'église Saint-Nicolas et par l'hôtel de ville. Les deux villes ont été planifiées selon le code de construction de Lübeck, qui a déterminé la hauteur et la forme de chaque lot, mais leur assise économique diffère sensiblement. Stralsund s'intéressait au commerce de la Ligue hanséatique à distance moyenne ou longue, tandis que Wismar mettait l'accent sur la production, et comptait ainsi de nombreux commerçants et agriculteurs. Les maisons de Stralsund sont donc plus grandes que celles de Wismar, où le nombre total de maisons à pignon est plus élevé.

Le matériau de construction le plus répandu dans cette région est la brique cuite, qui a permis d'y développer la technique caractéristique du « gothique brique » typique des pays de la mer du Nord et de la Baltique. Dans les élévations principales, les briques pouvaient être moulées selon différentes formes décoratives, permettant ainsi de réaliser des architectures extrêmement élaborées. Compte tenu de sa position économique éminente au sein de la Ligue hanséatique, Stralsund a favorisé le développement d'une forme de construction particulière, dont le langage architectural spécifique est connu sous le nom de Sundische Gothik (gothique de la région de Sund). L'hôtel de ville de Stralsund, du XIVe  siècle, se trouve vis-à-vis de la façade ouest de l'église Saint-Nicolas, et constitue une synthèse unique réalisée à partir d'éléments d'une grande diversité. L'hôtel de ville, avec sa remarquable élévation en brique décorée, qui s'élève face au vieux marché, est le meilleur exemple du Sundische Gothik. Cet édifice présente aussi d'importantes adjonctions baroques, comme la colonnade sur deux étages de sa cour, construite à la fin du XVIIe  siècle. L'activité édilitaire se poursuivit au cours de la Renaissance, et différents édifices publics furent construits plus tard, au cours de l'époque de domination suédoise. Ils reflètent les styles architecturaux de la Renaissance, du baroque et du néoclassicisme, qui donnent son charme au paysage, tout en respectant la structure médiévale établie sur la base de la loi de construction de Lübeck. Le magnifique Fürstenhof de Wismar offre un exemple de ce type de construction : ce nouvel hôtel de ville a été construit en style classiciste en 1817-1819, en englobant différentes parties de l'hôtel de ville médiéval.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Les villes historiques de Wismar et Stralsund sont situées dans le nord-est de l'Allemagne, sur la côte de la mer Baltique. Elles furent fondées au cours de la colonisation allemande des territoires slaves qui eut lieu à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle. Toutes deux devinrent d'importants centres commerciaux au XIVe siècle dans ladite ligue hanséatique. Après la guerre de Trente Ans, du XVIIe au début du XIXe siècle, elles passèrent sous la domination suédoise. Elles connurent une période de stagnation en raison des bouleversements politiques, mais à partir de la seconde moitié du XIXe siècle elles retrouvèrent le chemin du développement économique. Les centres historiques ont survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et ont été intégrés à la République démocratique allemande jusqu'à la réunification allemande.

- Fondation
Wismar et Stralsund furent toutes les deux fondées sur des sites propices au mouillage des bateaux. Wismar apparaît au début du XIIIe siècle, à 5 km de Mecklembourg, un ancien lieu d'établissement des Slaves obodrites. La ville fut créée à proximité d'un village de pêcheurs wendes, sur une ancienne voie, la Via Regia. Au début du XIIIe siècle, elle connut un développement rapide grâce à son emplacement favorable et son excellent port. L'implantation de Stralsund, à l'est de Wismar, fut aussi choisie pour le potentiel de son port et l'avantage que présentait l'île de Strela (plus tard rebaptisée Dänholm). Wismar est mentionnée pour la première fois en 1229 et Stralsund en 1234, déjà bien établies, à une époque où elles reçurent probablement leur charte. Également appelée loi de Lübeck, cette charte régissait les villes de la Baltique et couvrait tous les aspects juridiques nécessaires, notamment le droit coutumier, le droit commercial et le droit de la construction. Munies de leur charte, les deux villes construisirent leur propre système de défense, achevé à la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle.

- Période hanséatique
La ligue hanséatique prit naissance au XIIIe siècle, d'abord sous la forme d'une association de marchands allemands du nord résidant dans des pays étrangers. À partir de la fin du XIIIe siècle, cette association se transforma en ligue des villes hanséatiques. Elle prit rapidement le pouvoir dans la région de la mer du Nord et de la mer Baltique. À l'époque de son apogée, la ligue comprenait quelque 200 villes. Centrée sur la ville de Lübeck, la ligue était organisée en quatre régions : wende, westphalienne, saxonne et prussienne. La plus importante d'entre elles était la région wende, qui comprenait Wismar et Stralsund. À partir des années 1470, le pouvoir de la Hanse commença à diminuer, alors que le trafic maritime se déplaçait de la Baltique à l'Atlantique avec la montée en puissance des Pays-Bas et de l'Angleterre. Wismar et Stralsund rejoignirent la Hanse en 1293, avec Lübeck, Rostock et Greifswald. Dès le XIIIe siècle, Wismar et Stralsund ont développé leurs activités autour du commerce de gros du drap de Flandres, de la laine d'Angleterre, des articles en métal de Westphalie, du bois, du goudron, du frêne, du miel, des fourrures et de la cire de Lettonie et de Rus, du sel, d'abord en provenance de Lüneburg, puis de la baie de Bourgneuf, du vin du Rhin, de France, d'Espagne et du Portugal et du poisson de Norvège et de Schonen. La brasserie prit une importance particulière à Wismar. La bière fut un produit roi, utilisé non seulement comme boisson mais comme ingrédient de base dans la cuisine et en médecine.

Au début du XIVe siècle, des conflits entre Wismar et Mecklembourg firent éclater une guerre entre la coalition des princes allemands du nord et du roi du Danemark, et les villes puissantes de Lübeck, Wismar, Rostock, Stralsund et Greifswald, qui luttaient pour leur indépendance. Wismar essuya une défaite tandis que Stralsund devint à partir de 1316 la ville la plus puissante de Poméranie et la capitale de la région. À partir de cette époque, la Hanse connut une période florissante qui se traduisit par des activités de construction, surtout entre 1330 et 1380. Cette forte activité de construction donna naissance au Sundische Gotik, une forme particulière d'architecture en briques et une expression de la croissance économique et de la puissance politique de Stralsund. Signé le 24 mars 1370, le traité de paix de Stralsund résulta des négociations menées entre la Fédération de Cologne (1367) comprenant les villes hanséatiques et néerlandaises d'une part et le conseil impérial du Royaume du Danemark de l'autre. Ce traité renforça le pouvoir de la Hanse qui devint un acteur important au niveau européen.

- Période suédoise
À partir de la fin du XVe siècle, avec le déclin du pouvoir de la Hanse, l'importance politique et commerciale de Wismar et Stralsund s'affaiblit considérablement. À la suite de la guerre de Trente Ans (1618-1648), les deux villes passèrent sous la domination suédoise et jouèrent par la suite un rôle décisif en tant que centres administratifs du système politique suédois. En tant que cour suprême de toutes les possessions allemandes du Royaume de Suède, le tribunal royal suédois fut créé à la cour princière de Wismar (Fürstenhof). Sous l'autorité suédoise, les fortifications des villes furent reconstruites pour satisfaire aux nouvelles exigences de l'art de la guerre. Bien que les activités commerciales aient été limitées en raison du manque d'arrière-pays, il y eut une brève embellie à partir de 1651 grâce aux exonérations des droits de douane sur les denrées. Avec la défaite des Suédois dans la Guerre du Nord de 1700-1721, Wismar fut occupée par les troupes danoises, prussiennes et hanovriennes et l'infrastructure de défense fut démolie. Wismar demeura sous la domination suédoise après le traité de paix de 1720, mais elle avait déjà amorcé son déclin. Inversement, Stralsund devint la capitale politique de la Poméranie occidentale suédoise. De cette époque, il reste de nombreuses maisons baroques à pignons ainsi qu'un ensemble de bâtiments industriels.

- XIXe et XXe siècles
L'époque suédoise des deux villes prit fin dans les faits au début du XIXe siècle et la situation politique changea. Wismar retourna d'abord au duché de Mecklembourg, mais sa situation demeura ambiguë et la ville conserva des liens avec la Suède jusqu'en 1903. Après le Congrès de Vienne en 1815, Stralsund fut intégrée à la Prusse, mais la situation économique était encore peu florissante. En 1848, Wismar acquit une ligne de chemin de fer qui conduisait au bâtiment d'un nouveau port et favorisa son développement, sans toucher la partie médiévale. Stralsund eut une gare en 1863, ce qui permit d'amorcer le développement industriel. Elle devint aussi le premier port de la marine prussienne. Entre le début du XIXe siècle et le début du XXe siècle, les populations des deux villes doublèrent (celle de Stralsund passa de 15 000 à 32 000, et celle de Wismar de 10 000 à 19 000). Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, les villes souffrirent de bombardements aériens mais les centres historiques échappèrent à la destruction. À partir de 1945, les deux villes firent partie de la zone soviétique puis furent intégrées à la République démocratique Allemande. Durant cette période, les deux villes connurent un fort développement économique avec la création de petites entreprises industrielles, la construction navale et l'expansion des activités portuaires.

Source : évaluation des Organisations consultatives