English Français

Grottes de Yungang

Yungang Grottoes

The Yungang Grottoes, in Datong city, Shanxi Province, with their 252 caves and 51,000 statues, represent the outstanding achievement of Buddhist cave art in China in the 5th and 6th centuries. The Five Caves created by Tan Yao, with their strict unity of layout and design, constitute a classical masterpiece of the first peak of Chinese Buddhist art.

Grottes de Yungang

Les grottes de Yungang, à Datong, province du Shanxi, avec leurs 252 grottes et leurs 51 000 statues, représentent une réussite exceptionnelle de l'art rupestre bouddhique en Chine au Ve et au VIe siècle. Les Cinq Grottes, réalisées par Tan Yao avec une stricte unité du plan et de la conception, sont un chef d'œuvre classique de la première apogée de l'art rupestre bouddhique en Chine.

كهوف يونغانغ

تمثّل كهوف يونغانغ في داتونغ مقاطعة شانكسي، والمكوّنة من 252 كهفاً و51000 تمثال، نجاحاً استثنائياً لفنّ النحت البوذي في الصين في القرنين الخامس والسادس. أنجز تان ياو الكهوف الخمسة موحّداً بين الخطّة والتنفيذ وهي تشكل تحفةً كلاسيكيّةً للذروة الأولى للفنّ البوذي للنحت على الصخر في الصين.

source: UNESCO/ERI

云岗石窟

云岗石窟,位于山西省大同市,现存洞窟252座、石像51 000尊,代表了5世纪至6世纪时期中国高超的佛教艺术成就。“昙曜五窟”整体布局严整,风格和谐统一,是中国佛教艺术发展史的第一个巅峰。

source: UNESCO/ERI

Пещерные храмы Юньган

Пещерные храмы Юньган в городе Датун, провинция Шаньси, включающие 252 пещеры и 51 тыс. статуй, представляют выдающееся достижение буддийского пещерного искусства Китая V-VI вв. Пять пещерных храмов, созданных Тань Яо, отличающихся единством планировки и убранства, являют собой шедевры того времени, когда китайское буддийское искусство переживало свой первый расцвет.

source: UNESCO/ERI

Grutas de Yungang

Este sitio se halla cerca de la ciudad de Datong, en la provincia de Shanxi. Sus 252 grutas, ornadas con 51.000 estatuas, representan una realización excepcional del arte rupestre búdico en la China de los siglos V y VI. Las llamadas Cinco Grutas, realizadas por Tan Yao con una rigurosa unidad de trazado y diseño, son una obra maestra clásica del primer período de apogeo del arte budista en China.

source: UNESCO/ERI

雲崗石窟
華北西部、山西省北部、大同市の西15kmに位置する全長約1kmにおよぶ仏教石窟群。5~6世紀の中国仏教石窟芸術の頂点を示す大窟21、中窟20を含めた252もの石窟と5万1000点余の彫像を今なお残している。厳密な様式とデザインの統一性を示す曇曜作の第5窟は、中国芸術最初の古典的傑作。第20窟の本尊は、今は失われたバーミヤンの大仏を彷彿させる。曇曜五窟といわれる第16~20窟が著名であり、第19窟は最大の石窟。

source: NFUAJ

Yungang grotten

De Yungang grotten, in de stad Datong (provincie Shanxi), met haar 252 grotten en 51.000 standbeelden zijn een uitzonderlijke prestatie op het gebied van boeddhistische grottenkunst in de 5e en 6e eeuw. Tijdens de bloei van het boeddhisme begon monnik Tan Yao met het houwen van de Vijf Grotten. De standbeelden in de grotten werden in 60 jaar (460 - 525) vervaardigd. De grotten waren vroeger bekend als de Wuzhoushan grotten en bevinden zich aan de zuidelijke voet van de Wuzhou bergen, in de Shi Li riviervallei. Behalve de grotten, zijn er in het gebied ook overblijfselen van een kasteel uit de Ming dynastie.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Grottes de Yungang © Ian Whitfield
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Les impressionnantes grottes bouddhiques de Yungang ont été sculptées entre le milieu du 5e siècle et le début du 6e siècle de notre ère. Composées de 252 grottes et niches et abritant 51.000 statues dans une zone sculptée dans la roche d’une superficie de 18.000 mètres carrés, les grottes de Yungang sont une réussite exceptionnelle de l’art rupestre bouddhique en Chine. Les Cinq grottes, créées par Tan Yao, sont un chef d’œuvre classique de la première apogée de l’art chinois avec une stricte unité du plan et de la conception. Sous le règne de la dynastie des Wei du nord, le pouvoir de l’état s’exprime par la foi en Bouddha, les grottes ont d’ailleurs été construites sur ordre impérial. Bien qu’influencées par l’art rupestre bouddhique originaire d’Asie centrale et d’Asie du sud, les grottes de Yungang sont également une interprétation de l’art rupestre bouddhique selon des caractéristiques chinoises distinctives et un esprit propre au lieu. En conséquence, les grottes de Yungang ont joué un rôle éminemment important dans l’art des grottes orientales bouddhiques primitives et ont eu un impact phénoménal sur tout l’art rupestre bouddhique et Chine et en Asie du sud-est.

Critère (i) : L’ensemble de la statuaire des grottes de Yungang est un chef d’œuvre de l’art rupestre bouddhique chinois.

Critère (ii) : L’art rupestre de Yungang représente le mariage réussi de l’art symbolique religieux bouddhique de l’Asie du sud-est et de l’Asie centrale et des traditions culturelles chinoises à partir du 5e siècle de notre ère sous l’égide impériale.

Critère (iii) : Les grottes de Yungang sont le témoignage vivant du pouvoir et de la force de la foi bouddhiste en Chine.

Critère (iv) : La tradition bouddhique de l’art religieux rupestre s’est pour la première fois véritablement affirmée à Yungang où elle a développé son caractère et son identité artistique propre.

Intégrité

Les statues exposées dans les grottes et dans les niches sont en bon état et aucune grotte ni aucune statue n’a eu à souffrir de dommages causés par le vandalisme et/ou les catastrophes naturelles. Jadis, des travaux de restauration et de réparation ont été entrepris sur des parties abimées des certaines statues. Tous les attributs nécessaires à l’expression de la valeur universelle exceptionnelle des grottes de Yungang sont présents au sein des limites du bien. La zone tampon constitue une zone de sécurité nécessaire à la conservation des grottes, du cadre et de l’environnement historique. Ces mesures ont permis aux grottes de Yungang d’être considérées comme l’un des plus fabuleux trésors de l’art ancien de la sculpture sur pierre au monde.

Authenticité

Le lieu, les grottes et les statues de Yungang ont conservé leur aspect historique. Les avant-toits des pavillons de bois des grottes et les vestiges historiques ont conservé les traits caractéristiques de l’époque de leur création. L’entretien quotidien et les actions de conservation ont été menés selon le principe d’une intervention minimale sur le bien et ses matériaux et en termes de méthodologie, de techniques et d’artisanat.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les grottes de Yungang ont été inscrites par le Conseil d’état dans le premier groupe de la liste des Sites de protection prioritaire en 1961. Un certain nombre de lois et de réglementations dont la Loi de la République populaire de Chine sur la protection des reliques culturelles, les Règlementations de la Municipalité de Datong sur la protection et la gestion des grottes de Yungang et le Plan général de conservation des grottes de Yungang ont garanti une conservation et une gestion appropriées des grottes de Yungang.

Depuis une soixantaine d’années, un organisme spécifique (désormais appelé « Académie de recherche des grottes de Yungang ») et une équipe de professionnels ont la charge de protéger, suivre et entretenir quotidiennement le bien. Dans le cadre du Plan général de conservation des grottes du Yungang, des projets d’amélioration de l’environnement ont été mis en œuvre au cours des dernières années dans les villages avoisinants. Il s’agit là d’un engagement du Gouvernement chinois pris lors de l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial. Des interventions en matière de conservation et d’entretien sont menées selon les principes de conservation en vigueur et des projets pilotes de protection ont été mis en œuvre afin de contrebalancer les effets des principales menaces pesant sur le bien, dont des fuites d’eau, l’érosion provoquée par les eaux pluviales, et, les conditions atmosphériques.

Actualités rss (1)