English Français

Aires protégées du Cerrado : Parcs nationaux Chapada dos Veadeiros et Emas

Cerrado Protected Areas: Chapada dos Veadeiros and Emas National Parks

The two sites included in the designation contain flora and fauna and key habitats that characterize the Cerrado – one of the world’s oldest and most diverse tropical ecosystems. For millennia, these sites have served as refuge for several species during periods of climate change and will be vital for maintaining the biodiversity of the Cerrado region during future climate fluctuations.

Aires protégées du Cerrado : Parcs nationaux Chapada dos Veadeiros et Emas

Les deux sites inclus dans ce classement abritent une flore, une faune et des habitats essentiels caractéristiques du Cerrado – l’un des écosystèmes tropicaux les plus anciens et les plus diversifiés du monde. Pendant des millénaires, ces sites ont servi de refuges à plusieurs espèces lors des périodes de changements climatiques, et ils resteront indispensables au maintien de la biodiversité du Cerrado lors de futures modifications climatiques.

محميّات سيرادو: حديقتا شابادا دوس فياديروشوإيماش الوطنيتان

تأوي هاتان الحديقتان ثروة نباتية وحيوانية مهمة ومساكن طبيعية أساسية تتميّز بها منطقة سيرادو، وهي أحد الأنظمة البيئية الإستوائية الأكثر قدماً وتنوعاً في العالم. ولطالما شكّلت هذه المواقع، على مرّ آلاف السنين، ملاذاً آمناً لعدة كائنات حيّة إبان فترات التحول المناخي وهي ستظلّ ضرورية للحفاظ على التنوع البيولوجي لمنطقة سيرادو أثناء التغيّرات المناخية المستقبلية.

source: UNESCO/ERI

塞拉多保护区:查帕达-多斯-维阿迪罗斯和艾玛斯国家公园

塞拉多保护区由两个部分组成,保护区内包含动植物及其主要栖息地,这些使得塞拉多成为世界上最古老和最富多样性的热带生态系统之一。千百年来,这片区域在气候变化时为许多生物物种提供了庇护。在未来可能发生的气候变化中,这里对保持塞拉多地区生物多样性仍然有着至关重要的作用。

source: UNESCO/ERI

Национальные парки зоны «кампос-серрадо»: Шапада-дус-Веадейрус и Эмас

Флора и фауна двух национальных парков, образующих данный объект всемирного наследия, являются типичными для зоны лесистых саванн – «кампос-серрадо». Этот особый тип саванн признан одной из богатейших по биоразнообразию и одной из старейших по времени своего формирования экосистем тропического пояса. На протяжении тысячелетий эти места выступали в роли убежищ для разных видов животных и растений, особенно в периоды резких климатических изменений. Считается, что и в будущем они смогут выступать в качестве очагов поддержания биоразнообразия саванн «кампос-серрадо».

source: UNESCO/ERI

Zonas protegidas del Cerrado – Parques nacionales de Chapada dos Veadeiros y las Emas

Estos parques albergan la flora, fauna y hábitats característicos del “cerrado”, uno de los ecosistemas tropicales más antiguos y diversificados del mundo. Los dos sitios protegidos han servido de refugio durante milenios a numerosas especies en los períodos de cambio climático y se estima que serán indispensables para el mantenimiento de la biodiversidad.

source: UNESCO/ERI

セラード保護地域群:ヴェアデイロス平原国立公園とエマス国立公園 
セラード(アマゾン低地熱帯林南部に広がる草原地帯)を特徴づける動植物群とその生息地を包含するこの二つの登録地は、世界中で最も古い多様な熱帯生態系を含んでいる。幾千年にもわたり、気候変動期には幾多の種がこのセラード地域に逃げ込んだことから、将来予想される気候変動期においても、生物多様性を保持する上で重要な避難場所となることが考えられる。

source: NFUAJ

Beschermde gebieden van Cerrado: Nationale parken Chapada dos Veadeiros en Emas

Deze beschermde gebieden hebben flora, fauna en habitats die kenmerkend zijn voor de Cerrado - een van 's werelds oudste en meest diverse tropische ecosystemen. Millennia lang dienden de gebieden als schuilplaats voor diersoorten tijdens klimaatveranderingen. Ook voor toekomstige klimaatschommelingen blijven ze belangrijk voor het behoud van de biodiversiteit in de Cerrado regio. Chapada dos Veadeiros is onderdeel van de hoogste vlakte in Centraal-Brazilië. De regio is van uitzonderlijke schoonheid dankzij uitgestrekte hoogvlakten met watervallen en kristalheldere bronnen. Nationaal park Emas maakt deel uit van het plateau Serra dos Caiapós, de belangrijkste waterscheiding tussen de La Plata in het zuiden en de Amazone in het noorden.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Aires protégées du Cerrado : Parcs nationaux Chapada dos Veadeiros et Emas (Brésil) © Bruno Poppe
Valeur universelle exceptionnelle

Brève description

Le site des Aires protégées du Cerrado englobe les Parcs nationaux Chapada dos Veadeiros et Emas, situés sur le plateau central brésilien dans l'État de Goiás. Ces deux parcs contribuent à protéger le biome du Cerrado, l’un des écosystèmes les plus anciens et les plus diversifiés du monde. Pendant des millénaires, ces sites ont servi de refuges à un grand nombre d'espèces rares et endémiques de faune et de flore, y compris pendant les périodes de fluctuations climatiques. Ces deux sites demeurent indispensables à la conservation de la biodiversité du Cerrado, spécialement dans le scénario d’éventuelles futures modifications climatiques.

La flore du Cerrado est riche. Elle comprend entre 350 et 400 espèces de plantes vasculaires par hectare, dont de nombreuses plantes endémiques. Le bien contient également des populations de grands mammifères, notamment le fourmilier géant, le tatou géant, le loup à crinière, le jaguar et le cerf des pampas, mais aussi le nandou, l’oiseau le plus grand d’Amérique du Sud. Le site est aussi extrêmement important pour le maintien du régime hydrologique, car en raison de ses caractéristiques géologiques et de ses sols, il se révèle être une zone-clé pour la recharge des aquifères et l’alimentation de plusieurs cours d’eau qui irriguent le bassin de l’Amazone et le Pantanal, dans le bassin de La Plata.

Critère (ix) : Les aires actuellement protégées du site ont joué un rôle fondamental pendant des millénaires pour le maintien de la diversité biologique de l’écorégion du Cerrado. En raison de leur position centrale et de leur variation altitudinale, elles ont servi de refuges relativement stables pour les espèces lors des changements climatiques qui ont entraîné le déplacement du Cerrado selon un axe nord-sud ou est-ouest. Ce rôle de refuge pour les espèces se poursuit. Le climat marqué par les deux saisons bien définies de l'année (sèche et humide), la récurrence des incendies et les hautes teneurs en aluminium, ainsi que la carence en nutriments en sols extrêmement acides, ont donné lieu à la survenue d’adaptations évolutives uniques au sein de la flore et de la faune.

Critère (x) : Ce site contient des échantillons de tous les habitats essentiels qui caractérisent l’écorégion du Cerrado - l’un des écosystèmes tropicaux les plus anciens de la Terre. Il héberge plus de 60% de l’ensemble des espèces de flore et près de 80% de l’ensemble des espèces de vertébrés décrites dans le Cerrado.  Tous les grands mammifères du Cerrado menacés d’extinction y sont présents, à l’exception de la loutre géante. En outre, le site abrite de nombreux petits mammifères rares et des oiseaux endémiques du Cerrado.  De nouvelles espèces continuent d’être découvertes par la science dans ce site.

Intégrité

Toutes les zones importantes indispensables à la survie à long terme d’espèces clés, en particulier les grands prédateurs, se trouvent dans le Parc national Chapada dos Veadeiros (également protégées par la zone-tampon de « Aire de protection de l’environnement de Pouso Alto ») et dans le Parc national Emas. Même si le Parc Emas est presque entièrement entouré par des zones agricoles, sa gestion vise à surmonter les impacts venus de l’extérieur, en particulier les incendies (même si l’empiètement agricole demeure un problème).La recherche menée dans ce site a révélé que les grands prédateurs l’utilisent pour se nourrir et se reproduire, ce qui indique que ses dimensions sont suffisantes pour répondre aux besoins biologiques de ces espèces. Des projets de création de couloirs biologiques sont en cours de développement afin d’éviter que ces parcs, et particulièrement celui d’Emas, ne deviennent des ilôts cernés par des surfaces agricoles.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les deux parcs sont légalement inscrits dans le « Groupe de Protection Intégrale » au sein du « Système National des Unités de Conservation » du Brésil, équivalant à une aire protégée de catégorie II de l’UICN. Ceci ne permet que l’utilisation indirecte de leurs ressources naturelles. La gestion de ces zones est faite par l'Institut Chico Mendes de Conservation de la Biodiversité (ICMBio), agence fédérale autonome rattachée au Ministère de l'Environnement et responsable de la protection du patrimoine naturel brésilien.

Dans les années 1990, la gestion des Parcs nationaux Chapada dos Veadeiros et Emas, comprenait des plans d’urgence. Parallèlement, certaines actions ont été développées dans le but de promouvoir des alternatives économiques pour la population environnante par le biais de partenariats avec des organisations non-gouvernementales. En 2004 et en 2009, des plans de gestion ont été respectivement élaborés pour les Parcs nationaux Emas et Chapada dos Veadeiros. Ces plans ont été développés avec la collaboration de toutes les parties prenantes, y compris les préfectures, les propriétaires, les habitants locaux et les associations touristiques. Leur but était d’intégrer économiquement la société dans les activités du Parc, par le tourisme durable, tout en décourageant les activités illégales à l’intérieur et aux alentours de son périmètre.

Plusieurs projets, dont le « Couloir Écologique Cerrado-Pantanal » qui vise à améliorer la connectivité et l'éducation environnementale dans le Parc national Emas, ainsi que le « Couloir Écologique Paranã-Pirineus », dans le cadre de la réserve de biosphère du Cerrado, cherchent à accroître la connectivité environnementale et à soutenir les politiques d'économie durable, comme l'écotourisme.

Quelques défis clés pour la gestion du bien sont la lutte contre les incendies, l’expansion de l’agriculture, l’exploitation minière, l’extraction végétale, la chasse et le tourisme non contrôlé. Toutes ces menaces ont été atténuées de manière significative depuis quelque temps. L’une des menaces émergentes pour le Parc national Emas, est la présence croissante d’espèces herbacées exotiques. Lors de l’inscription, seul le périmètre du parc avait été affecté, néanmoins un système de suivi et de prévention contre toute nouvelle invasion est devenu nécessaire.
Actualités rss (1)