English Français

Centre historique de Vienne

Historic Centre of Vienna

Vienna developed from early Celtic and Roman settlements into a Medieval and Baroque city, the capital of the Austro-Hungarian Empire. It played an essential role as a leading European music centre, from the great age of Viennese Classicism through the early part of the 20th century. The historic centre of Vienna is rich in architectural ensembles, including Baroque castles and gardens, as well as the late-19th-century Ringstrasse lined with grand buildings, monuments and parks.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Centre historique de Vienne

Vienne s’est développée à partir des premiers établissements celtes et romains, en passant par la ville médiévale puis baroque, jusqu’à devenir la capitale de l’Empire austro-hongrois. Elle a joué un rôle fondamental en tant que haut lieu de la musique européenne et demeure associée aux grands compositeurs, du classicisme viennois à la musique moderne. Le centre historique de Vienne abrite une grande variété d’éléments architecturaux, notamment des palais baroques et des jardins ainsi que l’ensemble de la Ringstrasse datant de la fin du XIXe siècle.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

وسط فيينا التاريخي

تطوّرت فيينا بدءاً من اولى المؤسسات السلتية والرومانية مروراً بالمدينة في القرون الوسطى ومن ثم الباروكية إلى أن اصبحت عاصمة الإمبراطورية النمساوية المجرية. لقد لعبت دوراً اساسياً كمركز مهم في عالم الموسيقى الأوروبية ولا تزال مرتبطة باسم مؤلفين كبار منذ الكلاسيكية النمساوية إلى الموسيقى الحديثة. ويضمّ وسط فيينا التاريخي مجموعة من العناصر الهندسية ولا سيما القصور الباروكية والحدائق، بالإضافة إلى الرينغستراس الذي يعود إلى نهاية القرن التاسع عشر.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

维也纳历史中心

维也纳是从早期哥特人和罗马人聚落发展起来的,后来成了一个中世纪巴洛克风格的城市——奥匈帝国首都。从伟大的维也纳古典乐派时代开始一直到20世纪初,维也纳一直作为欧洲音乐中心发挥着重要的作用。维也纳历史中心汇集了大量建筑艺术,包括巴洛克风格的城堡和花园,还有建于19世纪晚期的环城大道,两旁是宏伟的楼群,也有古迹和公园。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Исторический центр Вены

На развитие Вены наложили отпечаток различные исторические эпохи. В разное время Вена и раннее кельтское, и древнеримское поселение, и средневековый и барочный город, столица Австро-Венгрии. Со времен венского классицизма до начала ХХ в. город играл важную роль в качестве ведущего музыкального центра Европы. Исторический центр Вены богат архитектурными ансамблями, включая барочные дворцы и парки, а также Ринг (Рингштрассе) конца XIX в, с расположенными вдоль него величественными зданиями, памятниками и парками.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Centro histórico de Viena

Viena se fue desarrollando desde los primeros asentamientos celtas y romanos en su territorio y a través de la construcción sucesiva de la ciudad medieval y la barroca, hasta convertirse en la capital del Imperio Austrohúngaro. La ciudad ha desempeñado un papel fundamental como centro importante de la música europea y su nombre va asociado a grandes compositores, desde el clasicismo vienés hasta la música de principios del siglo XX. Su centro histórico alberga una gran variedad de jardines y monumentos arquitectónicos, principalmente palacios barrocos, así como el conjunto de la Ringstrasse, que data de fines del siglo XIX.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

ウィーン歴史地区
ウィーンは初期のケルト人、ローマ人居住地から中世都市、バロック都市へ、後にオーストリア=ハンガリー帝国の首都へと発展した。またウィーン古典主義から近代音楽に至るまで、多くの偉大な音楽家を生みだし、ヨーロッパ音楽の中心としても重要な役割を果たした。ウィーン歴史地区は壮大な建造物や記念碑、公園を望む19世紀後半の環状道路(リンクシュトラーセ)や、バロック様式の城や庭園を含む多くの建造物の集合地域である。

source: NFUAJ

Historisch centrum van Wenen

Wenen ontwikkelde zich van vroege Keltische en Romeinse nederzettingen tot een middeleeuwse en barokke stad, de hoofdstad van het Oostenrijks-Hongaarse Rijk. Sinds de 16e eeuw wordt Wenen algemeen erkend als de muzikale hoofdstad van Europa, met als bekendste periode het Weens classicisme. Het historische centrum van Wenen is rijk aan architectonische gebouwen zoals barokke kastelen en tuinen, maar ook de laat-19e-eeuwse Ringstrasse, omringd door indrukwekkende gebouwen, monumenten en parken. Het stedenbouwkundig en architectonisch erfgoed in het historische centrum van Wenen illustreren de Europese culturele en politieke ontwikkeling die de stad doormaakte tijdens de middeleeuwen, de barok en de Gründerzeit.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Centre historique de Vienne (Autriche) © Silvan Rehfeld
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Située sur le Danube, dans la partie orientale de l’Autriche, Vienne s’est développée à partir des premiers établissements celtes et romains, pour devenir une ville médiévale et baroque et, finalement la capitale de l’Empire austro-hongrois. Elle a joué un rôle essentiel en tant que haut lieu de la musique européenne, accueillant des personnalités éminentes du développement de la musique entre le XVIe et le XXe siècle, en particulier le classicisme viennois et le romantisme, renforçant ainsi la réputation de la ville de « capitale musicale » de l’Europe. Vienne est également riche d’ensembles architecturaux, en particulier de belles demeures baroques et des jardins ainsi que le Ringstrasse, un ensemble architectural de la fin du XIXe siècle composé de grands bâtiments, monuments et parcs. Le bien est constitué du cœur médiéval de la ville (édifié sur l’établissement romain), des principaux ensembles baroques et leurs dispositions axiales, et des constructions du Gründerzeit  qui remontent au début de la période moderne.

Au début du XIIe siècle, l’établissement s’étendit au delà des défenses romaines qui furent démolies. Aux XVIe et XVIIe siècles, pendant les conflits ottomans, les murailles médiévales de la ville, qui entouraient une zone beaucoup plus grande, furent reconstruites et flanquées de bastions. Ce secteur demeura le cœur de la ville de Vienne jusqu’à la démolition des murailles médiévales dans la seconde moitié du XIXe siècle. La ville intérieure abrite un certain nombre de bâtiments de l’époque médiévale notamment le Schottenkloster, le plus ancien monastère d’Autriche, et les églises Maria am Gestade (un des principales structures gothiques), Michaelkirche, Minoritenkirche et Minoritenkloster, édifiées au XIIIe siècle, et la cathédrale Saint Étienne qui date des XIVe et XVe siècles. À la même époque, des ensembles architecturaux civils furent également construits, tels que les parties initiales du palais de la Hofburg. Alors que les complexes monastiques étaient généralement en pierre, s’intégrant ainsi dans l’ensemble défensif de la ville médiévale, les quartiers résidentiels, construits en bois, furent la proie de fréquents incendies.

En 1683, Vienne devint la capitale de l’Empire des Habsbourg et prit un essor rapide, devenant ainsi une impressionnante ville baroque. Le caractère baroque trouva tout particulièrement son expression dans le dessin des grands palais tels que le palais du Belvédère et ses jardins. Un grand nombre de nouveaux palais furent édifiés par des familles nobles, de nombreux bâtiments, églises et couvents furent modifiés afin d’y ajouter des caractéristiques propres au style baroque, et de nombreux bâtiments d’administrations représentatives firent l’objet d’extension. Plusieursbâtiments historiques viennois sont désormais associés à la présence d’importantes personnalités telles que Mozart, Beethoven et Schubert, lorsque la ville jouait un rôle essentiel de haut lieu de la musique en Europe.

Une nouvelle phase de l’histoire de Vienne s’écrivit lorsque ses 34 banlieues furent incorporées dans la ville et l’empereur ordonna la démolition des fortifications qui encerclaient la ville intérieure. Ce fut alors l’occasion de créer un des ensembles de planification urbaine les plus importants du XIXe siècle qui influença grandement le reste de l’Europe en cette époque cruciale de son développement économique et social. En 1874, l’ensemble architectural de la Hofburg fit l’objet d’une extension, avec l’ajout de la Neue Hofburg, un « Forum impérial » auquel s’ajoutèrent plusieurs musées afin de constituer un unique ensemble. Le Burgtheater, le parlement, l’hôtel de ville et l’université constituèrent un autre ensemble relié au précédent. On y ajouta l’opéra ainsi qu’un grand nombre de bâtiments, tant publics que privés, le long de la Ringstrasse, édifiée sur les fortifications démolies de la ville. La fin du XIXe siècle et les premiers temps du XXe témoignent de nouvelles contributions créatives des stylistes, artistes et architectes viennois au cours du Jugendstil (Art nouveau), de la Sécession et des prémices du mouvement de l’architecture moderne.

Critère (ii) : Les qualités urbaines et architecturales du Centre historique de Vienne sont autant de témoignages exceptionnels d’un échange permanent de valeurs tout au long du deuxième millénaire.

Critère (iv) : Trois périodes clés du développement culturel et politique de l’Europe – le Moyen Âge, la période baroque et le Gründerzeit – sont exceptionnellement bien illustrées par le patrimoine urbain et architectural du Centre historique de Vienne. 

Critère (vi) : Depuis le XVIe siècle, Vienne est universellement reconnue comme la capitale musicale de l’Europe.

Intégrité

Au sein des 371 ha du Centre historique de Vienne, sont situés tous les attributs qui confèrent au bien sa valeur universelle exceptionnelle, notamment ses qualités en matière d’architecture et de plan urbain, et qui illustrent ses trois principales phases de développement – médiévale, baroque et le Gründerzeit – symboles de l’Autriche et de l’histoire de l’Europe centrale. Le Centre historique de Vienne a également conservé son profil urbain caractéristique. La zone tampon de 462 hectares protège l’environnement immédiat du bien inscrit.

Authenticité

S’agissant de son emplacement, de ses formes et de sa conception, et de ses matériaux et de sa substance, le bien est en très grande partie authentique. Cette authenticité réside essentiellement dans le chevauchement et l’entrelacement sur plusieurs niveaux de bâtiments, structures et espaces urbains. Le bien a conservé, à un niveau remarquable, les éléments architecturaux qui témoignent d’un échange continu de valeurs et constituent des exemples authentiques des trois périodes clés du développement culturel et politique de l’Europe précédemment évoquées. Hormis les éléments architecturaux, le Centre historique du Vienne a conservé son rôle de capitale musicale de l’Europe.

Le tissu urbain historique du Centre historique de Vienne subit l’influence de l’échange que connaît la ville aujourd’hui et qui est à l’origine de la croissance et des évolutions du paysage urbain observées au cours des années, comme en témoigne son profil changeant au-delà des limites de la zone tampon. Le développement permanent de Vienne, tout particulièrement s’agissant des nouvelles constructions de grande hauteur, nécessite le recours à une approche sensible qui prenne en considération les attributs qui confèrent au bien sa valeur universelle exceptionnelle, notamment ses qualités visuelles.

 Éléments requis en matière de protection et de gestion

Environ 75% du bien relève du domaine privé, 18% du domaine public, les 7% restants appartiennent à l’Église catholique romaine. Différents instruments juridiques, tant au niveau fédéral que provincial/municipal, protègent le Centre historique de Vienne et sa zone tampon. Parmi ceux-ci, on citera la Loi fédérale de protection des monuments (publiée au Journal officiel des lois fédérales sous le N° 533/1923 et dont l’amendement le plus récent est en vigueur depuis le 1er janvier 2000) et le Code municipal de la construction avec ses amendements sur la conservation de la vieille ville (publié au Journal officiel des lois de Vienne sous le N° 16/1972). Certains secteurs de la ville de Vienne relèvent (depuis 1998) des réglementations prévues par la Loi sur la conservation de la nature à Vienne. D’autres instruments juridiques, tels que la Loi sur les garages et la Loi sur la préservation des arbres s’appliquent également.

Hormis ces réglementations, la Province de Vienne a adopté des instruments de planification, à savoir un Plan d’occupation des sols et des Plans de développement urbain. Le Plan d’occupation des sols, qui à l’échelle 1/2000 est une version plus précise du Plan de développement urbain, divise la zone métropolitaine en zones vertes, zones de développement et zones d’infrastructures.  Le Plan de développement urbain définit les dimensions des zones de protection telles qu’établies par la Loi sur la conservation de la vieille ville de Vienne. Le Plan de gestion, qui a été élaboré en 2002, concerne les deux biens du patrimoine mondial situés à Vienne (le Centre historique de Vienne et le Palais et les jardins de Schönbrunn). Le plan répond aux objectifs de formalisation des procédures de protection juridique des biens culturels, de définition des structures administratives urbaines pour les biens culturels et de définition des mesures nécessaires à la préservation du patrimoine culturel (un patrimoine qui doit satisfaire aux conditions d’ « authenticité », de conception, de matériaux et d’artisanat). La conservation des attributs qui confèrent au bien sa valeur universelle exceptionnelle, son authenticité et son intégrité au cours du temps nécessitera de faire face aux défis liés aux pressions exercées par le développement, aux impacts visuels et à la modernisation du tissu historique, qui se font jour dans un contexte du développement urbain d’une capitale prospère. De tels défis ont conduit à l’adoption en 2005 du « Mémorandum de Vienne », un document internationalement reconnu sur la gestion des paysages historiques urbains. Depuis lors, les autorités en charge de la planification à Vienne accordent une attention toute particulière à des politiques de conservations novatrices, durables et appropriées. En conséquence, le Plan de développement urbain a été révisé conformément aux modalités du mémorandum. Les efforts doivent se poursuivre afin de s’assurer de la cohérence des nouveaux aménagements avec la valeur universelle exceptionnelle de Centre historique de Vienne, en particulier s’agissant des bâtiments de grande hauteur situés à l’extérieur de la zone tampon.