English Français
Aidez maintenant !

Usines de la vallée de la Derwent

Derwent Valley Mills

The Derwent Valley in central England contains a series of 18th- and 19th- century cotton mills and an industrial landscape of high historical and technological interest. The modern factory owes its origins to the mills at Cromford, where Richard Arkwright's inventions were first put into industrial-scale production. The workers' housing associated with this and the other mills remains intact and illustrate the socio-economic development of the area.

Usines de la vallée de la Derwent

La vallée de la Derwent, dans le centre de l’Angleterre, abrite plusieurs filatures de coton du XVIIIe et du XIXe siècle, ainsi qu’un paysage d’un grand intérêt historique et technologique. L’usine moderne trouve ses origines dans les filatures de Cromford, où les inventions de Richard Arkwright furent pour la première fois mises en pratique dans le cadre d’une production à l’échelle industrielle. Les logements ouvriers associés à ces fabriques sont toujours intacts et témoignent du développement socio-économique de la région.

مصانع وادي ديروينت

يحوي وادي ديروينت في قلب انكلترا عدداً من مصانع غزل القطن التي يعود تاريخها الى القرنين الثامن عشر والتاسع عشر، الى جانب منظر ذي أهمية تاريخية وتقنية كبيرة. وتعود نشأة المصنع الحديث الى مصانع الغزل في كرومفورد حيث وضعت اختراعات ريتشارد اركرايت حيز التطبيق للمرة الاولى في اطار الانتاج الصناعي. وقد تم الحفاظ على مساكن العمال التي تشهد على تطور المنطقة من الناحيتين الاجتماعية والاقتصادية.

source: UNESCO/ERI

德文特河谷工业区

德文特河河谷位于苏格兰中部,拥有18世纪至19世纪兴起的大量棉纺织工厂,是一个具有重要历史意义和科技影响力的工业景区。在克劳姆弗德有现代工厂的原型,这里是阿克莱的发明被第一次运用到工业生产规模中的地方。工厂的工人宿舍群和其他一些纺织厂仍然保存完好,见证了这个地区社会经济的发展。

source: UNESCO/ERI

Фабрики в долине реки Дервент

В долине реки Дервент в центральной Англии, где находится несколько текстильных фабрик XVIII-XIX вв., сформировался промышленный ландшафт, весьма интересный с точки зрения истории техники. Вся современная промышленность обязана своим возникновением фабрикам, расположенным близ Кромфорда, где впервые были запущены в серийное производство изобретения Ричарда Аркрайта. Жилища рабочих, связанные с этими и другими фабриками, хорошо сохранились, что иллюстрирует социально-экономическое развитие данного региона.

source: UNESCO/ERI

Fábricas del valle del Derwent

Situado en el centro de Inglaterra, el valle del Derwent alberga varias hilaturas de algodón que datan de los siglos XVIII y XIX y su paisaje industrial ofrece un gran interés histórico y tecnológico. La industria textil moderna tuvo su origen en las manufacturas de Cromford, en las que se aplicaron por primera vez las invenciones de Richard Arkwright a la producción a escala masiva. Las viviendas obreras de estas y otras manufacturas se han conservado intactas y constituyen un testimonio del desarrollo socioeconómico de la región.

source: UNESCO/ERI

ダーウェント峡谷の工場群

source: NFUAJ

Derwent Valley fabrieken

De Derwent Valley in centraal Engeland bevat een reeks 18e en 19e-eeuwse katoenfabrieken en bevindt zich in een industrieel landschap van hoge historische en technologische waarde. De moderne fabriek dankt zijn oorsprong aan de molens van Richard Arkwright. Hij bouwde in 1771 een door water aangedreven spinnerij in Cromford en in 1776-77 een tweede, grotere. Met dit ‘Arkwright-systeem’ kon op industriële schaal geproduceerd worden. De vier belangrijkste industriële nederzettingen binnen de Derwent vallei benutten de Derwent rivier door het water ervan te gebruiken als aandrijving voor de katoenfabrieken. De sociale woningen die bij de katoenfabrieken hoorden, zijn nog intact en omspannen 24 kilometer van de Derwent vallei.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Usines de la vallée de la Derwent
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

La vallée de la Derwent, en amont de Derby, en bordure sud des Pennines, abrite une série de filatures de coton du XVIIIe et du XIXe siècles, et un paysage industriel d'une grande valeur historique et technologique. Cela a commencé avec la construction à Derby, en 1721, d'une filature à soie pour les frères John et Thomas Lombe, fabrique qui abritait des machineries de moulinage de la soie de conception italienne. La taille, la production et le nombre d'ouvriers employés étaient tous sans précédent. Toutefois, ce n'est que lorsque Richard Arkwright construisit une filature hydraulique à Cromford, en 1771, puis une seconde plus grande, en 1776-1777, que le « système Arkwright » s'établit réellement. Les logements ouvriers associés, ainsi que les autres filatures, sont intacts et s'étendent sur 24 km le long de la vallée de la Derwent, de l'orée de Matlock Bath au nord, jusqu'à près du centre de Derby au sud. Les quatre principaux peuplements industriels de Cromford, Belper, Milford et Darley Abbey, sont articulés autour de la rivière Derwent, dont les eaux fournissent l'énergie qui alimentait les filatures de coton. Une grande partie du paysage autour des usines et des communautés industrielles, très admiré au XVIIIe et au début du XIXe siècle, a subsisté.

Pour ce qui est des bâtiments industriels, les fabriques de la vallée de la Derwent peuvent être considérées comme uniques en ce qu'elles ont été les premières de leur genre et allaient servir de modèle aux fabriques du monde entier au cours des siècles qui ont suivi.

C'est dans le paysage culturel de la vallée de la Derwent qu'a été conçu et établi le système manufacturier moderne utilisant la nouvelle technologie de filature du coton mise au point par Richard Arkwright, ainsi que de nouveaux procédés permettant d'optimiser la production.

L'insertion d'établissements industriels dans un paysage rural imposa la construction de logements pour les ouvriers des fabriques, et les peuplements qui s'ensuivirent donnèrent naissance à un paysage industriel exceptionnel. Le passage de l'énergie hydraulique à la machine à vapeur au XIXe siècle modifia les priorités de l'industrie et les principaux attributs de ce remarquable paysage culturel restèrent donc figés dans le temps.

Critère (ii) : La vallée de la Derwent a vu la naissance du système manufacturier, lorsque de nouveaux types d'édifice ont été érigés pour abriter la nouvelle technologie de filature du coton mise au point par Richard Arkwright à la fin du XVIIIe siècle.

Critère (iv) : C'est dans la vallée de la Derwent qu'est apparue pour la première fois une production industrielle à grande échelle dans un paysage jusque-là rural. La nécessité de fournir des logements et des installations aux ouvriers et aux responsables entraîna l'apparition des premières villes industrielles modernes.

Intégrité

La relation entre les installations industrielles et leurs peuplements urbains auxiliaires et, d'une part, la rivière et ses affluents et, d'autre part, la topographie du paysage rural environnant a été préservée, particulièrement dans les hauteurs de la vallée, quasiment intactes. De même, l'interdépendance entre les usines et les autres éléments industriels, comme les canaux et la voie de chemin de fer, et les logements ouvriers, demeure parfaitement visible. Tous les attributs essentiels du paysage culturel sont regroupés à l'intérieur des limites. La forme unique de ce paysage essentiellement industriel est vulnérable en certains endroits aux menaces du développement de grande envergure, qui aurait un impact négatif étant donné la taille des foyers de peuplement industriels.

Authenticité

Bien que certains des bâtiments industriels aient subi des altérations et des ajouts substantiels, en vue de l'adaptation aux nouvelles pratiques technologiques et sociales, leur forme, leurs matériaux de construction et leurs techniques structurelles d'origine sont toujours intacts et facilement discernables. Les travaux de restauration sur les bâtiments en mauvais état ont été effectués après des recherches détaillées sur la documentation disponible et les exemples d'architecture contemporaine, et tous les efforts ont été faits pour garantir l'utilisation de matériaux compatibles. Dans les cas où les bâtiments ont été détruits par le feu ou démolis, aucune reconstruction n'a été tentée. L'ensemble du paysage reflète bien son développement technologique, social et économique, ainsi que la manière dont le système manufacturier moderne s'est développé dans cette région rurale à partir de l'énergie hydraulique.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

Les dispositions du Town and Country Planning Act (1990) et du Planning (Listed Buildings and Conservation Areas) Act (1990) définissent un système exhaustif de contrôle statutaire. Un ensemble de politiques générales de planification est également en place pour protéger le site. Il existe treize zones de conservation comprises, en tout ou en partie, dans le bien. Huit cent quarante-huit bâtiments du site sont inscrits sur la Liste des bâtiments d'intérêt architectural ou historique particulier. Neuf monuments sont classés monuments historiques (Scheduled Ancient Monuments).

Les autorités locales et des organismes publics se partagent la responsabilité de la gestion. Le Derwent Valley Mills Partnership en assure la coordination, permettant ainsi d'établir d'étroites relations de travail entre les autorités locales ayant compétence sur le bien inscrit. Grâce à ce partenariat, un plan de gestion du bien a été établi et a été récemment révisé en janvier 2007.

Description longue
[Uniquement en anglais]

Derwent Valley in central England saw the birth of the factory system, when new types of building were erected to house the new technology for spinning cotton developed by Richard Arkwright in the early 19th century. There was large-scale industrial production in a hitherto rural landscape. The need to provide housing and other facilities for workers and managers resulted in the creation of the first industrial towns.

The valley contains a series of 18th- and 19th-century cotton mills and an industrial landscape of high historical and technological significance. The industrial-scale production and the workers' housing associated illustrate the socio-economic development of the area. The construction in 1721 at Derby in the English East Midlands of a water-driven mill to manufacture silk thread was a very significant event in the Industrial Revolution. This was the work of Richard Arkwright, who in the 1760s successfully developed a machine for spinning cotton. He formed a partnership with silk manufacturer Jedediah Strutt. They selected Cromford, a village upstream of the river Derwent from Derby, for his first mill, work on which began in 1772. Arkwright also made provision for his workforce, mostly children. In order to attract them and their parents, he developed the village of Cromford. Weavers were invited to live in the houses that he built, their children working in the spinning mills and the parents weaving calico from Arkwright's cotton on the topmost floors.

The Evans brothers began building a cotton mill at Darley Abbey, just north of Derby, in 1782, in the beginning in partnership with Richard Arkwright. It was completed around 1786, but burned down two years later. Its replacement was constructed immediately and was considerably enlarged. The company diversified its production, eventually giving up spinning, and it is now the home for a number of small businesses.

Like Arkwright and the Strutt brothers, the Evans family provided a community for their workers. The late 1820s saw the beginning of a progressive decline in the fortunes of both mills. In 1979 it had suffered two fires and much alteration. It is now home to a range of small businesses, as well as a popular heritage attraction. The Masson Mill, by contrast, was modernized in the late 1880s and was in continuous operation until 1992. Now the complete property consists of a continuous strip 24 km long, from the edge of Matlock Bath in the north almost to the centre of Derby in the south. It includes four industrial settlements:

  • The Cromford Mill Complex and Matlock Bath, including Masson Mill, Upper Mill (1771) and Lower Mill of 1776; there are a number of other industrial buildings within the complex with various original functions: warehouses, workshops, a loom shop, mill managers' houses, etc. The Cromford Canal, built in the 1790s, ran 23.5km to join Erewash Canal, as part of a through route to Manchester.
  • Belper is located halfway between Cromford and Derby and is formed by Belper North Mill (1804) and East Mill (1912). Its houses are built from gritstone or locally made brick and roofed with Welsh slate. They are laid out in rows, largely on an east-west alignment and in various forms as the company experimented with different designs. There is also the Chapel and Chapel Cottage (1788).
  • In Milford (1781) little remains of the industrial buildings following a radical clearance operation around 1960, but much of the industrial housing survives intact. The houses, many of them in rows because of the topography of the area, are in a range of styles. Some are earlier farmhouses that were purchased by the company and converted into multiple dwellings. The public buildings established by the Strutts include schools, churches, and public houses.
  • Darley Abbey lies 2km north of Derby City Centre. It was an industrial hamlet, with fulling mills, corn mills, and a forge, by the mid-17th century, and these had grown by the early 1770s to five water-powered mills - a paper mill, a corn mill, two flint mills (for porcelain production) and a leather mill.
Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

La construction à Derby, dans l'est des Midlands anglais, en 1721, d'une filature hydraulique fabriquant du fil de soie, est un événement d'importance considérable pour la révolution industrielle. Ce grand bâtiment s'élève sur cinq étages et abrite des machines alimentées par une source d'énergie commune, préfigurant ainsi l'usine moderne.

Il est l'oeuvre de Richard Arkwright (1732-1792), qui, dans les années 1760, parvient à mettre au point une machine filant le coton. Sa recherche d'investisseurs susceptibles de l'aider à financer un brevet et à élaborer plus avant sa machine l'amène dans la région de Derby, où il s'associe avec le producteur de soie Jedediah Strutt (1726-1797) et Samuel Need.

Ils choisissent Cromford, un village en amont de Derby sur la rivière de Derwent, pour construire leur première usine, dont les travaux commencent en 1772. Entre 1772 et 1775, Arkwright consacre une bonne partie de son temps (et donc du travail de l'usine) à l'expérimentation. Il peut ainsi déposer en 1775 son deuxième brevet, essentiellement consacré à la mécanisation des procédés précédant la filature proprement dite.

Ce dernier brevet est mis en application dans la seconde usine de Cromford, construite en 1776-1777 et financée par le marchand local de plomb Peter Nightingale, qui achète le terrain de Cromford, sur lequel sont construites l'usine et une résidence pour Arkwright. Mais Arkwright s'occupe également de sa main d'oeuvre, majoritairement composée d'enfants. Afin de les attirer, eux et leurs parents, il développe le village de Cromford. Les tisseurs sont invités à vivre dans les maisons qu'il fait bâtir : leurs enfants travaillent dans les filatures, tandis que, aux étages, les parents tissent du calicot avec le coton d'Arkwright. Les propriétaires des usines de la vallée de la Derwent adoptent à leur tour cette ingénieuse méthode de recrutement.

L'entrée en fonctionnement de la seconde usine de Cromford marque le début d'une période d'intense activité. Entre 1777 et 1783, Arkwright, sa famille, et Strutt construisent des usines dans d'autres parties du Derbyshire, tandis que des accords de licence sur l'utilisation de la machinerie et des procédés Arkwright entraînent l'apparition d'usines similaires dans d'autres régions du pays et à l'étranger. Parallèlement, les opérations de Cromford s'agrandissent, et sont rejointes par une autre grande installation, Masson Mill à Matlock Bath, opérationnelle au milieu des années 1780.

Jedediah Strutt et ses frères établissent leurs usines plus en aval de la Derwent. La première est construite à Belper, en 1776/1777. La destruction par le feu de celle-ci et d'une deuxième sur le même site entraîne la construction de la fabrique North Mill, ignifugée, en 1804. À partir de 1781, les travaux commencent sur un second groupe d'usines Strutt, cette fois à Milford, plus en aval de la rivière. Comme Arkwright à Cromford, les Strutt font bâtir des logements et d'autres installations pour leurs ouvriers à Belper et à Milford. Les affaires des Strutt prospèrent pendant les 25 premières années du XIXe siècle. C'est alors la plus grande entreprise manufacturière de coton en Angleterre mais elle connaît par la suite un déclin, l'industrie du coton se déplaçant vers le Lancashire.

En 1782, les frères Evans (Thomas, Edward et William) se lancent dans la construction d'une filature de coton à Darley Abbey, au nord de Derby, peut-être, au début, en partenariat avec Richard Arkwright. La fabrique est achevée aux environs de 1786, mais brûle deux ans après. Sa remplaçante est immédiatement construite, et considérablement agrandie entre 1796 et 1805 et entre 1818 et 1821. La compagnie diversifie sa production, abandonnant finalement la filature, sous l'égide de la famille Evans jusqu'en 1903, puis sous deux propriétaires successifs jusqu'en 1969, date à laquelle la fabrique est vendue pour d'autres usages. Elle abrite maintenant plusieurs petites entreprises.

À l'instar d'Arkwright et des frères Strutt, la famille Evans met en place une communauté pour ses ouvriers. Sir Richard Arkwright décède en 1792, et l'entreprise passe à son fils, Richard Arkwright Junior, qui vend toutes ses possessions, exception faite des usines de Cromford et Masson. La fin des années 1820 est le témoin de la déchéance progressive des deux usines. Dans les années 1870, la production de coton sur le site de Cromford s'interrompt : celui-ci demeure en partie utilisé pour d'autres usages industriels, mais même ceux-ci prennent fin en 1979. À cette époque, il a subi deux incendies et beaucoup d'altérations. Il abrite maintenant plusieurs petites entreprises, tout en demeurant un site touristique populaire. À l'inverse, Masson Mill est modernisée à la fin des années 1880 et demeure en opération jusqu'en 1992.

Source : évaluation des Organisations consultatives