jump to the content

Zone d'exploitation minière de la grande montagne de cuivre de Falun

Mining Area of the Great Copper Mountain in Falun

The enormous mining excavation known as the Great Pit at Falun is the most striking feature of a landscape that illustrates the activity of copper production in this region since at least the 13th century. The 17th-century planned town of Falun with its many fine historic buildings, together with the industrial and domestic remains of a number of settlements spread over a wide area of the Dalarna region, provide a vivid picture of what was for centuries one of the world's most important mining areas.

Zone d'exploitation minière de la grande montagne de cuivre de Falun

L'immense excavation minière connue sous le nom de Grande Fosse constitue, à Falun, le trait le plus marquant d'un paysage qui illustre la production de cuivre dans cette région depuis le XIIIe siècle au moins. Aussi bien la ville planifiée de Falun, née au XVIIe siècle et dotée de plusieurs magnifiques bâtiments historiques, que les vestiges industriels et domestiques des peuplements disséminés sur une grande partie de la Dalécarlie offrent une image vivante de ce que fut, pendant des siècles, l'une des plus importantes régions minières du monde.

منطقة استخراج المناجم من جبل النحاس الكبير في فالون

تعتبر الحفريات المجمية المعروفة باسم الحفرة الكبيرة في فالون السمة الأبرز لمنظر يجسّد انتاج النحاس في هذه المنطقة منذ القرن الثالث عشر على الأقل. أما مدينة فالون المخططة العائدة الى القرن السابع عشر والمزودة بعدد من الأبنية التاريخية الجميلة وآثار المصانع والمنازل الخاصة بالسكان المنتشرين على جزء كبير من دلارنا فتجسد صورة حية لمنطقة اعتبرت لقرون طوال من اهم المناطق المنجمية في العالم.

source: UNESCO/ERI

法伦的大铜山采矿区

法伦大矿坑庞大的开采挖掘是其最惊人的景观,表现了该地区的采矿活动至少开始于13世纪。17世纪开始规划的法伦镇有许多精美的历史性建筑,加之达拉纳地区工业经济时代和家庭经济时代的大量居民遗址,展示给世人一幅几个世纪前世界上最重要的采矿区的生动画面。

source: UNESCO/ERI

Горнопромышленный район Большая Медная гора, город Фалун

Этот огромный горный карьер, известный как «Большая яма в Фалуне», является наиболее яркой приметой данного района, где, начиная ещё с XIII в., было развито медеплавильное производство. Заложенный в XVII в. город Фалун, с множеством прекрасных исторических зданий, старинных промышленных и жилых построек, разбросанных по обширной области Даларна, наглядно демонстрирует, что данный район на протяжении столетий являлся одним из важнейших в мире центров горнодобывающей промышленности.

source: UNESCO/ERI

Zona de explotación minera de la “Gran Montaña de Cobre” de Falun

La inmensa excavación minera conocida con el nombre de “Gran Pozo” es el rasgo más notable del paisaje de Falun, ilustrativo de la producción de cobre en esta región desde el siglo XIII por lo menos. Fundada en el siglo XVII y provista de magníficos edificios históricos, la ciudad planificada de Falun, así como los vestigios industriales y domésticos de los poblamientos diseminados en gran parte de la región de Dalecarlia, ofrecen una imagen vívida de la que fue, durante siglos, una de las más importantes zonas mineras del mundo.

source: UNESCO/ERI

ファールンの大銅山地域

source: NFUAJ

Mijngebied van de Grote koperberg in Falun

Het hele Falun landschap wordt gedomineerd door de overblijfselen van kopermijnbouw en -productie, die begon in de 9e eeuw en eindigde in de laatste jaren van de 20e eeuw. enorme mijnbouw opgraving – de Grote Kuil bij Falun – is het opvallendste kenmerk van het gebied. Falun geeft een levendig beeld van wat eeuwenlang een van ’s werelds belangrijkste mijngebieden was. De 17e-eeuwse stad bezit vele mooie historische gebouwen en industriële en huiselijke overblijfselen van een aantal nederzettingen verspreid over een groot gebied van de regio Dalarna. Het culturele gebied rond Falun staat bekend als Kopparbergslagen.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Zone d'exploitation minière de la grande montagne de cuivre de Falun
Justification d'inscription

Critère (ii) : L’extraction minière de cuivre à Falun a été influencée par la technologie allemande, mais le site, qui devait devenir le premier producteur de cuivre au XVIIe siècle, exerça une influence profonde sur la technologie minière aux quatre coins du monde, et ce pendant deux siècles.

Critère (iii) : L’ensemble du paysage de Falun est dominé par les vestiges de l’extraction et de la production de cuivre, qui commencèrent dès le IXe siècle et prirent fin dans les dernières années du XXe siècle.

Critère (v) : Les étapes successives de l’évolution économique et sociale de l’industrie du cuivre dans la région de Falun, de l’industrie « artisanale » jusqu’à la production industrielle dans toute l’acception du terme, se manifestent dans les abondants vestiges industriels, urbains et domestiques qui caractérisent cette activité et subsistent à ce jour.

Description longue
[Uniquement en anglais]

The Falun landscape is dominated by the remains of copper mining and production, which began as early as the 9th century and came to an end in the closing years of the 20th century. Falun was to become the major producer of copper in the 17th century and exercised a profound influence on mining technology and economy in all parts of the world for two centuries. The successive stages in the economic and social evolution of the copper industry in the Falun region, from a form of 'cottage industry' to full industrial production, can be seen in the industrial, urban, and domestic remains of this industry that still survive.

The Great Copper Mountain in Falun and its cultural landscape are an outstanding example of a technological ensemble with a historical industrial landscape and unique types of buildings and settlements. The Great Copper Mountain (Stora Kopparberget) is the oldest and most important mine working in Sweden and one of the world's most remarkable industrial monuments. The man-made landscape surrounding the mine is very remarkable and unique by Swedish and international standards. The World Heritage site consists of the Great Copper Mountain and several areas around it which make up Kopparbergslagen, with many furnace sites, waterways, ponds, canals, and ancient mining settlements.

The oldest surviving document relating to the Great Copper Mountain, which consisted of the underground mine, was issued in 1288, but scientific studies suggest that its origins date back to the 8th or 9th centuries. It is likely that the Swedish industry was upgraded at this time under German influence. There is considerable evidence of this in the form of the technology being applied, such as fire-setting and mine drainage, the origins of which can be traced to continental sources.

The 15th century was a time of unrest and armed conflict, protesting against trade restrictions and taxation. In 1531-34 several distinguished citizens of Falun were executed on the orders of Gustavus Vasa. During the 16th and 17th centuries the Great Copper Mountain was the mainstay of Sweden's economy, enabling it to become one of the leading European powers: Falun was producing 70% of the world's output of copper. The Great Copper Mountain was organized as a corporate operation, with free miners owning shares proportional to their interests in copper smelters. It may justifiably be considered to be the precursor of the later joint stock companies, and it is often referred to as 'the oldest company in the world.'

A cultural region known as Kopparbergslagen developed around Falun which is unique to Sweden. There were no fewer than 140 copper-smelting furnaces in the region at this time, and the free miners had their estates and manor-houses close to the furnaces. The agrarian landscape was dominated by grazing land and wooded pastures. Despite the high level of technology developed and applied in and around the Great Copper Mountain, there were inevitably accidents, and especially in the 17th century, when production was intensive. The copper furnaces were water-powered from as early as the 13th century: ponds, dykes and canals were constructed to supply the furnaces and the mines; the oldest surviving dam dates from the 14th century.

The town of Falun, with its 1646 gridiron street plan and the three districts of wooden houses, was the second largest city in Sweden at that time, with a population of some 6,000 people. As the demand for copper receded in the 18th and 19th centuries, production was extended to other mineral resources of the Great Copper Mountain, including sulphur, lead, zinc, silver and gold. In 1888 the old company was reconstituted as a modern limited company, Stora Kopparbergs Bergslags AB. The old copper furnaces were abandoned and large new factories were built, producing paper and sawn timber.

In the 19th century the Great Copper Mountain became Sweden's first tourist attraction and the company celebrated its seventh centenary in 1988. However, by 1992 all the viable ore deposits had been extracted and so mining ceased. By 1998 the only industrial activity remaining was the production of the traditional and very distinctive Falun red paint, used for the protection of the wooden buildings of Sweden and other parts of Scandinavia.

Source : UNESCO/CLT/WHC
Description historique

Le plus vieux document subsistant à propos de la grande montagne de cuivre date de 1288, mais des études scientifiques suggèrent que celle-ci remonte au VIIIe ou IXe siècle. À cette époque, le commerce entre l'Allemagne et la Suède est considérable, à l'instar du peuplement allemand en Suède, et il est probable que l'industrie suédoise s'est alors modernisée, sous l'influence allemande, comme en attestent les techniques appliquées - grillage et drainage - dont on peut retracer les origines continentales jusqu'au massif montagneux du Harz, par exemple.

En 1347, une charte aboutit à la création d'un paysage humain distinctif. Les mineurs se voient accorder le droit d'établir de nouveaux peuplements dans les forêts sans rien payer aux propriétaires terriens ; parallèlement, ils sont exonérés des taxes foncières ou forestières, et peuvent transmettre leurs biens à leurs enfants.

Le XVe siècle est une période de troubles et de conflits armés. Les ouvriers mineurs de la grande montagne de cuivre y prennent pleinement part, en protestant contre les restrictions commerciales et les taxes. Cette agitation culmine avec le soulèvement de 1531-1534, à la suite duquel plusieurs éminents citoyens de Falun sont exécutés sur les ordres de Gustave Ier Vasa.

Aux XVIe et XVIIe siècles, la grande montagne de cuivre est la pierre angulaire de l'économie suédoise, plaçant le pays dans les tous premiers rangs des puissances européennes. Au milieu du XVIIe siècle, l'on extrait à Falun 70 % de la production mondiale de cuivre. Le minerai est exporté dans le monde entier : il sert tout aussi bien pour couvrir le toit du palais de Versailles que pour frapper la monnaie espagnole. Les revenus tirés de cette activité financent la désastreuse participation de la Suède à la guerre de Trente Ans (1618- 1648).

La grande montagne de cuivre s'organise en corporation, avec des ouvriers mineurs (bergsmän) propriétaires de parts (fjärdeparter) proportionnelles à leurs intérêts dans les fonderies de cuivre. La charte de 1347 couvre, entre autres choses, l'extraction du minerai, le peuplement et le commerce dans la région. On peut avec raison considérer cette organisation comme le précurseur des sociétés par actions, et l'on y fait souvent référence comme la « plus vieille compagnie du monde ».

Autour de Falun se développe une région culturelle caractéristique de la Suède, connue sous le nom de Kopparbergslagen. On compte pas moins de 140 fonderies de cuivre dans la région à l'époque, avec, aux alentours, les propriétés et les maisons des ouvriers mineurs. Le paysage agraire est dominé par des pâturages boisés. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, un système de rotation quinquennal des cultures, baptisé lindbruk ou méthode de Falun, est mis au point dans la région.

En dépit du haut niveau de développement et d'application de la technologie à la grande montagne de cuivre et autour, les accidents sont inévitables. Ils sont particulièrement nombreux au XVIIe siècle, au plus fort de la production. Le plus dramatique a lieu en 1687, lorsqu'un vaste glissement de terrain creuse la Grande Fosse (Stora Stöten).

La ville de Falun est fondée au XVIIe siècle. Sa population, qui compte quelques 6000 habitants, en fait la deuxième ville dans la Suède de l'époque. Le tracé de 1646 subsiste dans les trois quartiers de Gamla Herrgarden, Östanfors et Elsborg.

Les hauts fourneaux de cuivre adoptent un fonctionnement hydraulique dès le XIIIe siècle, tandis que le premier treuil de levage hydraulique est construit en 1555 à Blankstöten, l'une des mines à ciel ouvert. Des bassins, des barrages et des canaux sont construits pour approvisionner les fourneaux et les mines ; le plus ancien barrage remonte au XIVe siècle.

De nombreux scientifiques et hommes d'affaires visitent Falun aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, et tous se disent extrêmement impressionnés par le gigantisme de la mine, la fumée des fourneaux, et les remarquables structures industrielles d'exploitation du cuivre. La grande montagne de cuivre devient la première attraction touristique suédoise. La première occurrence enregistrée du mot « touriste » date de 1824.

À partir du XVIe siècle, la région compte parmi les fers de lance du progrès technologique. Parmi ceux qui y travaillent et y font leurs recherches, on note l'ingénieur en mécanique Christopher Polhem et le chimiste Jöns Jacob Berzelius.

Suite à un ralentissement de la demande en cuivre aux XVIIIe et XIXe siècles, la production est élargie à d'autres ressources minières de la grande montagne de cuivre, notamment le soufre, le plomb, le zinc, l'argent et l'or. En 1888, l'ancienne compagnie prend la forme d'une société anonyme moderne, Stora Kopparbergs Bergslags AB. Les anciens hauts fourneaux à cuivre sont abandonnés, cédant la place à de grandes usines. En dehors de Falun, la société rachète des mines de fer et installe des usines sidérurgiques et des aciéries, devenant l'une des plus grandes compagnies suédoises du secteur. L'autre secteur d'activité est l'exploitation des forêts pour la production de papier et le sciage.

En 1988, la société célèbre son septième centenaire. Toutefois, en 1992, tous les gisements viables de minerai sont épuisés, et l'activité minière doit cesser : la mine jette ses derniers feux le 8 décembre 1998. La seule activité industrielle restante est la production de la peinture rouge traditionnelle et très caractéristique de Falun, utilisée pour protéger les édifices en bois en Suède et dans d'autres parties de la Scandinavie.

Source : évaluation des Organisations consultatives