jump to the content

Le Musée national du Cambodge et l’UNESCO inaugurent l’exposition « Notre patrimoine commun : explorer les sites du patrimoine mondial du Cambodge, du Laos et du Viet Nam »

Le Musée national du Cambodge, fondé en 1920, possède l’une des plus importantes collections d’objets khmers : sculptures, objets en céramique et ethnographiques, issus des périodes préhistorique, pré-angkorienne, angkorienne et post-angkorienne.

En tant que membre actif du projet UNESCO/Fonds-en-dépôt japonais « Revitaliser les musées des sites du patrimoine mondial au Cambodge, au Laos et au Viet Nam », le Musée inaugurera l’exposition sous-régionale conjointe consacrée à l’interconnexion entre les sites du patrimoine mondial (Angkor, Preah Vihear, Vat Phou, My Son, les Citadelles de Thang Long et de Ho) le 19 février 2013 et proposera des programmes pédagogiques en relation avec cette exposition jusqu’en juin 2013 afin de permettre aux jeunes d’appréhender leur histoire et leur patrimoine.

L’exposition du Musée national présentera également un aspect particulier de la culture khmère toujours en vigueur de nos jours: le Kbach. Il s’agit de motifs ornementaux représentant des fleurs, des vignes, des flammes, des pétales de lotus, des pousses de bambou ou encore des dents de buffles d’eau, utilisés dans la décoration d’objets et d’éléments architecturaux à travers le Cambodge. Ces motifs ont été, depuis la période angkorienne et aujourd’hui encore, inspirés par l’environnement et la vie sociale. Le peuple khmer perpétue cet héritage artistique dans l’ornementation des objets quotidiens, des maisons, des monuments ainsi que des édifices publics et religieux.

Le Kbach accompagne en effet la vie du people khmer depuis sa naissance jusqu’à sa mort, à chaque étape importante de l’existence telle que le passage à l’âge adulte et le mariage.

Design par Pascal Prom Khom © Ang Choulean / Ang Choulean
Quand
mardi 19 février 2013
00:00
dimanche 30 juin 2013
00:00