10ème Séminaire de Cambridge sur le patrimoine

L'avenir des villes historiques : défis, contradictions, continuité

Département d'archéologie, Université de Cambridge - 18-19 avril 2009

Date limite de soumission des propositions de communications : 15 novembre 2008

Depuis 10 ans, les Séminaires de Cambridge sur le patrimoine ont rassemblé des chercheurs, des décideurs et des praticiens afin d'explorer ensemble les difficultés les plus urgentes dans les études du patrimoine.

Pour son 10è anniversaire en 2009, qui coïncidera avec le 800è anniversaire de la création de l'université de Cambridge, le Séminaire de Cambridge se concentrera sur le patrimoine culturel, l'architecture et l'environnement bâti dans le contexte d'un monde en constante globalisation et modernisation. Prenant les villes historiques comme thème de départ, le Séminaire s'interrogera sur : comment peut-on préserver et développer les paysages culturels urbains, alors qu'ils sont défiés par le développement, la législation, la marchandisation et quelles sont les raisons et les conséquences d'une telle préservation ?

Ainsi que des universitaires tels que Patrick Wright, David Lowenthal et Laurajane Smith le soutiennent, l'émergence d'une conscience du patrimoine est issue d'une relation complexe et changeante pas seulement sur ce que le patrimoine construit est, mais également comment il est perçu : ce qu'une communauté voit dans son patrimoine et ce qu'elle espère en retirer. Aidés par des protocoles légaux qui standardisent le patrimoine en des cadres préformés sur la valeur historique, politique et économique, de tels processus prennent place à de nombreux niveaux interagissant : le local, le national et l'international, qui opèrent rarement en harmonie. Dans un cadre urbain, où l'environnement construit (et ses ruines) produit et est produit par une relation changeante au passé, ces difficultés sont mises en lumière de façon immédiate et inévitable. Avec cette conscience, le Séminaire espère explorer les défis, les contradictions, et les complexités qui surgissent dans l'analyse contemporaine d'une ville historique.

Le Séminaire suivra 3 vastes thèmes accompagnés d'études de cas pour lesquels des propositions de communications sont recherchées :

  • Défis : quels sont les défis et problèmes les plus saillants rencontrés par les villes historiques et comment s'articulent-ils actuellement ? Comment des valeurs et des attitudes changeantes à travers le passé pèsent-elles face aux besoins du présent ?
  • Contradictions : à une échelle urbaine, quand et dans quelle mesure la conservation cause-t-elle préjudice et le développement menace-t-il intrinsèquement l' « authenticité » d'un lieu? Le désir de préserver un site historique est-il le processus même qui entraine son altération voire sa destruction ? Est-ce que négligence peut valoir préservation ? Les revendications d'unicité d'une ville historique ont-elles toujours un sens et comment fonctionnent-elles au niveau rhétorique et politique ?
  • Continuités : en matière d'efforts pour gérer ces contradictions, comment réconcilier les besoins des villes historiques en termes de croissance continue, de développement  et de modernisation ? Dans quelle mesure la durabilité de l'environnement historique urbain peut-il être articulé et à quel effet ? La réutilisation adaptée est-elle une fin ou un moyen vers la fin ? Quelles opportunités existent pour un dialogue entre chercheurs et décideurs qui permettrait d'aller plus loin ?
  • Atelier : chaque journée sera clôturée par un atelier dédié à Cambridge et à d'autres villes historiques comme cas d'études approfondies utilisant les idées produites lors des sessions précédentes. Cet atelier sera initié par les délégués et les participants.

Les propositions des membres des communautés de chercheurs, de décideurs, et de praticiens sont les bienvenues. Veuillez envoyer vos propositions de communication de 500 mots à Afroditi Chatzoglou à l'adresse suivante : ac513@cam.ac.uk. Les propositions doivent être soumises en format pdf ou Word, accompagnées des coordonnées complètes ainsi que d'une brève biographie académique. Les questions d'ordre général et les informations concernant les inscriptions peuvent être adressées à Shadia Taha à st446@cam.ac.uk.

 La date limite de soumission des propositions de communications est le 15 novembre 2008, l'avis d'acceptation suivra rapidement.