jump to the content

Appel à communications - 12e séminaire international Forum UNESCO - Université et patrimoine

Le thème du 12e Séminaire international du réseau Forum UNESCO - Université et patrimoine (FUUP) est à la fois ambitieux et déterminant pour l’avenir de la conservation du patrimoine et le développement des communautés, des villes et de la société civile tout entière.

Le concept des paysages urbains historiques (PUH) comprend le contexte territorial et paysager élargi et va donc bien plus loin que les centres ou ensembles historiques. Il reflète et a aidé à modeler la société moderne et par voie de conséquence, fait preuve d’une grande valeur pour la compréhension de notre mode de vie actuel. Composé d’éléments définissant ses caractéristiques qui comprennent les utilisations
du sol, les schémas, l’organisation spatiale, les relations visuelles, la topographie et les sols, la végétation, et tous les éléments des infrastructures techniques, comme des objets de petite dimension ou des détails de construction (les bordures de trottoirs, pavés, gouttières, modes d’éclairage public, etc.), il est important de comprendre un paysage urbain historique avant d’entreprendre tout projet architectural contemporain. La poussée de la modernisation est légitime mais il est fondamental de réfléchir d’abord à propos de ses impacts sur l’identité de la ville et les modes de vie des communautés locales.

Actuellement, quelque 50% des citoyens du monde vivent dans des villes ou des contextes urbains. Ce chiffre continuera à croître dans les années à venir. Ainsi, les villes assistent à une période de croissance unique qui pose un certain nombre de questions: où sera situé le centre urbain dans l’avenir? Où se situeront les limites ou les frontières historiques de la ville? Qu’est-ce qu’un centre historique? A quelle histoire se réfère-t-il ?

De même, le Comité du patrimoine mondial a été témoin au cours des récentes années, d’un nombre grandissant de situations problématiques telles que l’édification de bâtiments à grande hauteur à l’intérieur ou autour des centres historiques inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, ou de déchirures du tissu urbain dues à la construction d’une architecture contemporaine ambitieuse. Ainsi, ces considérations soulèvent d’autres questions telles que:

  • Qu’est-ce qu’un Paysage Urbain Historique (PUH)?
  • Comment l’architecture contemporaine peut-elle être intégrée harmonieusement dans un Paysage Urbain Historique?
  • Quelle est l’histoire d’un Paysage Urbain Historique?
  • Y a-t-il des limites à l’architecture contemporaine dans un Paysage Urbain Historique?
  • S’il y en a, où se trouvent-elles?
  • Où sont les limites d’un Paysage Urbain Historique?
  • Qu’est-ce qu’une architecture contemporaine qui a du sens dans un Paysage Urbain Historique?
  • Qu’est-ce qu’une architecture contemporaine qui n’en a pas?
  • Comment l’ancienne et la nouvelle architecture se relient-elles à l’identité culturelle d’une ville, d’un peuple ou d’une nation?
  • Quelle est la durabilité des centres historiques?
  • Comment la conservation est-elle reliée au développement durable?
  • Quel est l’impact de l’architecture contemporaine sur l’authenticité des Paysages Urbains Historiques?

Les communications traitant de ces questions sont les bienvenues au 12e Séminaire international de Forum UNESCO - Université et patrimoine. De plus, les centres historiques et leurs relations avec les nouveaux centres urbains situés à la périphérie ont besoin d’être explorés. En particulier, les nouveaux centres auxquels les communautés locales accordent de la valeur en termes d’identité, devraient être étudiés, de même que les franges rurales des centres urbains, dans lesquelles le territoire urbain rencontre le terroir agricole et les cultures rurales. Des études sur les impacts de ces changements sur l’architecture vernaculaire seront les bienvenues.

Dates importantes

  • 1 octobre 2008, appel à Communications
  • 30 octobre 2008, date limite de soumission des résumés
  • 20 décembre 2008, notification de l’évaluation du Comité scientifique
  • 20 janvier 2009, Date limite de soumission des résumés révisés
  • 27 février 2009, Date limite d’envoi des communications complètes
Quand
mardi 30 septembre 2008
00:00