Documentation pour la conservation et le développement : Les nouvelles stratégies du patrimoine pour le futur

La date limite de soumission des résumés est Le 31 31 janvier 2006

Le thème du XIe séminaire international de Forum UNESCO – Université et patrimoine est à la fois ambitieux et crucial, aussi bien pour l'avenir de la conservation du patrimoine que pour le développement des communautés, des villes et de la société civile dans leur ensemble.

Actuellement, la documentation est abordée de façon très linéaire, n’emploie la plupart du temps que des méthodes traditionnelles d’archivage, se concentre uniquement sur les thèmes traditionnels du patrimoine (comme l’architecture) et est dépourvue de toute dimension humaine. En remettant en cause la façon dont nous concevons la documentation, des méthodes peuvent être établies pour l’utiliser au profit du développement et de la durabilité, priorités de la Convention du patrimoine mondial. En explorant ce domaine, de nouvelles technologies peuvent être élaborées pour aider à (record) des concepts complexes, comme le patrimoine immatériel, et ainsi se défendre contre la perte d’identité des communautés, des villes et de la société civile.

L’objet de ce séminaire est donc double. Il vise premièrement à trouver de nouvelles méthodes innovantes d’utiliser la documentation, non seulement comme un outil de conservation, mais aussi comme un moyen de favoriser et d’encourager le développement. D’autre part, il a pour objectif d’explorer les nouvelles manières de mener à bien le processus de documentation, comme l’utilisation de nouvelles technologies qui permettront l’enregistrement de différents médias (par exemple la réalité virtuelle en 3D, la modélisation, le scanning en 3D et l'enregistrement de données, la télédétection et l'imagerie par satellite, etc., la gestion de données et la modélisation, les réseaux de bases de données culturelles, la reddition par l'image, la modélisation de terrain à grande échelle, les bases de données en 3D géo temporelles, le SIG en 3D pour les sites culturels et naturels, la restauration et la modélisation d’objets et d’images, les moteurs de recherches, etc., et les dernières innovations en matière de présentation et de diffusion, de réalité virtuelle et immersive pour les musées, les kiosques et les sites Internet; les technologies de projection ; la distribution multimédia et les présentations exemplaires sur la toile, les DVD et autres media ; etc.)