A l'échelle mondiale, le tourisme est un facteur majeur contribuant au changement climatique. Les émissions de carbone provenant du tourisme, y compris du transport aérien, devraient doubler au cours des 25 prochaines années.

Le changement climatique pose un risque pour l'intégrité et la préservation des biens du patrimoine mondial, mettant en danger ce qui les rend attrayants pour les touristes.
Les gestionnaires de sites du patrimoine mondial mettent en place de nouvelles mesures pour atténuer ces phénomènes et s'y adapter. Il s'agit notamment de projets visant à évaluer les risques, à minimiser les impacts du changement climatique en augmentant la résilience des sites et à lancer des initiatives pour s'adapter aux conditions changeantes. Quels sont les outils de conservation, de gestion, de communication et d'interprétation en cours d'élaboration et d'essai. Quelles leçons en tirons-nous ?

Le séminaire "Changement climatique, patrimoine mondial et tourisme" vise à discuter de ces questions de manière globale et à l'échelle mondiale, régionale et locale.

Presenté par l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en collaboration avec Le Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, ICOMOS France et l'Association des biens français du patrimoine mondial.