jump to the content

Réunion de clôture du projet UNESCO/ Fonds-en-dépôt japonais pour la Route de la soie en Asie centrale à Tachkent

La réunion subrégionale du projet UNESCO/Fonds-en-dépôt japonais pour apporter un « support pour les normes de documentation et les procédures d’inscription en série et transnationale au patrimoine mondial des Routes de la Soie en Asie centrale », réunira des experts nationaux et les représentants des 5 nations de l’Asie centrale et de la Chine, des experts internationaux et le personnel de l'UNESCO à Tachkent, en Ouzbékistan,  les 4 et 5 décembre 2013, afin d'évaluer les résultats de ce projet de 3 ans. Dès 2011, le projet de fonds-en-dépôt japonais a porté sur la documentation des anciens sites de la Route de la soie en Chine, au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Tadjikistan, au Turkménistan et en Ouzbékistan. Les experts nationaux ont en même temps été formés à la documentation des sites archéologiques et architecturaux et à la préparation des propositions d'inscription du patrimoine mondial. L’Asie centrale reste une des régions les moins bien représentées sur la Liste du patrimoine mondial.

Cette réunion est organisée par le Centre du patrimoine mondial et le Bureau de l'UNESCO à Tachkent, en étroite collaboration avec le département principal pour la préservation et l'utilisation des biens culturels du ministère de la Culture et des Sports de l'Ouzbékistan et l'Institut des beaux-arts de l'Académie des Sciences de l'Ouzbékistan. Les participants à la réunion examineront les résultats du projet fonds-en-dépôt japonais pour chaque pays, tout en discutant du renforcement de l'effort sous-régional dans le cadre du projet : le projet Asie centrale Routes de la soie s'est distingué par le travail collaboratif des pays d’Asie sur la protection du patrimoine culturel de la Route de la soie. En effet, le projet a abouti avec succès à deux inscriptions de sites transnationaux, en examen pour la 38ème réunion du Comité du patrimoine mondial en juin 2014 à Doha : « Le réseau de routes du corridor de Tian-Shan », préparé conjointement par la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan et le « Corridor de Penjikent-Samarkand-Poykent », préparé conjointement  par le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Les deux inscriptions seront aussi présentées pour évaluation lors de la réunion et serviront de base pour la discussion sur les futures orientations et les besoins pour la seconde phase de travail sur le patrimoine culturel des Routes de la soie en Asie centrale.

Quand
mercredi 4 décembre 2013
00:00
jeudi 5 décembre 2013
00:00

Tachkent, Ouzbekistan
Contacts
Roland LIN Chih-Hung (UNESCO)
r.lin@unesco.org