jump to the content

Le Japon finance un atelier de renforcement des capacités pour le développement de la liste indicative nationale du patrimoine mondial à Sao Tomé-et-Principe

Dans le cadre du projet visant à renforcer les capacités de soutien à la conservation du patrimoine mondial et au développement durable des communautés locales dans les Petits états insulaires en développement (PEID), le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et la Commission nationale de Sao Tomé-et-Principe pour l'UNESCO organisent du 8 au 12 octobre 2013 un Atelier stratégique national à Sao Tomé.

Financé par le Fonds-en-dépôt japonais auprès de l’UNESCO, cet atelier réunit 30 participants, incluant des experts nationaux responsables des sites naturels et culturels ainsi que les chefs de file des communautés. Il s’organise en étroite collaboration avec le Direcçao General de Cultura de São Tomé e Príncipe, et vise à identifier les biens potentiels à inclure sur la List indicative nationale de Sao Tomé-et-Principe, qui consiste en un inventaire des biens culturels et/ou naturels de valeur universelle exceptionnelle susceptible d’être inscrits  sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

« Cet atelier revêt une importance particulière pour le patrimoine mondial en Afrique, » a dit M. Kishore Rao, Directeur du Centre du patrimoine mondial, « notamment parce qu’il vise à améliorer la représentation des sites naturels et culturels africains sur la Liste du patrimoine mondiale. »

Quand
mardi 8 octobre 2013
00:00
samedi 12 octobre 2013
00:00