jump to the content

Décisions du Comité

37 COM 7B.57

Biens du patrimoine mondial de Syrie

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B.Add,

2.  Déplore la situation de conflit régnant dans le pays et la perte de vies humaines ;

3.  Prend note du rapport fourni par l’État partie concernant l’état de conservation des six biens syriens du patrimoine mondial et exprime sa plus vive préoccupation en ce qui concerne les dégâts survenus et les menaces pesant sur ces biens ;

4.  Considère que les conditions optimales n’existent plus pour assurer la conservation et la protection de la valeur universelle exceptionnelle des biens et que ces biens sont menacés par un danger potentiel et avéré, conformément aux paragraphes 177 à 179 des Orientations ;

5.  Décide d’inscrire l’Ancienne ville de Damas, l’Ancienne ville de Bosra, le Site de Palmyre, l’Ancienne ville d’Alep, le Crac des Chevaliers et Qal’at Salah El-Din, et les Villages antiques du Nord de la Syrie (Syrie) sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

6.  Lance un appel aux États voisins de la Syrie et à la communauté internationale pour coopérer à la lutte contre le trafic illicite des biens culturels provenant de la Syrie ;

7.  Prie instamment toutes les parties associées à la situation de la Syrie de s’abstenir de toute action qui causerait d’autres dommages au patrimoine culturel de ce pays et de remplir leurs obligations conformément au droit international en prenant toutes les mesures possibles pour protéger un tel patrimoine, en particulier de sauvegarder les biens du patrimoine mondial et ceux figurant sur la Liste indicative ;

8.  Demande à l’État partie d’inviter le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives à entreprendre une mission en Syrie, dès que les conditions de sécurité le permettront, afin d’évaluer l’état de conservation des biens et d’élaborer, en consultation avec l’État partie, un plan d’action pour leur restauration ;

9.  Demande également à l’État partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, de préparer, dès que la situation le permettra, les mesures correctives ainsi qu’un état de conservation souhaité pour le retrait des biens de la Liste du patrimoine mondial en péril, une fois qu’un retour à la stabilité sera effectif dans le pays ;

10.  Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014, un rapport détaillé sur l’état de conservation des biens du patrimoine mondial de la Syrie pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014 ;

11.  Suggère à l’Etat partie d’envisager la ratification du Second Protocole (1999) de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé ;

12.  Demande à la Directrice générale de l’UNESCO d’envisager la création d’un Fonds spécial destiné à la conservation des biens du patrimoine mondial en Syrie.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-13/37.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril, Orientations, Valeur universelle exceptionnelle
Etats Parties : République arabe syrienne
Session : 37COM