English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.102

Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo- San Lorenzo (Panama) (C 135)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B,

2.   Rappelant la décision 35 COM 7B.129, adoptée à sa 35e session (UNESCO, 2011),

3.   Note l’application réduite des activités entreprises par l’État partie concernant la fragilité de la conservation du bien ;

4.   Réitère sa vive inquiétude quant à l’état de conservation du bien, en particulier la détérioration importante et accélérée du tissu historique qui a un impact direct sur sa valeur universelle exceptionnelle, et à l’absence de réels progrès pour traiter l’état de détérioration du bien ;

5.   Prie instamment à l’État partie de finaliser les processus liés à l’établissement des limites, des zones tampons et des réglementations relatives aux deux éléments constitutifs du bien inscrit, et de les soumettre dans le cadre du processus d’inventaire rétrospectif de l’exercice de soumission du rapport périodique pour l’Amérique latine et les Caraïbes ;

6.   Considère que l’État partie ne s’est pas conformé à toutes les demandes exprimées par les Décisions du Comité du patrimoine mondial, et que par conséquent le bien est en péril conformément au chapitre IV.B des Orientations et décide d’inscrire les Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo- San Lorenzo (Panama) sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

7.   Adopte l’état de conservation souhaité du bien en vue de son retrait de la Liste du patrimoine mondial en péril :

a)  l’approbation et la mise en œuvre intégrale d’un plan d’urgence, d’une évaluation complète des risques structurels et mécaniques, d’une stratégie de conservation préventive et de mesures d’entretien pour San Lorenzo et Portobelo,

b)  la définition et l’application de lois et politiques nationales pour la conservation du patrimoine bâti de San Lorenzo et Portobelo,

c)  la consolidation et la conservation à long terme au moyen de plans annuels pour les éléments du bien inscrit,

d)  l’approbation et la mise en œuvre d’un système de gestion opérationnel et participatif, y compris son plan d’utilisation publique afférent,

e)  l’intégration complète du plan de gestion dans les plans de développement territorial et urbain,

f)   le contrôle approprié des empiètements et de la pression urbaine,

g)  la définition précise des limites et de la zone tampon pour chacun des éléments du bien inscrit,

h)  l’obtention des budgets pour la préparation, la mise en œuvre et le suivi des structures de gestion et des mesures de conservation ;

8.   Adopte également les mesures correctives suivantes et le calendrier de leur mise en œuvre :

a)  Immédiates (entre septembre 2012 et mars 2013)

(i)  évaluation des risques pour toutes les structures et matériels bâtis et plan d’urgence pour les éléments du bien en cohérence avec les recommandations de la mission de suivi réactif et définition du calendrier et du phasage de sa mise en œuvre,

(ii)  application des mesures de gestion opérationnelle et obtention de fonds pour leur mise en œuvre,

(iii)  obtention de fonds pour la mise en œuvre du plan d’urgence (première phase),

(iv)  contrôle approprié des empiètements et de la pression urbaine et lancement des opérations de reboisement,

(v)   mise en œuvre des mesures de conservation assurée par le bureau technique de Portobelo et élaboration et application des mesures de gestion ;

b)  Sous un an (d’ici septembre 2013)

Mise en œuvre de la première phase du plan d’urgence :

          Protection

(i)   définition des limites et zones tampons pour chacun des éléments du bien,

(ii)   finalisation et approbation des mesures réglementaires pour les zones tampons établies dans l’optique de contrôler le développement et de gérer les menaces,

(iii)   mise en place d’indicateurs de suivi comme outils pour évaluer l’état de conservation du patrimoine bâti fortifié ;

          Gestion et planification

(iv)  première phase de l’élaboration d’un plan de gestion,

(v)   réalisation d’activités de sensibilisation auprès des communautés locales afin d’identifier des opportunités d’écotourisme et de tourisme culturel dans l’optique de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des communautés environnantes, en parfaite cohérence avec les mesures de conservation du bien ;

c)  Sous deux ans (d’ici septembre 2014)

Mise en œuvre de la seconde phase du plan d’urgence :

Protection

(i)   élaboration de lois et de politiques nationales pour la conservation du patrimoine bâti de San Lorenzo et Portobelo,

Gestion et planification

(ii)   finalisation, approbation et adoption du plan de gestion pour le bien, y compris programmation et évaluation des dispositions à des fins de conservation, conservation préventive et entretien du patrimoine bâti, utilisation publique et gestion du risque,

(iii)  intégration du plan de gestion et des plans de développement territorial et urbain,

(iv)   élaboration et mise en place de plans de conservation annuels pour chacun des éléments du bien inscrit,

d)  Sous deux ou trois ans (d’ici septembre 2015)

(i)  réalisation de la mise en œuvre du plan d’urgence,

(ii)  application des mesures de gestion opérationnelle et obtention de fonds pour la mise en œuvre continue du plan de gestion ;

9.   Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial une estimation financière des coûts associés à la mise en œuvre de chacune des mesures correctives et invite l’État partie à envisager de formuler une demande d’assistance internationale auprès du Fonds du patrimoine mondial pour assistance technique ;

10.   Prie également instamment le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ainsi que d’autres organisations concernées de coopérer avec l’État partie afin de mettre en œuvre les mesures correctives adoptées ;

11.  Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2013, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B
Thèmes : Budget, Credibilité de la Liste du patrimoine mondial, Conservation, Rapports, Liste du patrimoine mondial en péril, Mécanisme de suivi renforcé
Etats Parties : Panama
Session : 36COM