English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

36 COM 7B.2

Parc national de Taï (Côte d’Ivoire) (N 195)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/7B,

2.   Rappelant la décision 33 COM 7B.2, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3.   Félicite l'Etat partie pour avoir su redémarrer avec l’aide de la coopération internationale les activités de conservation après la crise postélectorale ;

4.   Accueille favorablement l’initiative de l'Etat partie à mettre en place des Associations Villageoises de Conservation et de Développement et des Comités Villageois de Surveillance pour améliorer la participation des populations riveraines au processus de décisions d'actions et du développement les concernant ;

5.   Note avec satisfaction les résultats du bio-monitoring de 2009-2010 qui indiquent le maintien des espèces phares y compris chimpanzés, céphalophes et éléphants mais exprime sa préoccupation quant à la forte diminution des populations de certaines espèces de primates, l’augmentation du braconnage, de l’orpaillage et la pression agricole depuis la crise postélectorale ;

6.   Demande à l’Etat partie d’évaluer l’impact de la crise postélectorale sur la valeur universelle exceptionnelle, en quantifiant les menaces de braconnage, des empiètements agricoles et d’orpaillage et en fournissant un rapport de suivi écologique actualisé qui démontre l’évolution des populations d’espèces primates, y compris le singe diane,  d’ici le 1er février 2013 et de le transmettre au Centre du patrimoine mondial ;

7.   Prie instamment l'Etat partie de renforcer son action contre le braconnage en concentrant l’effort de surveillance sur des zones sensibles, les empiètements agricoles et l’orpaillage constatés dans le parc ;

8.   Encourage l'Etat partie de poursuivre ses efforts pour mettre en place un mécanisme de financement durable et un plan d'affaire pour le parc ;

9.   Demande également à l'Etat partie de publier le plus vite possible le décret formalisant l'extension du territoire du parc et de soumettre, dès publication, une demande de modification des limites du bien au Centre du patrimoine mondial pour examen par le Comité du patrimoine mondial suivant cette demande ;

10. Demande en outre à L'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014, un rapport sur l'état de conservation du bien avec un accent particulier porté sur l'évolution du braconnage, l'évolution des populations animales (notamment des singes), la mise en œuvre d'un financement durable et la publication du décret modifiant les limites du parc en vue d'une proposition de modification des limites du bien, ainsi que sur la mise en œuvre des autres recommandations de la mission de 2006, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-12/36.COM/7B
Thèmes : Conservation, Rapports
Etats Parties : Côte d'Ivoire
Session : 36COM