jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7B.129

Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo-San Lorenzo (Panama) (C 135)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 34 COM 7B.112, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Note les efforts entrepris par l'Etat partie pour traiter la question de l'état de conservation du bien ;

4. Exprime sa vive inquiétude quant à l'état de conservation du bien, en particulier la détérioration importante et accélérée du tissu historique qui a un impact direct sur sa valeur universelle exceptionnelle ;

5. Note également les progrès accomplis par l'Etat partie pour mettre en application les précédentes décisions du Comité;

6. Prend note des engagements de l'Etat partie en ce qui concerne:

a) l'approbation et mise en œuvre d'un plan d'urgence, d'une stratégie de conservation préventive et de mesures d'entretien pour San Lorenzo et Portobelo,

b) définition et application de lois et politiques nationales pour la conservation du patrimoine bâti de San Lorenzo et Portobelo,

c) consolidation et conservation à long terme au moyen de plans annuels pour les éléments du bien inscrit,

d) approbation et mise en œuvre d'un système de gestion opérationnel et participatif, y compris son plan d'utilisation publique afférent,

e) intégration complète du plan de gestion dans les plans de développement territorial et urbain,

f) contrôle approprié des empiètements et de la pression urbaine,

g) définition précise des limites et zones tampons de tous les éléments du bien du patrimoine mondial,

h) budgets assurés pour la préparation, la mise en œuvre et le suivi des structures de gestion et des mesures de conservation ;

7. Demande à l'Etat partie de mettre en œuvre les mesures suivantes dans les délais impartis:

a) de manière immédiate (septembre 2011-mars 2012):

i) finalisation du plan d'urgence pour tous les éléments du bien en cohérence avec les recommandations de la mission de suivi réactif et définition du calendrier et du phasage de sa mise en œuvre,

ii) application des mesures de gestion opérationnelle et obtention de fonds pour leur mise en œuvre,

iii) obtention de fonds pour la mise en œuvre du plan d'urgence (première phase),

iv) contrôle approprié des empiètements et de la pression urbaine et lancement des opérations de reboisement,

v) mise en œuvre des mesures de conservation assurée par le bureau technique de Portobelo et élaboration et application des mesures de gestion ;

b) sous un an (jusqu'en septembre 2012):

Mise en œuvre de la première phase du plan d'urgence :

Protection

i) définition des limites et zones tampons pour chacun des éléments du bien,

ii) finalisation et approbation des mesures réglementaires pour les zones tampons établies dans l'optique de contrôler le développement et de gérer les menaces existantes,

iii) mise en place d'indicateurs de suivi comme outils pour évaluer l'état de conservation du patrimoine bâti fortifié,

Gestion et planification

i) première phase de l'élaboration d'un plan de gestion,

ii) réalisation d'activités de sensibilisation auprès des communautés locales afin d'identifier des opportunités d'écotourisme et de tourisme culturel dans l'optique de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des communautés environnantes, en parfaite cohérence avec les mesures de conservation du bien;

c) sous deux ans (jusqu'en septembre 2013) :

Mise en œuvre de la seconde phase du plan d'urgence :

Protection

i) élaboration de lois et politiques nationales pour la conservation du patrimoine bâti de San Lorenzo et Portobelo,

Gestion et planification

i) finalisation, approbation et adoption du plan de gestion pour le bien, y compris programmation et évaluation des dispositions à des fins de conservation, conservation préventive et entretien du patrimoine bâti, utilisation publique et gestion du risque,

ii) intégration du plan de gestion et des plans de développement territorial et urbain,

iii) élaboration et mise en place de plans de conservation annuels pour chacun des éléments du bien inscrit,

d) sous deux-trois ans (jusqu'en septembre 2014) :

i) réalisation de la mise en œuvre du plan d'urgence,

ii) application des mesures de gestion opérationnelle et obtention de fonds pour la mise en œuvre continue du plan de gestion approuvé ;

8. Réitère sa demande à l'Etat partie de finaliser, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultative, un projet de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, qui doit être soumis dans le cadre de l'exercice de soumission de rapport périodique pour l'Amérique latine et les Caraïbes ;

9. Demande également à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport sur l'état de conservation du bien et sur les étapes entreprises pour mettre en œuvre les recommandations susmentionnées, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012, afin de considérer, en cas de confirmation d'un péril potentiel ou prouvé pour la valeur universelle exceptionnelle, la possibilité d'inscrire le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7B
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Panama
Session : 35COM