English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 7B.126

Site maya de Copán (Honduras) (C 129)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.137, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Reconnaît les informations fournies par l'Etat partie concernant les mesures mises en œuvre pour satisfaire les recommandations faites par le Comité du patrimoine mondial, et le prie instamment de soumettre un plan de gestion officiel, incluant des dispositions sur l'utilisation publique et la gestion des risques, et d'obtenir les ressources nécessaires pour garantir sa mise en œuvre totale ;

4. Prie aussi instamment l'Etat partie d'élaborer et mettre en œuvre un programme de conservation complet pour les tunnels et d'établir des orientations de conservation pour les interventions sur le bien ;

5. Réitère son inquiétude quant au fait que soit envisagé sur le site de Rio Amarillo la construction du terrain d'atterrissage, malgré les précédentes décisions du Comité du patrimoine mondial, et reconnaît cependant que de nouvelles informations ont été recueillies et que de nouvelles études ont été produites après la mission de suivi réactif de 2005 menée par l'ICOMOS, qui nécessitent une analyse approfondie;

6. Accepte l'invitation de l'Etat partie de dépêcher en 2011 une mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS pour évaluer l'état de conservation du bien et examiner en particulier toutes les informations communiquées jusqu'alors concernant le projet de construction d'une piste d'atterrissage sur le site de Rio Amarillo, y compris des évaluations d'impact environnemental, ainsi qu'une évaluation d'impact patrimonial, afin mettre à jour l'analyse pour examen et étude par le Comité du patrimoine mondial ;

7. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial pour examen par les organisations consultatives, conformément au paragraphe 172 des Orientations, les informations techniques afférentes pour le nouvel auvent de protection de l'escalier hiéroglyphique et pour le laboratoire de conservation des sculptures, avant approbation et mise en œuvre ;

8. Prie en outre instamment l'Etat partie de soumettre officiellement des informations sur les mesures réglementaires, les questions de propriété foncière et la cartographie afférente pour la protection et la gestion du bien et de la zone tampon d'ici le 30 novembre 2011 ;

9. Demande également à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des points susmentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session, en 2012.