jump to the content

Décisions du Comité

35 COM 7B.112

Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kiev-Petchersk (Ukraine) (C527 bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B,

2. Rappelant la décision 34 COM 7B.103, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Prend note des progrès accomplis dans l'adoption de lois sur la protection depuis la venue de la mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS de 2009 et prie instamment l'Etat partie de définir une zone urbaine historique protégée pour le centre de la ville de Kiev, dès que possible ;

4. Prie aussi instamment l'Etat partie de renforcer les mécanismes règlementaires et pratiques afin de garantir une mise en application satisfaisante de la loi ci-dessus mentionnée ;

5. Prend également note des progrès accomplis dans l'élaboration du Schéma directeur de Kiev et demande à l'Etat partie de le soumettre dès son approbation ;

6. Regrette qu'aucun plan de gestion n'ait été fourni, comme demandé par le Comité, et qu'il n'existe, à ce jour, aucun projet pour en établir un, et prie par ailleurs instamment l'Etat partie de régler ce problème de toute urgence ;

7. Prend note par ailleurs des contradictions croissantes dans le domaine de la gestion du bien entre les deux parties telles que soulignées par la mission et demande également à l'Etat partie de créer et d'établir dès que possible un système unique et groupé de gestion ;

8. Accueille avec satisfaction la considérable amélioration des relations entre les autorités nationales et religieuses, félicite l'Etat partie et l'Eglise ukrainienne orthodoxe d'avoir organisé le Séminaire international qui a débouché sur l'adoption de la Déclaration de Kiev sur la protection des biens religieux dans le cadre de la Convention du patrimoine mondial et invite l'Etat partie à participer activement à l'élaboration du Document thématique sur le patrimoine religieux et sacré ;

9. Exprime sa vive préoccupation face à la dégradation du panorama le long de la rivière Dniepr et réitère sa demande auprès de l'Etat partie afin de mettre en place un moratoire sur les bâtiments de grande hauteur jusqu'à ce qu'une étude sur le paysage monastique général de la rivière soit menée ;

10. Prend note en outre que le problème de la pression exercée par le développement urbain est désormais sous le contrôle spécial du Premier ministre d'Ukraine, que l'Administration municipale a été chargée d'inspecter toutes les constructions contestables, situées dans la partie historique de la ville, du point de vue de leur conformité à la législation en cours, et qu'une commission spéciale composée de toutes les parties prenantes concernées a été créée ;

11. Demande en outre à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial tous les plans définitifs révisés de toutes les opérations d'aménagement en cours ainsi que des informations et une documentation sur tout projet d'aménagement important, conformément au paragraphe 172 des Orientations ;

12. Prend note enfin qu'une étude multidisciplinaire a été entreprise sur les grottes varègues et réitère également sa demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial tous les détails des  projets de réhabilitation des grottes ;

13. Demande par ailleurs à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2013, un rapport actualisé sur l'état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus évoqués, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session en 2013.