English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

35 COM 7B.30

Îles Galapagos (Equateur) (N 1bis)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-11/35.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 34 COM 7A.15, adoptée à sa 34e session (Brasilia, 2010),

3. Accueille favorablement les progrès supplémentaires accomplis par l'État partie dans la mise en oeuvre des recommandations de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/IUCN de suivi réactif de 2010;

4. Note qu'un certain nombre d'activités critiques de conservation en sont encore au stade de la planification, y compris celles visant à garantir la chaîne de contrôle et d'inspection de la biosécurité vis-à-vis des espèces invasives et l'élaboration d'une stratégie touristique en réponse au développement incontrôlé lié au tourisme, et considère que tant que les activités ci-dessus mentionnées ne seront pas mises en œuvre, le bien continuera d'être confronté à de graves menaces pesant sur sa Valeur universelle exceptionnelle, en raison de la perte de son isolement écologique, de l'introduction d'espèces exogènes menaçant les espèces indigènes et du développement du tourisme non durable;

5. Réitère sa demande de renforcement des efforts accomplis dans la mise en oeuvre de toutes les recommandations de la mission de 2010, en mettant l'accent sur l'achèvement de la chaîne de contrôle et d'inspection de la biosécurité vis-à-vis des espèces invasives, la poursuite du renforcement de la capacité du service du parc national des Galápagos à traiter efficacement les problèmes dont il a la charge, et l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie touristique claire pour décourager la croissance rapide et incontrôlée du nombre de touristes, y compris en évaluant la faisabilité d'imposer un plafond au nombre d'entrées dans le parc accordées par an;

6. Demande à l'État partie d'évaluer les effets de l'amélioration des installations portuaires actuellement en cours de réalisation ou prévues sur les quatre îles habitées du bien, afin de garantir qu'elles n'auront pas d'impact négatif sur la chaîne de la biosécurité et de fournir, avant d'entreprendre de tels projets, des plans et des évaluations au Centre du patrimoine mondial pour examen, conformément aux dispositions du paragraphe 172 des Orientations;

7. Demande également à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2012, un rapport sur l'état de conservation du bien, en insistant particulièrement sur les points ci-dessus mentionnés et sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations de la mission de 2010, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-11/35.COM/7B.Add
Thèmes : Conservation
Etats Parties : Équateur
Session : 35COM